26/07/2023
 5 minutes

La Rolex Yacht-Master 42 en titane

Par Jorg Weppelink
2-1-Rolex-Yacht-Master-42

Rolex a profité de l’édition 2023 du salon Watches and Wonders 2023 pour nous présenter ses dernières créations. Si la Daytona a été largement plébiscitée, la nouvelle collection 1908 venant remplacer la gamme Cellini a également été une agréable surprise. La nouvelle Explorer de 40 mm est un ajout logique et agréable au portfolio de la marque, tandis que les deux nouveaux modèles GMT-Master II (or et bicolore) sont de véritables merveilles. L’événement le plus surprenant et le plus remarquable est sans doute le lancement de la Rolex Yacht-Master 42 en titane : il s’agit en effet non seulement du premier modèle en titane dans la collection des classiques de Rolex, mais aussi d’un garde-temps dont l’esthétique pourrait bien donner du fil à retordre à la Submariner et à la Sea-Dweller. Nous vous expliquons pourquoi.

Une première en titane

Si vous lisez les actualités de l’industrie horlogère, vous n’êtes pas sans savoir que de nombreux boîtiers de montres en titane ont récemment fait leur apparition. Principalement utilisé pour les montres de plongée en raison de sa légèreté et de sa résistance à la corrosion, le titane est aujourd’hui très apprécié pour tous les types de garde-temps. Citons par exemple les Royal Oak en titane, certains modèles Grand Seiko, l’Odysseus de A. Lange & Söhne ou les montres Hamilton Khaki Field en titane.

L’essor du titane n’échappe à personne et ce matériau semble être sur une très bonne voie. Certaines marques ont toutefois longtemps hésité à l’adopter, à l’image de Rolex qui a attendu 2022 pour présenter sa première montre en titane. Vous avez sûrement entendu parler de la Deepsea Challenge, une bête de montre de 50 mm pouvant plonger à une profondeur nominale de 11 000 m et munie d’un boîtier en titane de grade 5. Il va sans dire que son diamètre et ses caractéristiques en font un garde-temps destiné à une clientèle très différente de celle habituellement visée par Rolex, et la Deepsea Challenge n’est définitivement pas une montre grand public. Le titane étant 30 % plus léger que l’acier, il représente un choix tout à fait justifié pour cette montre mais lui confère une apparence quelque peu inhabituelle.

La Rolex Yacht-Master 42 en titane

Place à la nouvelle Yacht-Master en titane. Les fans de Rolex savent déjà que la première Rolex Yacht-Master a été conçue comme une version revisitée de la Submariner à la fin des années 1960. Cette montre n’a toutefois jamais dépassé le stade du prototype et l’appellation Yacht-Master a disparu jusqu’au début des années 1990. En 1992, Rolex a présenté la nouvelle Yacht-Master, une montre de sport de luxe en or jaune massif destinée à être utilisée lors de régates. La distinction entre une utilisation »sur l’eau »et « dans l’eau » n’est pas à prendre à la légère : Rolex souhaitait en effet que la Yacht-Master ne soit pas associée à la Submariner et à la Sea-Dweller. La collection de montres de sport de luxe est ensuite devenue une vitrine permettant à Rolex de proposer de nouvelles combinaisons de matériaux toutes plus passionnantes les unes que les autres. La première a été la Yacht-Master en Rolesium de 1999, munie d’un boîtier en acier ainsi que d’une lunette et d’un cadran en platine. En 2015, la première Rolex proposée sur un bracelet en caoutchouc Oysterflex était également une Yacht-Master en or rose. La gamme Yacht-Master comprend ainsi des références intéressantes et polyvalentes disponibles dans des diamètres de 37, 40 et 42 mm.

Rolex Yacht-Master 40 in Rolesium
La Rolex Yacht-Master 40 en Rolesium

Le design de la Rolex Yacht-Master

En matière de design et de spécifications, la Yacht-Master a tout d’une montre de plongée : lunette tournante, échelle de plongée, couronne Triplock et étanchéité à 100 m. Si cette profondeur n’a rien d’exceptionnel, l’utilisation de métaux précieux confère toutefois à ce modèle un caractère plus luxueux et le classe plutôt dans la catégorie des montres de plongée que celle des montres sportives. Le lancement de la nouvelle Yacht-Master de 42 mm a néanmoins changé la donne. Le boîtier en titane RLX fait de cette montre un concurrent sérieux aux autres montres de plongée Rolex. Avec sa lunette noire ainsi que son bracelet Oyster en titane doté d’un fermoir Oysterlock et d’un système d’extension Easylink, la montre en titane se rapproche plus que jamais de la Submariner et de la Sea-Dweller et est animée par le même calibre Rolex 3235.

Roley Yacht-Master 42 in Titanium, Image: Rolex
La Rolex Yacht-Master 42 en titane, image : Rolex

Cette référence plaira certainement aux passionnés de garde-temps à la recherche d’une montre de sport Rolex typique, mais plus légère et moins voyante qu’une Submariner. Le titane possède en effet une teinte légèrement différente de l’acier inoxydable 904L entrant dans la fabrication de la Submariner. La nouvelle Yacht-Master présente également une finition principalement brossée, alors que les surfaces de la Submariner sont polies. La lunette noir mat ornée surmontée d’une échelle de plongée 60 minutes aux chiffres et graduations en relief et polis lui confère elle aussi une certaine prestance. J’aime beaucoup l’aspect de cette nouvelle Yacht-Master en titane, sa finition moins brillante me plaît davantage et, en toute honnêteté, je la préfère même à la Submariner actuelle.

L’avenir de la Yacht-Master 42 en titane

Le choix n’est pas si simple : une Submariner vous coûtera un peu moins de 9 000 €, tandis que le prix de la nouvelle Yacht-Master 42 en titane est plus proche des 13 500 €. Cette différence de prix en apparence considérable rend en réalité le choix très difficile pour toute personne disposant d’un tel budget. Juste après sa présentation, de nombreux acteurs du monde horloger m’ont confirmé qu’il s’agissait d’une étape très importante pour Rolex, et pour la Yacht-Master en particulier. Ce garde-temps s’intègre en effet parfaitement à la collection et de nombreux amateurs de la marque pourraient envisager de l’acheter. Je vous laisse imaginer la folie que provoquerait la sortie d’une variante de 40 mm de diamètre ! De nombreux amateurs de montres vous diront que le poids d’une montre en acier inoxydable au poignet les « rassure » et qu’ils n’envisagent pour cette raison pas l’achat d’un garde-temps en titane, mais ce groupe est en train de se réduire rapidement. L’augmentation du nombre de montres en titane est remarquable et c’est pourquoi je pense que cette nouvelle Rolex Yacht-Master 42 est une étape clé pour la marque, qui pourrait être couronnée d’une belle réussite. Les créations de Rolex sont très prisées et cette nouvelle Yacht-Master en titane n’échappe pas à la règle.


À propos de l'auteur

Jorg Weppelink

Bonjour, je m'appelle Jorg et j'écris des articles pour Chrono24 depuis 2016. Ma collaboration avec Chrono24 a cependant commencé plus tôt, lorsque j'ai commencé …

À propos de l'auteur

Derniers articles

Les montres Breitling conservent-elles leur valeur?
23/02/2024
 4 minutes

Montres Breitling : des valeurs sûres à long terme ?

Par Jorg Weppelink
Les montres Breitling les plus chères
22/02/2024
 4 minutes

Top 5 des montres Breitling les plus chères

Par Barbara Korp