11/01/2024
 6 minutes

Nous menons l’enquête : pourquoi les Tudor Submariner d’occasion atteignent-elles des prix plus élevés que les Rolex ?

Par Jorg Weppelink
2-1

Avez-vous déjà songé à acheter une Submariner ? Cette idée aura un jour ou l’autre effleuré tout amateur de montres qui se respecte – une Submariner de Rolex bien entendu, et non son homonyme de Tudor. Entre 1954 et 1999, Tudor a produit sa propre Tudor Oyster Prince Submariner, qui est devenue une pièce de collection très recherchée. Ne croyez toutefois pas que la popularité de Tudor repose uniquement sur le fait que la marque se situe dans un segment de prix plus abordable : la Submariner de Tudor possède elle aussi une histoire riche qui mérite d’être plus connue.

La Rolex Submariner et la Tudor Black Bay dans la culture populaire

Montre de plongée par excellence, la Rolex Submariner jouit également du statut de montre de luxe la plus populaire et est devenue la norme en matière de montres de plongée. Le succès de la Submariner s’explique en grande partie par la constance de son évolution : la « Sub » actuelle est en effet toujours étroitement liée à son ancêtre de 1953.

The ultimate dive watch: Rolex Submariner
La Rolex Submariner, montre de plongée par excellente

Lorsque Tudor a arrêté la production de sa Submariner en 1999, le public a bien entendu souhaité connaître le motif de cette décision. Tudor ayant mis fin à ses activités aux États-Unis en 1996, il est possible que le manque de succès commercial ait fait pencher la balance en faveur d’un retrait de la gamme. Heureusement pour les amateurs de montres, les montres de plongée Black Bay modernes s’inspirent des Submariner classiques de Tudor et ont suscité un regain d’intérêt pour les Submariner vintage de la marque au sein de la communauté horlogère. Ces facteurs expliquent la popularité équivalente de la Rolex Submariner et de la Tudor Black Bay, qui jouent bien entendu dans deux catégories de prix sensiblement différentes.

Similitudes et différences

Hans Wilsdorf, fondateur de Rolex, a créé Tudor pour « protéger » Rolex. Il souhaitait en effet produire des montres plus abordables et destinées à un public plus large sans entacher la réputation de Rolex, synonyme de luxe et de qualité. Les amateurs d’horlogerie ne sont pas sans savoir que Tudor faisait appel à des mouvements ETA standard alors que Rolex utilisait des mouvements internes certifiés chronomètres dans la plupart de ses Submariner.

Cette différence de composant justifie en grande partie le prix plus bas de la montre de plongée signée Tudor. Les Tudor Submariner ont cependant toujours été équipées de boîtiers, couronnes et bracelets Rolex et sont au final des montres de plongée plus que correctes. Elles n’ont jamais été considérées comme de véritables remplaçantes de la Rolex Submariner, mais simplement comme une alternative plus abordable.

Lire l’article : Tudor : la Rolex du pauvre ou marque d’horlogerie respectée ?

Évolution des prix sur le marché actuel de l’occasion

À l’heure où je rédige cet article, une Tudor Submariner d’occasion ne sera pas forcément plus abordable son homologue Rolex. La popularité de Tudor ayant grimpé en flèche au cours de la dernière décennie, les Tudor Submariner vintage sont devenues incroyablement prisées – et leurs prix ont bien entendu augmenté en conséquence. Alors que la plupart des montres d’occasion ont enregistré une perte de valeur d’environ 50 % au cours de l’année 2022, les prix de plusieurs références de Tudor Submariner d’époque sont restés stables ou ont continué à augmenter lentement. Les prix des Rolex Submariner ayant baissé, certaines Tudor Submariner vintage se vendent même désormais à un prix supérieur à celui de certaines Rolex Submariner. Comment expliquer ce phénomène ?

The assumption that Tudor’s pre-owned Submariner is still more affordable is incorrect.
L’hypothèse selon laquelle une Tudor Submariner d’occasion serait forcément plus abordable n’est malheureusement plus valable.

Comparaison des prix de quelques références similaires de Submariner

Une comparaison de modèles équivalents nous révèle que les prix des Rolex vintage, plus précisément des premiers modèles des années 1950, sont beaucoup plus élevés que ceux de leurs homologues Tudor. La fourchette de prix des Rolex Submariner d’époque est souvent beaucoup plus large, ce qui se traduit par des prix plus élevés dans le haut de la fourchette. Les deux Submariner se partagent toutefois une partie de cette fourchette de prix, et il arrive qu’une Submariner Tudor soit effectivement plus chère.

Prenons un exemple : sur Chrono24, vous pourrez acquérir une Rolex Submariner réf. 16800 en déboursant 7 000 €. Pour un exemplaire des années 1980 en bon état, les annonces affichent des prix compris entre 7 400 et 9 000 €. L’équivalent Tudor de cette époque est la Submariner réf. 94010, que vous ne trouverez pas en dessous de 10 000 € et dont les prix grimpent rapidement jusqu’à 15 000, voire 20 000 €.

Les références plus anciennes affichent une tendance similaire : comptez environ 10 000 € pour une Rolex Submariner réf. 1680 et jusqu’à quatre fois plus pour la « Red Sub ». Les prix de la Tudor Submariner réf. 7016 commencent à 9 000 €, mais les pièces sont en meilleur état, et celles munies de différents cadrans se vendent facilement entre 10 000 et 15 000 €.

Tudor Submariner ref. 7016
Tudor Submariner réf. 7016

Même constat avec la Tudor Submariner réf. 7928 et Rolex Submariner réf. 5512/3 de la même époque : si prix de la Rolex sont beaucoup plus élevés (10 000 à 85 000 €), les prix de la Tudor s’échelonnent d’environ 8 300 à 40 000, voire 42 700 €. Si la Tudor Submariner reste moins chère, elle partage une fourchette de prix non négligeable avec son acolyte. Belle performance pour une montre ayant toujours été considérée comme l’option la plus abordable !

Comment s’explique la popularité de la Tudor Submariner ?

Pourquoi certaines de ces références Tudor sont-elles aussi chères, voire plus chères, que leurs homologues Rolex ? En toute objectivité, la Rolex Submariner a toujours été la meilleure montre – et le simple fait d’apposer une couronne sur un cadran justifie généralement la pratique de prix plus élevés. Je vous dévoile toutefois les raisons très simples pour lesquelles certaines Tudor Submariner sortent leur épingle du jeu.
Je vous invite à rechercher une Tudor Submariner sur Chrono24 : vous constaterez rapidement que le nombre d’annonces est plutôt restreint. La rareté participe donc de manière significative à la hausse des prix, au même titre que la popularité croissante de la marque Tudor. Ironie du sort, la Submariner de Tudor était loin d’être aussi populaire que la Submariner de Rolex alors qu’elle était encore en production. Les amateurs de montres les plus aguerris se souviendront qu’à l’époque de son lancement, la Tudor Submariner n’a jamais été considérée comme équivalente à la Rolex Submariner. Les chiffres de vente plus faibles de l’époque signifient donc qu’il existe moins d’exemplaires en circulation, ce qui explique en grande partie les prix plus élevés pratiqués à l’heure actuelle.
Deuxième facteur important, la variété des modèles produits par Tudor. Alors que Rolex s’est contentée de faire évoluer le design de sa Submariner sans y apporter de modification notoire, Tudor a décliné sa montre de plongée en plusieurs variantes. Les plongeurs de la Marine Nationale ont joué ici un rôle essentiel : les Submariner avec cadran et lunette bleus des années 1970 et 1980 sont très populaires parmi les fans de Tudor. Les références les plus populaires sont bien entendu très rares et recherchées – préparez-vous à mettre la main au portefeuille, en particulier si vous êtes à la recherche d’un modèle ayant effectivement été porté en intervention.

Tudor Submariner Snowflake 7016 France Marine Nationale with a blue dial from the 1971’s.
Tudor Submariner Snowflake 7016 France Marine Nationale avec cadran bleu (environ 1971).

Les plongeurs ont ensuite demandé à Tudor d’améliorer le design, et Tudor a exaucé leur souhait en proposant des cadrans différents et en commençant à doter les montres d’aiguilles « Snowflake ». Vous rencontrerez donc aussi bien des cadrans Tudor Submariner mêlant index carrés et rectangulaires que des cadrans munis des index classiques en forme de point.

Les aiguilles « Snowflake » n’étaient toutefois pas les seules utilisées : les aiguilles dites Mercedes ont également été intégrées sur certains modèles. Il existe ainsi d’innombrables variantes d’une même montre se différenciant par la couleur, les aiguilles et les index – et ne nous aventurons pas sur le terrain des détails plus spécifiques tels que la mention « meters » ou « feet » dans la moitié inférieure du cadran.

Préféreriez-vous une Tudor Submariner à une Rolex Submariner ?

La recherche d’une Tudor Submariner peut donc devenir un passe-temps très ludique. Prenez la variété des designs théoriquement proposés, ajoutez-y la faible disponibilité sur le marché de l’occasion et multipliez-la par l’augmentation massive de la popularité de la marque Tudor : la réponse de cette équation est bien entendu la flambée des prix des Tudor Submariner, dont certaines sont devenues aussi chères que des Rolex Submariner. Jamais les prix des deux modèles n’ont été aussi proches sur le marché de l’occasion, un phénomène que Hans Wilsdorf n’aurait probablement jamais imaginé lors de la création Tudor. Alors, opteriez-vous plutôt pour une Tudor Submariner ou une Rolex Submariner ?


À propos de l'auteur

Jorg Weppelink

Bonjour, je m'appelle Jorg et j'écris des articles pour Chrono24 depuis 2016. Ma collaboration avec Chrono24 a cependant commencé plus tôt, lorsque j'ai commencé …

À propos de l'auteur

Derniers articles

Les montres Breitling les plus abordables
22/02/2024
Modèles
 4 minutes

À la recherche des montres Breitling les plus abordables, à moins de 5 000 €

Par Donato Emilio Andrioli
2-1-Top-3
17/01/2024
Modèles
 6 minutes

Cinq montres à cadran Explorer (hors Rolex)

Par Sebastian Swart
ONP-783-2-1
16/01/2024
Modèles
 6 minutes

Montres à cadran rose : coup de génie ou faute de goût ?

Par Pascal Gehrlein