06/09/2023
 8 minutes

Raccourcir le bracelet de votre montre, pour un ajustement parfait

Par Tim Breining
Raccourcir le bracelet de votre montre, pour un ajustement parfait

Raccourcir le bracelet de votre montre, pour un ajustement parfait

Les bracelets en acier inoxydable et en titane sont plus prisés que jamais, notamment grâce à la popularité actuelle des montres sportives en acier à bracelet intégré. Il est cependant plus difficile d’ajuster ce type de bracelet à votre poignet qu’un bracelet en cuir. Et si vous ne souhaitez pas faire appel à votre horloger préféré pour une intervention aussi minime, vous devrez tôt ou tard raccourcir ou rallonger le bracelet de votre précieuse montre par vous-même – et de préférence sans la rayer ni endommager le bracelet. Dans cet article, nous vous expliquons donc comment procéder pour les types de bracelets les plus courants. Accédez directement à la rubrique de votre choix :

Outils pour raccourcir un bracelet en métal

Avant d’évoquer plus en détail la marche à suivre pour ajuster un bracelet de montre en acier, passons en revue les outils nécessaires. Il est certes possible d’ajuster la longueur de certains types de bracelets sans outils spécifiques, en utilisant simplement ce dont vous disposez chez vous, mais je vous le déconseille fortement. Il peut en effet s’avérer difficile – et agaçant – d’essayer d’extraire les goupilles du bracelet à l’aide d’un trombone beaucoup trop souple ou d’une aiguille. De même, la manipulation de petites pièces sans brucelles peut être frustrante, et l’absence de porte-bracelet ou de support adapté expose votre précieux garde-temps aux rayures.

D’autant plus qu’il est possible de se procurer des outils convenables, voire des kits complets spécialement conçus pour raccourcir les bracelets de montre, à des prix extrêmement abordables. Les outils de qualité professionnelle vendus par des marques telles que Bergeon ou Dumont sont en revanche plus onéreux, mais ils réduisent sensiblement les risques de rayure – ce qui peut s’avérer judicieux compte tenu du prix des montres.

Je vous recommande notamment d’investir dans les outils suivants :

  • Un outil pour poser et enlever les barrettes à ressort afin de retirer le bracelet de la montre et de pouvoir ajuster précisément la longueur de la plupart des types de bracelets.
  • Un kit chasse-goupille comprenant un marteau, différents chasse-goupilles et un porte-bracelet.
  • Des brucelles pour la manipulation des petites pièces telles que les goupilles et surtout les manchons.

Que vous optiez pour des outils bon marché ou professionnels, vous n’aurez pas à le regretter, car ces outils vous permettront d’ajuster presque tous les types de bracelets en métal.

Bon à savoir : j’ai déjà consacré un article au top 5 des outils et accessoires pour montres. N’hésitez pas à y jeter un œil !

Teile eines (sehr preisgünstigen) Stiftausschläger-Sets.
Outils provenant d’un kit chasse-goupille (très bon marché).

Bracelets en métal avec goupilles

Sur la plupart des bracelets de montre, les maillons sont solidarisés par des goupilles qui ne sont ni vissées ni collées, mais simplement enchâssées dans les maillons. Ce type de bracelet est le plus courant, mais c’est aussi le plus délicat à ajuster, et donc celui qui nécessite le plus d’explications. C’est pourquoi cet article lui est en bonne partie consacré.

Il existe différentes sortes de bracelets à goupilles. Les deux versions les plus courantes sont les bracelets à goupilles fendues et les bracelets à goupilles cylindriques et manchons. La marche à suivre pour les ajuster est légèrement différente, nous y reviendrons donc régulièrement tout au long de ce guide.

Comment savoir si le bracelet de votre montre comporte des goupilles ? Commencez par observer les orifices présents sur les maillons et vérifiez que les goupilles qui s’y trouvent ne présentent pas de rainure. Attention : certaines goupilles fendues peuvent ressembler à une vis fendue à l’une de leurs extrémités, mieux vaut donc vérifier les deux côtés. La présence de flèches, généralement gravées sur la face intérieure du bracelet, est un autre indice encore plus visible. En effet, ces flèches indiquent le sens d’extraction des goupilles, leur existence est donc la preuve que votre bracelet en comporte.

Instructions pour raccourcir le bracelet

1. Les préparatifs

Avez-vous examiné toutes les possibilités d’ajustement fin sans retrait de maillons ? Celui-ci s’effectue généralement en déplaçant une barrette à ressort au niveau du fermoir et ne requiert donc que l’outil prévu à cet effet. Et s’il s’avère effectivement nécessaire de raccourcir ou de rallonger votre bracelet, voici quelques règles à respecter.

Mettez la montre à votre poignet et réfléchissez bien au nombre de maillons que vous souhaitez enlever ou ajouter, et à quel endroit, afin que le fermoir reste centré. Les maillons ont-ils des tailles différentes qui permettraient d’ajuster encore plus précisément la taille du bracelet ? En intervenant le moins possible, vous limitez également le risque de rayure… et d’agacement !

2. Retrait du bracelet

Tout d’abord, retirez entièrement le bracelet de la montre à l’aide de l’outil pour barrettes à ressort. Vérifiez impérativement si votre montre est dotée d’attaches percées. Le cas échéant, il suffit de pousser la barrette à ressort directement à travers ces orifices à l’aide de l’embout cylindrique de l’outil pour retirer le bracelet. Dans le cas contraire, utilisez l’embout en forme de fourche pour pousser les barrettes à ressort à l’arrière des attaches du bracelet. Enfin, votre montre peut être équipée d’un système de changement rapide. Toujours plus populaires, ces systèmes permettent de retirer le bracelet sans aucun outil.

3. Extraction des goupilles

Une fois le bracelet retiré, placez-le dans le porte-bracelet. Celui-ci présente des rainures de différentes largeurs ainsi que des orifices pour permettre aux goupilles extraites à l’aide du chasse-goupille et du marteau de sortir.

Placez le bracelet de manière à ce que les flèches pointent vers le bas. En effet, les flèches indiquent toujours le sens d’extraction des goupilles, jamais l’inverse ! Si certains maillons comportent une flèche et d’autres non, il est fort probable que les maillons dépourvus de flèche soient fixes, et donc impossibles à retirer. Même si des goupilles sont visibles dans les orifices, n’essayez pas de les extraire.

Der Stift kann jetzt ausgeschlagen werden.
La goupille peut maintenant être extraite.

Choisissez le chasse-goupille adapté, c’est-à-dire celui dont le diamètre correspond à celui de l’orifice dans lequel la goupille à extraire se trouve. Commencez à l’extraire en donnant de petits coups et en veillant à ce que le chasse-goupille soit bien centré au début. Le moindre coup un peu trop fort porté sur le chasse-goupille en acier et qui atteindrait le maillon métallique potentiellement poli au lieu de la goupille ne manquerait pas d’y laisser une trace permanente.

Lorsque la goupille dépasse suffisamment, vous pouvez essayer de l’extraire manuellement ou à l’aide de brucelles. Évitez au maximum d’utiliser une pince, car celle-ci risquerait de déformer les goupilles, d’autant plus s’il s’agit de goupilles fendues.

Ein gestiftetes Band mit zylindrischem Stift, der nur mithilfe einer kleinen Hülse das Glied zusammenhält.
Un bracelet à goupilles cylindriques sur lequel les maillons sont maintenus uniquement grâce à de petits manchons.

La goupille est maintenant extraite et les maillons concernés devraient donc se séparer. À ce stade, la marche à suivre diffère selon le type de bracelet à goupilles. Observez la goupille que vous venez d’extraire. Si celle-ci est fendue, vous pouvez passer à l’étape 4.

Si en revanche elle est parfaitement cylindrique, il est fort probable qu’un manchon situé à l’intérieur du maillon lui donne son adhérence. Ces manchons sont minuscules et se perdent facilement lors des changements de bracelet. Le cas échéant, la goupille ne tient plus en place ou tombe directement à travers le maillon lors du remontage. Il convient donc d’observer précisément la position du manchon avant de le retirer et de retenir l’orifice dont il provient.

Sortez délicatement le manchon du maillon et conservez-le avec la goupille correspondante. Utilisez de préférence des brucelles pour le manipuler. En effet, la plupart des manchons sont fendus et très fins, il faut donc veiller à ne pas les écraser.

Répétez cette étape autant de fois que nécessaire en fonction du nombre de maillons que vous souhaitez retirer ou ajouter.

4. Remontage des maillons et des goupilles

Une fois le bracelet agencé comme vous le souhaitez, il ne vous reste plus qu’à remettre les goupilles en place. Cette opération s’effectue toujours dans le sens inverse de celui des flèches gravées sur le bracelet.

Links ein zylindrischer Stift, rechts ein geschlitzter.
À gauche une goupille cylindrique, à droite une goupille fendue

Placez deux maillons côte à côte, insérez l’extrémité la plus fine et dépourvue de rainure de la goupille fendue en premier, puis enfoncez-la jusqu’à ce qu’une résistance se fasse sentir. Cela devrait suffire pour placer le bracelet dans le porte-bracelet. Pour les goupilles munies de manchons, replacez tout d’abord le manchon dans l’orifice correspondant du maillon. Enfoncez ensuite la goupille jusqu’à sentir une résistance.

Placez la partie du bracelet que vous souhaitez assembler dans le porte-bracelet, en veillant à ce que l’orifice présent sur le maillon coïncide avec celui du porte-bracelet pour éviter d’enfoncer la goupille dans ce dernier.

Frappez délicatement la goupille à l’aide du marteau jusqu’à ce qu’elle rentre complètement dans le maillon. Le cas échéant, utilisez le côté le plus tendre du marteau lors des derniers coups pour éviter d’endommager le maillon.

Si cela suffit pour que le bracelet se tienne, il y a cependant de fortes chances pour que la goupille ne soit pas suffisamment centrée et que le maillon ne soit pas correctement maintenu d’un côté. Reprenez le chasse-goupille que vous avez utilisé pour extraire la goupille et donnez de nouveau un coup sur la goupille. Vérifiez que la goupille est enfoncée à la même profondeur des deux côtés du maillon. Il peut s’avérer utile d’avoir recours à d’autres goupilles que vous n’avez pas démontées comme référence. Il serait en effet dommage de les perdre la prochaine fois que vous porterez votre montre.

Bracelets à maillons vissés

L’ajustement de ce type de bracelet se passe presque d’explication tant il est intuitif. Il suffit en effet de dévisser les vis de chaque côté des maillons pour les détacher, puis de les revisser pour remonter le bracelet.

Seule la manipulation du petit tournevis est délicate, puisqu’il peut facilement causer des rayures ou abîmer la tête des vis. Il convient donc de serrer les vis fermement, mais sans forcer, même si la tentation est grande par peur de les perdre.

Eine Grand Seiko SBGA373 mit geschraubten Gliedern.
Une Grand Seiko SBGA373 à maillons vissés

Bracelets à maille milanaise et autres types de bracelets

Certains bracelets à maille milanaise en acier sont munis d’un système de clip permettant d’ajuster librement et facilement la partie excédentaire du bracelet. D’autres bracelets à maille milanaise comportent des sections dotées de barrettes à ressort au niveau du fermoir grâce auxquelles il est possible de régler la longueur. Il existe également des bracelets dont les maillons sont tous munis de barrettes à ressort, ce qui permet d’ajuster leur longueur.

Verkettet: Breitling Superocean Heritage 46 mit Milanaise-Armband. La Breitling Superocean Heritage 46 avec bracelet à maille milanaise

Bracelets en acier à maillons pliés

Quoiqu’il soit relativement rare sur les montres de luxe, on rencontre fréquemment ce type de bracelet sur les garde-temps anciens comme les anciens modèles de Seiko 5. Si l’on retrouve des flèches gravées sur la face intérieure du bracelet, celui-ci est cependant dépourvu de goupilles. Il suffit ici de pousser une pièce métallique dans le sens de la flèche à l’aide d’un outil pointu pour l’extraire du maillon, puis de la remettre en place pour réassembler le bracelet.

Vous savez désormais comment ajuster votre bracelet de montre en métal. Avec des outils adaptés et un peu de minutie, il est donc tout à fait possible de raccourcir soi-même le bracelet d’une montre. Le respect des différents types de bracelets et une manipulation précise sont toutefois déterminants pour obtenir un résultat parfait, sans endommager votre garde-temps. À vous de jouer !


À propos de l'auteur

Tim Breining

Je me suis intéressé aux montres à partir de 2014, pendant mes études d'ingénieur. Puis cette curiosité s'est transformée en passion. Comme mon université et le siège …

À propos de l'auteur

Derniers articles

Czapek-Antarctique-Passage-De-Drake-Black-Label-2-2-1
23/05/2024
Introduction basique sur les montres
 4 minutes

Qu’est-ce qu’une montre à microrotor ? Notre comparatif de 3 modèles actuels

Par Sebastian Swart
IWC-Big-Pilot-IW329303-W010818-2-1
13/05/2024
Introduction basique sur les montres
 4 minutes

L’histoire d’IWC, entre ingénierie et esthétique

Par Barbara Korp
IWC-vs-Rolex-2-1
25/04/2024
Introduction basique sur les montres
 5 minutes

Montre d’Aviateur ou Explorer ? IWC ou Rolex : choisissez la marque taillée pour vous

Par Jorg Weppelink