Protection des Acheteurs Garantie d'Authenticité Pourquoi Chrono24 ? France  | EUR
Se connecterSe connecter

Montres mécaniques et disques vinyles

Jorg Weppelink
14.11.2017
Partager l’article:
Vintage Omega Speedmaster, Foto: © Bert Buijsrogge Vintage Omega Speedmaster, Foto: © Bert Buijsrogge
Jorg Weppelink
14.11.2017

 

Une montre mécanique est bien plus qu’un simple objet qui vous indique l’heure. Elle exprime votre style et votre personnalité, car soyons honnêtes, s’il ne s’agissait que d’indiquer l’heure, il existe de bien meilleures options aujourd’hui. Le parallèle se fait rapidement avec les amateurs de vinyles.

À l’heure où l’industrie de la musique se focalise largement sur le développement digital, faire le choix du vinyle permet de se distinguer de la masse. Voyons si la comparaison avec les montres mécaniques s’arrête là ou s’il existe d’autres similitudes.

 

Chaleur ou qualité ?

Vinyl records

Photo : istock.com/SergeKa

 

Les puristes affirment que le son d’un disque vinyle est très chaleureux, ce qui le rendrait bien plus agréable à écouter. Mais ce n’est pas tout à fait juste… enfin, pas en théorie. La musique digitale offre une meilleure dynamique, c’est-à-dire que la différence entre les basses et les aigus est plus marquée. Donc, en théorie, le potentiel de la musique digitale semble plus prometteur.

Alors cet argument de « son chaleureux », est-ce vraiment du n’importe quoi ? En fait, non. Même si les 33 tours ne seront techniquement jamais au niveau du CD ou du fichier digital haute résolution, leur son si atypique continuera de passionner les foules. Ce son chaleureux provient de l’effet de craquement du vinyle que tant de gens apprécient. Cet effet est d’autant plus agréable dans les morceaux de jazz et de soul que ce sont des genres musicaux réellement plus chaleureux. Même si, en toute honnêteté, l’enregistrement original ne contient pas ces effets et se rapproche davantage du son que l’on retrouve sur CD.

Faut-il comprendre que les amateurs de vinyles les aiment pour leur imperfection ? Oui, et c’est là que cela devient intéressant. Ne nous focalisons pas uniquement sur la qualité du son, sujet qui reste à débattre, et tâchons de comprendre ce qui se cache derrière la passion du vinyle. L’imperfection du vinyle devient rapidement un sujet dont on peut parler et auquel on peut aussi facilement s’identifier. Les disques vinyles ont connu un véritable succès au cours des dernières années. Collectionner les vinyles n’est pas la seule chose que le passionné apprécie, il aime tout autant les petits rituels que cela implique. Ce n’est donc pas un hasard si 2015 a enregistré les meilleures ventes de vinyles depuis 28 ans : les gens les aiment à la folie.

Avec les vinyles, n’en déplaise à Spotify, Qobuz ou Tidal, on assiste à un vrai rituel musical. En plus d’avoir l’objet entre les mains, vous pouvez également choisir la vitesse de lecture, sentir le vinyle, le nettoyer avec une brosse antistatique, le retourner, écouter son crépitement, et saisir les moindres notes de l’album. On oublie le passage de piste, il faut écouter tout l’album pour vivre l’expérience à fond et comprendre la création artistique dans sa totalité.

 

Mécanique ou précision bas de gamme ?

Longines Heritage Chronograph

Longines Heritage Chronograph, Photo : © Bert Buijsrogge

 

C’est là que se fait le lien avec les montres mécaniques. Celui qui porte une montre mécanique entretient une relation personnelle avec l’histoire de son garde-temps et de son fabricant. Cette connexion est bien plus profonde que le simple fait de vouloir lire l’heure. Mettre sa montre, la régler, la remonter et la porter sont autant de rituels qui créent un lien entre le porteur et la conception même du temps. Si vous ne portez ni ne remontez votre montre, elle s’arrête.

Bien sûr, vous ne regardez pas uniquement votre montre pour connaître l’heure qu’il est. Combien de fois avez-vous déjà contemplé votre montre pour l’amour de son design ? On peut dire la même chose des amateurs de vinyles. Il s’agit de véritables œuvres d’art, et pas uniquement en raison de leur technique mais aussi grâce à leur apparence. Pour les montres comme pour les vinyles, le budget peut varier de plusieurs centaines à plusieurs centaines de milliers d’euros. Mais souvenez-vous que l’argent ne doit pas vous arrêter dans votre quête de la montre ou du vinyle tant convoités.

Et qu’importe qu’untel ou unetelle affirme que cette montre est meilleure que la vôtre ? La perfection n’est pas une donnée établie mais chacun en a sa propre définition, et souvent, elle s’accompagne de petites imperfections. Ce sont exactement ces imperfections qui créent les plus belles histoires. Comme l’écrit Ken Kesey dans Vol au-dessus d’un nid de coucou : « Au diable les faits ! Nous voulons des histoires ! »

 

Pour en savoir plus sur la passion des montres mécaniques :

Pourquoi nous aimons les montres mécaniques

De l’importance de posséder au moins une belle montre, accessoire essentiel dans la vie d’un homme

Articles choisis

01.12.2016 de
Continuer la lecture
30.11.2016 de
Continuer la lecture