12/04/2022
 4 minutes

Nous avons testé pour vous la MoonSwatch, une Speedmaster abordable et amusante

Par Balazs Ferenczi
Omega-Swatch-MoonSwatch-Magazin-2-1

L’industrie horlogère est sens dessus dessous depuis deux semaines. Je ne fais pas référence à la dernière édition du Watches & Wonders ou à d’autres événements s’étant déroulés en parallèle à Genève, mais au lancement d’une montre à quartz bon marché en plastique (je veux dire en BIOCÉRAMIQUE) signée Swatch. Ce gadget a poussé des milliers de personnes à faire la queue devant les boutiques Swatch du monde entier dans l’espoir de repartir avec un exemplaire. Oui, je parle bien de la nouvelle collaboration Omega x Swatch baptisée MoonSwatch : nous avons eu la chance de mettre la main sur l’une des références et vous donnons notre avis.

La MoonSwatch est-elle à la hauteur de l’engouement actuel ?

La MoonSwatch, une montre Swatch possédant l’ADN de l’iconique Omega Speedmaster

Le concept de la MoonSwatch est simple : prenez le modèle le plus populaire (la Speedmaster) de la marque la plus vendue au sein du Swatch Group (Omega) et associez-le à des modèles à quartz amusants du conglomérat (Swatch). S’il ne s’agit pas de la première collaboration entre deux marques horlogère afin de créer un modèle unique, il s’agit assurément d’une collaboration dont tout le monde se souviendra. Il existe au total 11 modèles de MoonSwatch : huit portent le nom de planètes, un le nom d’une planète naine (Pluton) et les deux derniers sont inspirés du Soleil et de la Lune. Chaque montre possède sa propre palette de couleurs : si des modèles tels que la Mission to the Sun, la Mission to Venus et la Mission to Uranus se parent respectivement de jaune, rose et bleu clair, c’est-à-dire de couleurs plutôt vives, d’autres références telles que la Mission to the Moon ou la Mission to Mars penchent vers des tons gris et rouge fantastiques. Je suis convaincu que n’importe quel passionné de montre trouvera un (ou deux) garde-temps à son goût. Il existe également des variantes à cadran panda, par exemple les modèles Mission to Pluto ou Mission to Earth.

Chaque MoonSwatch porte l’ADN de l’Omega Speedmaster ainsi que certaines des caractéristiques les plus reconnaissables de la Speedy. La ressemblance la plus flagrante se situe au niveau du boîtier : bien qu’en plastique (ou BIOCÉRAMIQUE comme l’appelle Swatch), celui-ci possède la même forme et le même diamètre que celui de la Speedmaster. Les cornes courbes, les poussoirs ainsi que la couronne nous rappellent la Moonwatch. Je dois avouer qu’il est à la fois incroyablement intéressant et étrange de voir les traits emblématiques de la Speedmaster revisités sous cette nouvelle forme pour le moins inattendue, mais j’adhère totalement au concept. Si vous observez le boîtier de plus près, vous constaterez que la lunette est également très similaire à l’original : elle est elle aussi ornée du « Dot Over Ninety » (DON) et du texte TACHYMÈTRE dans une police vintage. Un autre détail bien connu de la Moonwatch est le minuscule symbole Omega gravé au milieu du cristal. La MoonSwatch est également pourvue d’un tel symbole, à peine visible à l’œil nu et représentant le « S » de Swatch.

Swatch vs. Speedmaster ?

La couronne, les aiguilles et le bracelet en velcro sont d’autres caractéristiques remarquables de l’Omega Speedmaster et les Speedy les plus récentes sont livrées avec deux bracelets, un en acier et un avec une fermeture velcro inspiré du bracelet utilisé par les astronautes de la NASA. Le bracelet de la MoonSwatch se ferme lui aussi grâce à une fermeture auto-agrippante et y ressemble beaucoup – mais se compose de deux parties. Si vous souhaitez porter la MoonSwatch sur un autre bracelet, libre à vous d’opter pour un autre matériau : le boîtier étant de la même taille que celui de la Moonwatch classique, votre bracelet Speedy préféré sera également du plus bel effet.

En achetant la MoonSwatch, ne vous attendez pas à une qualité digne d’Omega à un prix Swatch

Au poignet, la MoonSwatch est légère et confortable – rappelez-vous toutefois qu’il s’agit d’une montre à quartz en plastique à 250 € et non d’une Omega Speedmaster en acier. Elle est agréable au poignet mais un peu étrange pour quelqu’un comme moi qui a l’habitude de porter la « vraie » Speedmaster, même si je pense que je finirai par m’y habituer. Son diamètre et son apparence ont beau être similaires à celui de la Moonwatch, la MoonSwatch est bien plus légère. Le bracelet à fermeture velcro est quant à lui un peu trop rigide à mon goût, mais il est possible qu’il se détende au fil des mois. Dans l’ensemble, j’aime la présence au poignet de ce modèle ainsi que la polyvalence offerte par les différentes couleurs de boîtier. Je n’ai aucunement l’intention de me procurer toutes les références mais je pense venir ajouter un petit nouveau à ma collection de MoonSwatch dans un futur proche. 

Cette acquisition ne viendra certainement pas détrôner mon Omega Speedmaster Professional, qui occupe une place très spéciale dans mon cœur. Je vois simplement la MoonSwatch comme une excellente alternative amusante et bon marché, par exemple pour l’été ou pour les vacances, lorsque vous souhaitez retrouver la sensation familière de votre Speedy au poignet sans avoir peur d’abîmer votre précieuse montre. C’est également un moyen très ludique d’initier un public plus jeune à l’horlogerie et de découvrir l’histoire ainsi que le rôle de la Speedmaster. Je préfère toutefois vous laisser juger par vous-mêmes : si vous repérez une MoonSwatch dans la vitrine d’une boutique Swatch, n’hésitez pas à pousser la porte et à vous laisser tenter par l’un des nombreux modèles disponibles.


À propos de l'auteur

Balazs Ferenczi

Aussi loin que je me souvienne, les montres m'ont toujours fasciné. J'ai toujours pensé qu'une montre est le seul accessoire qu'un homme devrait porter. Une montre …

À propos de l'auteur

Derniers articles

5-favorite-Rolex-2-1
14/05/2024
 7 minutes

Mon top 5 des montres Rolex

Par Kristian Haagen
Les montres Breitling conservent-elles leur valeur?
23/02/2024
 4 minutes

Montres Breitling : des valeurs sûres à long terme ?

Par Jorg Weppelink
Les montres Breitling les plus chères
22/02/2024
 4 minutes

Top 5 des montres Breitling les plus chères

Par Barbara Korp