03/09/2021
 7 minutes

Des montres précises pour davantage de ponctualité

Par Sebastian Swart
Be late for something day-2-1

« La plupart des gens pensent qu’ils n’ont pas le temps de s’arrêter pour humer le parfum des fleurs, et c’est précisément la raison pour laquelle nous célébrons cette journée. » Si vous faites partie de ces personnes qui attachent une importance particulière à la ponctualité et qui optimisent constamment leur routine quotidienne, vous vous retrouverez sûrement dans cette citation de Les Waas, le légendaire publicitaire décédé en 2016. L’entrepreneur ne s’est pas contenté de composer le jingle de la marque de glace Mister Softee, un produit absolument culte aux États-Unis, il a également été cofondateur et président du Procrastinators’ Club of America (PCA), créé en Pennsylvanie en 1956. 

Le dimanche 5 septembre, ce club célèbre le « Be Late For Something Day », une journée dédiée à toutes les personnes ayant la fâcheuse habitude d’arriver en retard, de faire preuve d’oisiveté ou de tout reporter au lendemain. Aujourd’hui, ralentissez la cadence et consacrez un peu plus de temps à vous-même ou à votre hobby. Vous pouvez également prendre le temps de lire et relire cet article, dans lequel nous vous présentons des montres particulièrement précises qui garantiront votre ponctualité les autres jours de l’année. 

Si le design, la fonctionnalité et le prestige sont des critères importants aux yeux des amateurs de montres, la précision joue également naturellement un rôle majeur. À quoi bon porter au poignet une prestigieuse pièce d’horlogerie si son mouvement vous indique la mauvaise heure ? Les montres radio-pilotées à quartz sont imbattables en termes de précision grâce à la présence de récepteurs se synchronisant avec un émetteur de signaux horaires. La quasi-totalité des fonctionnalités sont automatiques et l’écart de précision n’est théoriquement que d’une seconde sur un million d’années. Les fabricants de garde-temps mécaniques ont eux aussi fait preuve d’inventivité pour optimiser la précision de leurs calibres et nous avons décidé de vous présenter certaines de leurs idées dans cet article. Commençons par les montres radio-pilotées de Junghans, un fabricant allemand traditionnel qui a saisi très tôt l’intérêt de cette technologie. 

1. Junghans Meister Mega, une précision extrême grâce au radio-pilotage

Les montres Junghans de la série Meister Mega associent un design très épuré et classique à une technologie radio précise. Prenons l’exemple de la référence 58/4801.00 : avec son boîtier de 38,4 mm, cette Meister Mega en acier inoxydable est également parfaitement adaptée aux poignets plus fins. Junghans intègre à cette montre son mouvement radio-piloté connecté J101.65, développé en interne et alimenté par une pile, que vous pouvez régler à l’aide de la couronne ou de l’application Junghans Mega. Comme évoqué dans le paragraphe précédent, ce réglage ne doit toutefois être réalisé qu’une fois par million d’années. La montre est étanche jusqu’à 30 m (3 bar) et est protégée par un verre en plexiglas trempé et bombé. Si vous optez pour cette montre, vous n’aurez plus aucune excuse en cas de retard à un dîner ou à une réunion ! Vous serez toutefois ravi d’apprendre que ce petit bijou de précision et ce design intemporel est disponible pour environ 750 €. 

Classique, élégante et ultra précise : la Junghans Meister Mega
Classique, élégante et ultra précise : la Junghans Meister Mega

La série Junghans Force Mega Solar offre une approche très respectueuse de l’environnement grâce à des modèles tels que la référence 18/1000.00, qui fonctionne à l’énergie solaire et arbore un look beaucoup plus sportif et moderne que les modèles Meister Mega. Autre caractéristique relativement contemporaine, son boîtier de 40,4 mm de diamètre en céramique noire polie. Junghans utilise pour ce modèle le mouvement radio-piloté solaire à multi-fréquences J615.84, qui offre une réserve de marche dans l’obscurité allant jusqu’à 21 mois et peut également être réglé manuellement ou via l’application Junghans Mega. Pour environ 900 €, vous pourrez ainsi acquérir une pièce associant design original et technologie moderne. 

Jusqu'à 21 mois de réserve de marche dans l'obscurité : la Junghans Force Mega Solar
Jusqu’à 21 mois de réserve de marche dans l’obscurité : la Junghans Force Mega Solar

2. The Omega Diver 300M Co-Axial Master Chronometer

L’agent secret et héros du grand écran James Bond aime nous faire attendre, comme nous le prouvent les nombreux reports de la sortie du dernier opus avec Daniel Craig. Dans Mourir peut attendre, dont le lancement dans les salles de cinéma est désormais fixé au 6 octobre, l’agent au service de Sa Majesté porte une fois de plus une Omega Seamaster - plus précisément une Seamaster 300M Seamaster 300M Co-Axial Master Chronometer qu’Omega décline en Édition 007. 

Les mouvements certifiés Master Chronometer par Omega sont particulièrement résistants et précis. Pour obtenir ce certificat, les montres doivent en effet passer un total de huit tests sur une durée de dix jours à l’Institut fédéral de métrologie (METAS) et répondre à des critères bien plus stricts que ceux du Contrôle officiel suisse des chronomètres (COSC). La Seamaster 300M, dans laquelle le calibre Co-Axial 8806 donne le ton, offre non seulement très grande précision de 0/+5 secondes par jour, mais résiste également à des champs magnétiques jusqu’à 15 000 gauss. 

L’édition Bond actuelle de la Seamaster 300M porte le numéro de référence 210.92.42.20.01.001. Cette montre de 42 mm en titane mêle habilement éléments modernes et références vintage aux anciens modèles Seamaster, son cadran marron et le dépôt luminescent vintage sont particulièrement originaux. Contrairement aux autres montres Seamaster, l’insert de lunette n’est ici pas en céramique, mais en aluminium. Omega souligne par ailleurs le caractère militaire de la montre en y ajoutant une « Broad Arrow », symbole d’appartenance au gouvernement britannique, au-dessus de la position 6 heures. 

Le premier choix de l'agent secret 007 : l'Omega Seamaster 300M Édition Bond
Le premier choix de l’agent secret 007 : l’Omega Seamaster 300M Édition Bond

Si vous voulez mettre la main sur ce garde-temps à temps pour la sortie au cinéma, prévoyez un budget de 7 200 €. 

3. Jaeger-LeCoultre Master Control Memovox

La marque suisse traditionnelle Jaeger-LeCoultre est une pionnière dans le développement de montres de luxe automatiques avec fonction alarme depuis le début des années 1950. Ces garde-temps sont commercialisés sous le nom Memovox depuis des décennies et rencontrent un grand succès. Dans la collection Master, présentée pour la première fois en 1992, la référence 4118420 est par exemple munie de la populaire fonction alarme. D’où vient la précision extrême de ce garde-temps ? Comme toutes les autres montres de la manufacture, ce modèle a passé avec succès le « Contrôle 1000 heures ». D’une durée totale de 41 jours, ce test interne vise à vérifier la précision, la résistance à la pression ainsi que la résistance aux chocs et aux champs magnétiques de l’ensemble de la montre. 

La fonction alarme pratique de la Master Control Memovox est bien sûr parfaite pour tous les adeptes de la grasse matinée ou ceux qui oublient un peu trop souvent de regarder l’heure. Les deux couronnes situées sur le côté droit du boîtier sont caractéristiques de cette montre : tandis que la couronne supérieure vous permet de régler l’heure de l’alarme ainsi que la date, la couronne inférieure sert à remonter le mouvement et à régler l’heure. Le garde-temps est équipé du calibre de manufacture 956 assurant une réserve de marche de 45 heures. Avec son diamètre de 40 mm et son design très élégant, la Master Control Memovox se marie parfaitement avec une tenue élégante. L’investissement de 8 900 € nécessaire n’est au final pas si élevé pour ce petit bijou d’élégance, de précision et de fonction. 

Design intemporel et élégant : Jaeger-LeCoultre Master Control Memovox
Design intemporel et élégant : Jaeger-LeCoultre Master Control Memovox

4. Breitling Aerospace EVO : la montre multifonction de précision

Vous êtes à la recherche d’une montre-outil précise et avez un penchant pour les modèles signés Breitling ? Dans ce cas, la Breitling Aerospace EVO (réf. E79363101C1E1) est faite pour vous. La manufacture équipe ses modèles Aerospace du calibre SuperQuartz B79, qui a été certifié par le COSC et est jusqu’à dix fois plus précis que les mouvements à quartz ordinaires. En chiffres concrets, l’écart de ce calibre est de 0,07 seconde par jour, 2,1 secondes par mois et environ 25 secondes par an. Le mouvement est extrêmement robuste et thermocompensé, ce qui signifie qu’il reste absolument insensible aux variations extrêmes de température. L’Aerospace EVO étant par ailleurs étanche jusqu’à 100 m (10 bar), vous pouvez sans problème la garder au poignet pour effectuer quelques longueurs. 

En plus de sa haute précision, l’Aerospace EVO offre une foule de fonctions pratiques qui s’avéreront utiles dans de nombreuses situations, par exemple une fonction chronographe au 1/100e de seconde, un calendrier numérique préprogrammé pour quatre ans, un compte à rebours, une fonction alarme, un second fuseau horaire et une répétition minutes. Ces fonctions sont soit affichées au format analogique, soit au format numérique. Le boîtier de 43 mm ainsi que le bracelet sont en titane, la montre est donc très légère et agréable à porter. Comptez environ 3 000 € pour ce modèle. 

Précise, fonctionnelle et robuste : l'Aerospace Evo de Breitling est un véritable outil multifonctionnel
Précise, fonctionnelle et robuste : l’Aerospace Evo de Breitling est un véritable outil multifonctionnel

5. Bulova Accutron Spaceview : un écart de +/- 5 secondes par mois

Fondée en 1875, la manufacture Bulova a connu son heure de gloire dans les années 1960 avec l’Accutron, la première montre électromagnétique à diapason. Ces mouvements sont considérés comme les précurseurs des futurs mouvements à quartz et étaient déjà très précis pour l’époque. La particularité de cette technologie est que la trotteuse « glisse » sur le cadran et n’est pas sujette aux petits sauts caractéristiques des montres à piles. Le mouvement est en effet bien plus fluide que celui d’une montre mécanique grâce à la fréquence d’oscillation comprise entre 300 et 720 Hz - à titre de comparaison, les mouvements mécaniques fonctionnent généralement à une fréquence de 4 Hz. L’un des modèles les plus connus de cette collection était l’Accutron Spaceview : lancée en 1960, cette montre s’est rapidement retrouvée sous les feux de la rampe en raison de sa technologie inédite ainsi que son absence de cadran permettant d’admirer le calibre électromagnétique. 

En 2020, à l’occasion du 60e anniversaire de la Spaceview, Bulova a décidé de présenter une édition spéciale limitée à 300 pièces de cette montre unique et fascinante. La Spaceview 2020 (réf. 2ES6A002) ressemble à s’y méprendre à l’original mais elle est totalement différente sur le plan technique. La montre est ainsi équipée du calibre Citizen/Miyota NS30-Y8A, qui fonctionne de manière très précise avec un écart de seulement +/- 5 secondes par mois. Le mouvement est entraîné par un système de turbine électrostatique garantissant un déplacement très fluide de l’aiguille des secondes sur le cadran, comme le calibre original. La Spaceview possède un diamètre de 43,5 mm, elle est fabriquée en acier inoxydable et est disponible pour environ 4 100 €. 

Futuriste à souhait : la Bulova Accutron Spaceview 2020 avec mouvement électrostatique
Futuriste à souhait : la Bulova Accutron Spaceview 2020 avec mouvement électrostatique

Si la lecture de ce texte vous a mis en retard pour un rendez-vous important, rappelez simplement à votre interlocuteur l’existence du « Be Late For Something Day ». Pour tous les autres jours de l’année où la ponctualité est de mise, nous vous recommandons chaudement d’opter pour l’une des montres décrites ci-dessus. 

Lire la suite

Les nouveautés des Geneva Watch Days 2021

Genève, la ville horlogère par excellence

Guide d’achat Chrono24 pour la Rolex Daytona


À propos de l'auteur

Sebastian Swart

Je suis un utilisateur privé de Chrono24 depuis de nombreuses années : je l'utilise pour acheter et vendre, mais aussi pour faire des recherches. Les montres m'ont …

À propos de l'auteur

Zoom sur

Derniers articles

Watch-Hunting-Victor-Boyd-Magazin-2-1
20/01/2022
Guide des acheteurs
 2 minutes

Watch Hunting avec Victor Boyd : montres-outils et marques indépendantes

Par Thomas Hendricks
Rolex-Explorer-Alternativen-2-1
18/01/2022
Conseils pour choisir sa montre
 6 minutes

5 montres qui sont meilleures (et moins chères) que la Rolex Explorer

Par Jorg Weppelink
03-Seiko-v01-Magazin-2-1
17/01/2022
Guide des acheteurs
 2 minutes

Seiko : la montre d’entrée de gamme plus abordable ?

Par Thomas Hendricks