26/05/2020
 4 minutes

État des lieux du secteur horloger #2 : quatre tendances émergentes

Par Tom Mulraney
État des lieux du secteur horloger #2 : quatre tendances émergentes
État des lieux du secteur horloger #2 : quatre tendances émergentes

Nous avons publié notre premier « État des lieux du secteur horloger » le mois dernier. L’objectif de cet article était de donner des réponses aux cinq questions les plus couramment posées sur Chrono24 pendant la crise du COVID-19. Beaucoup de choses ont changé depuis, et la situation évolue aussi bien localement que plus globalement. Nous avons poursuivi l’analyse des données provenant des différentes interactions entre les utilisateurs sur notre plateforme dans la période concernée.

En tant que plateforme recensant plus de 475 000 montres et 9 millions de visiteurs chaque mois, nous disposons de l’espace nécessaire pour observer les moindres petites évolutions du marché. Ceci étant dit, voici un second « État des lieux du secteur horloger » mettant en lumière les dernières discussions et tendances observées.

Tendance #1 : les ventes reprennent globalement

Ventes sur Chrono24 (hebdomadaires)
Ventes sur Chrono24 (hebdomadaires)

Comme indiqué dans notre premier article dressant un « État des lieux du secteur horloger », l’activité sur la plateforme de Chrono24 a baissé de 18 % à la mi-mars, suivant la confirmation que le coronavirus s’étendait hors de Chine. Résultat, les ventes hebdomadaires ont chuté de 20-30 % sur notre plateforme, par rapport à l’avant COVID-19.

Connexions sur Chrono24 (journalières)
Connexions sur Chrono24 (journalières)

En quelques semaines, le nombre de sessions journalières – définissant une visite sur l’un de nos sites Chrono24 ou l’ouverture de l’application Chrono24 – est reparti à la hausse pour une différence de seulement 5 % par rapport à l’avant-crise. Cette tendance se poursuit. Plus important pour nos vendeurs, les transactions – marquant l’amorce d’un paiement sur notre plateforme – sont en hausse de 14 % par rapport à l’avant COVID-19. De la même façon, les ventes hebdomadaires sont incroyablement bien reparties et sont désormais en hausse de 13 % par rapport à avant la crise. On constate néanmoins toujours un décalage entre les transactions et les ventes véritablement conclues, qui s’explique par la hausse des négociations et par des stocks limités (nous reviendrons sur ce point).

Transactions sur Chrono24 (journalières)
Transactions sur Chrono24 (journalières)

Comme prévu, le taux de rétablissement varie selon le pays et dépend de la baisse initialement constatée. Par exemple, le Royaume-Uni a connu un très fort déclin de ses connexions et transactions (respectivement -21 % et -46%), mais fait actuellement aussi état de la reprise la plus spectaculaire (respectivement +30 % et +145 %). Il est important de noter que dans certains pays, comme l’Italie, parmi les plus rapidement et sévèrement touchés, voient repartir leurs transactions à la hausse par rapport à l’avant-crise (+24 %).

Tendance #2 : plus de négociation, moins de ventes effectives

Pourcentage de réduction demandé par rapport au taux de réussite dans la négociation de prix
Pourcentage de réduction demandé par rapport au taux de réussite dans la négociation de prix
Pourcentage de réduction demandé par rapport au taux de réussite dans la négociation de prix
Pourcentage de réduction demandé par rapport au taux de réussite dans la négociation de prix

Nous constatons une hausse des négociations sur notre plateforme, les utilisateurs souhaitant tirer parti des conditions éprouvantes pour les vendeurs. Les acheteurs potentiels demandent des réductions de prix de 16 % en moyenne par rapport à l’avant-crise. Cela ne reflète pas nécessairement la tendance actuelle du marché, car les taux de réussite des négociations de prix sont bien inférieurs aux niveaux antérieurs à la crise du COVID-19, car les professionnels cherchent à défendre leurs prix. Cette situation est probablement attribuable à un certain nombre de facteurs, notamment :

  • – la hausse de la demande
  • – les problèmes de stocks résultant de l’offre limitée sur le marché dans sa globalité (les professionnels sont moins enclins à vendre le stock actuel à prix réduit s’ils ne sont pas sûrs de pouvoir le remplacer), et
  • – les montres de luxe étant de plus en plus considérées comme des valeurs refuge (cf. point suivant).

Résultat, les prix sont restés plus ou moins stables, à l’exception de quelques montres particulièrement emblématiques comme la Daytona en céramique et la Nautilus 5711 ayant connu quelques petites modifications. Nous avons déjà abordé la tarification plus en détail dans un précédent article, que vous retrouverez ici ici.

Patek Philippe Nautilus Performance

Royal Oak & Speedmaster

Tendance #3 : investir dans les montres de luxe comme valeur sûre

Autre tendance intéressante, la hausse d’utilisateurs ayant un réel intérêt pour la finance, les investissements et acquisitions fiables. Depuis le début de la crise du coronavirus, le nombre de connexions de ces utilisateurs a augmenté de 40 %. Si l’on considère l’instabilité de la période et les fluctuations du marché boursier, cela pourrait pointer un intérêt accru pour les montres de luxe comme valeur refuge, c’est-à-dire un bien dont la valeur se stabilise ou augmente en période d’instabilité.

Les données ne sont néanmoins pas en nombre suffisant pour tirer de réelles conclusions à ce sujet. Il est possible que ces utilisateurs aient simplement eu plus de temps pour naviguer et lancer des transactions sur Chrono24 grâce à des horaires de travail réduits, ou peut-être cherchaient-ils un nouveau loisir pour parer à l’ennui et à la solitude. Dans tous les cas, ce public contribue à la hausse globale de l’activité sur Chrono24.

Tendance #4 : les acheteurs expérimentés sont plus actifs

Tout semble indiquer que les utilisateurs expérimentés de Chrono24 considèrent que c’est le moment d’acheter une montre de luxe sur notre plateforme. Si l’on prend en compte la durée moyenne d’inscription d’un utilisateur sur Chrono24 au moment de l’achat, la proportion d’acheteurs expérimentés a considérablement augmenté par rapport à l’avant COVID-19. Une fois de plus, cela peut être attribué à un certain nombre de facteurs, notamment :

– les acheteurs expérimentés, et probablement connaisseurs, pensent que c’est le bon moment pour négocier un meilleur deal sur l’une des montres de leur liste d’envies

– ils ont plus de temps pour naviguer entre les annonces sur Chrono24 et discuter avec d’autres acheteurs expérimentés sur les réseaux sociaux, faisant ainsi accroître l’intérêt et le désir d’effectuer un achat

Là encore, les données ne suffisent pas pour tirer des conclusions fermes et définitives sur les raisons de ce comportement, mais cette tendance mérite cependant d’être mentionnée, surtout pour les vendeurs.

Ainsi s’achève notre second état des lieux du secteur horloger. Vous pouvez retrouver le rapport complet ici. Nous continuerons d’observer la situation et de mettre nos données à jour dans les prochaines semaines pour vous informer de toute nouvelle information ou tendance pertinente.

Lire la suite

La crise déclenchée par le coronavirus va-t-elle enfin faire éclater la bulle Rolex ?

Tendances du marché : est-ce le moment de vendre ou d’acheter ?

État des lieux du secteur horloger en 5 questions-réponses


À propos de l'auteur

Tom Mulraney

J'ai grandi en Australie, où, dans les années 1980 et 1990, la communauté des amateurs de montres n'était pas très importante. Dans la ville où je vivais …

À propos de l'auteur

Derniers articles

CAM-1815-Magazin-2-1
03/08/2021
Tendances actuelles
 8 minutes

Rétrospective de l’industrie horlogère à l’ère de la COVID

Par Balazs Ferenczi
Patek
21/04/2021
Tendances actuelles
 5 minutes

Évolution de la valeur des modèles épuisés : la Patek Nautilus 5711

Par Jorg Weppelink

Zoom sur

Patek-Philippe-Nautilus-2-1
Audemars Piguet
 7 minutes

Les cinq montres les plus rentables à acheter en 2022

Par Jorg Weppelink
5-Rolex-Invest-2-1
Rolex
 6 minutes

Top 5 des Rolex dans lesquelles investir en 2022

Par Jorg Weppelink
Rolex-Datejust-2-1
Rolex
 6 minutes

Les 5 Rolex les plus abordables

Par Jorg Weppelink
Patek-Philippe-Nautilus-2-1
Audemars Piguet
 7 minutes

Les cinq montres les plus rentables à acheter en 2022

Par Jorg Weppelink
5-Rolex-Invest-2-1
Rolex
 6 minutes

Top 5 des Rolex dans lesquelles investir en 2022

Par Jorg Weppelink
Rolex-Datejust-2-1
Rolex
 6 minutes

Les 5 Rolex les plus abordables

Par Jorg Weppelink