17/07/2023
 4 minutes

Quelle « Marveille » : Audemars Piguet et Spider-Man tissent leur toile dans l’univers de l’horlogerie

Par Kristian Haagen

Audemars Piguet s’est à nouveau associée à Marvel et a cette fois-ci choisi Spider-Man comme icône. Je me suis rendu à Dubaï pour assister à la présentation ainsi qu’à la vente aux enchères qui a suivi (et qui a une fois de plus fait les gros titres).

Par Kristian Haagen

Si je vous dis Audemars Piguet, vous me répondez forcément Royal Oak. La Royal Oak a en effet été la première montre de sport au monde au bracelet intégré et nous vient de l’imagination de Gérald Genta, également à l’origine de plusieurs montres-bracelets révolutionnaires et toutes très recherchées des années 1960 aux années 1980.

Gérald Genta est décédé en 2011, mais aurait-il approuvé la nouvelle Royal Oak Concept Tourbillon « Spider-Man » ? Il est effectivement possible qu’il ait été un fan du personnage de bande dessinée – après tout, il n’a jamais caché son intérêt pour le hip-hop et le rap des années 1990. Peut-être est-il en train de porter un toast aux installations de production d’Audemars Piguet dans la petite ville suisse de Le Brassus et de dire à Saint Pierre, le gardien des portes du Paradis, qu' »Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités ».

Vous souvenez-vous de l’AP Black Panther de 2021 ?

Ce n’est pas la première fois qu’Audemars Piguet nous propose un garde-temps orné d’un personnage de bande dessinée : en 2021, la marque a ainsi lancé une Audemars Piguet x Marvel à l’effigie de Black Panther, le roi de la nation africaine fictive de Wakanda. La montre a été à la fois un énorme succès pour la manufacture et une source de controverse. Dans une industrie aussi conservatrice que celle de l’horlogerie, une montre de luxe inspirée d’une bande dessinée et dotée d’un tourbillon n’est pas exactement ce que le public attend d’un fabricant connu pour avoir créé la première montre de sport en acier avec bracelet intégré ou le mécanisme Starwheel en 1991.

Controverse mise à part, le premier exemplaire de cette collection s’est vendu pour la somme astronomique de 5,2 millions de dollars, qui a été intégralement reversée à une œuvre de charité. Cette vente record nous prouve qu’il existe bel et bien une place pour les super-héros au sein du savoir-faire suisse.

Audemars Piguet Royal Oak Concept Tourbillon "Spider-Man"
L’Audemars Piguet Royal Oak Concept Tourbillon « Spider-Man »

François-Henry Bennahmias, CEO d’Audemars Piguet, avoue s’être « attendu à un ou deux millions de dollars, mais certainement pas à cinq millions ». Il ajoute : « À l’époque, nous n’avions jamais vu une montre Audemars Piguet dépasser le million de dollars lors d’une vente aux enchères. J’ai donc été très satisfait du résultat ».

Audemars Piguet nous propose une montre Spider-Man

Dans le cadre d’un nouveau partenariat avec Marvel, une filiale de Disney, AP présente une « Marveilleuse » nouveauté horlogère. Cette fois-ci, c’est au tour de Spider-Man d’orner le cadran de ce remarquable garde-temps. Une figurine 3D en or blanc, méticuleusement fabriquée et peinte à la main dans les tons rouges et bleus caractéristiques du costume emblématique de l’homme-araignée, occupe le devant de la scène.

Le processus de création de ces garde-temps n’est pas une mince affaire : chaque figurine requiert en effet plus de 50 heures de travail minutieux, prouvant ainsi que la complexité de cette montre dépasse le mécanisme du tourbillon.

Cette montre Marvel met non seulement en scène un super-héros différent, mais est également dotée d’un mouvement squeletté rappelant évidemment une toile d’araignée.

Inspired by a spiders web: the skeletonized movement
Un mouvement squeletté inspiré d’une toile d’araignée

Certains risquent de trouver que l’ensemble manque de sérieux, mais je ne suis pas forcément d’accord. De nombreuses bandes dessinées comportent en effet des éléments humoristiques et Audemars Piguet a ici judicieusement cherché à réveiller l’enfant qui sommeille en chaque collectionneur de montre. L’amour des garde-temps luxueux n’est en effet absolument pas incompatible avec l’appréciation d’un héros de fiction, surtout lorsque la preuve de cette passion revêt la forme d’un élégant garde-temps bleu et rouge plutôt que celui d’un costume un peu trop serré.

L’Audemars Piguet Royal Oak Concept Tourbillon « Spider-Man » est dotée d’un boîtier en titane de 42 mm surmonté d’une lunette en céramique noire et dans lequel loge un mouvement à remontage manuel, le calibre 2974 avec tourbillon. La montre est limitée à 250 exemplaires et sera vendue au prix de 195 000 CHF (environ 200 000 €).

En plus de la version standard en titane, Audemars Piguet a créé une édition unique en or blanc sur laquelle trône Spider-Man en costume noir, une tenue est inspirée du numéro 252 de la bande dessinée The Amazing Spider-Man, sortie en 1984. Ce garde-temps unique a été vendu aux enchères le 25 mai dernier pour 6,2 millions de dollars.

Unique version of the Audemars Piguet Royal Oak Concept Tourbillon "Spider-Man" with white gold
Une version unique en or blanc du Royal Oak Concept Tourbillon « Spider-Man »

Un super-héros au service d’une grande cause

Les 6,2 millions de dollars engrangés n’ont toutefois pas atterri dans les poches de Marvel ou d’Audemars Piguet, mais ont été reversés à First Book et Ashoka, des organisations venant en aide aux enfants et jeunes défavorisés âgés de 5 à 18 ans. L’enchérisseur gagnant a ainsi non seulement reçu une standing ovation du public lors de la vente aux enchères, mais fait également figure de super-héros après des nombreux enfants qui bénéficieront de cette généreuse donation.

Audemars Piguet et Marvel ont montré leur générosité lors de cette vente aux enchères. Comme le dirait l’oncle Ben de Spider-Man, « Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités ».

Si vous voulez en savoir plus, consultez les articles suivants :

Pourquoi les Audemars Piguet sont-elles si chères ?

Nos favoris parmi les nouveautés Audemars Piguet de 2023

Guide d’achat Chrono24 : la légendaire Royal Oak d’Audemars Piguet.


À propos de l'auteur

Kristian Haagen

Je collectionne les montres depuis l'âge de 20 ans environ. J'aime surtout les montres anciennes, car elles ont souvent une histoire fascinante ou des origines étonnantes. La provenance d'une montre la rend bien plus intéressante que n'importe quel garde-temps sortant directement des ateliers de fabrication.

À propos de l'auteur