08/10/2020
 6 minutes

Tout ce qu’il faut savoir de la nouvelle Tudor Black Bay 58

Par Kai Leingang
CAM-1412-2-1

Tout ce qu’il faut savoir de la nouvelle Tudor Black Bay 58

Lorsque la Tudor Black Bay 58 a été présentée en bleu le 1er juillet 2020, deux camps se sont vite formés : le premier était (et reste) convaincu qu’avec sa Black Bay 58 bleue, Tudor emprunte le même chemin « ennuyeux et dépourvu d’innovation » que sa grande sœur Rolex, en proposant un modèle très légèrement modifié (la couleur a changé) pour ne plus rien transformer pendant des années  : du battage publicitaire sans aucune innovation.

Le second camp s’est réjoui que Tudor réalise enfin le rêve de nombreux fans de la première heure : décliner la Black Bay 58 introduite en 2018 en plusieurs modèles pour composer (doucement mais sûrement) une collection à part entière. Ce même camp considère la nouvelle Black Bay 58 bleue comme étant le premier pas vers d’autres versions et complications dans un boîtier réduit de la BB58 : date, chronographe et, évidemment, d’autres coloris.

Tudor Black Bay 58 Navy, photo: WatchVice
Tudor Black Bay 58 Navy, photo: WatchVice

Je voudrais d’abord souligner que je fais partie du second camp. Néanmoins, je peux vous assurer que cet article mettra en lumière tous les aspects de la Tudor Black Bay Fifty-Eight cadran bleu, positifs et négatifs, qui me sont apparus en la portant tous les jours (surtout en comparaison avec la BB58 cadran noir).

Le port

Pendant très longtemps, je trouvais les montres Tudor trop épaisses et trop imposantes. Jolies, mais trop grandes. Je n’avais donc jamais vraiment considéré la Black Bay Fifty-Eight car pour moi Tudor n’était qu’une pâle copie de Rolex. Je suis donc tombé de ma chaise lorsque j’ai porté une 58 (à l’époque en noir) pour la première fois. Je possédais alors une Submariner sans date mais la Black Bay Fifty-Eight m’a davantage plu au premier coup d’œil :

Tudor Black Bay 58 avec cadran bleu portée, photo : WatchVice
Tudor Black Bay 58 avec cadran bleu portée, photo : WatchVice

Le boîtier est plus petit et plus fin que la (désormais post-moderne) Submariner 114060 et il s’est avéré que cette dimension était tout simplement parfaite pour mon poignet de 170 mm de diamètre.

Cette montre ne ressemble pas aux autres « modèles trop grands », mais est très agréable à porter. Pour être honnête, aucune autre montre ne me va aussi bien que la Tudor BB58, même si j’ai quand même une préférence pour mes Rolex.

Dimensions exactes de la Tudor Black Bay Fifty-Eight

Diamètre : 39 mm

Barrette à barrette : 47,75 mm

Hauteur : 11,9 mm

Attache : 20 mm

Cependant, porter la Black Bay 58 tous les jours présente aussi des inconvénients – au niveau du bracelet ou de la boucle :

Boucle de la Black Bay 58 cadran bleu, photo : WatchVice
Boucle de la Black Bay 58 cadran bleu, photo : WatchVice
Tudor Black Bay 58 cadran bleu, photo : WatchVice
Tudor Black Bay 58 cadran bleu, photo : WatchVice

Citons d’abord les faux rivets sur le bracelet, censés conférer une allure vintage à la Black Bay Fifty-Eight. Beaucoup de fans de Tudor partagent mon avis : ils n’étaient pas indispensables, d’autant plus qu’ils sont purement décoratifs et n’ont aucune autre utilité.

Ensuite, la boucle est plus grossièrement finie que celles de la plupart des autres montres dans cette catégorie de prix – les trous permettant un ajustement plus précis sont particulièrement approximatifs et heurtent l’esthétique générale de la boucle.

Mais ce qui me dérange le plus en portant la Black Bay 58 tous les jours, c’est justement que cet ajustement soit le seul proposé, c’est-à-dire qu’il n’y a aucun autre moyen de régler le bracelet de quelques millimètres sans outil.

Et comme j’aime porter mes montres de manière assez ajustée, j’ai fait raccourcir le bracelet de ma Black Bay Fifty-Eight, qui devient de ce fait difficile à porter quand il fait très chaud.

Caractère et effet

Il y a peu, je me suis rendu chez un bijoutier en Slovénie. Après plusieurs heures dans sa boutique, la vendeuse me dit :

« Quand j’ai remarqué que vous portiez une Tudor Black Bay Fifty-Eight, j’ai tout de suite su que vous étiez un vrai amateur de montres. »

Il s’agissait de la BB58 noire, et c’est marrant mais c’est exactement dans cette boutique que j’ai acheté le version bleue. Le client à qui elle était destinée venait de leur faire faux-bond. 

Si l’on aborde les sensations procurées par les versions bleues et noires au port, il est difficile de faire plus différent : le modèle noir renvoie un sentiment de chaleur et brille par son effet vintage. La pâte luminescente couleur sable, les aiguilles et index en or rose et le point rouge disposé sur la lunette en aluminium noir mat sont, pour moi, les plus jolies combinaisons de couleurs qui existent pour une montre. Le modèle bleu se pose en fort contraste : la couleur bleue est très neutre et sans émotion, les touches argentées combinées avec la pâte luminescente d’un blanc pur transpirent la froideur, l’ensemble étant beaucoup moins coloré que chez son homologue noir.

Cadran de la Black Bay 58 en version bleue, photo : WatchVice
Cadran de la Black Bay 58 en version bleue, photo : WatchVice

Nous arrivons à une question qui m’a été posée très souvent :si je ne pouvais en posséder qu’une seule, quelle version je choisirais ? Après avoir porté les deux modèles pendant quelques temps, j’opterais pour la Black Bay Fifty-Eight en version noire. Si le modèle bleu n’est pas moins joli, la version noire a le don de me mettre de bonne humeur. On pourrait dire que le modèle noir est idéal pour l’été, tandis que le modèle bleu est plutôt fait pour l’hiver, et je préfère les longues soirées d’été à la nuit qui tombe dès 16 h 30 en hiver.

Ce que la vendeuse m’a dit au sujet de la Tudor Black Bay 58 est selon moi parfaitement juste. La Tudor n’est pas une montre de frimeur. Elle est très discrète, mais il ne lui manque rien. Je suis un fervent admirateur de l’image de prestige que dégagent les montres Rolex. J’adore quand quelqu’un vient m’aborder au sujet de ma Rolex Submariner bleue en or jaune pour me dire qu’elle a probablement coûté une petite fortune – mais je suis bien conscient que c’est uniquement mon ego qui parle dans ces moments-là et qu’au fond de moi-même, je suis plutôt du genre Tudor.

Ce que je veux dire par-là est simple : la Black Bay Fifty-Eight est plus agréable à porter que remarquable (sauf si vous êtes connaisseur) et s’il est bon de jouer sur les deux tableaux, disons que la Tudor est plus authentique.

Valeur et disponibilité

Tudor Black Bay 58 cadran bleu, photo : WatchVice
Tudor Black Bay 58 cadran bleu, photo : WatchVice

Je préfère les montres qui ne perdent pas automatiquement 40 % de leur valeur quand vous les portez. L’achat de la montre s’apparente tout de suite plus à une décision intelligente et raisonnée, et j’ai plus de facilité à me lancer. La Tudor Black Bay Fifty-Eight fait partie de ces montres car sa valeur se révèle stable et sa popularité ne fait que croître depuis sa sortie.

Et pourtant, la Black Bay Fifty-Eight ne fait pas partie des modèles les plus en vogue : en faisant preuve d’un peu de patience, tout le monde peut s’en procurer une car on ne se les arrache pas comme n’importe quel modèle Rolex.

Pour la Black Bay Fifty-Eight avec cadran bleu, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de plusieurs revendeurs. Bon nombre d’amis et de followers m’ont déjà confié n’avoir eu aucune difficulté à s’en procurer une, même en tant que nouveau client.

Une fois la montre entre les mains, on peut se réjouir de ne pas avoir jeté son argent par les fenêtres. En effet, sa valeur reste stable.

En bref

La Tudor Black Bay Fifty-Eight avec cadran bleu est-elle un incontournable ? Ma réponse est non. Je l’aime bien et je la porte volontiers, j’adore surtout l’idée que ma femme et moi puissions alterner entre l’une et l’autre variante car alors je sais que nous sommes un vrai couple d’amateurs de montres.

Je trouve aussi qu’elle n’égale pas tout à fait le charme de son homologue en noir. Et pourtant, elle donne envie de s’intéresser aux prochains modèles Tudor dans les mêmes dimensions. Si vous aimez les montres bleues et cherchez un modèle à porter tous les jours, robuste et même étanche, vous ne pourrez pas trouver mieux dans cette gamme de prix.

Si vous avez simplement envie d’acheter la Tudor Black Bay Fifty-Eight avec cadran bleu pour le principe ou parce qu’il s’agit d’une Tudor dont la valeur demeure stable, vous ne la porterez très probablement que rarement et finirez par vous en lasser.

Lire la suite


À propos de l'auteur

Kai Leingang

Kai est le fondateur de WatchVice, il partage ses expériences et ses connaissances avec les amateurs de montres - débutants et chevronnés. Son slogan : "collectionner …

À propos de l'auteur

Derniers articles

Les montres Breitling les plus abordables
22/02/2024
Modèles
 4 minutes

À la recherche des montres Breitling les plus abordables, à moins de 5 000 €

Par Donato Emilio Andrioli
2-1-Top-3
17/01/2024
Modèles
 6 minutes

Cinq montres à cadran Explorer (hors Rolex)

Par Sebastian Swart
ONP-783-2-1
16/01/2024
Modèles
 6 minutes

Montres à cadran rose : coup de génie ou faute de goût ?

Par Pascal Gehrlein