28/11/2022 | Mis à jour le : 27/12/2022
 8 minutes

Les temps forts de l’horlogerie en 2022

Par Jorg Weppelink
ONP-188-Magazin-2-1
Tutoriels, reviews, talks, interviews, découvrez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube !

L’année 2022 est passée à toute vitesse – nous sommes déjà en novembre ! – et a été très riche, horlogistiquement parlant. Dans cet article, nous revenons sur les temps forts qui l’ont jalonnée : nouveautés, anecdotes et anniversaires qui ont rythmé ces derniers mois. Nous nous intéresserons aux meilleures marques de l’année et jetterons un œil à 2023. Lançons-nous donc dans le meilleur de 2022 ! 

Le 50e anniversaire de la Royal Oak

Nous avons célébré plusieurs grands anniversaires cette année. Tout d’abord, le 50e anniversaire de la Royal Oak d’Audemars Piguet. La montre dessinée par Gérald Genta et lancée en 1972 est devenue depuis l’une des montres les plus prisées et les plus emblématiques jamais créées. Pour le 50e anniversaire du modèle, Audemars Piguet a lancé une collection Royal Oak revisitée avec de nouveaux mouvements maison et des designs, des couleurs et des motifs de cadran légèrement modifiés. 

Royal Oak "Jumbo" Extra-Thin
La Royal Oak « Jumbo » Extra-Thin

Le lancement le plus important est, sans conteste, celui de la Royal Oak « Jumbo » Extra-Thin réf. 16202. Version revisitée de la montre évoquée précédemment, la version actuelle est équipée du calibre 7121, sorti des ateliers AG, et arbore un cadran légèrement modifié. Globalement, on se réjouit de constater qu’Audemars Piguet n’a pas complètement redessiné son garde-temps le plus emblématique. Si tous les modèles sortis cette année et commémorant l’anniversaire de la montre d’origine sont pourvus d’une masse oscillante présentant le logo du cinquantenaire, les montres qui seront produites l’année prochaine présenteront le rotor standard. Bref, avec cette nouvelle version, Audemars Piguet s’assure de la pérennité de son icône. 

Breitling et Bulgari : en mode célébration

Cette année a aussi marqué le 10e anniversaire de la collection Octo Finissimo de Bulgari, ligne de tous les records. Pour honorer ce rendez-vous important, la marque nous a fait la surprise de quelques éditions anniversaires : les éditions limitées « Sketch », aux lignes de l’Octo Finissimo et de l’Octo Finissimo Chronograph standard en titane, mais dont les cadrans sont ornés d’esquisses au crayon, rappelant la genèse de ces modèles phares. Bulgari a également dévoilé deux très belles versions en or rose avec de magnifiques cadrans bruns. 

Bulgari Octo Finissimo with a "sketch" dial
Une Bulgari Octo Finissimo avec cadran « Sketch »

Breitling a célébré le 70e anniversaire de la Navitimer en dévoilant une nouvelle gamme de sa superstar. Pour la première fois, toutes les montres sont équipées du mouvement B01, développé et assemblé en interne par Breitling. Une grande variété d’options est disponible, avec des tailles allant de 41 à 46 mm et le cadran est proposé dans un vaste éventail de couleurs : la Navitimer est une indémodable, même 70 ans après sa première apparition. Mais ce n’est pas la seule grande nouveauté de Breitling cette année : la marque a également lancé une nouvelle collection SuperOcean inspirée de sa célèbre SuperOcean réf. 2005 Mk2 du début des années 1970. Comme on pouvait s’y attendre, la marque a lancé un certain nombre de séries limitées extraordinaires, dont la Navitimer B02 Chronograph 41 Cosmonaute. 

Tudor : LA marque de 2022

La ligne Black Bay de Tudor a elle aussi fêté son 10e anniversaire. À défaut de présenter un modèle spécial pour l’occasion, la marque a impressionné avec une série de nouveautés qui ont défrayé la chronique. En premier lieu, la Black Bay Pro : cette montre GMT avec sa lunette en acier inoxydable est très clairement inspirée de la célèbre Rolex Explorer II de première génération réf. 1655 des années 1970. Tudor a toutefois insufflé son propre style au design du cadran et a équipé la montre du calibre de manufacture MT5652. Ce même mouvement équipe la nouvelle Black Bay GMT S&G, qui s’inspire de l’emblématique Rolex GMT-Master « Root Beer ». 

Tudor Black Bay Pro
La Tudor Black Bay Pro

Ces deux modèles ont été présentés à Watches & Wonders, aux côtés d’une nouvelle version bicolore de la Black Bay Chrono. Plus tard dans l’année, nous avons assisté au lancement de la nouvelle Tudor Ranger et de la Pelagos 39, qui ont toutes deux été saluées par la critique. Tudor a prouvé à maintes reprises qu’elle savait sélectionner les bons modèles et les maintenir à un prix accessible pour un public plus large. Alors, 2022, l’année Tudor ? Il semblerait bien que pour la première fois, la marque ait volé la vedette à sa grande sœur Rolex. 

Un bilan solide, mais sans grande surprise de la part de Rolex

En parlant de Rolex, la marque à la couronne nous a gratifiés d’un certain nombre de nouveautés, sans pour autant susciter un enthousiasme fou. La plus intéressante de ces nouveautés est sans aucun doute la GMT-Master II « Destro » avec sa lunette verte et noire et couronne sur le côté gauche. Si cette montre pour gaucher n’a pas vraiment su conquérir les foules, les vrais fans ont adoré les couleurs de la lunette. La nouvelle Rolex Air-King aurait mérité un meilleur accueil, avec son boîtier totalement repensé et son cadran superbement mis à jour. En outre, nous avons découvert la Yacht-Master 42 en or jaune et la nouvelle Day-Date en platine dotée d’une lunette cannelée, ce qui constitue une première. 

Rolex GMT Master II "Destro"
La Rolex GMT Master II « Destro »

Décrocher la Lune avec la MoonSwatch ?

Omega, concurrente de Rolex, nous a en revanche réservé bien des surprises. Le lancement, début janvier, de la spectaculaire Speedmaster 321 en or blanc avec un cadran en onyx noir a ouvert le bal. Toutefois, les principales nouveautés de l’année ont été les nouveaux modèles Seamaster Planet Ocean Ultra Deep qui ont repoussé les limites des montres de plongée modernes. La manufacture horlogère a également lancé une série de variantes de cadrans colorés pour la Seamaster Aqua Terra de 38 mm, et la nouvelle série Speedmaster ’57 a été présentée au poignet de George Clooney. Quant à la version verte de la Seamaster Professional Diver 300M, il devrait s’agir d’une nouveauté magistrale qu’il nous tarde de découvrir. 

Côté Moonwatch, Omega a présenté quelques nouveaux modèles en or qui viennent souligner le caractère luxueux de la gamme. La marque a en outre dévoilé la remarquable X-33 Marstimer, une montre visuellement et techniquement époustouflante. Mais la plus grande nouvelle concernant Omega Moonwatch a été, sans aucun doute, la mise sur le marché de la MoonSwatch. La collaboration entre Omega et Swatch a rencontré un accueil très favorable. La série, composée de onze modèles différents représentant différentes planètes ou corps célestes, est haute en couleur et ressemble à s’y méprendre à la véritable Speedmaster. La montre a-t-elle été victime de son succès ? À sa sortie, la forte demande a entraîné des ruptures de stock et des problèmes logistiques, freinant quelque peu l’enthousiasme général. Ces bémols ne sauraient cependant ternir cette brillante réussite, puisque cette nouvelle série est parvenue à combler le fossé entre les montres de luxe et les montres grand public. 

Swatch MoonSwatch "Mission to the Moon"
Swatch MoonSwatch : « Mission to the Moon »

La magie Cartier continue d’opérer

Une fois de plus, Cartier aura également fait parler d’elle en 2022. La marque de prestige a présenté un nombre impressionnant de nouveautés lors de l’édition Watches & Wonders qui ont fait couler beaucoup d’encre. La toute nouvelle ligne Pasha, mise à jour du modèle original sorti en 1985, est très appréciée après avoir été très attendue, les modèles Santos Dumont avec leur lunette laquée sont tout bonnement sublimes, et les montres Tank Louis Cartier sont la preuve que rien ne peut égaler une icône. Le modèle en or jaune, avec son cadran et son bracelet noirs, est d’une pure beauté. Les nouveaux modèles Tank Must viennent agréablement élargir le catalogue et sont une option abordable pour les amateurs désireux de découvrir l’univers Cartier. Pour ajouter une note originale, Cartier a fouillé dans ses archives et a ajouté la Tank Chinoise à sa collection exclusive Privé. Tout autant de nouveautés qui nous rappellent les raisons pour lesquelles Cartier est à ce point appréciée… 

Cartier Tank Must in red
La Cartier Tank Must se pare de rouge

Patek Philippe : Exit Nautilus

En 2021, Patek Philippe a cessé la production de la Nautilus, à la grande déception de tous. Nous nous étions donc préparés à affronter une année sans nouvelle Nautilus. Pendant Watches & Wonders, la marque s’est concentrée sur les montres de style plus classique de sa gamme. La nouvelle version du Chronographe 5172G, avec son cadran saumon, est sensationnelle, tout comme son homologue plus compliqué, le Calendrier Perpétuel 5320G. Ma favorite est cependant le modèle 5326G Quantième Annuel Travel Time. Ses lignes magnifiques et la conception géniale de son boîtier qui abrite pour la première fois les complications Quantième Annuel et Travel Time en font une montre vraiment hors du commun. On en oublierait presque l’étonnante, mais plus simple Calatrava réf. 5226G, qui a été présentée en même temps. La marque ne s’est pas arrêtée en si bon chemin et Patek Philippe a sorti un certain nombre de montres à cadran vert, dont la 5270P Grandes Complications. Puis, fin octobre, surgissant de nulle part, Patek Philippe a présenté la nouvelle Nautilus en or blanc réf. 5811/1G. Doit-on alors s’attendre à un éventuel retour de la variante en acier inoxydable ? Affaire à suivre. En attendant, la version en or blanc, légèrement plus grande avec ses 41 mm, est absolument sublime avec son cadran bleu à finition soleillée. 

Patek Philippe 5172G Chronograph
Patek Philippe réf. 5172G Chronographe

Grand Seiko et la toute nouvelle série Evolution 9

Seiko et Grand Seiko ne sont jamais avares en nouveautés. Impossible de toutes les passer en revue, mais signalons que la série Grand Seiko Evolution 9 vaut vraiment le détour. Présentée pour la première fois l’année dernière, cette série a pour vedette la Hi-Beat SLGH005 « White Birch ». La série Evolution 9 apporte à la fois de nouveaux mouvements et de nouvelles formes de boîtier au portefeuille de la marque. Avec ces modèles Evolution 9, Grand Seiko ose une approche presque futuriste avec des boîtiers plus anguleux et modernes ainsi que de nouveaux mouvements Hi-Beat et Spring Drive absolument époustouflants. Cette année, un nouveau mouvement Spring Drive a été ajouté à la collection : le SLGA009 « White Birch » et le très élégant SLGH017 « Night Birch ». La marque a également présenté deux nouveaux modèles GMT étonnants : le SBGE283 avec un cadran noir et une lunette en acier inoxydable, et le SBGE285 « Mist Flake », qui remporte la palme avec son magnifique cadran gris et son look monochrome. Grand Seiko a par ailleurs lancé la montre de plongée SLGA015 et deux nouveaux modèles de chronographe, les SBGC249 et 251. Dans l’ensemble, ces nouveautés nous montrent que Grand Seiko se tient toujours à la page, et même avec une longueur d’avance. 

Grand Seiko Hi-Beat SLGH005
La Grand Seiko Hi-Beat SLGH005

Autres nouveautés remarquées et remarquables

Comme vous le voyez, les grands noms de l’horlogerie nous ont gâtés en 2022. Mais on aurait tort de ne pas mentionner d’autres maisons horlogères que nous n’évoquons qu’assez rarement : la réintroduction de la Vacheron Constantin 222 a été un événement marquant de l’année et les modèles DOXA Army une très belle surprise. La marque MB&F a lancé le LM Sequential Evo, son premier chronographe, qui est spectaculaire, et la nouvelle montre en or rouge H. Moser & Cie. Streamliner Tourbillon Vantablack est stupéfiante. Longines mérite également d’être mentionné : le fabricant a présenté, entre autres, la très belle Spirit Zulu Time, l’Ultra-Chron Diver et l’Heritage Chronograph. Ces dernières années, Longines a investi dans des mouvements de meilleure qualité, et avec ses designs d’inspiration vintage, Longines est désormais un concurrent digne de Tudor. Les fans d’Oris ont été ravis de découvrir les premières Divers Sixty-Five régulières équipées du nouveau Calibre 400, le même mouvement qui équipe les très confortables nouveaux modèles ProPilot X en titane.  

Les garde-temps présentés dans cet article ne sont qu’une infime partie des nombreuses et géniales montres qui ont vu le jour en 2022. Preuve faite que les horlogers ne chôment pas ! Je vous invite vivement à faire votre propre rétrospective de 2022 et à découvrir toutes les magnifiques montres qui sont sorties cette année. Peut-être en avez-vous loupé quelques-unes – le rythme était soutenu ! Et qui sait, peut-être allez-vous découvrir votre prochaine montre ! 


À propos de l'auteur

Jorg Weppelink

Bonjour, je m'appelle Jorg et j'écris des articles pour Chrono24 depuis 2016. Ma collaboration avec Chrono24 a cependant commencé plus tôt, lorsque j'ai commencé …

À propos de l'auteur

Derniers articles

Vacheron-Constantin-2-1
24/11/2022
Tendances actuelles
 7 minutes

Les cinq montres de luxe dans lesquelles investir en 2023

Par Jorg Weppelink
Watch-Purchasing-East-West-Magazin-2-1
27/09/2022
Tendances actuelles
 2 minutes

Orient contre Occident : marques et modèles favoris en Asie et en aux États-Unis

Par Thomas Hendricks

Zoom sur

Patek-Philippe-Nautilus-2-1
Audemars Piguet
 7 minutes

Les cinq montres les plus rentables à acheter en 2022

Par Jorg Weppelink
5-Rolex-Invest-2-1
Rolex
 6 minutes

Top 5 des Rolex dans lesquelles investir en 2022

Par Jorg Weppelink
Rolex-Datejust-2-1
Rolex
 6 minutes

Les 5 Rolex les plus abordables

Par Jorg Weppelink
Patek-Philippe-Nautilus-2-1
Audemars Piguet
 7 minutes

Les cinq montres les plus rentables à acheter en 2022

Par Jorg Weppelink
5-Rolex-Invest-2-1
Rolex
 6 minutes

Top 5 des Rolex dans lesquelles investir en 2022

Par Jorg Weppelink
Rolex-Datejust-2-1
Rolex
 6 minutes

Les 5 Rolex les plus abordables

Par Jorg Weppelink