21/04/2021
 5 minutes

Évolution de la valeur des modèles épuisés : la Patek Nautilus 5711

Par Jorg Weppelink
Patek

Évolution de la valeur des modèles épuisés : la Patek Nautilus 5711

Patek Philippe a récemment annoncé que sa Nautilus 5711/1A-010 tant appréciée quitterait sous peu la gamme. Ce garde-temps emblématique, créé dans les années 1970 par le légendaire designer Gérald Genta, a rencontré un succès international et fait partie du top 4 des modèles les plus populaires sur Chrono24. La nouvelle de l’arrêt de sa production été une mauvaise surprise pour de nombreux amateurs de montres : cette référence est en effet le modèle phare de Patek et incarne presque à elle seule l’identité de la marque. Les prix de la Nautilus se sont bien entendu envolés sur Chrono24. S’agit-il seulement d’une hausse temporaire suite à cette annonce inattendue ou les prix vont-ils continuer à évoluer de manière exponentielle dans les prochains mois et semaines ? Nous allons le découvrir ensemble. 

La Nautilus "originale" de Patek Philippe, réf. 3700
La Nautilus « originale » de Patek Philippe, réf. 3700

Rolex GMT-Master II 116710LN 

Commençons par examiner d’autres modèles populaires n’étant plus produits afin de voir si pouvons repérer une tendance. La première montre de notre liste est la Rolex GMT-Master II 116710LN. Cette Rolex GMT-Master II de première génération est munie d’une lunette noire en Cerachrom à laquelle elle doit son statut d’objet de collection populaire, surtout depuis l’arrêt de sa production en 2019. 

Lorsque la nouvelle est tombée lors du salon Baselworld, son prix est passé d’environ 8 000 € à plus de 10 000 € et est resté relativement stable jusqu’à sa récente augmentation : comptez désormais environ 12 000 € pour un exemplaire. Cette tendance montre que les prix augmentent généralement pour les montres disparaissant de la gamme Rolex, en particulier celles pour lesquelles Rolex n’a pas prévu de remplacement direct dans le catalogue actuel. Qui n’aimerait pas posséder un tel témoin de l’histoire de la marque suisse culte ? 

Rolex GMT-Master II 116710LN
Rolex GMT-Master II 116710LN

Contrairement aux montres des autres marques présentées dans cet article, les prix de presque toutes les Rolex augmentent rapidement. Cette caractéristique est propre à la marque et tous les modèles sportifs Rolex ont vu leurs prix bondir : la Submariner et la Daytona en sont les meilleurs exemples, même si la GMT-Master n’est pas bien loin derrière. De nouvelles augmentations sont à attendre jusqu’à l’éclatement de la bulle Rolex - si celui-ci vient effectivement à se produire.

Audemars Piguet Royal Oak Chronograph 25860ST.OO.1110ST.03 

La deuxième montre de notre liste est une autre icône, j’ai nommé la Royal Oak Chronographe réf. 25860ST.OO.1110ST.03 d’Audemars Piguet. Cette montre de 39 mm a été présentée pour la première fois en 1997 et produite jusqu’en 2012, date à laquelle elle a été remplacée par une version de 41 mm. De nombreux amateurs de Royal Oak préférant le diamètre de 39 mm, le modèle d’origine est très recherché. Il s’agit de l’un des chronographes Royal Oak les plus simples, avec un cadran bleu à motif tapisserie et un bracelet en acier inoxydable. 

En ce qui concerne l’évolution de sa valeur, le modèle a connu une première baisse de prix après l’annonce de l’arrêt de sa production et est passé d’environ 12 000 € à 9 000 €. En 2015, la Royal Oak a cependant connu un regain de popularité auprès d’un public plus large, ce qui a bien entendu entraîné une nouvelle augmentation des prix. Au cours des six dernières années, sa valeur est passée à environ 22 000 €, une somme plutôt impressionnante ! La rareté de cette montre sur Chrono24 prouve que peu de propriétaires sont prêts à s’en séparer. Le chronographe Royal Oak de 39 mm est incontestablement un classique dont le prix continuera probablement à augmenter en raison de son héritage et du faible nombre d’exemplaires en circulation. 

Omega Speedmaster First Omega in Space (FOiS) 311.32.40.30.01.001 

L’Omega Speedmaster First Omega in Space, également appelée FOiS, a été lancée en 2012 et est un modèle d’entrée de gamme idéal pour ceux qui souhaitent mettre un pied dans l’univers de la Speedmaster. La Speedmaster FOiS a toujours été moins chère que la Moonwatch classique mais possède tout de même ce lien étroit avec l’exploration spatiale et l’héritage de la Speedmaster. Ce modèle s’inspire de la Speedmaster que Wally Schirra portait lorsqu’il était en orbite autour de la Terre lors de la mission Sigma 7, en 1962. 

Omega Speedmaster First Omega in Space
Omega Speedmaster First Omega in Space

Cette montre s’inspirant d’un ancien modèle de Speedmaster, elle ne mesure que 39,7 mm de diamètre - à titre de comparaison, la Speedmaster Professional mesure 42 mm de diamètre. Le diamètre de la FOiS fait toutefois partie des caractéristiques qui font sa popularité. Elle présente le même design classique que la première génération de Speedmaster CK2998, une véritable icône parmi les amateurs de Speedmaster. Niveau prix, la Speedmaster FOiS était autrefois vendue à un prix inférieur à son prix catalogue officiel de 4 700 € et il a été longtemps possible de l’acquérir pour un prix compris entre 3 000 et 3 500 €. Depuis que des rumeurs selon lesquelles Omega prévoyait de retirer ce modèle du marché ont commencé à circuler l’année dernière, son prix a cependant rapidement augmenté pour dépasser les 4 000 €. Je peux d’ores et déjà vous dire que les prix ne continueront pas à augmenter au même rythme qu’après l’annonce de l’arrêt de la production, mais je m’attends à voir une augmentation régulière similaire à celle d’autres modèles populaires. 

Patek Philippe Nautilus 5711/1A-010

Revenons maintenant à la Nautilus. Un entretien accordé en 2019 par Thierry Stern, PDG de Patek Philippe, au magazine GQ nous en dit plus sur les raisons qui auraient poussé la société à abandonner l’une de ses icônes. Dans l’interview, Thierry Stern rappelle que la marque propose pas moins de 140 modèles différents et explique qu’il ne souhaite pas que Patek soit uniquement associée à la Nautilus. 

La toute-puissante Nautilus 5711
La toute-puissante Nautilus 5711/1A-010

La Nautilus est extrêmement populaire, mais elle n’est en aucun cas la montre la plus compliquée ou la plus impressionnante produite par la marque. Elle possède cependant l’un des designs de montre les plus emblématiques au monde, et c’est précisément ce point qui fait tout son attrait. Alors qu’il aurait pu tirer profit du best-seller de la marque, Thierry Stern a toutefois préféré cesser sa production. Le seul avantage résultant de cette annonce : finies les listes d’attente de 10 ans et la frustration constante de ne pas pouvoir acheter ce garde-temps au prix catalogue de 29 000 € ! 

La Nautilus 5711/1A-010 sera de plus en plus difficile à trouver et les prix augmenteront sans aucun doute au fil des années. Les collectionneurs étaient déjà prêts à payer jusqu’à 50 000 € pour une Nautilus et les prix atteignent 68 000 à 76 000 € depuis l’annonce du retrait de la montre de la gamme. L’arrêt de la production a-t-il entraîné une augmentation de la demande ? La hausse ridicule des prix des annonces sur Chrono24 peut soit signifier que tout le monde cherche en effet à mettre la main sur l’un des précieux exemplaires restants, soit que des vendeurs un peu trop optimistes espèrent en tirer des prix excessifs. 

Patek Philippe Ceases Production of the Nautilus 5711: What's Next?

Je dois toutefois avouer que l’industrie horlogère ne connaît aucune limite en ce qui concerne les prix des montres d’occasion : les prix des autres modèles présentés dans cet article ont eux aussi augmenté de manière assez spectaculaire. La Nautilus 5711/1A-010 étant bien plus emblématique que toutes les autres montres présentées, son prix se stabilisera probablement entre 64 000 € et 68 000 € une fois que la folie initiale se sera calmée - et nous sommes pour l’instant dans l’impossibilité de savoir combien de temps celle-ci va encore durer. La situation reviendra probablement à la normale une fois que Patek Philippe aura annoncé un remplacement : si la marque a déjà déclaré qu’elle prévoyait de remplacer la 5711/1A-010, attendez-vous à voir des collectionneurs payer trois fois le prix catalogue pour une montre de sport en acier tant qu’aucune annonce officielle n’aura été faite. Est-il encore justifié de dépenser une telle somme ? Si vous avez effectivement les moyens de vous offrir une Nautilus, c’est à vous seul que revient la décision finale. 

Lire la suite


À propos de l'auteur

Jorg Weppelink

Bonjour, je m'appelle Jorg et j'écris des articles pour Chrono24 depuis 2016. Ma collaboration avec Chrono24 a cependant commencé plus tôt, lorsque j'ai commencé …

À propos de l'auteur

Derniers articles

CAM-1815-Magazin-2-1
03/08/2021
Tendances actuelles
 8 minutes

Rétrospective de l’industrie horlogère à l’ère de la COVID

Par Balazs Ferenczi

Zoom sur

Patek-Philippe-Nautilus-2-1
Audemars Piguet
 7 minutes

Les cinq montres les plus rentables à acheter en 2022

Par Jorg Weppelink
5-Rolex-Invest-2-1
Rolex
 6 minutes

Top 5 des Rolex dans lesquelles investir en 2022

Par Jorg Weppelink
Rolex-Datejust-2-1
Rolex
 6 minutes

Les 5 Rolex les plus abordables

Par Jorg Weppelink
Patek-Philippe-Nautilus-2-1
Audemars Piguet
 7 minutes

Les cinq montres les plus rentables à acheter en 2022

Par Jorg Weppelink
5-Rolex-Invest-2-1
Rolex
 6 minutes

Top 5 des Rolex dans lesquelles investir en 2022

Par Jorg Weppelink
Rolex-Datejust-2-1
Rolex
 6 minutes

Les 5 Rolex les plus abordables

Par Jorg Weppelink