18/06/2024
 5 minutes

Le concept de « l’exit watch »

Par Aaron Voyles
Audemars-Piguet-Royal-Oak-Chronograph-Stainless-Steel-26240ST.OO.1320ST.04—COM003495-2-1

Le concept de « l’exit watch »

Avez-vous déjà remarqué que l’univers de l’horlogerie possède son propre jargon ? Les collectionneurs de montres utilisent en effet des expressions et des termes spécifiques à leur hobby. Si la « montre de série » est facilement compréhensible même pour les novices, la « grail watch » risque de lever des interrogations. Un autre terme intéressant est celui d’exit watch. Dotée d’une signification unique et presque mystique, cette expression peut sembler perplexe à ceux qui ne sont pas immergés dans la communauté horlogère. Il s’agit en réalité simplement d’une référence au garde-temps ultime qu’un collectionneur souhaite acquérir, la montre qui viendra apporter un point final à sa collection de montres. L’exit watch est ainsi un synonyme de grail watch, le joyau qui couronne une collection et symbolise la fin de la quête perpétuelle en vue de dénicher d’autres spécimens encore plus intéressants.

Il existe autant de « montres de fin de collection » que de collectionneurs. Certains viseront une Day-Date en or jaune 18 carats, tandis que d’autres n’abandonneront pas avant d’avoir mis la main sur une Greubel Forsey GMT Quadruple Tourbillon et que d’autres encore décideront de ne pas adhérer à ce concept. En fin de compte, l’exit watch peut également être considérée comme le garde-temps que vous envisagez de porter pour le reste de votre vie, une référence qui incarne vos préférences en matière de design, de fiabilité, de goûts et de style de vie.

Trois exit watches classiques

S’il est vrai que chaque collectionneur choisira son exit watch en fonction de ses préférences, vous vous doutez bien que les suspects habituels feront leur apparition. Je n’ai bien entendu pas interrogé l’ensemble de la communauté horlogère, mais quelques garde-temps reviennent régulièrement à l’évocation du terme d’exit watch. Jetons ensemble un coup d’œil à ces modèles.

La Rolex Day-Date

Rolex Day-Date
La Rolex Day-Date

La marque d’exit watches la plus citée est sans conteste Rolex. De nombreux collectionneurs indiquent ainsi que la Submariner, la Daytona et la GMT-Master sont de potentielles montres de fin de collection à leurs yeux, la plus remarquable et la plus courante étant une version de l’emblématique Day-Date. Avec sa grande variété de matériaux, de cadrans, et de configurations, il est facile de comprendre sa popularité dans ce contexte. Garde-temps phare de Rolex, elle est une exit watch quasiment parfaite ! N’oubliez également pas qu’il s’agit de la montre portée par les présidents américains : si elle est à la hauteur d’un chef d’État, elle est plus que suffisante pour le commun des mortels.

La Royal Oak d’Audemars Piguet

Audemars Piguet Royal Oak
La Royal Oak d’Audemars Piguet

La Royal Oak d’Audemars Piguet revient également régulièrement dans les discussions. Lancée en 1972, la Royal Oak était munie d’une lunette octogonale unique et d’un bracelet intégré absolument révolutionnaires pour l’époque. La montre a été imaginée par Gérald Genta en une seule nuit à la demande d’AP, qui souhaitait donner naissance à un modèle capable de lutter contre la « crise du quartz ». Avec ses éléments de design avant-gardistes distinctifs, son riche héritage et le célèbre savoir-faire d’AP, le garde-temps est désormais devenu l’incarnation la montre de sport de luxe. Il représente un choix évident pour les collectionneurs à la recherche d’une montre à la fois relativement décontractée et parfaitement fonctionnelle. Une exit watch doit par ailleurs symboliser une fin en soi, posséder une certaine aura, et ce n’est pas qui manque chez la Day-Date ou la Royal Oak.

Le Quantième perpétuel de Patek Philippe

Patek Philippe Perpetual Calendar Chronograph
Le chronographe Patek Philippe à quantième perpétuel

Si vous préférez une esthétique plus classique et élégante, vous trouverez sûrement votre exit watch chez Patek Philippe. La marque est l’un des plus grands horlogers au monde et ses montres ornent les poignets des politiciens les plus puissants, des musiciens de tout style, des célébrités et des personnes au CV généralement impressionnant. La quasi-totalité des montres des diverses collections possèdent donc la fameuse aura mentionnée plus haut. Mais quels sont les modèles les plus appréciés en tant qu’exit watches ?

Les modèles à quantième perpétuel de Patek Philippe bien sûr ! Incarnant le meilleur du savoir-faire et de l’artisanat horloger, les quantièmes perpétuels de Patek tels que les références 3940 et 5140 sont de véritables chefs-d’œuvre. Il n’est donc pas surprenant qu’ils correspondent à l’idéal que la plupart des gens se font d’une exit watch – et comment en vouloir à un passionné de montres qui quitterait l’univers de la collection après avoir mis la main sur l’un de ces calendriers perpétuels ?

Mon exit watch

Après avoir parlé des montres que choisiraient les autres, vous avez peut-être envie de connaître mon avis. Mon exit watch est toute trouvée : la Nautilus Moonphase réf. 5712A de Patek Philippe, et plus particulièrement la dernière génération de modèles avec le fermoir micro-ajusté amélioré. Même si ma présentation sur Chrono24 indique que ma montre de rêve est la Patek Philippe réf. 2499 sur un bracelet Gay Frères d’origine (s’il n’y a pas de bracelet, je la renvoie !), je pense honnêtement que je pourrais mettre un terme à la collection de montres en toute bonne conscience si j’arrivais à acquérir une référence 5712. Mettre la main sur la référence 2499 serait comme gagner au loto !

La Nautilus Moonphase réf. 5712A de Patek Philippe

J’admire un grand nombre de montres remarquables, mais j’ai toujours été attiré par la collection Nautilus. Je me souviens d’avoir pu l’essayer en 2014, bien avant l’engouement actuel pour la Nautilus : j’avais alors à peine 18 ans et je venais de faire mes premiers pas dans l’univers de l’horlogerie. Elle m’a semblé parfaite, et je n’ai pas eu besoin des réseaux sociaux pour me faire ma propre opinion.

Dessinée par le légendaire Gérald Genta, la Nautilus est depuis longtemps appréciée pour son design très original inspiré des hublots et son mélange harmonieux entre sportivité et élégance. La référence 5712A se distingue tout particulièrement par son affichage asymétrique unique, ses complications fonctionnelles et son aspect esthétique généralement très plaisant. Alors que la 5712 a été lancée pour la première fois en 2006, elle a été mise à jour fin 2022 avec un nouveau fermoir déployant caractérisé par un micro-ajustement permettant d’obtenir un espace supplémentaire de 2 mm de chaque côté. Cette modification peut sembler triviale, mais elle vient représenter en quelque sorte la cerise sur le gâteau d’un design qui était déjà presque parfait.

Nous avons évoqué au début de cet article le fait qu’il existe autant d’exit watches que de collectionneurs. La Nautilus réf. 5712 est en effet une montre qui reflète mes goûts personnels, mon style de vie et mon style vestimentaire. La posséder me donnerait certainement un sentiment de satisfaction et d’accomplissement. Si je peux me permettre une envolée lyrique, la Nautilus réf. 5712 serait le zénith de mon voyage horloger : un garde-temps dont je suis tombé amoureux dès que mon intérêt pour la collection s’est manifesté et une montre que je peux m’imaginer porter pour le reste de ma vie. Pour moi, c’est l’essence même d’une exit watch.


À propos de l'auteur

Aaron Voyles

J'aime tout ce qui a trait à l'horlogerie, de la conception artistique à l'ingénierie dissimulée dans les mouvements, en passant par l'histoire des montres.

À propos de l'auteur

Derniers articles

Arnold-and-Son-2-1
09/07/2024
Introduction basique sur les montres
 4 minutes

Finition soleillées et autres : aperçu des décors les plus populaires

Par Barbara Korp
Nomos-Tangenete-vs-Jungans-Max-Bill-2-1
04/07/2024
Introduction basique sur les montres
 4 minutes

NOMOS Tangente vs. Junghans Max Bill

Par Chrono24
Czapek-Antarctique-Passage-De-Drake-Black-Label-2-2-1
23/05/2024
Introduction basique sur les montres
 4 minutes

Qu’est-ce qu’une montre à microrotor ? Notre comparatif de 3 modèles actuels

Par Sebastian Swart