Protection des Acheteurs Garantie d'Authenticité Pourquoi Chrono24 ? France  | EUR
Se connecterSe connecter

Les surnoms de montres

Bert Buijsrogge
24.11.2017
Partager l’article:
Rolex Daytona 'Paul Newman', Photo : © Bert Buijsrogge Rolex Daytona 'Paul Newman', Photo : © Bert Buijsrogge
Bert Buijsrogge
24.11.2017

 

De nombreuses montres ont obtenu des surnoms. Si on peut les ranger dans plusieurs catégories, ils ont clairement tous une raison d’apparaître dans ce classement. De deux choses l’une : la montre a été vue au poignet d’une célébrité ou elle affiche des caractéristiques tranchées qui lui ont tout de suite (ou après un temps de réflexion) valu son surnom. Certaines montres ont même obtenu leur surnom à cause d’un défaut s’étant révélé plusieurs années après leur production. Il peut s’agir, entre autres, de l’altération du matériau qui perd de sa couleur au fil des ans.

 

Montres de célébrités

Rolex propose bon nombre de montres qui portent le nom de célébrités. La plus connue d’entre elles est sans doute la « Daytona Paul Newman ». Produite vers la fin des années 1960 et le début des années 1970, cette montre tient son surnom du légendaire acteur américain. Si plusieurs histoires circulent à ce sujet, la montre a probablement obtenu son surnom au moment du tournage de Virages à la fin des années 1960. Dans ce film, l’acteur joue le rôle d’un pilote de course qui porte un chronographe en acier. Des années plus tard, Paul Newman a été photographié à de nombreuses reprises une Rolex Daytona 6239 avec « cadran exotique » au poignet.

Cette Daytona au cadran exotique est la montre Rolex vintage la plus demandée au monde. Il est intéressant de noter qu’à l’époque de sa sortie, la montre valait 300 dollars et ne rencontrait pas un grand succès. Aujourd’hui, la montre se vend à des prix exorbitants (un exemplaire s’est vendu aux enchères à 1,1 million de dollars).

 

Surnom inspiré d’une couleur

 

Certaines montres arborent des couleurs franches qui influencent leur surnom. Parmi les meilleurs exemples, la Rolex Pepsi ou la GMT-Master Coke. La lunette bleue et rouge ressemble clairement aux couleurs du logo Pepsi. Son homologue à la lunette rouge et noire rappelle les couleurs de Coca-Cola. « Kermit » et « Hulk » sont d’autres surnoms donnés au modèle anniversaire de la Rolex Submariner et à son successeur non-officiel. LV est le diminutif de « lunette verte ». Kermit a été adopté comme surnom pour la première version de la LV.

Le modèle plus tardif, avec son boîtier plus grand, sa lunette en céramique verte et son cadran soleillé vert, est surnommé la « Hulk ». Il n’aura pas fallu longtemps pour que ce surnom soit adopté et employé par tous. Si vous jetez un œil à la Rolex GMT-Master II BLNR avec sa lunette noire et bleue en céramique, son surnom vous apparaîtra moins clairement, même si un sondage en ligne a révélé que « Batman » est le grand favori.

 

 

Le surnom est dans le détail

Les petits détails qui retiennent votre attention peuvent aussi être instigateurs de surnom. La Rolex Sea-Dweller sortie il y a quelques années avec ses deux lignes inscrites en rouge sur le cadran est connue sous le nom de « Double Red » ou « DRSD ». Ce n’est que lorsque l’écriture rouge disparaît pour laisser place au blanc que la montre obtient son nouveau surnom « Great White ».

La Rolex Explorer 1655 affiche une grande aiguille des 24 heures qui ressemble à une flèche. Cette aiguille lui a occasionné le surnom de « Freccione », soit « flèche » en italien.

 

La beauté vient en vieillissant

Rolex 'Spider dial'

Rolex ‘Spider dial’, Photo : © Bert Buijsrogge

 

À l’époque, il arrivait souvent que des lots de Rolex ayant subi un traitement spécifique changent de couleur à certains endroits. Parmi les meilleurs exemples, citons les versions dont le cadran se transforme en une sorte de toile d’araignée. On les appelait les « Spider Dials » (cadrans araignée). Autre exemple, les compteurs de certaines Rolex Daytona 16520 ont fini par s’oxyder et prendre une couleur marron foncé. Le commissaire-priseur Osvaldo Patrizzi ayant découvert ce détail avant de proposer la montre à la vente, elle a logiquement pris le surnom de « Patrizzi ». Il semblerait que la montre ait été vendue le double du prix estimé.

Les montres ne sont pas comme les autres produits de luxe, en particulier les modèles vintage. Certaines montres doivent leur surnom à un état que nous pourrions considérer comme défectueux dans d’autres domaines. Parmi les meilleurs exemples, les montres dont la couleur du cadran ou de la lunette a passé. L’usure naturelle a beau altérer la couleur d’origine au fil du temps, ces modèles sont tout de même considérés comme uniques par de nombreux collectionneurs. Le « cadran tropical » de votre montre ne fera qu’augmenter sa valeur. Les montres dont la lunette est décolorée sont souvent surnommées « ghost » (fantôme).

 

Rolex Daytona 'Patrizzi Dial'

Rolex Daytona ‘Patrizzi Dial’, Photo : © Bert Buijsrogge

 

Surnoms inspirés de films

Rolex n’est pas la seule à avoir donné des (tonnes de) surnoms à ses montres. Chuck Maddox, ancien collectionneur et spécialiste des montres vintage, mais également fan de films de science-fiction (d’où le rapport à Star Wars), était à l’origine de nombreux surnoms. Ainsi la Seamaster 145.0023 devenait la « Darth Vader » car elle existait avec un boîtier noir intense, d’où la référence.

Elle se pose en opposition complète avec la version acier qui, elle, n’est pas « passée du côté obscur de la force » et a donc obtenu le surnom d’« Anakin Skywalker ». Enfin, la Seamaster 145.0024 est surnommée le « Jedi ». Cependant, une maison des ventes a, un jour, surnommé la mauvaise montre « le Jedi » dans son catalogue. Depuis, les gens les confondent.

 

Autres articles

Tudor versus Rolex

Montres de légende : la Rolex Daytona

Trois Rolex que l’on ne croise pas tous les jours

Articles choisis

01.12.2016 de
Continuer la lecture
30.11.2016 de
Continuer la lecture