31/03/2023
 5 minutes

Les nouveautés Tudor dévoilées au salon Watches and Wonders 2023

Par Jorg Weppelink
Watches-and-Wonders-Tudor-2-1

Les nouveautés Tudor dévoilées au salon Watches and Wonders 2023 (photo: Tudor)

Si l’on est habitués depuis longtemps à l’effervescence qui accueille les nouveaux modèles Rolex, les nouveautés Tudor suscitent depuis quelques années un intérêt plus soutenu de la part du public. Cet intérêt est amplement mérité : en plus d’être ingénieuses, les montres Tudor sont une valeur sûre. Le cru Tudor de cette année, riche en innovations, témoigne de la force et de l’ambition de la manufacture, notamment pour sa gamme Black Bay. Je vous propose donc de découvrir les nouveaux modèles, certain que vous courrez ensuite chez votre revendeur Tudor le plus proche.

La Tudor Black Bay 54

Commençons par la plus grande nouveauté de Tudor pour 2023 : la nouvelle Black Bay 54 est la dernière-née de la gamme du même nom, et elle ne manquera pas de séduire les amateurs. Il s’agit d’une petit Black Bay de 37 mm qui rejoint la version standard de 41 mm et la très populaire Black Bay 58. Mais la nouvelle Black Bay 54 est plus qu’une simple version compacte de la BB58 : Tudor a redessiné le boîtier, le cadran et la lunette pour obtenir une harmonie parfaite des proportions. En outre, d’autres modifications subtiles mais significatives ont été apportées au design de la montre.

Tudor Black Bay 54 (Image: Tudor)
La Tudor Black Bay 54 (photo : Tudor)

Le boîtier en acier inoxydable de 37 mm est doté d’une lunette en acier inoxydable avec insert en aluminium noir. Les amateurs de la Black Bay 58 remarqueront immédiatement que Tudor a renoncé au triangle rouge autour du repère luminescent à 12 heures. Celui-ci s’intègre désormais à la graduation sur la lunette. Tudor a également supprimé les graduations des minutes et abandonné l’or sur l’insert de lunette, pour un résultat global plus épuré et plus sobre. La couronne, redessinée dans un style qui ressemble davantage à celui Rolex, rappelle les montres de plongée Tudor des années 1950.

Tudor Black Bay 54 Strap Variations (Image: Tudor)
Une montre, plusieurs bracelets (photo : Tudor)

À l’intérieur du boîtier, Tudor a installé son calibre de manufacture MT5400. Ce mouvement certifié COSC assure une grande précision et une réserve de marche de 70 heures. La Black Bay 54 peut être montée sur un bracelet en acier inoxydable ou un bracelet en caoutchouc noir, les deux sont dotés du fermoir Tudor T-Fit. Sur bracelet en acier, vous en aurez pour 3 780 €, et seulement 3 570 € pour la version sur bracelet en caoutchouc. Difficile de trouver mieux dans ce segment de prix, à moins que vous n’optiez pour un diamètre plus grand. Il ne fait aucun doute que la nouvelle Black Bay 54 devrait faire vibrer les amateurs du vintage à la Tudor.

La Tudor Black Bay Master Chronometer

En deuxième sur ma liste : la Tudor Black Bay 41, pour sa lunette bordeaux, son bracelet Jubilee et son mouvement Master Chronometer. Après avoir été aux abonnés absents pendant plusieurs années, l’insert rouge fait son grand retour dans la gamme Black Bay. Il était temps : la couleur a en effet une solide base de fans. Cela dit, Tudor ne donne pas seulement une seconde vie à la lunette rouge, il équipe la nouvelle Black Bay du calibre MT5602-U certifié METAS. La certification Master Chronometer garantit, par des essais rigoureux, que le mouvement a une précision journalière comprise entre 0 et +5 secondes. Il doit en outre être de fabrication suisse, offrir la réserve de marche indiquée, être capable de résister à des champs magnétiques jusqu’à 15 000 gauss et présenter une résistance à l’immersion conforme à la norme ISO 22810:2010. En somme, cette nouvelle Black Bay offre bien plus qu’une précision extrême.

Tudor Black Bay Master Chronometer (Image: Tudor)
La Tudor Black Bay Master Chronometer (photo : Tudor)

En plus de la lunette bordeaux, pour la première fois, Tudor propose parmi trois options de bracelets un bracelet Jubilee. La sensation qu’il offre est bien différente du bracelet Oyster style rivet ou du bracelet en caoutchouc vulcanisé noir. Je suis certain que beaucoup d’aficionados feront le choix du bracelet Jubilee. Mais ce n’est pas tout : Tudor a redessiné le boîtier de cette Black Bay en lui conférant une lunette légèrement bombée et un moletage plus dense pour une meilleure préhension. Il ne s’agit donc pas d’un simple complément à la gamme, mais d’une version améliorée de la Black Bay standard. La nouvelle Master Chronometer Black Bay sera disponible au prix de 4 400 € sur le bracelet Jubilee, de 4 300 € sur le bracelet Oyster et de 4 130 € sur le bracelet en caoutchouc.

Tudor Black Bay Master Chronometer(Image: Tudor)
La Tudor Black Bay Master Chronometer (photo : Tudor)

La Tudor Black Bay GMT

Bien que certains amateurs auraient voulu une nouvelle Black Bay Pro avec un cadran blanc « Polar », c’est la Black Bay GMT qui est pourvue d’un cadran blanc opalin, un nouveau coloris qui contraste davantage avec la graduation noire des minutes. Cette nouvelle nuance devrait rencontrer l’approbation du public, d’autant plus qu’elle se distance des codes de Rolex. À l’intérieur du boîtier en acier inoxydable de 41 mm se trouve le calibre MT5652 certifié COSC, utilisé par ailleurs pour les autres modèles Black Bay GMT de la collection. La montre sera disponible au prix de 4 270 € sur un bracelet en acier inoxydable et de 3 970 € sur un bracelet NATO noir et rouge.

Tudor Black Bay GMT (Image: Tudor)
La Tudor Black Bay GMT (photo : Tudor)

Les collections Tudor Black Bay et Royal

Une autre grande nouveauté de Tudor cette année est la mise à jour de la collection Black Bay avec lunettes fixes en acier inoxydable. La nouvelle Black Bay sera disponible en 31, 36, 39 et 41 mm et montée sur un bracelet Jubilee revu et corrigé avec un fermoir T-Fit. Tudor a également opté pour des mouvements internes certifiés COSC. Les mouvements des versions 36, 39 et 41 mm offrent tous une réserve de marche de 70 heures, tandis que le modèle 31 mm possède une réserve de marche de 50 heures. Les différentes tailles affichent également des couleurs de cadran différentes. Les prix des nouveaux modèles Black Bay commencent à 3 710 € pour les modèles de 31 mm, 3 810 € pour les modèles de 36 mm, 3 910 € pour les modèles de 39 mm et 4 020 € pour les modèles de 41 mm.

Tudor Black Bay with champaign Dial (Image: Tudor)
La Tudor Black Bay avec un cadran champagne (photo : Tudor)

Pour la collection Royal, Tudor a annoncé deux nouvelles couleurs de cadran éblouissantes : un rose saumon réservé au modèle en acier inoxydable, et un brun chocolat sombre pour la version bicolore en acier et en or. Ils sont disponibles sur les modèles de 28, 34, 38 et 41 mm et pourvus de chiffres romains en applique sur les 12 index des heures. C’est une magnifique mise à jour qui insuffle encore plus de style à la collection Royal. Les amateurs de clinquant ne seront pas déçus : les modèles sont également dotés d’index en diamant.

Tudor Royal with salmon Dial (Image: Tudor)
La Tudor Royal avec cadran rose saumon (photo : Tudor)

Les versions en acier inoxydable avec cadran saumon sont proposées à 2 300 € en 28 mm, 2 350 € en 34 mm, 2 400 € en 38 mm et 2 460 € en 41 mm. La version bicolore dotée d’un cadran brun est légèrement plus chère et se vend 3 440 € en 28 mm, 3 500 € en 34 mm, 3 600 € en 38 mm et 3 660 € en 41 mm. Avec ces nouveaux cadrans et en proposant des index en chiffres romains, Tudor a pris une décision avisée pour cette collection en l’enrichissant de modèles somptueux.

Les nouvelles créations signées Tudor sont audacieuses, ingénieuses et réussies, et devraient faire parler d’elles dans la communauté horlogère dans les mois qui viennent !


À propos de l'auteur

Jorg Weppelink

Bonjour, je m'appelle Jorg et j'écris des articles pour Chrono24 depuis 2016. Ma collaboration avec Chrono24 a cependant commencé plus tôt, lorsque j'ai commencé …

À propos de l'auteur

Derniers articles

Watches-and-wonders-2-1
19/04/2024
Watches and Wonders
 7 minutes

Watches and Wonders 2024 : regards croisés

Par Kristian Haagen
Grand-Seiko-2-1
13/04/2024
Watches and Wonders
 8 minutes

Watches and Wonders 2024 : Patek Philippe, Ulysse Nardin et consorts

Par Sebastian Swart
W&W-Novelties-IV-TAG-Heuer-2-1
12/04/2024
Watches and Wonders
 4 minutes

Watches and Wonders 2024 : du nouveau chez Zenith, TAG Heuer et Hublot

Par René Herold