12/07/2021
 6 minutes

Les cinq meilleures montres vintage à moins de 10 000 $

Par Jorg Weppelink
Top Vintage Watches under $10000
Tutoriels, reviews, talks, interviews, découvrez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube !

Les montres vintage ont le vent en poupe et de plus en plus d’amateurs (ou de novices) souhaitent acheter l’un de ces témoins de l’histoire de l’horlogerie. L’idée de porter une montre autour de laquelle gravitent des histoires toutes plus intéressantes les unes que les autres est en effet très tentante, mais comment trouver une montre à laquelle vous pourrez vous identifier ? Et surtout, question existentielle, à partir de quel moment une montre est-elle considérée « vintage » ? Les montres vintage sont disponibles via différents canaux et cet article a pour objectif de vous prodiguer quelques conseils tirés de ma propre expérience afin de faciliter vos premiers pas dans cet univers.

La quête d’une montre vintage est synonyme de patience

Le principal conseil que je vous donnerais est d’opter pour une montre pour laquelle vous avez vraiment eu un coup de cœur. Vérifiez si elle correspond à votre budget : si c’est le cas, félicitations ! Si la somme requise n’est pas disponible immédiatement, économisez l’argent nécessaire. Vous risquez de rencontrer d’autres alternatives moins coûteuses, mais ne perdez jamais des yeux le modèle sur lequel vous aviez initialement jeté votre dévolu. Les montres pour lesquelles vous éprouvez la plus grande passion sont souvent celles qui vous procureront le plus de satisfaction à long terme.

Rolex Vintage
Les montres vintage doivent être en bon état.

Mon deuxième conseil serait de toujours s’assurer que vous faites l’acquisition d’une montre vintage en bon état. Si le prix moyen d’un garde-temps est supérieur à votre budget mais que vous tombez sur une apparente bonne affaire qui se situe dans une fourchette de prix inférieure, je vous conseille d’y réfléchir à deux fois. Il y a en effet sûrement une bonne explication à ce prix inférieur, et je suis prêt à parier que la montre n’est pas en bon état. Dans l’univers des montres vintage, il n’y a rien de plus exaspérant que de devoir faire face à de nombreuses dépenses supplémentaires et imprévues pour faire réviser une pièce fraîchement acquise. Si vous trouvez ce même exemplaire en excellent état, vous protégerez à la fois votre compte en banque et vos nerfs.

À partir de quel moment une montre est-elle considérée « vintage » ?

S’il n’y a pas de règles fixes, la plupart des passionnés de montres utilisent le terme vintage pour toute montre fabriquée il y a plus de vingt ans – d’autres affirment toutefois que vingt ans est bien trop jeune pour qualifier une montre de vintage. Je vous laisse le soin de vous faire votre propre opinion sur ce sujet, mais sachez que cette liste comprend des garde-temps qui ont au moins 30 ans. C’est parti pour notre sélection des cinq meilleures montres vintage actuellement disponibles pour moins de 10 000 $.

Montre #1 : la Rolex Submariner réf. 16800

Rolex Submariner Vintage
La Rolex Submariner est une montre vintage rare mais idéale à porter au quotidien.

Commençons par la marque la plus populaire de toutes, j’ai bien entendu nommé Rolex. Qu’il s’agisse de montres neuves, d’occasion ou vintage, Rolex fait souvent parler d’elle et ses modèles les plus populaires sont la Daytona ainsi que la Submariner. Trouver une Daytona pour moins de 10 000 $ me paraît très optimiste, mais trouver une Submariner à ce prix n’est pas mission impossible. Sachez simplement que si vous suivez mon conseil et décidez d’acheter une pièce en bon état, vous risquez de devoir prendre votre mal en patience. La Rolex Submariner réf. 16800 a été produite de 1977 à 1987 et il s’agit de la première Submariner à être dotée d’un verre saphir et non en plexiglas. Les collectionneurs de Rolex aiment ce modèle pour la présence de tritium ainsi que son cadran mat. Comme rappelé précédemment, vous ne trouverez peut-être pas immédiatement un exemplaire en bon état, mais finirez par dénicher cette superbe Rolex vintage que vous pourrez porter tous les jours.

Montre #2 : l’Omega Speedmaster Professional réf. 145.022

Omega Speedmaster Vintage
La réf. 145.012 est la dernière Moonwatch d’Omega équipée de l’emblématique mouvement Lemania 321.

Vient ensuite la légendaire Omega Speedmaster Professional, également connue sous le nom de Moonwatch. Il existe plusieurs références de Moonwatch vintage très prisées des collectionneurs. La plus connue est la référence 105.012, celle que Buzz Aldrin portait sur la Lune, suivie de la 145.012, la dernière référence équipée de l’emblématique mouvement Lemania 321. Ces deux garde-temps étant généralement proposés à des prix supérieurs à 10 000 $, une annonce trop belle pour être vraie ne sera généralement pas synonyme d’une montre en bon état. La Speedmaster Professional référencée 145.022 est toutefois LA Moonwatch vintage parfaite. Il reste de nombreux exemplaires en circulation de ce modèle produit entre 1968 et 1981 – si vous avez de la chance, vous pourrez peut-être trouver une version dite « pre-Moon », c’est-à-dire mise sur le marché avant 1969. Vous aurez également le choix entre plusieurs fonds de boîtier utilisés par Omega pour indiquer que la montre est allée sur la Lune.

Montre #3 : la Breitling Navitimer réf. 806 « Reverse Panda »

Breitling Vintage

La Breitling Navitimer « Reverse Panda » est plus abordable que les autres chronographes vintage de la marque.Une autre grande marque à connaître dans ce domaine est Breitling, qui a le mérite d’avoir créé une incroyable variété de chronographes incroyables. Si vous avez le temps, je vous invite à jeter un œil à certains de leurs modèles des années 1950 et 1960, une période particulièrement propice aux montres d’exception. La plus grande icône vintage de la marque est sans aucun doute la Breitling Navitimer, présentée en 1954 sous la référence 806 avec un cadran entièrement noir. De tels exemplaires coûtant généralement plus de 10 000 $, nous devons nous rabattre sur la Navitimer réf. 806 « Reverse Panda » afin de ne pas dépasser notre budget. Ce modèle lancé en 1965 a été porté par les célèbres pilotes de course Jim Clark et Graham Hill. Ma motivation principale pour son achat serait toutefois plutôt le fait que ce garde-temps est également apparu au poignet du légendaire musicien de jazz Miles Davis lors de ses nombreux concerts et sessions d’enregistrement. Ce modèle emblématique est par ailleurs celui qui se rapproche le plus de la Navitimer telle que nous la connaissons aujourd’hui et n’a pas pris une ride en 55 ans.

Montre #4 : la Heuer Carrera 2447T

Heuer Carrera Vintage
La montre vintage Heuer Carrera 2447T témoigne du lien fort de la marque avec l’univers automobile.

Une autre icône de l’industrie est la Heuer Carrera 2447T. Ce nom illustre a rejoint la gamme Heuer (aujourd’hui TAG Heuer) en 1963. Aussi surprenant que cela puisse paraître, vous pouvez acheter une Heuer Carrera de première génération pour moins de 10 000 $. Vous êtes peut-être familier avec le lien fort existant entre Heuer et l’univers de la course automobile. Lors de la conception de la Carrera, au début des années 1960, Jack Heuer et son équipe se sont mis à la place des pilotes de course et se sont donnés pour mission de développer un chronographe parfaitement lisible. Cette lisibilité est précisément la caractéristique qui a transformé la Carrera en un garde-temps emblématique. Près de six décennies après le lancement de la montre, le boîtier lisse de 36 mm et le cadran blanc orné de sous-cadrans eux aussi blancs n’ont rien perdu de leur netteté et de leur clarté. Une fois cette montre à votre poignet, elle révèlera son statut de légende aux autres véritables passionnés de montres vintage.

Montre #5 : la Rolex Explorer II réf. 16570

Rolex Explorer Vintage
Une montre vintage relativement récente : la Rolex Explorer II réf 16570.

Oui, cette liste s’ouvre sur une Rolex et se clôture par une Rolex. Les quatre montres vintage précédemment présentées ayant au moins 30 ans, je voulais choisir une Rolex un peu plus jeune (mais ayant tout de même au moins vingt ans) et disponible à moins de 10 000 $. Pour vous prouver qu’il est parfaitement possible d’acheter une montre de sport Rolex en acier à ce prix, j’ai choisi la Rolex Explorer II réf. 16570, lancée en 1989 et produite jusqu’en 2011. Pour une version vintage, vous devrez utiliser la fonction filtre et vous limiter aux pièces produites entre 1989 et 1996 afin d’afficher uniquement des modèles ayant environ 25 ans. Vous serez ravi de constater que vous n’avez que l’embarras du choix ! L’Explorer II a été pensée comme un complément moderne à la gamme Explorer et conçue pour les spéléologues, qui peuvent utiliser l’aiguille GMT comme indicateur jour/nuit lors de l’exploration de grottes sombres. Si, comme moi, vous ne passez pas la majorité de votre temps dans une grotte, cette fonction est également idéale pour indiquer l’heure d’un second fuseau horaire. Cette Rolex néo-vintage parfaite vient donc clôturer notre liste en beauté.

Voici ma sélection de cinq montres vintage emblématiques proposées à moins de 10 000 $. Il ne s’agit bien sûr que de la partie émergée de l’iceberg et je ne peux que vous inciter à continuer votre propre exploration de l’univers des montres vintage. J’espère que vous y ferez de superbes découvertes !

Lire la suite

Notre sélection de la semaine : Seiko, Universal Genève et Omega

Le trio de montres idéal à moins de 10 000 $


À propos de l'auteur

Jorg Weppelink

Bonjour, je m'appelle Jorg et j'écris des articles pour Chrono24 depuis 2016. Ma collaboration avec Chrono24 a cependant commencé plus tôt, lorsque j'ai commencé …

À propos de l'auteur

Zoom sur

Derniers articles

Watch-Hunting-Victor-Boyd-Magazin-2-1
20/01/2022
Guide des acheteurs
 2 minutes

Watch Hunting avec Victor Boyd : montres-outils et marques indépendantes

Par Thomas Hendricks
Rolex-Explorer-Alternativen-2-1
18/01/2022
Conseils pour choisir sa montre
 6 minutes

5 montres qui sont meilleures (et moins chères) que la Rolex Explorer

Par Jorg Weppelink
03-Seiko-v01-Magazin-2-1
17/01/2022
Guide des acheteurs
 2 minutes

Seiko : la montre d’entrée de gamme plus abordable ?

Par Thomas Hendricks