14/08/2023
 7 minutes

Changement d’époque : deux décennies de transformations dans le marché de l’horlogerie de luxe

Par Sebastian Swart
Changement d’époque : deux décennies de transformations dans le marché de l’horlogerie de luxe

Changement d’époque : deux décennies de transformations dans le marché de l’horlogerie de luxe

Chrono24 fête cette année son 20e anniversaire. Depuis sa création en 2003, le marché de l’horlogerie de luxe a connu de profondes mutations, portées notamment par de nombreuses innovations techniques et matérielles. Parallèlement, le commerce en ligne a pris son envol, ce qui a considérablement impacté le marché des montres de luxe. À l’échelle mondiale, l’industrie horlogère ne s’est jamais aussi bien portée et offre des emplois à des centaines de milliers de personnes. Dans cet article, nous jetons un coup d’œil sur les grandes réalisations dans le secteur de l’horlogerie de luxe.

Le poids de l’industrie horlogère internationale de luxe

Les montres mécaniques de luxe sont plus populaires que jamais. Les chiffres de vente ont fortement augmenté depuis 2003, ce qui fait de l’industrie horlogère mondiale un secteur économique. La Suisse, avec plus de 60 000 employés, est bien sûr le numéro un du secteur. En 2022, la valeur des exportations de montres suisses s’élevait à 22,4 milliards d’euros, un record. Pour l’année 2023, le pays table sur une nouvelle croissance, car rien qu’en juin, la valeur des exportations de montres s’élevait à près de 14 milliards d’euros.

Les prévisions du Japon pour l’année 2023 sont également remarquables. L’archipel nippon prévoit ainsi un volume de marché mondial de près de 8,6 milliards d’euros (+4 %). L’Allemagne se situe certes nettement derrière avec une part attendue d’environ 1,6 milliard d’euros (+1,4 %), mais l’industrie horlogère revêt ici aussi une grande importance pour de nombreuses régions.

On aurait tort de sous-estimer l’importance culturelle de l’horlogerie traditionnelle et la passion pour les garde-temps innovants que partagent de nombreux fabricants et collectionneurs de montres. De plus, l’industrie horlogère exerce une influence considérable sur le secteur du luxe et du lifestyle, comme en témoignent le placement de produits dans les films et l’engouement général pour les stars et leurs garde-temps.

Rekord im Jahr 2022: Der Exportwert Schweizer Uhren belief sich auf 22,4 Mrd. EUR
Record en 2022 : la valeur des exportations de montres suisses s’élevait à 22,4 milliards d’euros

La révolution numérique du marché de l’horlogerie

L’industrie horlogère souffre d’une réputation quelque peu poussiéreuse. Une visite à un salon horloger ou chez un concessionnaire établi de longue date a peu de chance de corriger le tir. Cependant, à l’instar d’autres secteurs, la digitalisation a fait souffler un vent de renouveau sur l’industrie horlogère et de nombreux efforts ont été fournis pour répondre aux défis posés à l’ère du numérique.

Les opportunités offertes par le développement du numérique ont fait émerger de toutes nouvelles branches d’activités connexes à l’industrie horlogère. Je pense aux nombreux blogs et forums commerciaux sur les montres sur lesquels les passionnés peuvent échanger et discuter. Des blogs réputés comme Hodinkee ou Fratello ont même donné lieu à des coopérations avec des fabricants de montres pour créer leurs propres modèles. Cela aurait été impensable il y a encore quelques années.

Citons aussi les nombreux influenceurs qui font la promotion de leurs montres préférées sur les réseaux sociaux. Tout cela a conduit à une visibilité plus grande des montres de luxe et à un regain d’intérêt pour les garde-temps haut de gamme. Mais il y a d’autres exemples :

  • Le commerce en ligne et vente directe : l’essor du commerce électronique a révolutionné la vente de montres. De nombreuses marques horlogères avec pignon sur rue sont désormais présentes sur Internet et ont lancé leurs boutiques en ligne pour vendre leurs montres de par le monde. Cela permet de réaliser des économies sur les marges des concessionnaires et de réagir au point suivant…
  • Les marchés secondaires : il y a 20 ans, les fabricants de montres et leurs concessionnaires stationnaires avaient encore une grande emprise sur leurs marchés et leur clientèle. Cela a considérablement changé grâce aux marchés secondaires en ligne comme Chrono24 qui ont véritablement révolutionné le commerce. Les détaillants sont aujourd’hui beaucoup plus libres de fixer les prix de leurs montres et peuvent les proposer en ligne dans le monde entier en quelques clics – indépendamment des fabricants.
  • La technologie dans l’horlogerie : le numérique a également investi les ateliers. De nombreuses marques horlogères utilisent des technologies avancées telles que la CAO/FAO (conception assistée par ordinateur/fabrication assistée par ordinateur) pour la conception et la fabrication de montres afin d’optimiser le processus de production et d’en améliorer la précision.

Et puisque nous devisons commerce électronique et marchés secondaires, peut-être que vous souhaitez savoir quelles montres sont les favorites de ces 20 dernières années. Mon collègue Pascal vous en dit plus !

Les innovations techniques

Depuis les débuts de Chrono24, en 2003, l’industrie horlogère a enregistré toute une série de développements techniques importants. La fabrication et l’usage des garde-temps ont évolué, tandis que le développement durable et la protection des ressources sont devenus des préoccupations majeures des fabricants. Voici quelques-unes des évolutions les plus significatives :

  • Les montres mécaniques avec composants en silicium : le recours au silicium s’est fortement répandu depuis les années 2000 pour la fabrication de certains des composants que l’on trouve dans les montres mécaniques. Léger, antimagnétique et insensible aux changements de température, le silicium permet d’améliorer la précision et la résistance des montres.
  • L’échappement Co-Axial : cet échappement dont le brevet a été déposé par Omega est sur le marché depuis une date antérieure à 2003, mais c’est au cours des vingt dernières années que cette technologie a véritablement connu son avènement. Elle réduit l’usure de l’échappement, contribuant ainsi à une meilleure réserve de marche et à une plus grande précision. Il n’est pas non plus nécessaire de lubrifier les composants.
  • Les smartwatches : l’introduction de montres intelligentes par des entreprises comme Apple, Samsung et Garmin a radicalement changé l’industrie horlogère. Des fabricants de montres traditionnels, à l’exemple de TAG Heuer avec sa Smartchwatch Connected, ont commencé à intégrer des fonctions de connectivité dans leurs montres.
  • Des matériaux innovants et perfectionnés : des avancées remarquables ont également été réalisées au niveau des matériaux utilisés. Ainsi, la céramique, la fibre de carbone et d’autres matériaux composites ont fait leur entrée dans la production des boîtiers et de leurs composants. Outre leurs qualités esthétiques, les montres sont devenues plus légères et plus résistantes. L’horloger haut de gamme Richard Mille est l’un des précurseurs dans ce domaine.
Für den verringerten Verschleiß der Hemmung: Omega's Co-Axial Technik
Pour en réduire l’usure : la technique de l’échappement Co-Axial, made by Omega

Le développement durable dans l’horlogerie de luxe

La notion de développement durable a assurément gagné en importance ces dernières années. Dans l’horlogerie de luxe, on entend les efforts déployés par les fabricants pour rendre leurs activités et leurs processus de production plus respectueux de l’environnement, plus responsables et plus éthiques. Ainsi, au cours des 20 dernières années, de plus en plus de matériaux recyclés ou certifiés se sont invités dans la fabrication des montres, comme les bracelets en plastique fabriqués à partir de bouteilles en plastique recyclées ou de filets de pêche récupérés en mer. Pour leur approvisionnement en métaux précieux et en diamants, de nombreuses marques, parmi lesquelles Chopard et Cartier, sont également de plus en plus pointilleuses quant à l’origine des matières premières utilisées.

Quelques critères en matière de développement durable sur le marché de l’horlogerie de luxe :

  • Respect de l’environnement : les marques horlogères qui déploient une énergie considérable à rendre leur activité plus durable, comme IWC, Panerai ou Oris, cherchent à réduire leur impact sur l’environnement en utilisant des processus de production qui préservent les ressources, en minimisant la consommation d’énergie, en optant pour des énergies renouvelables et en recourant à des matériaux respectueux de l’environnement. La réduction des déchets et des émissions ainsi que la promotion de l’économie circulaire sont également des objectifs importants.
  • Éthique et responsabilité sociale : les marques qui s’engagent dans une démarche de développement durable sont attentives aux conditions sociales sur leurs sites de production et dans leurs chaînes d’approvisionnement. Elles veillent à des conditions de travail équitables, au respect des droits de l’homme et luttent contre le travail des enfants et le travail forcé. De plus, elles sont souvent impliquées dans des projets sociaux au sein des communautés avec lesquelles elles sont en contact dans le cadre de leurs activités.
  • Transparence et certifications : les marques horlogères qui œuvrent pour le développement durable font généralement preuve de transparence quant à leurs pratiques, l’origine des matériaux et leurs chaînes d’approvisionnement. Elles cherchent à obtenir des certifications et des labels de qualité qui attestent de leurs efforts.
Marken wie etwa Panerai sprechen sich für Nachhaltigkeit im Luxusuhrenmarkt aus
Des marques comme Panerai s’engagent pour des pratiques de développement durable sur le marché de l’horlogerie de luxe

Les géants du marché de l’horlogerie de luxe

Nous avons examiné de plus près les statistiques internationales de Chrono24 et avons dressé le top 10 des marques de montres de luxe qui occupent la plus grande part de marché sur la plateforme. Ces dix marques ont en commun de bénéficier d’un statut de manufacture et d’être des marques de tradition qui produisent des montres depuis des décennies, voire des siècles.

Top 10 des marques et leurs parts de marché dans le monde sur Chrono24 :

Marque Part du marché (à la décimale)
Rolex 38 %
Omega 10 %
Patek Philippe 5,7 %
Audemars Piguet 4 %
Breitling 3,8 %
Cartier 3,7 %
Tudor 2,7 %
IWC 2,6 %
Panerai 2,2 %
Jaeger-LeCoultre 2,1 %

Sans surprise, la manufacture genevoise Rolex est le numéro un – et de loin. Elle devance largement son éternelle rivale Omega, qui détient tout de même 10 % du marché. D’aucuns pourraient s’étonner que Breitling, malgré sa grande notoriété et sa vaste gamme de produits, n’arrive qu’en cinquième position dans le classement mondial, avec seulement 3,8 % de parts de marché.

C’est peu dire que les vingt dernières années ont apporté leur lot de changement : nous avons parlé des progrès technologiques, de l’essor du numérique et de l’importance que revêt désormais le développement durable, mais ce ne sont que quelques-uns des facteurs qui ont façonné le marché ces dernières années. Grâce à une communauté dynamique d’amateurs et de collectionneurs, la fascination pour les garde-temps haut de gamme reste intacte et nous pouvons aborder sereinement le futur de ce marché exceptionnel.

Cet article vous a plu ? Peut-être que celui-ci vous intéressera également : Les montres des années 2000 en 2023 : en quoi la tendance « néo-vintage » est-elle intéressante ?


À propos de l'auteur

Sebastian Swart

Je suis un utilisateur privé de Chrono24 depuis de nombreuses années : je l'utilise pour acheter et vendre, mais aussi pour faire des recherches. Les montres m'ont …

À propos de l'auteur

Derniers articles

L’impact de la couleur du cadran sur le prix des montres
17/10/2023
Tendances actuelles
 4 minutes

L’impact de la couleur du cadran sur le prix des montres

Par Thomas Hendricks
20 ans de passion : nos montres favorites sur Chrono24
24/07/2023
Tendances actuelles
 5 minutes

20 ans de passion : nos montres favorites sur Chrono24

Par Pascal Gehrlein