17/01/2024
 6 minutes

Cinq montres à cadran Explorer (hors Rolex)

Par Sebastian Swart
2-1-Top-3

L’Explorer est de loin le modèle sportif le plus sobre de Rolex. L’histoire de ce garde-temps a débuté en 1953 avec la première ascension de l’Everest par l’alpiniste Edmund Hillary, qui aurait été équipé de l’un de ses prédécesseurs. Le cadran noir de la Rolex Explorer se caractérise notamment par la présence de chiffres à 3, 6 et 9 heures ainsi que par le triangle inversé tenant lieu d’index à 12 heures. Les autres index sont matérialisés par de simples bâtons, et ce modèle est dépourvu d’affichage de la date. Mais l’Explorer n’est pas la seule montre du catalogue de Rolex à arborer ce cadran. Certaines variantes antérieures de la Submariner sont également munies d’un cadran Explorer.

Si cet agencement de cadran épuré et attrayant jouit d’une grande popularité auprès des amatrices et amateurs de montres, tout le monde ne peut ni ne souhaite porter une Rolex. Or, de nombreuses alternatives intéressantes à l’Explorer arborent également ce cadran caractéristique – ou certains de ses traits distinctifs. Nous vous présentons cinq d’entre elles, dans différentes gammes de prix.

Ranger : la montre d’expédition de Tudor

Baptisée Ranger, la première montre de cette sélection est issue du catalogue de la filiale de Rolex, Tudor. Comme sa grande sœur, la Ranger possède une histoire singulière, puisqu’elle a été présentée par la manufacture genevoise en 2022 à l’occasion du 70e anniversaire de la British North Greenland Expedition. Cette montre-outil, conçue pour l’aventure, s’inspire des montres Oyster Prince qui équipaient les membres de ladite expédition dans les années 1950.

Tudor Ranger Ref. M79950-0001 – preiswerte Alternative zur Rolex Explorer.
La Tudor Ranger réf. M79950-0001, une alternative abordable à la Rolex Explorer

Le cadran de la Tudor Ranger ressemble fortement à celui de l’Explorer, à ceci près qu’outre les chiffres arabes classiques à 3, 6 et 9 heures, le triangle inversé y est remplacé par le nombre 12. Grâce à leur diamètre de 39 mm – et malgré leur aspect de montre-outil –, les Ranger actuelles sont parfaitement mixtes. Affichant une hauteur corne à corne de près de 48 mm pour une épaisseur de 12 mm, la Tudor Ranger se fait discrète au poignet grâce à son entre-corne de 20 mm. Protégée par un verre saphir et étanche à 100 m (10 bar), la Ranger est une compagne idéale pour presque toutes les activités quotidiennes.

Elle est par ailleurs animée par le calibre de manufacture Tudor MT5402 certifié chronomètre et disposant d’une réserve de marche de 70 heures. Comptez environ 3 000 € pour vous offrir une Ranger assortie, au choix, d’un bracelet en acier, en cuir ou en tissu.

Omega Railmaster : antimagnétique depuis 1957

À l’instar de la Rolex Explorer, l’Omega Railmaster est une montre-bracelet légendaire au design unique. Initialement conçu pour les employés des chemins de fer, ce modèle figure au catalogue d’Omega depuis 1957. Toutes les Railmaster se caractérisent par leur grande résistance aux champs magnétiques. Grâce à la technologie Master Chronometer, les Railmaster modernes peuvent ainsi résister à des champs magnétiques jusqu’à 15 000 gauss. Pour obtenir ce résultat, la manufacture utilise des matériaux haute performance tels que le titane et le silicium pour ses calibres.

Seit 1957 im unverwechselbaren Design – die Omega Railmaster.
L’Omega Railmaster, un design emblématique depuis 1957

Omega remanie régulièrement la Railmaster, sans toutefois modifier son cadran Explorer caractéristique qui dispose de douze index trapézoïdaux doublés de chiffres arabes à 3, 6, 9 et 12 heures. La marque propose par ailleurs davantage de couleurs de cadran. Outre la classique version noire rehaussée de SuperLuminova « vintage », la Railmaster est ainsi disponible avec un cadran gris ou bleu.

Les variantes de Railmaster actuelles sont équipées d’un boîtier en acier inoxydable de 40 mm de diamètre. Avec sa hauteur corne à corne de 47 mm, son épaisseur de 12,7 mm et son entre-corne de 20 mm, la Railmaster s’adapte parfaitement à la plupart des poignets. Elle affiche par ailleurs une étanchéité honorable à 150 m (15 bar) et bat au rythme du calibre de manufacture automatique Omega 8806 à échappement Co-Axial doté d’une réserve de marche de 55 heures.

La Railmaster offre un bon rapport qualité-prix, puisque le prix moyen de la référence 220.10.40.20.01.001 avec bracelet en acier inoxydable s’élève à 4 000 €.

Nivada Grenchen Super Antarctic 3.6.9

Nivada Grenchen, également connue sous le nom de Croton, est une marque traditionnelle suisse fondée en 1926. La manufacture a dévoilé une nouvelle interprétation de son modèle Antarctic en 2022. Baptisé Super Antarctic 3.6.9, ce garde-temps fait partie de la collection Antarctic introduite par Nivada Grenchen dans les années 1950. Certains membres de la marine américaine portaient des montres Nivada Antarctic lors de l’Opération Deep Freeze I menée en Antarctique au milieu des années 1950.

De toutes les montres de cette sélection, la Super Antarctic 3.6.9 est celle dont le cadran ressemble le plus au cadran Explorer. Doté de dimensions modestes, ce modèle en acier inoxydable est en outre adapté aux poignets les plus fins. La Super Antarctic 3.6.9 affiche en effet un diamètre de seulement 38 mm et une hauteur corne à corne de 45 mm. Avec son entre-corne de 20 mm et son épaisseur de 12 mm, ce garde-temps polyvalent est idéal au quotidien.

Nivada Super Antarctic 3.6.9 – hier mit künstlich gealterter Superluminova.
La Nivada Super Antarctic 3.6.9 avec revêtement SuperLuminova effet vieilli

Ce modèle est animé par le calibre P024 du fabricant d’ébauches Soprod qui offre une réserve de marche de 38 heures. Grâce à son verre en cristal de saphir et à sa couronne et son fond de boîtier vissés, la Super Antarctic est en outre étanche à 100 m (10 bar).

Le cadran de la Super Antarctic est disponible en marron et en noir rehaussé, au choix, de SuperLumiNova® blanc ou avec effet vieilli. Également connu sous le nom de « faux patina », c’est-à-dire fausse patine, ce dernier fait parfois l’objet de railleries, mais il s’agit avant tout d’une question de goût. Selon le type de bracelet (dont l’offre est particulièrement vaste), il vous faudra débourser entre 930 € et 1 150 € pour acquérir une Nivada Super Antarctic.

Jaeger-LeCoultre Polaris : raffinement et élégance sportive

Introduite en 2018, la collection Polaris est l’une des plus récentes du catalogue de Jaeger-LeCoultre. La manufacture suisse s’est cependant largement inspirée du design de la Memovox Polaris présentée dès 1968 pour concevoir les modèles actuels de cette collection. Les fonctionnalités et le design de la Polaris se situent à mi-chemin entre les collections Master Control et Master Compressor Diving de Jaeger-LeCoultre.

Le modèle de Polaris le plus sobre, doté d’un cadran noir et dépourvu d’affichage de la date, porte la référence Q9008170. Arborant un sublime cadran rehaussé d’une finition soleillée qui lui confère une certaine profondeur, celui-ci n’a rien d’une montre-outil sur le plan esthétique. Mais il possède néanmoins les caractéristiques d’un cadran Explorer, à savoir des index trapézoïdaux luminescents entrecoupés de chiffres arabes à 3, 6, 9 et 12 heures. Contrairement aux autres garde-temps évoqués ici, la Polaris est en outre munie d’une lunette de plongée interne réglable à l’aide d’une seconde couronne dédiée.

Explorer Dial für den gehobenen Anspruch – Jaeger-LeCoultre Polaris Q9008170.
La Jaeger-LeCoultre Polaris Q9008170, le cadran Explorer version haut de gamme

Mesurant 41 mm de diamètre, la Polaris s’adresse davantage à une clientèle masculine. Grâce à son épaisseur de seulement 11,2 mm, elle demeure cependant relativement plate et agréable à porter, et ce y compris dans l’eau, puisqu’elle est étanche à 100 m (10 bar).

Le boîtier de la Polaris renferme le calibre de manufacture Jaeger-LeCoultre 898, un mouvement automatique affichant 40 heures de réserve de marche. Laissant apparaître le calibre finement ouvragé de la montre, son fond de boîtier en verre saphir parachève son aspect luxueux. Prévoyez environ 9 000 € pour vous offrir une Polaris Q9008170 à l’état neuf.

Longines Conquest : une montre à quartz abordable

Le cadran Explorer n’est pas réservé aux seules montres mécaniques, comme en témoignent la Longines Conquest et son mouvement à quartz. La collection Conquest a rejoint le catalogue de Longines en 1954. Initialement composée de montres de soirée, celle-ci renferme désormais des montres-bracelets sportives et élégantes destinées aux hommes comme aux femmes et adaptées à tous types d’occasions.

Pour les besoins de cet article, nous avons sélectionné les références L3.759.4.58.6 et L3.377.4.58.6. Tandis que la première, logée dans un boîtier en acier inoxydable de 41 mm de diamètre, s’adresse davantage aux hommes, la seconde est idéale pour les poignets fins, puisqu’elle mesure 34 mm. Ces deux Conquest sont les seules montres de cette sélection à être munies d’un guichet de la date en lieu et place du chiffre arabe. Cependant, la présence d’index bâtons et l’aspect épuré de leur cadran suffit à évoquer le célèbre cadran Explorer.

La Conquest de 41 mm mesure 11,8 mm d’épaisseur et possède une entre-corne de 21 mm, tandis que ces valeurs s’élèvent respectivement à 9 mm et 17 mm pour le modèle de 34 mm de diamètre. Toutes deux offrent une étanchéité à 300 m (30 bar) et sont donc adaptées à la plongée. Enfin, leur prix est particulièrement attractif, puisque ces deux Longines Conquest sont affichées à environ 750 €.

Preiswerte Markenuhr mit Explorer Dial – Longines Conquest L3.377.4.58.6.
La Longines Conquest L3.377.4.58.6, une montre de luxe abordable à cadran Explorer

C’est ainsi que se termine cette petite sélection de montres à cadran Explorer. Cette liste n’est évidemment pas exhaustive, et l’on retrouve ce design caractéristique sur une multitude d’autres modèles. Quelle est votre montre à cadran Explorer favorite ?


À propos de l'auteur

Sebastian Swart

Je suis un utilisateur privé de Chrono24 depuis de nombreuses années : je l'utilise pour acheter et vendre, mais aussi pour faire des recherches. Les montres m'ont …

À propos de l'auteur