20/03/2024
 5 minutes

L’évolution des formes de boîtier au fil du temps

Par Aaron Voyles
Cartier-Crash-Paris-2-1

La diversité des formes des montres

Les montres-bracelets ne se limitent plus à la simple lecture de l’heure : elles reflètent souvent le style et l’artisanat de leur fabricant. L’ingénierie, l’histoire et l’art jouent également un rôle de plus en plus important. Si le design des montres fait fréquemment l’objet de discussions endiablées, les formes des boîtiers déchaînent moins les foules. Le boîtier est pourtant le « visage » d’un garde-temps, et vous découvrirez dans cet article qu’il peut être décliné dans une myriade de formes.

Du design rond classique aux pionniers comme la Royal Oak d’AP en passant par les créations avant-gardistes telles que la Crash de Cartier, l’évolution de la forme des montres au fil du temps est tout simplement fascinante. Faisons-ensemble un petit bond dans le temps afin d’examiner de plus près les efforts déployés par les marques pour répondre aux goûts et tendances de chaque époque.

Les montres rondes

La forme ronde est sans conteste la forme la plus classique et la plus intemporelle. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les premiers boîtiers n’étaient pas ronds. Cette forme s’est cependant rapidement imposée dans l’industrie horlogère. Les montres rondes sont utilisées dans tous les styles d’horlogerie, des montres de soirée et sportives aux montres militaires et de plongée.

Les origines du boîtier rond remontent au début du XXe siècle. Pendant la Première Guerre mondiale, les montres-bracelets ont gagné en popularité en tant qu’accessoire pratique : les soldats ont en effet commencé à attacher leurs montres de poche rondes à leurs poignets. Des marques comme Rolex et Omega ont adopté cette forme de boîtier et en ont équipé un bon nombre de leurs modèles. L’Oyster Perpetual, la Submariner et la Daytona de Rolex ainsi que la Seamaster et la Speedmaster d’Omega ne sont que quelques exemples parmi d’autres.

The classic round shape of a watch: Rolex Oyster Perpetual 36
La Rolex Oyster Perpetual 36, une montre au boîtier rond classique

Les montres rectangulaires

Les premières montres-bracelets étaient munies de boîtiers rectangulaires, à l’image de la Cartier Santos Dumont : cette célèbre montre de pilote rectangulaire a été créée par Louis Cartier en 1904 spécialement pour son ami, l’aviateur brésilien Alberto Santos Dumont. Bien qu’il s’agisse de l’une des premières formes de boîtier, il faudra attendre la vague Art déco des années 1920 et 1930 pour que les formes géométriques soient au cœur de la tendance.

Rectangular watches were one of the earliest shapes.
La forme rectangulaire fut l’une des toutes premières.

De cette tendance sont nées une multitude de montres rectangulaires comme la Rolex Prince, l’Omega Marine, la Jaeger-LeCoultre Reverso et bien d’autres références jouissant désormais d’un certain prestige dans l’horlogerie moderne grâce à leur esthétique globale synonyme de raffinement, d’élégance et de luxe.

Les montres carrées

Caractérisées par des angles aigus et des lignes précises, les montres carrées sont uniques en leur genre et ne sont pas des plus faciles à porter. Il n’est donc pas étonnant que les horlogers privilégient cette forme pour créer des pièces peu conventionnelles ne répondant pas aux normes classiques. S’il existe très peu de montres véritablement carrées, certains horlogers comme Vacheron Constantin (réf. 6290) ou Patek Philippe (réf. 3430) se sont amusés avec les boîtiers carrés au milieu des années 1900 afin de proposer des montres de soirées venant casser les codes traditionnels et apporter un vent de fraîcheur dans un paysage dominé par les boîtiers ronds.

Impossible de clôturer ce paragraphe sans évoquer TAG Heuer (simplement « Heuer » à l’époque) et sa Monaco, une montre sportive au design carré. Véritable OVNI lors de son lancement en 1969, cette montre reste une référence particulièrement excentrique.

Square watches are unique and bold, like the Heuer Monaco.
Avec son boîtier carré, la Heuer Monaco est unique et moins facile à porter.

Les montres tonneau

Comme leur nom l’indique, les montres tonneau sont dotées d’un boîtier incurvé en forme de tonneau : les extrémités supérieures et inférieures sont droites, mais les côtés arrondis. Distingués et sophistiqués au poignet de leur porteur, ces boîtiers confèrent à la montre un style unique, à mi-chemin entre le boîtier rond et le boîtier rectangulaire. Cette forme n’est pas la plus populaire mais s’est retrouvée au cœur de l’esthétique de plusieurs marques, notamment chez Franck Muller dans les années 1990 et chez Richard Mille à partir des années 2000.

Watches from Richard Mille are known for their tonneau shaped cases.
Les montres Richard Mille sont connues pour leurs boîtiers en forme de tonneau.

Les montres octogonales

Avec leur boîtier à huit côtés, les montres octogonales se sont imposées dans les années 1970 grâce à l’introduction de modèles emblématiques tels que la Royal Oak d’Audemars Piguet et la Nautilus de Patek Philippe. Tous deux conçus par Gérald Genta, ces garde-temps emblématiques ont popularisé le boîtier octogonal, qui est devenu l’une des formes les plus distinctives et les plus reconnaissables de toute l’histoire de l’horlogerie. Les fins observateurs affirmeront que ces deux références possèdent en réalité un boîtier tonneau et que seules des montres comme la Bvlgari Octo Finissimo ou Octo Roma sont véritablement octogonales. La caractéristique la plus connue des boîtiers de la Nautilus et de la Royal Oak étant toutefois leur lunette, leur place dans la catégorie des montres octogonales est justifiée.

As the name implies: the Octo Finissimo shows an octagonal watch at it's best.
L’Octo Finissimo est LA référence en matière de montres octogonales.

Les autres formes de boîtier

Au-delà de ces formes classiques, certains boîtiers possèdent des formes tellement farfelues qu’il est impossible de les classer dans l’une des catégories évoquées ci-dessus. C’est le cas de la Crash de Cartier, une montre fantaisiste et avant-gardiste qui serait inspirée d’un accident de voiture surréaliste dans laquelle la montre Cartier d’un cadre de l’entreprise aurait été malmenée, ou encore la Vianney Halter Antiqua, qui rompt avec tous les codes connus.

It is the first watch that comes to your mind when thinking about indefinable watch shapes: the Cartier Crash.
La Crash de Cartier est la première montre qui vient à l’esprit pour illustrer une forme indéfinissable.

Absolument uniques et à mille lieues des références habituellement disponibles, ces montres mettent plutôt l’accent sur le côté artistique que sur le côté technique de l’horlogerie. Leur forme attire l’attention comme aucune autre et laisse généralement un impact durable sur son propriétaire, un aspect non négligeable dans la collection de montres.

Conclusion

L’univers des montres-bracelets est aussi varié et éclectique que les collectionneurs eux-mêmes. De l’élégance intemporelle des montres rondes comme la Rolex Oyster Perpetual aux créations avant-gardistes telles que la Royal Oak d’Audemars Piguet, les formes des montres-bracelets ont évolué au fil du temps pour refléter les changements de préférences, de tendances et d’esthétique faisant le lien entre le monde de l’horlogerie et celui du design. Que vous préfériez l’attrait classique d’une montre ronde, l’audace d’un design carré ou la nature excentrique d’une Crash de Cartier, vous trouverez à coup sûr un garde-temps reflétant votre style et votre personnalité.


À propos de l'auteur

Aaron Voyles

J'aime tout ce qui a trait à l'horlogerie, de la conception artistique à l'ingénierie dissimulée dans les mouvements, en passant par l'histoire des montres.

À propos de l'auteur

Derniers articles

Arnold-and-Son-2-1
09/07/2024
Introduction basique sur les montres
 4 minutes

Finition soleillées et autres : aperçu des décors les plus populaires

Par Barbara Korp
Nomos-Tangenete-vs-Jungans-Max-Bill-2-1
04/07/2024
Introduction basique sur les montres
 4 minutes

NOMOS Tangente vs. Junghans Max Bill

Par Chrono24
Audemars-Piguet-Royal-Oak-Chronograph-Stainless-Steel-26240ST.OO.1320ST.04—COM003495-2-1
18/06/2024
Introduction basique sur les montres
 5 minutes

Le concept de « l’exit watch »

Par Aaron Voyles