12/09/2022
 8 minutes

Guide d’achat de Chrono24 pour la Rolex Explorer II

Par Sebastian Swart
OFP-165-Buyers-Guide-Rolex-Explorer_II_2-1_FR

La Rolex Explorer II a longtemps été considérée comme une GMT-Master de seconde zone. Si la GMT-Master inspire le voyage aux particuliers et professionnels du monde entier, l’image de l’Explorer II est un peu moins glamour. Montre-outil conçue à l’origine pour les explorateurs, difficile pour les autres clients de s’y identifier. L’Explorer II était, et demeure, un bon choix si vous voulez économiser quelques milliers d’euros car son prix est (encore) bien en dessous de ceux de la GMT-Master. Ces dernières années, les prix de l’Explorer II - comme ceux de la plupart des montres Rolex - ont littéralement crevé le plafond. Si l’on met de côté la légère baisse des derniers mois, les montres ont largement gagné en valeur au cours des deux dernières années. 

Zoom sur la Rolex Explorer II (réf. 226570)

Nous avons éveillé votre curiosité ? Lisez notre article pour tout savoir des différents modèles et références. 

Rolex Explorer II référence 1655 – Orange Hand

Une lunette GMT fixe, une date et une deuxième aiguille des heures orange vif, d’où son surnom anglais Orange Hand. Lorsque Rolex a présenté la Rolex Explorer II 1655 en 1971, la manufacture genevoise a plutôt suscité un haussement d’épaules perplexe qu’un réel engouement de son public. Tandis que l’Explorer I était une montre épurée qui affichait uniquement l’heure, sa remplaçante affichait un cadran fonctionnel qui nécessitait quelques explications. Parmi ses caractéristiques, les marqueurs des minutes n’étaient plus seulement espacées de 5 minutes, mais affichait une indexation supplémentaire à 2,5 minutes sur la lunette. Les aiguilles étaient en outre peu ordinaires pour une Rolex, puisque les aiguilles Mercedes si caractéristiques ont ainsi dû céder leur place à des aiguilles glaives. La montre paraissait donc beaucoup trop confuse et difficile à lire. On a du mal à le croire aujourd’hui, mais la 1655 a connu à ses débuts le même sort que la Rolex Daytona une dizaine d’années plus tôt : on la boudait dans les boutiques. 

Rolex Explorer II Ref. 1655 „Orange Hand“ – die erste Uhr für Höhlenforscher
Rolex Explorer II réf. 1655 « Orange Hand » : la première montre conçue pour les explorateurs

Il faut dire que le public ciblé par la Rolex Explorer II n’a pas dû aider, puisqu’elle était conçue pour les explorateurs. À l’inverse de la GMT-Master, l’Explorer II n’affichait pas de second fuseau horaire. Avec sa lunette fixe graduée sur 24 heures et son aiguille orange, la montre permettait à son porteur de distinguer le jour de la nuit. Le modèle était effectivement idéal pour les gens opérant dans des cavités sombres. Au début des années 1970, le nombre d’explorateurs ne devait donc pas être suffisant pour faire vendre la montre. Ce n’est qu’après l’arrêt de sa production, entre 1984 et 1985 que l’Explorer II 1655 a conquis un public plus large. 

Pendant sa période de production relativement longue de près de 14 ans, Rolex a proposé différentes versions de cadrans et de lunettes se différenciant par quelques détails parfois difficiles à percevoir. En tout, il y avait cinq séries de cadrans, connues sous les appellations MK I à MK V (MK I correspondant au premier cadran conçu entre 1971 et environ 1973, tandis que le cadran MK V est le dernier produit en série entre 1979 et 1984). Si l’analyse plus poussée des cadrans et lunettes dépasse de loin l’objectif de cet article, voici tout ce qu’il faut savoir de l’Explorer II 1655 en général. 

Rolex Explorer II réf. 1655 "Orange Hand"
Rolex Explorer II réf. 1655 « Orange Hand »

La Rolex Explorer 1655 affiche un boîtier Oyster de 39 mm équipée d’une lunette fixe graduée sur 24 heures. À l’inverse de la GMT-Master qui affiche des chiffres arabes pour les heures paires et des points pour les heures impaires, l’Explorer II 1655 arbore bien des chiffres arabes pour les heures paires, mais des bâtons pour les heures impaires. Les marqueurs des heures gravés sur la lunette sont revêtus de noir. Rolex équipe en série la 1655 du bracelet Oyster emblématique à trois rangées de maillons en acier inoxydable. 

Comme la GMT-Master d’origine, l’Explorer II est dotée du calibre de manufacture 1575, basé sur le calibre 1570 et équipé d’une aiguille des heures supplémentaire. Le mouvement possède 26 rubis et un stop-secondes. Le balancier du 1575 oscille à 19 800 alternances par heure (A/h). Comme tous les calibres Rolex, celui-ci est également auréolé du certificat chronométrique, sa réserve de marche est de près de 48 heures après remontage complet. 

Si vous vous intéressez à la Rolex Explorer II, réf. 1655, il faudra faire preuve de vigilance dans votre recherche ou faire appel à un expert. Vous pouvez notamment solliciter un conseiller personnel de Chrono24 par e-mail ou par téléphone, selon votre choix. Indépendamment de l’année de fabrication et du type de cadran, l’état, l’authenticité de la montre et la présence ou non des accessoires d’origine joueront un rôle majeur sur le prix. De nombreux exemplaires seront passés entre les mains de plusieurs propriétaires et/ou horlogers au fil du temps. Il est donc primordial de connaître l’histoire de l’exemplaire que l’on acquiert. 

Il faudra tabler sur un prix d’achat moyen de 35 000 € pour un modèle en bon état sur bracelet Oyster d’origine. Entre août 2020 et août 2022, la 1655 aura augmenté sa valeur de 12 000 €. Une tendance qui reste (pour le moment) à la hausse. 

Rolex Explorer II 16550 

Pour l’Explorer II, l’année 1985 fut porteuse de nombreux changements. Sous le numéro de référence 16550, Rolex propose en effet un modèle entièrement retravaillé, également disponible avec cadran blanc. Le cadran et la lunette s’inspirent largement du design de la GMT-Master. L’Explorer II se voit ainsi dotée d’index en points appliqués logés dans un support en or blanc. Les autres changements majeurs concernent la lunette qui ne fait plus apparaître de bâtons mais des triangles en lieu et place des heures impaires. La montre retrouve les aiguilles Mercedes tant appréciées et la grande aiguille orange des 24 heures se voit remplacée par une version rouge bien plus petite. De manière générale, il s’agit d’une montre totalement différente qui conserve pourtant le nom de sa grande sœur. On le remarque aussi à son boîtier plus grand d’1 mm et recouvert d’un vert saphir qui remplace le plexiglas utilisé jusqu’alors. Les cornes percées de la référence 1655 subsistent. Le calibre de manufacture 3085, également utilisé pour la GMT-Master d’origine, donne la cadence de cette montre. Le balancier oscille désormais à une fréquence ordinaire de 28 800 alternances par heure (A/h). 

Explorer II réf. 16550 : rare et convoitée en raison de sa courte période de production

La période de production de la 16550 fut très brève et n’a duré que jusqu’en 1989. Les exemplaires en bon état sont donc rares, ce qui se répercute bien évidemment sur le prix. Même chose que pour toutes les montres anciennes : ouvrez les yeux et méfiez-vous des propositions trop alléchantes. Prudence également si l’une des offres vous paraît excessivement chère. Vous avez des doutes ? Demandez à un expert. 

Pour un exemplaire en bon état doté d’un cadran blanc, il faudra tabler sur près de 18 000 €, tandis que la version avec cadran noir se trouve à environ 12 500 €. Le tarif des deux modèles a très bien évolué ces deux dernières années puisque l’Explorer II a fait un bond d’environ 40 %, contre près de 60 % pour la montre noire. 

Rolex Explorer II 16570  

L’Explorer réf. 16570 a remplacé la 16550 en 1989. Rolex n’a pas opéré de changements majeurs sur cette référence. Pour citer les plus remarquables, les marqueurs des heures du modèle blanc sont alors enchâssés dans des supports noirs et le jeu d’aiguilles passe lui aussi noir. En offrant plus de contrastes à la montre, ces deux modifications ont largement contribué à augmenter la lisibilité du modèle. Le garde-temps bat au rythme du calibre 3185 qui permet de régler indépendamment l’aiguille GMT. Le mouvement a été remplacé en 2006 par le 3186. Parmi les évolutions majeures, le ressort spiral Parachrom et le dispositif de sécurité Paraflex. La réserve de marche a quant à elle été augmentée à 50 heures. 

Rolex a opéré tout un tas de changements à sa 16570 entre 1999 et 2006, chacun demeurant difficile à attribuer à une année en particulier. La manufacture a profité de cette période pour changer de pâte luminescente et passer du tritium au Super-LumiNova. Les cornes percées ont disparu au début des années 2000. L’Explorer II se voit ainsi dotée de solides barrettes en acier, auparavant en fer blanc souple. La gravure Rolex sur le rehaut voit aussi le jour pendant cette période. La Rolex 16570 sera produite jusqu’en 2011. 

La Rolex Explorer II 16570 a été produite en grand nombre entre 1989 et 2011.
La Rolex Explorer II 16570 a été produite en grand nombre entre 1989 et 2011.

Les modèles Explorer portant cette référence se trouvent majoritairement d’occasion. Comme pour les autres modèles, prenez le temps de juger de la qualité de la révision et achetez, dans la mesure du possible, un exemplaire accompagné de ses accessoires d’origine. Les sets complets se trouvent encore facilement. Si tant est que vous souhaitiez acquérir une 16570 sans accessoires, veillez aux prix proposés. En août 2022, un modèle d’occasion avec cadran noir se vendait en moyenne 8 500 € sur Chrono24. L’offre dépend surtout de l’état de la montre et des accessoires vendus avec. Si le modèle est de qualité « New Old Stock » et vendu dans son coffret d’origine, il faudra tabler sur le double du prix. La référence 16570 en blanc se fait beaucoup plus rare. Son prix moyen est donc de 9 200 € sans accessoires, tandis que les sets complets côtoient la barre des 20 000 €. Comme toutes les autres Explorer, leur prix a bien évolué ces deux dernières années et se maintient bien malgré la légère baisse récente. 

Réf. 216570 & 226570 : Explorer II de 42 mm de diamètre

L’année 2011 a été marquée par d’importants changements pour l’Explorer II. Rolex équipe notamment son Explorer référencée 216570 pour la première fois d’un boîtier de 42 mm de diamètre. Comme pour le Maxi Case agrandi, les designers de Rolex dotent la montre du fameux Maxi Dial qui se caractérise par de grands index. Ces derniers sont recouverts de Chromalight qui brille d’une lueur bleutée dans le noir. La taille des aiguilles a elle aussi été modifiée. En hommage à l’Explorer II 1655, le nouveau modèle est équipé d’une seconde aiguille des heures de couleur orange.  

La 216570 bat au rythme du calibre Rolex 3187 doté du spiral en Parachrom et du dispositif de sécurité Paraflex. Sa réserve de marche est de 50 heures. Le bracelet Oyster, qui dispose du système Esay Link breveté par Rolex, est évidemment de mise. Ce mécanisme permet un réglage du bracelet optimal et sans effort de plus ou moins 5 mm. 

L’Explorer II 216570 est la première de la série à voir la demande largement dépasser l’offre, et les potentiels acheteurs ont dû inscrire leur nom sur la liste d’attente avant d’espérer en acquérir une. Comme ces montres sont encore relativement récentes, vous trouverez facilement des exemplaires à l’état neuf ou non portés. Pour un modèle avec cadran noir dans cet état, les prix évoluent autour de 13 000 €. La version avec cadran blanc se vend à quelques centaines d’euros de plus. 

Rolex Explorer II réf. 216570
Rolex Explorer II réf. 216570

L’actuelle Explorer II 226570  présentée en 2021 est presque identique au modèle d’avant. Les modifications sont anecdotiques. Le cadran désormais en émail paraît plus clair sur la version blanche, tandis qu’il confère une plus grande profondeur au cadran noir. Le changement le plus majeur concerne le calibre, puisque c’est dorénavant le mouvement Rolex 3285 qui anime la 226570. Il se base sur le calibre précédent, mais offre une autonomie de 70 heures. 

Cela va sans dire, si vous entrez aujourd’hui dans une boutique Rolex et demandez poliment s’ils ont la 226570, le vendeur affichera sûrement un petit sourire gêné. Si vous avez de bonnes relations avec votre horloger, il vous inscrira peut-être sur la longue liste d’attente et alors, vous profiterez avec certitude de votre Explorer II d’ici l’âge de la retraite. Ou vous pouvez toujours jeter un œil sur le marché secondaire. Il faudra cependant vous attendre à un sacré bond par rapport à son prix officiel (fixé à 8 800 € en août 2022). En effet, un exemplaire non porté avec cadran noir s’achète actuellement dans les 13 000 €, tandis que la version blanche se vend près de 13 500 €. 

L'actuelle Explorer II 226570 : prix en hausse et disponibilité en baisse
L’actuelle Explorer II 226570 : prix en hausse et disponibilité en baisse

À propos de l'auteur

Sebastian Swart

Je suis un utilisateur privé de Chrono24 depuis de nombreuses années : je l'utilise pour acheter et vendre, mais aussi pour faire des recherches. Les montres m'ont …

À propos de l'auteur

Derniers articles

2-1-vs-Model
29/09/2023
Rolex
 7 minutes

Rolex Sea-Dweller vs. Rolex Submariner : les reines de la plongée

Par Jorg Weppelink
ONP-568-2-1-Brand
25/09/2023
Rolex
 8 minutes

Rolex, la marque de luxe par excellence

Par Sebastian Swart
La nouvelle Rolex GMT-Master II en or jaune, métal précieux et charme rétro
21/08/2023
Rolex
 6 minutes

Les mythes qui entourent Rolex ? Cinq fausses idées sur la marque

Par Donato Emilio Andrioli