Protection des Acheteurs Garantie d'Authenticité Pourquoi Chrono24 ? Vous avez des questions ? +1 646-887-3560 ou e-mail FranceFrance | EUR

Montres à sonnerie : bien plus qu’une alarme

Jonathan Arnold
12.01.2018
Partager l’article:
F.P. Journe Sonnerie Souveraine, Photo : F.P. Journe F.P. Journe Sonnerie Souveraine, Photo : F.P. Journe
Jonathan Arnold
12.01.2018

 

De nos jours, l’horlogerie mécanique est plutôt une question de visuel. Vous regardez le cadran de votre montre pour lire l’heure – même dans l’obscurité grâce aux miracles des pâtes luminescentes – et la plupart des complications nous donnent des informations visuelles, à l’image du chronographe flyback qui affiche le temps écoulé ou du calendrier perpétuel qui donne toutes les informations qu’un calendrier peut indiquer.

Quelques siècles plus tôt, avant l’avènement de l’électricité, il n’était pas si simple de lire l’heure sur son horloge ou sa montre de poche la nuit. Les mécanismes de sonnerie, l’une des fonctions premières des montres de poche ayant même parfois précédé les aiguilles et les cadrans, étaient capables de donner l’heure de façon acoustique.

 

F.P. Journe Sonnerie Souveraine Movement

F.P. Journe Sonnerie Souveraine, Photo : F. P. Journe

 

Largement considérées comme l’une, si ce n’est la plus grande complication, les montres à sonnerie sont la particularité de quelques rares fabricants horlogers, les plus talentueux. Toutes les montres à sonnerie ne sont pas pour autant identiques. Si la majorité sonne l’heure d’une façon ou d’une autre, il existe plusieurs variations de fonctionnement et de style. De manière plus générale, elles s’insèrent dans l’une de ces deux catégories : réveil ou sonnerie. Dans cet article, nous vous apprenons à faire la différence entre ces deux aspects, en vous présentant quelques montres à sonnerie.

 

Sonnerie ou réveil

Pour comprendre la différence entre une sonnerie et un réveil, il suffit de se pencher sur leur fonctionnement.

Une montre à grande sonnerie sonne l’heure en passant, c’est-à-dire automatiquement. À chaque heure pleine, elle sonne autant de fois que d’heures écoulées, et tous les quarts d’heure elle répète l’heure et sonne le quart.

Une montre à petite sonnerie sonne les heures et les quarts d’heure automatiquement, mais à la différence de la grande sonnerie, elle ne répète pas les heures à chaque quart. À chaque heure pleine elle sonne l’heure, puis le quart tous les quarts d’heure.

Une montre équipée de la fonction réveil sonne l’heure sur demande, après qu’un poussoir ou une languette (bien souvent sur la tranche du boîtier) a été enclenché par son propriétaire. Il existe plusieurs variations, incluant la répétition des demi-quarts et des quarts d’heure, la répétition 5 minutes et la répétition à la minute.

 

 

Si l’on se résume, les sonneries sonnent l’heure en passant (à des points pré-établis) et les réveils ne sonnent l’heure que sur demande. Pour compliquer un peu plus les choses, les montres actuellement équipées de la fonction grande sonnerie sont également dotées d’un mécanisme de réveil pour vous éviter d’avoir à attendre une certaine heure avant d’entendre son tintement. Comme vous pouvez l’imaginer, les sons qui émanent de votre poignet toutes les 15 minutes ne sont pas toujours appropriés (admettons que vous soyez au beau milieu d’une réunion importante ou que vous essayiez de dormir, voire de faire les deux en même temps), les montres équipées d’une petite ou d’une grande sonnerie sont donc généralement équipées d’un bouton coulissant permettant à son propriétaire de mettre le mécanisme sur silencieux.

Maintenant que vous connaissez la différence entre une sonnerie et un réveil, arrêtons-nous sur quelques exemples notoires de montres à sonnerie (bien souvent équipées de la fonction réveil).

 

Philippe Dufour Grande et Petite Sonnerie

Philippe Dufour Grande Sonnerie

Philippe Dufour Grande Sonnerie, Photo : Watches By SJX

 

La première montre de notre liste est probablement la plus importante, puisqu’il s’agit de la première en son genre. Créer une sonnerie est une tâche tellement complexe que même si le mécanisme voit le jour à la fin du XVe siècle, ce n’est qu’en 1992 que le maître horloger Philippe Dufour parvient pour la toute première fois à l’intégrer à une montre-bracelet. Si l’on considère le chef-d’œuvre ultime de Dufour, le programme initial se composait de quatre montres (créées sur plusieurs années), toutes plus sobres les unes que les autres. En 1999, il propose une version avant-gardiste exceptionnelle munie d’un cadran en saphir faisant apparaître la totalité du mécanisme de sonnerie sur le cadran.

Arborant une petite et une grande sonnerie, la montre affiche deux boutons coulissants de part et d’autre de la couronne (ou sous la lunette à charnière, selon le modèle) : l’un permet au propriétaire d’enclencher le mode petite ou grande sonnerie de la montre, et l’autre d’activer le mode sonnerie ou le mode silencieux. Appuyer sur le bouton intégré à la couronne permet d’activer le mécanisme de sonnerie sur demande. Véritable œuvre d’art, ce modèle mériterait qu’on y consacre un article entier, tant il est exceptionnel.

 

A. Lange & Söhne Zeitwerk

 

Au fil des années, les montres à sonnerie ont revêtu plusieurs formes, mais aucune ne s’est autant affirmée que la Zeitwerk du fabricant allemand A. Lange & Söhne. Elle ne se distingue pas tant par sa complexité, bien que définitivement compliquée, mais plutôt par l’originalité de son design. La Zeitwerk arbore ce que l’on appelle un affichage numérique de l’heure, bien qu’elle soit mécanique à 100 %. Un pont du temps au centre du cadran indique les heures et les minutes par chiffres sautants.

En y regardant de plus près, vous remarquerez deux petits marteaux, de part et d’autre de la petite seconde située à 6 heures. Ils sonnent la petite sonnerie : le marteau de gauche sonne les heures d’un léger tintement, tandis que celui de droite sonne les quarts d’heure d’une tonalité plus prononcée. La montre n’étant pas munie d’un réveil, il n’est pas possible de régler la sonnerie sur demande.

 

F.P. Journe Sonnerie Souveraine

F.P. Journe Sonnerie Souveraine

F.P. Journe Sonnerie Souveraine, Photo : F. P. Journe

 

Les amateurs d’horlogerie indépendante reconnaîtront sans doute immédiatement le nom et la montre que nous allons aborder. F.P. Journe est largement considéré comme l’un des meilleurs maîtres-horlogers actuels au monde et sa Sonnerie Souveraine illustre parfaitement son travail. Six années ont été nécessaires au développement de ce garde-temps, dont l’assemblage des 582 composants mobilise un horloger pendant plus de trois mois.

Et pourtant, son design a été pensé de telle sorte que la montre soit aussi simple à utiliser que possible : à 2 heures, un bouton active la répétition minutes, tandis que celui situé à 4 heures permet à son propriétaire de choisir le mode petite ou grande sonnerie, ou de mettre la montre sur silencieux. Si cela peut paraître simple, F.P. Journe a déposé pas moins de dix brevets lors de la création de ce chef-d’œuvre – impressionnant !

 

Credor Spring Drive Sonnerie

Seiko Credor Spring Drive Sonnerie

Seiko Credor Spring Drive Sonnerie, Photo : Seiko

 

Dernier modèle mais pas des moindres, la Credor Spring Drive Sonnerie de la manufacture horlogère japonaise Seiko. Cette montre ne figure pas uniquement dans notre classement en sa qualité de garde-temps non européen, mais par la particularité de son mécanisme de sonnerie. Il ne s’agit pas tout à fait d’une grande ni d’une petite sonnerie, mais d’un mécanisme se situant entre les deux. Celui-ci offre trois modes : le mode « sonnerie », sonnant chaque heure, le mode « original » annoncé par trois coups toutes les trois heures (12 h, 3 h, 6 h et 9 h) et un mode « silencieux ».

Changer de mode est assez simple, et le mode sélectionné s’affiche dans un guichet prévu à cet effet. La montre arbore également une répétition des heures à activer manuellement. Cette montre est donc pour le moins inhabituelle et tout aussi fascinante à la fois.

 

Pour en savoir plus sur les montres et leur technologie :

Montres ultra-plates

Montres à heure universelle

Recommandations

Continuer la lecture
Continuer la lecture
Continuer la lecture
Continuer la lecture

Articles choisis

23.03.2018 de
Continuer la lecture
31.03.2017 de
Continuer la lecture
30.11.2016 de
Continuer la lecture