Protection des Acheteurs Garantie d'Authenticité Pourquoi Chrono24 ? France  | EUR
Se connecterSe connecter

Investir dans une montre

Robert-Jan Broer
31.03.2017
Partager l’article:
Robert-Jan Broer
31.03.2017

 

Nous achetons des montres pour des raisons diverses. Posséder une belle montre qui durera toute notre vie devrait être notre principale motivation. Ce peut être même pour la transmettre à la prochaine génération le moment venu. La pire des raisons, à mon sens, serait d’acheter une montre dans l’unique but d’obtenir la reconnaissance des autres du fait de son prix élevé.

Certains considèrent les montres comme un investissement. Pas un investissement au même titre que l’acquisition d’actions ou d’un bien immobilier, mais l’achat d’un produit dont la valeur augmentera avec le temps ou qui, au moins, ne perdra pas de valeur. Je pourrais faire court ici et citer comme investissement possible quasiment toutes les montres de sport Rolex en acier inoxydable. Cependant, il me semble intéressant de voir si certains modèles de montre sont considérés comme étant un investissement solide.

 

 

Avec le recul, force est de constater qu’avec Rolex, ce n’est plus aussi simple. Prenons par exemple la Rolex Explorer II originale et la Rolex Cosmograph Daytona portant une référence à quatre chiffres, des modèles qui ont eu des difficultés à se vendre lorsqu’ils ont été mis sur le marché. Même la Rolex Milgauss d’origine n’était pas un produit à succès. Aujourd’hui, si vous souhaitez vous procurer l’une de ces montres, préparez-vous à casser votre tirelire. Cependant, en sera-t-il de même avec les modèles actuels de la Milgauss et de l’Explorer II ? La demande pour la Daytona a toujours été élevée, elle constituera donc toujours un bon choix. En revanche, la valeur d’une Rolex Daytona moderne augmentera-t-elle autant que celle des anciens modèles (< 1988) ?

À ce titre, et pour éviter toute confusion, nous allons classer en plusieurs catégories les montres qui ont de fortes chances de gagner de la valeur dans le temps.

 

Montres neuves :

Il est difficile de prédire les gagnants dans cette catégorie. Cependant, comme je l’ai indiqué plus haut, une Rolex sportive en acier inoxydable telle que la Submariner ou la Daytona est susceptible de gagner en valeur car son prix catalogue ne cesse d’augmenter chaque année (il en va de même pour les montres d’occasion). Donc, après avoir subi une petite perte sur le prix catalogue, vous serez en mesure, après quelques années, de récupérer au minimum votre investissement de départ. Soyons honnêtes, les autres marques n’ont pas le même statut que Rolex. C’est pourquoi il vous faudra analyser chaque marque et chaque modèle pour découvrir les montres dont le prix ne baissera pas, voire augmentera au fil des années. Consultez attentivement les prix catalogue de ces dernières années et regardez si la valeur des montres d’occasion augmente également. Consultez également la prochaine catégorie.

 

Montres de légende :

 

Qu’il s’agisse de montres neuves ou d’occasion, les montres dites de légende (ou cultes) sont les plus susceptibles de conserver ou de voir leur valeur augmenter avec le temps. Un bon exemple, chez un autre fabricant que Rolex, serait la Patek Philippe Nautilus, qu’il s’agisse du modèle d’origine référencé 3700/1A ou de la version moderne numérotée 5711/1A. Il est peu probable de la trouver chez un détaillant mais il est toujours possible de la commander.

Une montre Audemars Piguet Royal Oak en acier inoxydable (le modèle 15202 ou l’un de ses prédécesseurs) peut également se révéler un bon choix, mais uniquement d’occasion. En effet, les prix catalogue sont relativement élevés et il existe une légère marge entre le prix neuf et les prix du marché. Cependant, si vous parvenez à vous la procurer pour un prix raisonnable, voilà un autre modèle à conserver : la Patek Philippe Calatrava dont la valeur augmente doucement si elle a été achetée à un bon prix.

 

Éditions limitées :

De nombreuses marques ont créé des éditions limitées. Sachez que plusieurs marques possèdent même davantage de modèles en édition limitée dans leur catalogue que de modèles constants. Intéressez-vous également aux anciens modèles en édition limitée et comparez leur ancien prix avec leur valeur de marché actuelle. L’Omega Speedmaster Professional Apollo 11 Édition Limitée, que le fabricant ressort tous les 5 ans, est un modèle abordable et intéressant. Essayez d’obtenir une Apollo 11 de 2009 à un prix inférieur à celui pratiqué au moment de son lancement ou tentez de vous procurer une Apollo 11 de cette année à prix réduit. La Snoopy Award est un autre très bon exemple d’édition limitée de la Speedmaster Professional. Pendant ses premières années d’existence (2003 et les années suivantes), ce modèle s’est entassé chez les revendeurs, avant de voir ses ventes subitement décoller. Même si la quantité produite était relativement élevée (5441 copies), la montre est aujourd’hui difficile à trouver et son prix est bien plus élevé qu’à sa sortie.

 

Montres produites en peu d’exemplaires :

Je n’entends pas ici les productions limitées de 300 Hublot ou 30 IWC, mais plutôt les montres de fabricants indépendants produites en un très petit nombre d’exemplaires. Des montres qui ne sont peut-être même pas fabriquées en série. Une fois que leur production cesse, elles sont épuisées et deviennent dès lors la cible des collectionneurs. Combien sont-ils prêts à payer pour se les procurer ? Ces modèles ayant été très peu produits, les prix peuvent parfois s’envoler. Tant que la production n’est pas relancée, le prix dépend de la demande. Vous pouvez commencer par rechercher certains modèles sur Chrono24. En l’absence de résultat, ou si vous n’obtenez qu’un ou deux résultats avec la mention « Prix sur demande », vous pourriez être sur une piste intéressante. Retenez cependant que ce n’est peut-être pas la manière la plus prudente de réaliser un investissement, le public ciblé étant réellement restreint.

F. P. Journe Octa

F. P. Journe Octa. Photo : Auctionata

Articles choisis

01.12.2016 de
Continuer la lecture
30.11.2016 de
Continuer la lecture