Protection des Acheteurs Garantie d'Authenticité Pourquoi Chrono24 ? Vous avez des questions ? +1 646-887-3560 ou e-mail FranceFrance | EUR

IWC Montre d’Aviateur Chronographe, Omega Speedmaster, Tudor Black Bay Chronographe : un face à face de trois icônes

Bert Buijsrogge
09.02.2018
Partager l’article:
IWC Montre d'Aviateur Chronographe, Omega Speedmaster, Tudor Black Bay Chronographe IWC Montre d'Aviateur Chronographe, Omega Speedmaster, Tudor Black Bay Chronographe
Bert Buijsrogge
09.02.2018

 

Les chronographes et les montres de plongée font partie des types de montres les plus populaires, et à vrai dire, je peux tout à fait le comprendre. Prenez ma collection de montres à moi, par exemple : elle est composée en majeure partie de montres de plongée et de chronographes de marques et de prix différents. Ces garde-temps ont bien plus à offrir que de vous indiquer simplement l’heure. Personnellement, leur esthétique m’importe plus que leur fonctionnalité.

Certains chronographes peuvent mesurer les vitesses alors que vous êtes en train de piloter un engin, pendant que d’autres peuvent servir de compte à rebours lors de certaines occasions, telles les courses de régate. Bien sûr, vous pourriez aussi utiliser votre montre pour chronométrer le temps durant lequel vous avez laissé stationner votre voiture afin d’éviter une amende, ou même pour minuter le temps dont vous avez besoin pour faire bouillir des œufs – selon vos envies ! Nous avons donc sélectionné trois chronographes très prisés de différentes marques que nous allons regarder d’un peu plus près.

 

IWC Montre d’Aviateur Chronographe

 

Des trois montres que nous avons sélectionnées pour vous, l’IWC Montre d’Aviateur Chronographe – pourvue de l’affichage du jour et du guichet de la date – est certainement la plus complète en termes de fonctions. Pour cette raison, l’agencement de son cadran est différent. L’affichage du jour et le guichet de la date à trois heures confèrent un caractère très technique, voire instrumental, à la montre. Les aiguilles et index en gras parlent d’eux-mêmes et permettent une bonne lisibilité du cadran. Contrairement aux autres montres, l’IWC Pilot n’est pas conçue avec une échelle tachymétrique faisant obstacle à sa fonctionnalité mais, au contraire, elle lui confère un look quelque plus plus minimaliste.

Comme tel est le cas sur n’importe quel chronographe, le poussoir supérieur permet de démarrer et d’arrêter la fonction chronomètre. Quant au poussoir inférieur, il permet de remettre la montre à l’heure. Les minutes écoulées apparaissent sur un cadran auxiliaire à 12 heures. Les heures peuvent également être lues sur un cadran auxiliaire, celui-ci se trouvant à 6 heures. Le Pilot Chronographe est digne d’attention avec son boîtier et son bracelet de haute qualité. Il possède également un élément historique en haut du cadran : un triangle. En effet, ce triangle à 12 heures que les montres militaires arborent, sert à indiquer l’heure dans n’importe quelle condition puisque, sinon, seul un dépôt luminescent permet de déchiffrer les heures. D’un diamètre de 43 mm, l’IWC Montre d’Aviateur est la plus grande des trois.

 

Omega Speedmaster

 

Alors que la montre Tudor ne jouit pas de la plus longue histoire, la Speedmaster, quant à elle, peut se vanter d’un parcours plus long. En effet, élevée au rang de garde-temps officiel de la NASA, la Speedmaster pourrait vous en compter, des histoires ! Hormis les premiers modèles sortis entre la fin des années 1950 et le début des années 1960, la Speedmaster actuelle en plexiglas hésalite n’a pas beaucoup changé au cours des ans.

Tout comme pour la Tudor, le cadran de l’Omega Speedmaster arbore un design symétrique, cependant, avec trois cadrans auxiliaires, et non pas deux. La petite seconde se situe à 9 heures. Quant aux deux autres, ils indiquent les minutes et les heures écoulées. Des trois montres sélectionnées, la Speedmaster, étanche jusqu’à seulement 50 mètres, est la moins résistante à l’eau. Concernant sa taille, elle se situe à mi-chemin des deux autres modèles, faisant 1 mm de plus que la Tudor et 1 mm de moins que l’IWC. Tout comme la légendaire Rolex Daytona, la très classique Speedmaster Moonwatch ne possède pas de guichet de la date. Néanmoins, il s’agit sans aucun doute du modèle le plus emblématique des trois.

 

Tudor Black Bay Chronographe

 

Par rapport aux autres montres, la Tudor Black Bay Chronographe est, pour ainsi dire, « la petite nouvelle ». Elle a été introduite un peu plus tôt cette année, juste avant le Baselworld 2017. Ce chronographe à deux registres est inspiré des montres de sport célèbres d’antan. Le design du cadran est symétrique, il arbore deux cadrans auxiliaires sur les côtés gauche et droit, ainsi qu’un petit guichet de la date à 6 heures. D’un diamètre de 41 mm, la Black Bay est la plus petite des trois.

Le chronographe a des poussoirs vissés pour assurer son étanchéité. Parmi les trois modèles, le Black Bay Chronographe bénéficie de la résistance à l’eau la plus puissante, avec ses 200 m d’étanchéité. L’échelle tachymétrique de la Tudor rappelle celle de sa grande sœur, la Rolex Daytona, bien que son design soit quelque peu différent. Les chiffres sur la lunette font tout le tour du cadran, contrairement à la Daytona, où ils apparaissent horizontalement. Autre signe distinctif, ses aiguilles dites en « flocon de neige » (snowflake). Son calibre moderne a été développé en collaboration avec Breitling. Bien que cela puisse paraître inhabituel, sachez que ce genre de partenariat est fréquent dans l’univers horloger.

 

En résumé

Même si ces montres partagent certaines similitudes, il n’en est pas moins vrai que chacune a ses propres qualités qui les distinguent bien des autres et ne manqueront pas de combler la personne qui les acquerra. Qu’il s’agisse de l’esthétique emblématique de la Speedmaster, du design de l’IWC dont l’inspiration a été trouvé dans le domaine de l’aviation, ou bien de l’excellent rapport qualité-prix que vous allez retrouver dans la Tudor, vous trouverez forcément parmi les trois, la pièce qui vous comblera. Puisque vous avez l’embarras du choix, vous devez savoir quels aspects comptent le plus pour vous et quels sont ceux qui vous procureront le plus de plaisir et feront que vous ne pourrez pas vous lasser d’admirer encore et toujours votre poignet.

 

Pour en savoir plus :

Marques de légende : IWC

Montres de légende : l’Omega Speedmaster Professional Moonwatch

Montres vintage spéciales : chronographes Tudor Oysterdate « Big Block »

Recommandations

Continuer la lecture
Continuer la lecture
Continuer la lecture
Continuer la lecture

Articles choisis

23.03.2018 de
Continuer la lecture
31.03.2017 de
Continuer la lecture
30.11.2016 de
Continuer la lecture