28/06/2023
 6 minutes

Face à face entre les deux Rolex GMT-Master II Two-Tone : laquelle des montres bicolores remporte la manche ?

Par Chrono24
Rolex-GMT-Master-2-2-1

À l’occasion de Watches and Wonders 2023 à Genève, la manufacture horlogère suisse Rolex a présenté toute une série de nouveaux garde-temps. Contre toute attente, en cette année de célébration de la Submariner (1953) et de la Daytona (1963), ce sont deux nouveautés GMT-Master II qui ont été présentées. Parmi les nouveautés marquantes, on trouve la Rolex GMT-Master II (référence 126718GRNR) en or massif et la Rolex GMT-Master II (référence 126713GRNR) dans sa version bicolore.

Et oui, de l’or jaune ! La plus ancienne de toutes les variétés d’or fait son retour dans la famille GMT, et c’est certainement l’une des plus grandes surprises de ces dernières années. Côté produit, le public s’est évidemment évertué à jouer au jeu des différences pour la distinguer de sa grande sœur, la Submariner. L’horloger avait réservé son Everose Gold (or rose) à ses montres de pilote, tant pour les versions monochrome que pour les versions bicolores. Inversement, l’or jaune, plus classique, remplace l’or rose dans la gamme Submariner. Avec les deux nouvelles références, les voyageurs ont donc à nouveau l’embarras du choix entre deux variantes d’or GMT.

Rolex GMT-Master II (référence 126713GRNR)

Penchons-nous d’abord sur la nouvelle variante bicolore et la confrontons à l’ancienne Rolex GMT-Master II Rolesor Everose (référence 126711CHNR), également connue sous le nom de Rootbeer. Les deux exemplaires peuvent-ils cohabiter au sein d’une même collection ? Laquelle des deux prendra le dessus dans ma revue comparative des GMT-Master II Two-Tone ?

Les points communs des deux modèles GMT-Master II Two-Tone

Le boîtier

Comme pour tous les modèles bicolores de Rolex, le boîtier est composé de différents matériaux. La partie centrale monobloc est en acier Oystersteel, tandis que le pourtour de la lunette et la couronne sont en or massif. Sur les trois points Triplock situés sous la couronne Rolex, le point central est légèrement plus grand que les points extérieurs, qui indique qu’il s’agit d’or massif 18 carats. Le métal précieux utilisé fait sensiblement grimper le poids de ces deux modèles. Comparés à leurs homologues en acier inoxydable, ces grammes supplémentaires rendent tangible la valeur plus élevée de ces montres.

Les critères suivants ne nous permettront pas de départager les deux concurrents, tant leurs performances sont similaires :

  • Le boîtier Oyster 40 mm éprouvé avec couronne de remontoir vissée Triplock
  • La lunette Cerachrom bicolore avec graduation classique sur 24 heures
  • Le célèbre affichage Chromalight
  • Le guichet de la date et loupe Cyclope
  • Le verre saphir inrayable
  • L’étanchéité à 100 m (100 bar)
Rolex GMT-Master II Referenz 126711CHNR Rootbeer
La Rolex GMT-Master II réf. 126711CHNR Rootbeer

Le calibre

Il s’agit d’un mouvement mécanique perpétuel à remontage automatique avec fonction GMT. Le calibre de manufacture Rolex calibre 3285 se targue d’une précision remarquable de -2/+2 sec/jour et d’une réserve de marche assurée de 70 heures. Les montres sont également dotées d’un système d’antivol Paraflex très performant et d’un mécanisme de remontage automatique, dans les deux sens. Chez Rolex, ce sont les nouveaux standards de qualité.

Les complications

Outre l’affichage de la date à changement automatique, ces montres disposent de l’affichage d’un ou de plusieurs fuseaux horaires supplémentaires, caractéristique des garde-temps GMT. Elles sont commandées par l’aiguille des heures GMT supplémentaire, réglable indépendamment. Cette aiguille des heures à la pointe en forme de flèche est absolument culte dans l’industrie horlogère. Sur les deux modèles, elle n’est pas mise en exergue par une couleur qui contrasterait avec le thème chromatique : au contraire, sa teinte dorée est en harmonie avec l’ensemble et l’effet est particulièrement élégant. Les autres aiguilles et les index sont également de la même teinte d’or 18 carats. Le nom du modèle « GMT-Master II » sur le cadran des deux montres est dans une couleur poudrée : sur la nouvelle venue en jaune pastel, pour rappeler le ton plus clair de l’or, tandis que l’inscription sur le cadran de la Rootbeer est rose, en adéquation avec l’or employé. La couronne Rolex à 6 heures indique sur les deux garde-temps la présence du nouveau mouvement. Pour le reste, les deux cadrans arborent la même structure et le même design.

Les différences entre les deux modèles GMT-Master II Two-Tone

L’alliage d’or

Comme nous l’avons déjà mentionné, la nouvelle GMT-Master II prend congé de l’or rose pour se parer d’un or jaune frais et revigorant. La première différence est donc d’ordre visuel et réside dans les nuances d’or employées.

L’or rose subtil et tendre de la GMT-Master II Rootbeer se marie volontiers avec le velouté de la peau. L’exemplaire en or rose dégage une perceptible chaleur et, en dépit du matériau précieux, reste très discret.

Le nouveau modèle, quant à lui, arbore un coloris vif et plein de contrastes, non seulement avec la peau, mais entre les différents matériaux utilisés. L’or jaune Rolesor a l’éclat du prestige, mitigé par les tons gris de l’acier inoxydable et de la lunette, d’une élégance froide. En un mot : cette montre en impose, mais tout en étant authentique. Et c’est fascinant à regarder !

Rolex GMT-Master II (Referenz 126718GRNR)
Rolex GMT-Master II (référence 126718GRNR)

La lunette

Les abréviations CHNR (Chocolat Noir) et GRNR (Gris Noir) figurant dans les désignations des modèles indiquent déjà sur le papier un autre critère de différenciation essentiel : le choix de la couleur de la lunette. Le brun chocolat rehausse la chaleur de l’or rose de la GMT-Master II référence 126711CHNR. Le gris est quant à lui sobre et épuré et atténue l’éclat de l’or jaune de la GMT-Master II référence 126713GRNR. Le disque Cerachrom est au cœur de l’attention : au crépuscule, sous une lumière tamisée, le disque de lunette Cerachrom en céramique peut paraître noir. En pleine lumière du jour, le gris de la céramique renforce la couleur argentée de l’acier inoxydable. En même temps, le noir de la céramique de la bague rotative fait écho au cadran de la même couleur. Pour une montre bicolore, cette sobriété est bienvenue.

Rolex GMT-Master II Referenz 126711CHNR Rootbeer
La Rolex GMT-Master II réf. 126711CHNR Rootbeer

Le nouveau modèle rappelle quelque peu la GMT-Master II référence 116713LN (Lunette Noire) avec sa lunette entièrement noire et son aiguille GMT verte. En ce qui me concerne, je n’ai jamais pris au sérieux les lunettes GMT monochromes. Aussi, il convient de mentionner que la transition chromatique du gris au noir sur le disque en céramique est réussie, avec la netteté habituelle. Il faut dire que la manufacture suisse nous a habitués à ce niveau de qualité et d’excellence. Avec sa graduation en or jaune et platine, la lunette est à couper le souffle.

La lunette de la GMT-Master II Two-Tone référence 126713GRNR

Le bracelet

Une autre nouveauté marquante pour la gamme GMT Two Tone est le bracelet Jubilee dont est équipée la GMT-Master II référence 126713GRNR. Le bracelet à cinq maillons, déjà connu et disponible en option pour la gamme GMT en acier inoxydable, n’a rien à envier au bracelet Oyster à trois maillons. Les deux bracelets sont équipés de la boucle déployante de sécurité Oysterlock avec une extension Easylink confortable de 5 mm. Globalement, le bracelet Jubilee a un aspect moins sportif et donne à la montre une allure plus habillée. Contrairement au bracelet Oyster de la Submariner actuelle, la boucle GMT est nettement plus petite et s’intègre donc plus harmonieusement dans le bracelet et au poignet. La touche vintage du bracelet Jubilee est indéniable. En combinaison avec les maillons centraux en or jaune, c’est une combinaison parfaite !

 

Le prix

Selon les tarifs officiels, les prix des montres ne diffèrent que de 250 €, un écart qui s’explique par les différents bracelets qui les équipent : la Rootbeer sur bracelet Oyster coûte actuellement 15 900 €. La GMT-Master II Two Tone Gelbgold sur bracelet Jubilee est à 16 150 €. Les prix sur le marché secondaire sont légèrement plus élevés.

 
 

Conclusion

Bien qu’elles appartiennent à la même collection, les deux montres bicolores GMT ne pourraient pas être plus différentes. Les tons d’or différents combinés à une lunette d’une autre couleur donnent aux deux montres des identités bien à part – une différence de style encore renforcée par les différents bracelets. Bien distinctes l’une de l’autre, ces deux montres ont toutes les deux bel et bien leur place dans la collection et y cohabitent à merveille.

Mais alors, qui remporte la palme ? Difficile à dire. Moi qui n’ai en temps normal pas de difficultés à prendre ce genre décision, me voici en proie à l’hésitation ! Cependant, mon inclination pour l’or rose me fait opter pour la GMT-Master II Rootbeer. Il s’agit pour le moment de la seule montre bicolore de ma collection et comble toutes mes attentes – pour l’instant. Les différences substantielles entre ces deux montres me font toutefois douter. La GMT-Master II référence 126713GRNR ne me laisse pas indifférent.


À propos de l'auteur

Chrono24

L'équipe du Magazine de Chrono24 se compose d'employés de Chrono24, d'auteurs indépendants et d'auteurs invités. Leur point commun ? La passion des montres de luxe…

À propos de l'auteur

Derniers articles

5-favorite-Rolex-2-1
14/05/2024
Rolex
 7 minutes

Mon top 5 des montres Rolex

Par Kristian Haagen
2-1-vs-Model
29/09/2023
Rolex
 7 minutes

Rolex Sea-Dweller vs. Rolex Submariner : les reines de la plongée

Par Jorg Weppelink
ONP-568-2-1-Brand
25/09/2023
Rolex
 8 minutes

Rolex, la marque de luxe par excellence

Par Sebastian Swart