23/05/2024
 4 minutes

Qu’est-ce qu’une montre à microrotor ? Notre comparatif de 3 modèles actuels

Par Sebastian Swart
Czapek-Antarctique-Passage-De-Drake-Black-Label-2-2-1

Qu’est-ce qu’une montre à microrotor ? Notre comparatif de 3 modèles actuels

Les montres-bracelets de luxe équipées d’un mouvement mécanique à microrotor sont relativement rares et constituent un véritable marché de niche. Le principe de remontage d’un ressort à l’aide d’un microrotor est toutefois bien plus ancien qu’on ne pourrait le croire. C’est en effet au milieu des années 1950 que les fabricants Buren et Universal Genève présentent les premiers mouvements automatiques équipés d’un microrotor. Des manufactures comme Piaget et Patek Philippe ont suivi cette tendance et ont commencé à proposer leurs propres calibres à la fin des années 1950.

Intéressons-nous toutefois de plus près au fonctionnement du microrotor avant de passer aux montres à proprement parler.

Qu’est-ce qu’un microrotor et dans quelle optique a-t-il été développé ?

Le microrotor est un type particulier de rotor utilisé dans les mouvements automatiques. Il occupe une surface inférieure à celle d’un rotor normal et peut donc être intégré au mouvement.

Le microrotor a été mis au point dans l’objectif de rendre un mouvement aussi plat que possible, ce qui permet de concevoir la montre entière de la manière la plus fine et la plus élégante possible. Ce rotor intégré et réduit présente toutefois un inconvénient : sa masse oscillante est nettement plus faible que celle d’un grand rotor extérieur. Pour compenser ce déficit de production d’énergie et améliorer l’efficacité, les microrotors sont fabriqués dans des matériaux denses et lourds comme l’or ou le platine. Une autre solution pour palier à ce problème est l’utilisation d’un système de remontage bidirectionnel, grâce auquel le moindre mouvement du poignet vient alimenter le barillet en énergie.

Les montres de luxe à microrotor sont aujourd’hui proposées par différentes manufactures. Nous vous présentons ci-après trois fabricants ainsi qu’un modèle issu de leur gamme actuelle.

La Czapek Antarctique Passage De Drake

Czapek & Cie, la manufacture genevoise de montres de luxe, propose dans sa collection Antarctique une série de garde-temps dont le mouvement est équipé d’un microrotor. Le modèle Passage de Drake à trois aiguilles est ainsi disponible avec un cadran noir, bleu foncé, bleu clair, lilas ou argenté. Tous les cadrans possèdent une surface gaufrée tridimensionnelle, qui crée un magnifique jeu d’ombres baptisé « Stairway to Eternity » par Czapek. La montre en acier inoxydable est équipée d’un bracelet intégré et est munie d’un boîtier de 40,5 mm de diamètre.

Cette référence est animée par le calibre de manufacture Czapek anodisé noir SXH5.01 avec microrotor. La masse oscillante, fabriquée en platine recyclé, est décentrée afin d’offrir une vue dégagée sur l’architecture du mouvement, y compris le balancier oscillant librement au rythme classique de 28 800 alternances par heure (A/h). Les sept ponts squelettés maintenant le rouage sont tout simplement superbes. La réserve de marche du calibre SXH5.01 est d’environ 60 heures. Bon à savoir : Czapek fait également appel à ce mouvement pour le modèle Mount Erebus ainsi que le Green Meteor, dévoilé lors de l’édition 2024 du Watches and Wonders.

Sur Chrono24, vous pouvez obtenir une Czapek Antarctique Passage De Drake à un prix compris entre 20 500 et 25 000 €.

Czapek Antarctique Passage De Drake – Manufakturkaliber SXH5 mit Mikrorotor
La Czapek Antarctique Passage De Drake, munie du calibre de manufacture SXH5 avec microrotor

La Bulgari Octo Finissimo réf. 102713

Notre deuxième exemple incarne le mariage parfait entre design italien et technique suisse. L’Octo Finissimo réf. 102713 a été lancée en 2017 et fait toujours partie intégrante du catalogue de l’horloger et joaillier italien Bulgari. Le boîtier octogonal de 40 mm ainsi que le bracelet sont en titane gris foncé, une teinte qui se retrouve également sur le cadran en titane. En plus d’un affichage central des heures et des minutes, celui-ci dispose d’une petite seconde entre 7 et 8 heures. Avec une épaisseur de seulement 5,15 mm, le boîtier de cette montre est par ailleurs incroyablement plat.

Nous devons cette prouesse au calibre de manufacture Bulgari BVL 138 extra-plat (2,23 mm) et doté d’un microrotor en platine et décentré, comme sur la Czapek Antarctique Passage De Drake. Le balancier du calibre BVL 138 oscille toutefois à seulement 21 600 alternances par heure (A/h), ce qui correspond à 3 Hz. Le mouvement offrant une réserve de marche d’environ 60 heures après remontage complet est finement décoré de Côtes de Genève, anglé et perlé.

Le prix moyen d’une Bulgari Octo Finissimo réf. 102713 non portée est de 12 000 €.

Italienisches Design trifft auf Schweizer Uhrmacherkunst – Bulgari Octo Finissimo Ref. 102713
La Bulgari Octo Finissimo réf. 102713, mariage parfait entre design italien et technique suisse

La Laurent Ferrier Classic Micro-Rotor Blue

Le fabricant de montres nobles Laurent Ferrier, originaire de la commune suisse de Plan-les-Ouates, a lancé une collection baptisée « Micro Rotor »comprenant les séries Classic et Square. Dans cet article, nous nous intéressons de plus près à la Classic Micro-Rotor Blue (réf. LCF004.G1.CG2).

Ce modèle possède un boîtier en or blanc de 40 mm de diamètre et d’une épaisseur légèrement supérieure à 11 mm. La montre est dotée d’un cadran bleu au fini mat. Comme sur la Bulgari Octo Finissimo, l’heure est indiquée à l’aide d’aiguilles centrales pour les heures et les minutes ainsi que d’une petite seconde. Cette dernière est toutefois placée à 6 heures sur la Classic Micro-Rotor Blue pour un aspect très symétrique.

La Classic Micro-Rotor Blue bat au rythme du calibre de manufacture FBN229.01 : le microrotor est ici en or et fixé entre la platine principale et le pont pour le rotor. Ce mouvement se caractérise par ailleurs par un échappement en silicium à double impulsion directe sur le balancier ainsi que par une sécurité antichoc « silent bloc » pour le microrotor. Avec une fréquence de balancier de 21 600 alternances par heure (A/h), le mouvement offre une réserve de marche de 72 heures.

Cette Laurent Ferrier coûte environ 59 000 € et est ainsi de loin la plus chère de notre petite sélection de montres à microrotor, mais également la plus exclusive.

Exklusiver Zeitmesser mit Mikrorotor – Laurent Ferrier Classic Micro-Rotor Blue
La Laurent Ferrier Classic Micro-Rotor Blue, un garde-temps exclusif muni d’un microrotor

Notre de liste de trois montres de luxe actuelles munies d’un microrotor touche à sa fin. Alors, convaincu ?


À propos de l'auteur

Sebastian Swart

Je suis un utilisateur privé de Chrono24 depuis de nombreuses années : je l'utilise pour acheter et vendre, mais aussi pour faire des recherches. Les montres m'ont …

À propos de l'auteur

Derniers articles

Arnold-and-Son-2-1
09/07/2024
Introduction basique sur les montres
 4 minutes

Finition soleillées et autres : aperçu des décors les plus populaires

Par Barbara Korp
Nomos-Tangenete-vs-Jungans-Max-Bill-2-1
04/07/2024
Introduction basique sur les montres
 4 minutes

NOMOS Tangente vs. Junghans Max Bill

Par Chrono24
Audemars-Piguet-Royal-Oak-Chronograph-Stainless-Steel-26240ST.OO.1320ST.04—COM003495-2-1
18/06/2024
Introduction basique sur les montres
 5 minutes

Le concept de « l’exit watch »

Par Aaron Voyles