21/07/2021
 5 minutes

Les disparues de la crise du quartz : des montres de légende

Par Jorg Weppelink
CAM-1796-Bankruped-brands-during-quartz-crisis-Magazin-2-1-1

Bankrupt During the Quartz Crisis: History-Making Timepieces

Lorsque Seiko a introduit la première montre à quartz en 1969, l’industrie horlogère suisse n’avait pas prévu l’ampleur de l’événement. Les montres à quartz étaient non seulement plus précises que les modèles mécaniques, mais également bien moins chères et plus rapides à produire. Si certaines marques suisses ont proposé leurs propres versions de montres à quartz, citons par exemple Longines, Omega et Rolex, on ne peut pas parler de franc succès. 

Globalement, les montres sont passées de produits de luxe de fabrication artisanale à des garde-temps produits en masse dans de grosses usines. De nombreuses marques célèbres ont dû faire face à des défis de taille après la crise du quartz, certaines ayant dû être vendues ou cesser leur production. De grands noms tels que Breitling, Zenith, Heuer, Longines, Blancpain et Omega ont eu de grandes difficultés à se relever. 

Le premier garde-temps à quartz de Seiko ouvre la production en masse au sein de l'industrie horlogère.
Le premier garde-temps à quartz de Seiko ouvre la production en masse au sein de l’industrie horlogère.

D’autres marques célèbres n’ont pas eu cette chance et ont dû mettre la clé sous la porte. Certains de ces noms désormais disparus sont devenus très populaires auprès des collectionneurs pour la qualité reconnue de leurs montres mécaniques pré-crise du quartz. Quelques-uns des fabricants disparus les plus connus ont refait surface ces 20 dernières années, mais proposant bien souvent des montres dont la qualité n’égale pas celle des modèles produits avant la crise du quartz. Jetons un œil à certaines marques n’ayant pas survécu à la crise, mais dont la réputation reste aujourd’hui intacte.  

Universal Genève « Nina Rindt » Compax 

Premier nom mémorable, Universal Genève. Fondée en 1894, la marque est renommée pour ses chronographes emblématiques. Parmi les plus connus, citons l’Universal Genève « Nina Rindt » Compax. La montre tient son nom de la femme du célèbre pilote de course allemand Jochen Rindt, qui disposait lui aussi d’une montre à son nom, la Heuer Autavia 2446 « Jochen Rindt ». 

Universal Genève "Nina Rindt" Compax
Universal Genève « Nina Rindt » Compax

Le chronographe emblématique Universal Genève « Nina Rindt » Compax affiche un boîtier en acier inoxydable de 36 mm de diamètre doté du fameux cadran panda noir et blanc. La montre bat au rythme du célèbre calibre chronographe Valjoux 72 à remontage manuel. Ce mouvement a été utilisé par de nombreuses grandes marques telles que Breitling, Heuer et Rolex, l’érigeant en chouchou de bon nombre de collectionneurs de chronographes traditionnels. Vous pouvez encore trouver une Universal Genève « Nina Rindt » Compax, mais attendez-vous à la payer plus de 20 000 € 

Enicar Sherpa Graph 300 

Enicar est une autre marque à ne pas avoir survécu à la crise du quartz. L’entreprise a été fondée en 1913 par Ariste Racine et sa femme, Emma Blatt. La Sherpa est sans doute leur série de montres la plus emblématique. Inspirée par l’envie de gravir les plus hauts sommets du monde, Enicar a sponsorisé une expédition suisse sur le mont Everest en 1956. C’est parce que l’événement a attiré un plus large public vers cette marque qu’Enicar a créé la collection Sherpa. 

Enicar Sherpa Graph 300
Enicar Sherpa Graph 300

Parmi les modèles les plus populaires de la collection, la Sherpa Graph du début des années 1960. Le boîtier mesure 40 mm de diamètre, des dimensions relativement généreuses pour l’époque, et abrite le calibre Valjoux 72. Ce chronographe a été aperçu au poignet du pilote de course britannique Jim Clark. Si Clark avait également des vues sur la Breitling Navitimer, son parcours restera à jamais connecté à l’Enicar Graph 300. Si ces montres se vendent souvent à plus de 15 000 €, vous trouverez des modèles sur Chrono24 entre 8 000 et 14 000 €.  

Wittnauer 242T 

Autre marque appartenant au passé très appréciée par les collectionneurs d’aujourd’hui, Wittnauer. Créée à New York en 1885 par l’émigré suisse Albert Wittnauer, l’entreprise s’est rapidement fait un nom auprès des explorateurs, des navigateurs et des astronomes. Lorsqu’Amelia Earhart devint la première femme à traverser l’Atlantique en 1932, son cockpit était équipé d’instruments Wittnauer. Neil Armstrong portait lui aussi une Wittnauer lors de la mission Gemini 8 en 1966. Sans oublier le fait que la marque faisait officiellement partie des présélections de la NASA pour le premier alunissage. 

Wittnauer 242T
Wittnauer 242T

Les experts du secteur ont longtemps pensé que la Wittnauer 242T était la Longines/Wittnauer présélectionnée pour aller sur la Lune (Longines a acheté Wittnauer en 1950), mais il s’agissait en réalité de la Wittnauer 235T. Cela n’a été révélé que récemment, la NASA ayant uniquement annoncé le vainqueur de l’époque : l’Omega Speedmaster. Si la Wittnauer 242T de 39 mm n’était pas en lice, elle n’en reste pas moins un remarquable chronographe des années 1960. La montre se distingue par le design unique de son cadran, caractérisé par un grand cercle qui traverse les compteurs, ainsi que par de grandes aiguilles lumineuses et des index en forme de points.  

Au cœur du boîtier en acier inoxydable, vous trouverez une nouvelle fois le calibre Valjoux 72, ce qui explique notamment la popularité de cette montre auprès des collectionneurs. La marque a équipé de nombreuses montres de ce mouvement, la 242T étant la plus célèbre. Comptez entre 5 000 et 8 500 € sur Chrono24, selon l’état de la montre.  

Chronographe Minerva réf. 1335

La dernière montre de notre liste a été conçue par une marque reconnue que vous pouvez encore admirer de nos jours. En 1858, les frères Charles et Hyppolite Robert fondent l’entreprise « H. & C. Robert. » Les enregistrements de marques ont débuté peu après et Minerva est née en 1887. Le nom de Minerva est rapidement devenu synonyme des meilleurs chronographes du monde. Minerva a d’ailleurs survécu à la crise du quartz grâce à son excellente réputation auprès des amateurs de montres. Bien sûr, cela ne veut pas dire que la production n’en a pas souffert. Désormais plus indépendante, Minerva fait actuellement partie du groupe Montblanc qui puise dans une tradition horlogère de 160 ans pour créer quelques-uns des meilleurs chronographes au monde. 

Minerva Ref. 1335 Chronograph
Minerva Ref. 1335 Chronograph

Le chronographe Minerva 1335 est une montre qui illustre parfaitement ce que représentait la marque dans les années 1940. Ce modèle est reconnu par les collectionneurs pour son légendaire calibre 13-20 avec roue à colonne. Le mouvement de manufacture s’est fait remarquer par son architecture et le haut degré de qualité de sa construction. La montre de 34 mm était également étanche, une prouesse pour un chronographe de l’époque. De plus, son design est impeccable, rendant ce chronographe vintage incroyablement convoité par les collectionneurs. Le chronographe Minerva 1335 vous coûtera entre 3 500 et 5 000 € selon l’état. 

Trouver la montre vintage idéale

Vous les avez sous les yeux, vos quatre montres vintage de quatre marques de légende. Ce n’est pas une coïncidence s’il s’agit de quatre chronographes, ces montres étant particulièrement recherchées par les collectionneurs pour leurs mouvements historiques ingénieux. Sans oublier que le chronographe est une complication très pratique, et bon nombre d’entre eux affichent les plus beaux designs de l’industrie. Bien sûr, il existe des tas d’autres garde-temps vintage extraordinaires. Je vous conseille d’aller voir tous les modèles des marques ayant disparu. Qui sait, vous tomberez peut-être sur une pépite à l’histoire particulière. Bonne chance ! 

Lire la suite

Cap sur la conquête spatiale : les montres portées dans l’espace

Omega et les Jeux Olympiques : le seul véritable partenariat ?

Si vous aimez la Rolex Submariner, vous aimerez aussi…


À propos de l'auteur

Jorg Weppelink

Bonjour, je m'appelle Jorg et j'écris des articles pour Chrono24 depuis 2016. Ma collaboration avec Chrono24 a cependant commencé plus tôt, lorsque j'ai commencé …

À propos de l'auteur

Zoom sur

Rolex GMT Master II Pepsi 126710BLRO, Image: Bert Buijsrogge
Conseils pour choisir sa montre
 6 minutes

Les montres représentent-elles un bon investissement ?

Par Jorg Weppelink
Nouvelle venue dans la famille Prospex : la toute dernière série Seiko Prospex LX
Modèles
 5 minutes

Nouvelle venue dans la famille Prospex : la toute dernière série Seiko Prospex LX

Par Jorg Weppelink
Les meilleures montres à moins de 1500 €
Guide des acheteurs
 5 minutes

Les meilleures montres à moins de 1500 €

Par Tom Mulraney
Rolex GMT Master II Pepsi 126710BLRO, Image: Bert Buijsrogge
Conseils pour choisir sa montre
 6 minutes

Les montres représentent-elles un bon investissement ?

Par Jorg Weppelink
Les meilleures montres à moins de 1500 €
Guide des acheteurs
 5 minutes

Les meilleures montres à moins de 1500 €

Par Tom Mulraney

Derniers articles

15_RZ_S_FRANK-01
05/08/2021
Lifestyle
 1 minute

Frank Sinatra et Bulova : une histoire qui dure

Par Sebastian Swart
CAM-1817-Rolex-User-Story-Charles-Artaud-Beitragsbild
04/08/2021
Lifestyle
 5 minutes

L’histoire de ma Rolex : Artaud et sa Rolex Datejust

Par Chrono24
CAM-1815-Magazin-2-1
03/08/2021
Tendances actuelles
 7 minutes

Rétrospective de l’industrie horlogère à l’ère de la COVID

Par Balazs Ferenczi