09/08/2023
 6 minutes

Rolex contre Breitling : la comparaison ultime

Par Donato Emilio Andrioli
Rolex contre Breitling : la comparaison ultime

Rolex contre Breitling : la comparaison ultime

Partout où Rolex va, Breitling n’est jamais bien loin. Les deux marques suisses sont de véritables poids lourds de l’horlogerie de luxe. Toutes deux dotées d’une longue et captivante histoire, elles jouissent d’une grande popularité auprès des amateurs de montres et des collectionneurs. Style et design, collections, qualité et technologie ou encore tarification et maintien de la valeur – découvrez les différences entre Rolex et Breitling dans notre comparaison ultime.

Rolex et Breitling : un peu d’histoire

Breitling a été fondée en 1884 par Léon Breitling. Très tôt, l’entreprise se concentre sur l’élaboration de chronographes, dont elle se fera une spécialité par la suite. La manufacture fournit des chronographes de bord pour les avions de la Royal Air Force dès 1936. En 1942, Breitling présente la Breitling Chronomat, un chronographe à remontage manuel muni d’une règle à calcul rapidement adopté par les forces armées de l’U.S. Army Air Force. Ce modèle emblématique est considéré comme le précurseur de la légendaire Breitling Navitimer introduite en 1952 et dont la lunette, encore plus complexe, permettait d’effectuer des calculs compliqués tels que la consommation de carburant, la vitesse ascensionnelle et la vitesse moyenne. La Breitling Chronomat et la Breitling Navitimer figurent aujourd’hui encore dans le catalogue de Breitling et comptent parmi les montres les plus emblématiques de tous les temps. La Breitling Superocean présentée en 1958 fait également partie de la collection actuelle.

S’agissant d’une montre de plongée, la transition est toute trouvée pour évoquer brièvement l’histoire de sa rivale. Rolex est une marque beaucoup plus récente que Breitling, puisqu’elle a été fondée en 1905 par Hans Wilsdorf sous l’appellation Wilsdorf & Davis. Rebaptisée Rolex en 1920, elle ne tarde pas à présenter ses premières innovations, puisque l’Oyster, première montre étanche brevetée au monde, voit le jour dès 1926. Cette montre s’est forgé une solide réputation en traversant la Manche au poignet de la nageuse Mercedes Gleitze sans subir aucun dommage. Introduite en 1945, la Datejust fait toujours partie du catalogue de Rolex. La Rolex Submariner présentée en 1953 est l’un des modèles phares de la marque. Cette montre de plongée est aujourd’hui l’une des plus prisées de tous les temps et la montre la plus copiée et la plus reproduite au monde. D’autres modèles remarquables tels que la GMT-Master, la Daytona ou encore la Day-Date ont suivi la Rolex Submariner et sont également très prisés de nos jours. Les deux marques bénéficient d’une excellente réputation au sein de l’industrie horlogère, où Breitling fait figure de reine des airs grâce à ses nombreuses montres d’aviateur, tandis que Rolex est considérée comme la reine des mers avec son boîtier Oyster.

Die Breitling Navitimer gehört zu den ikonischsten Uhren aller Zeiten
La Breitling Navitimer est l’une des montres les plus iconiques de tous les temps.

Collections et modèles

Les deux manufactures horlogères proposent un large éventail de collections et de modèles. Chez Breitling, ce sont surtout les collections Navitimer et Chronomat qui défrayent la chronique. Ces deux icônes se déclinent aujourd’hui dans d’innombrables tailles et couleurs et offrent littéralement des variantes pour tous les goûts. Personnellement, je trouve la Chronomat GMT de 40 mm particulièrement réussie. Son design est à la fois fonctionnel et luxueux, et elle coûte moins de 5 000 €. Cependant, ma montre Breitling favorite n’est autre que la Breitling Avenger. Brute et intransigeante, cette montre d’aviateur reflète parfaitement l’ADN de la marque. Si en revanche vous recherchez un chronographe à l’aspect moins utilitaire, je vous recommande de jeter un œil à la Breitling Premier.

Qu’en est-il de sa concurrente ? Le catalogue de Rolex regorge de modèles populaires. La Rolex Submariner est devenue l’emblème des montres de plongée et la GMT-Master II exerce aujourd’hui encore une incroyable fascination sur les amateurs de montres (notamment en version Pepsi). Quant à la Daytona, elle conserve son statut de légende, même 60 ans après son introduction. J’ai cependant une préférence pour les Rolex plus élégantes telles que la Datejust et la Day-Date qui sont plus luxueuses que leurs homologues utilitaires.

Die Rolex Submariner ist zum Synonym einer Taucheruhr geworden
La Rolex Submariner est devenue l’emblème des montres de plongée.

Design et style

Les deux marques ont adopté des lignes extrêmement différentes en matière de design. Même si Breitling propose désormais des versions miniatures de ses modèles phares et de superbes montres pour femme, la rivale de Rolex est surtout connue pour ses montres pour homme brutes et sans compromis qui sont avant tout conçues pour être fonctionnelles et opérationnelles. Certains modèles du catalogue de Breitling mesurent ainsi plus de 43 mm de diamètre. À l’inverse, les montres Rolex ont un design plus minimaliste et offrent un parfait compromis entre la fonctionnalité et le style. Ainsi, une Submariner peut tout autant être portée avec un jean et un t-shirt qu’avec un smoking ou un maillot de bain. Si le catalogue de Rolex renferme effectivement des modèles plus imposants tels que la Sea-Dweller, ils sont beaucoup moins nombreux que chez sa rivale. En effet, malgré la mention « 41 » qui figure dans leur nom, la Datejust 41 et l’Oyster Perpetual 41 mesurent en réalité 39,5 mm de diamètre, et la Daytona n’a toujours pas dépassé les 40 mm de diamètre en 2023.

D’une manière générale, Rolex se montre plus constante que Breitling en matière de design. Tandis que la marque à la couronne fait preuve d’une grande prudence lorsqu’il s’agit de modifier ses modèles, Breitling est nettement plus audacieuse. Ainsi, la marque a déjà modifié le logo de la Breitling Navitimer plusieurs fois et la Breitling Superocean a récemment été entièrement repensée. Mais Rolex et Breitling ont tout de même un point commun dans ce domaine : toutes leurs montres, y compris les plus utilitaires, comportent de nombreuses parties polies. Cela leur confère une brillance irrésistible et indique clairement qu’il s’agit de montres de luxe haut de gamme.

Typisch Breitling: Brachial, groß und kompromisslos.
Un design typique de Breitling : brut, imposant et intransigeant

Qualité et technologie

Les deux manufactures ne transigent pas avec la qualité de leurs montres qui sont de parfaites représentantes de l’horlogerie de luxe et allient grand savoir-faire, finitions exceptionnelles et bonne ergonomie. Si la fabrication des montres est en grande partie mécanisée chez les deux marques, l’ergonomie caractéristique de Rolex demeure quasi inégalée. Cela lui donne un léger avantage sur Breitling. Qu’il s’agisse d’actionner la lunette d’une montre de plongée Rolex, d’utiliser son fermoir ou sa couronne, la moindre manipulation est un vrai plaisir. Il est presque plus agréable de tenir une Rolex entre ses doigts que de la porter au poignet. Rolex a également une petite longueur d’avance en ce qui concerne les calibres, du moins en matière de prestige. En effet, depuis le début des années 2000, Rolex équipe exclusivement ses montres de calibres de manufacture, tandis que Breitling recourt à des calibres de tiers. Ainsi, le calibre B20 qui anime la Breitling Superocean Heritage n’est autre qu’un mouvement Tudor spécialement remanié pour cette montre de plongée.

Die Haptik ist eines der größten Kaufargumente für eine Rolex.
L’ergonomie est l’un des principaux arguments en faveur de Rolex.

Prix et maintien de la valeur

En ce qui concerne la tarification, les montres Rolex sont généralement plus onéreuses. Il suffit de comparer les prix de deux chronographes pour s’en apercevoir : le prix catalogue de la Breitling Navitimer B01 43 actuelle avec bracelet en acier s’élève ainsi à 9 150 €, contre 14 840 € pour la Rolex Daytona.

Et cet écart est encore plus flagrant si l’on étudie leur valeur marchande. Ni vous ni moi ne pourrions entrer dans une boutique Rolex et en ressortir avec la célèbre Daytona au poignet. Cela s’explique non seulement par la rareté de ce modèle, mais aussi par le fait qu’il coûte pas moins de 30 000 €. Vous pouvez en revanche vous procurer la Breitling Navitimer susmentionnée pour environ 7 000 €. Cela illustre bien l’évolution de la valeur des montres de ces deux marques horlogères de luxe. Mais ne vous en faites pas : si leur rentabilité n’est pas exceptionnelle, les modèles phares de Breitling tels que la Navitimer ont une valeur extrêmement stable et se revendent facilement, si toutefois vous souhaitez vous en séparer.

Für eine aktuelle Rolex Daytona werden auf dem freien Markt ca. über 30.000 € fällig.
Comptez plus de 30 000 € pour acquérir une Rolex Daytona actuelle sur le marché libre.

Rolex contre Breitling : qui est la meilleure ?

Les deux manufactures horlogères font à juste titre partie des marques les plus appréciées des amateurs de montres et ont une histoire passionnante et riche de traditions. Bien que le catalogue de Rolex renferme davantage de modèles célèbres, certaines montres emblématiques telles que la Breitling Navitimer ou la Breitling Chronomat comptent également parmi les plus grandes montres de tous les temps. Si Rolex tient aussi le haut du pavé en ce qui concerne la qualité globale et le maintien de la valeur, je ne la considère pas comme meilleure pour autant, puisque les deux marques ont des designs et des styles radicalement opposés. Si vous aimez les montres-outils sans compromis, Breitling vous correspondra sans doute davantage. Mais si vous recherchez une montre sobre et épurée dotée d’un certain prestige, Rolex est faite pour vous. De toute façon, une collection digne de ce nom doit contenir des modèles des deux marques… N’est-ce pas ?


À propos de l'auteur

Donato Emilio Andrioli

Ma grande passion pour les montres est née lorsque j'ai acheté ma toute première montre mécanique, la Tudor Black Bay 41. Les icônes de longue date aux histoires exaltantes me fascinent tout particulièrement.

À propos de l'auteur

Derniers articles

Rolex-vs-Cartier-2-1
15/05/2024
Guide horloger
 5 minutes

Cartier vs. Rolex : le joaillier peut-il battre la couronne ?

Par Jorg Weppelink
Sinn-2-1
08/05/2024
Guide horloger
 6 minutes

Notre avis sur la montre d’aviateur Sinn 103 St Ty Hd

Par Sebastian Swart