Descentes en ski, snowboard et pistes de luge – Montres pour vos aventures hivernales

René Herold
05.02.2019
Descentes en ski, snowboard et pistes de luge - Montres pour vos aventures hivernales

 

Si vous prévoyez d’enfiler vos skis cet hiver ou de faire de la luge, réfléchissez bien à la montre que vous emmènerez dans la neige. En effet, les montres-bracelets ne sont pas toutes conformes aux exigences des pistes de ski et vous devriez donc veiller à un certain nombre de points pour que votre montre survive sans encombres à vos vacances d’hiver.

 

Humidité et chocs : les principaux ennemis de votre montre

La neige et la glace sont indissociables des sports d’hiver et ne sont rien d’autre que de l’eau gelée. Veillez donc bien à ce que votre garde-temps soit protégé contre l’humidité. La règle de base est la suivante : la montre doit être étanche au moins jusqu’à 100 m (10 bar). Les montres qui bénéficient d’une protection contres les projections d’eau, dotées d’une étanchéité de 30 à 50 m donc, ne suffisent pas ! Une chute dans la neige ou le moindre impact lors d’une bataille de boules de neige peuvent d’ores et déjà comporter un risque pour votre montre.

 

Richard Mille Rm 35-02 - résistance aux chocs jusqu'à 5000 G
Richard Mille Rm 35-02 – résistance aux chocs jusqu’à 5000 GPhoto : Presse Richard Mille

 

Les montres des sports d’hiver doivent également être résistantes contre les coups et chocs. Que vous soyez aussi bon skieur que Martin Fourcade, filiez en descente comme Lindsey Vonn ou tentiez un double backflip dans le half-pipe, votre montre en voit de toutes les couleurs. Rien n’est plus énervant que de se rendre compte après une journée sur les pistes que sa montre n’était pas assez robuste ou qu’elle a rendu l’âme. Pour pouvoir profiter pleinement de vos vacances d’hiver, il vous faut une montre dotée si possible d’un système oscillatoire et d’un échappement stables. À cet égard, les garde-temps à quartz ont une longueur d’avance. Ils sont animés par un cristal de quartz, complété par un moteur pas à pas pour les montres à affichage analogique. Peu d’éléments mécaniques sont ainsi exposés aux chocs. Les montres mécaniques équipées d’un balancier, d’une ancre, d’une roue d’échappement et d’un échappement sont clairement plus vulnérables aux chocs. Veillez donc impérativement à ce que la montre mécanique de votre choix dispose d’un bon système antichocs.

 

Fonctionnelle en cas de températures négatives

Les montres ont un autre défi à relever sur la piste : rester fiable lorsqu’il fait un froid glacial. Le passage du chaud au froid, et inversement, ne doit pas non plus influer sur le fonctionnement de la montre. En ce qui concerne les montres mécaniques, le spiral de balancier se révèle souvent le point faible. Ces spiraux sont composés en général d’alliages métalliques. Ceux-ci peuvent réagir aux températures, se dilater ou se contracter. Ainsi, les spiraux de balancier très fins n’oscillent plus correctement, entraînant des écarts de marche inévitables. Dans le pire des cas, la montre peut totalement s’arrêter. Mais les conditions doivent être extrêmes pour en arriver là car la plupart des systèmes de balancier modernes affichent désormais  une très grande résistance aux variations de température, et ce, grâce à des années de recherche.

Il en est de même pour les montres à quartz. Les températures basses usaient la pile plus rapidement par le passé. Mais la technique a également beaucoup progressé ces dernières années.

Quelles sont donc les montres qui réunissent tous ces critères ? La réponse est réjouissante : il en existe de nombreuses. Voici quelques exemples de modèles qui sublimeront votre silhouette dans la neige.

 

Montres à quartz pour les vacances au ski : abordables et dotées de nombreuses fonctions supplémentaires

Parlons tout d’abord des montres outdoor à quartz de la collection Pro Trek de Casio. Comme leurs sœurs de la célèbre série G-Shock, ces montres sont très robustes grâce à leurs boîtiers en résine. Elles sont étanches jusqu’à 100 m (10 bar), fonctionnent à l’énergie solaire et supportent sans problème des températures allant jusqu’à -10°C. De plus, Casio propose des fonctions très utiles comme la boussole numérique, l’altimètre et le thermomètre. L’affichage LCD peut par ailleurs afficher les heures de lever et de coucher du soleil. La fonction heure universelle, chronomètre et différentes alarmes complètent divinement le tout. Cerise sur le gâteau, ces montres multifonctions sont parfaitement abordables.

 

Casio Pro Trek
Casio Pro Trek

 

Évoquons ensuite la montre classique Longines Conquest 1/100th ski alpin. L’horloger suisse traditionnel est le chronométreur officiel de la Coupe du monde de ski alpin depuis plusieurs années et a présenté la montre au 50e anniversaire de la compétition. Le boîtier en acier inoxydable de 41 mm de diamètre doté d’un fond vissé, d’un verre saphir inrayable et d’une couronne vissée rendent ce chronographe robuste et lui offrent une étanchéité jusqu’à 300 m (30 bar). Il bat au rythme d’un mouvement à quartz qui permet d’arrêter les intervalles de temps au centième de seconde. Son design sportif-chic l’érige en pièce incontournable des soires après-ski.

 

Longines Conquest 1/100th ski alpin
Longines Conquest 1/100th ski alpin

 

Montres mécaniques pour la glace et la neige

Le fabricant allemand Sinn Spezialuhren est particulièrement connu pour ses garde-temps destinés aux unités spéciales d’intervention. Ces montres ont été conçues en grande partie pour répondre aux exigences quotidiennes propres aux sauveteurs aériens et aux plongeurs de la Marine. On pourrait citer comme exemple la montre Sinn EZM 12. Celle-ci est étanche jusqu’à 200 m (20 bar) et dispose, en outre, d’une technologie de déshumidification particulière évitant la formation de buée sur le verre de la montre et les dommages du mouvement causés par l’humidité. En outre, elle est résistante aux chocs et sa bonne marche ne sera pas non plus perturbée par des températures comprises entre -45° C et +80° C.

 

 

La montre Rolex Explorer et sa plus jeune sœur, l’Explorer II sont historiquement prédestinées pour la neige et la glace. On dit qu’Edmund Hillary et son sherpa Tensing Norgay portaient les prototypes précédents de la montre Explorer lors de la première ascension du Mont Everest. Depuis lors, les deux modèles jouissent tous deux d’une grande popularité parmi les alpinistes et les explorateurs polaires. Un phénomène que l’on peut expliquer d’une part par leur lisibilité déjà presque légendaire, et d’autre part par leur construction robuste. Le boîtier en acier inoxydable et la double couronne scellée protègent efficacement le mouvement mécanique de manufacture contre la pénétration d’eau jusqu’à 100 m (10 bar). Elle résiste aux coups et chocs grâce au système antichoc développé par Rolex et le spiral Parachrom du balancier reste insensible aux écarts de températures. Que vous optiez pour la montre Explorer simple ou la montre Explorer II équipée d’un deuxième fuseau horaire et de la date, les deux modèles sont des classiques de Rolex avec lesquels vous ferez sensation.

 

 

Les sports d’hiver comptent tellement pour le fabricant de montres de luxe suisse Hublot qu’il inaugure un télésiège baptisé Hublot-Express à Zermatt, la célèbre station de sports d’hiver. Vous trouverez évidemment aussi les montres adaptées dans la collection Big Bang. Ces montres se caractérisent par leur design extravagant et la combinaison de différents matériaux. Elles sont non seulement des garde-temps précis mais aussi un phénomène de mode.

 

 

Arrêter le temps sur la piste – Chronographes et sports d’hiver

Inutile de renoncer aux chronographes mécaniques pour vos vacances au ski. Une large gamme de modèles est à disposition. La montre Speedmaster Mark II d’Omega en est un exemple. Elle offre une bonne protection contre les coups grâce au calibre Co-Axial, elle est étanche jusqu’à 100 m (10 bar) et peut arrêter des intervalles de temps au quart de seconde. Le fabricant de montres de luxe suisse a une certaine expérience avec les sports d’hiver. Depuis des années, il est le chronométreur officiel des Jeux olympiques d’hiver ainsi que de la Coupe du monde de bobsleigh.

 

 

L’entreprise familiale allemande Mühle-Glashütte a créé un chronomètre qui résiste aux conditions les plus difficiles avec son S.A.R chronographe aviateur. La montre a été conçue avec les sauveteurs aériens de la marine allemande et testée sous toutes les coutures. Une excursion dans la neige ne représentera donc pas un défi majeur. Pour permettre une liberté de mouvement maximale, la couronne et le poussoir ont été placés sur le côté gauche du boîtier. Le poussoir marche/arrêt est en outre très grand et très facile à utiliser même avec des gants.

 

 

Vous désirez une montre quelque plus luxueuse ? Alors, optez pour le chronographe Patek Philippe Aquanaut. Modèle sportif proche du célèbre Nautilus, il s’accordera parfaitement avec votre combinaison de ski. Étanche jusqu’à 120 m (12 bar), c’est un chronographe muni de la fonction flyback. Cette montre ne sera peut-être pas le modèle idéal pour une aventure effrénée, mais avec ce petit bijou, vous serez à coup sûr la star du chalet.

 

 

Lire la suite

Top 5 des montres pour femme à moins de 3000 euros

Qu’est-ce qu’une montre automatique et comment fonctionne-t-elle ?

101 raisons qui prouvent que les montres sont exceptionnelles – 4e partie 
Un design représentatif de leur époque


René Herold
De René Herold
05.02.2019
Voir tous les articles

Zoom sur

Vous avez des questions ?
N'hésitez pas à nous contacter.

+49 721 96693-900

Contact