19/11/2021
 7 minutes

Ce que votre Breitling dit de vous

Par Sebastian Swart
HEADER_1ZU2

Dynamique, cool, libre. D’un genre plutôt classique, les montres Breitling s’adressent à des hommes sûrs d’eux et audacieux, à qui la testostérone ne fait pas défaut. Les détenteurs de Breitling sont des hommes à qui le succès sourit, des pilotes de chasse, des sportifs de haut niveau – voire les trois à la fois. Dans le garage adjacent à leur somptueuse demeure, une Harley Davidson trône à côté d’une berline américaine au moteur surpuissant. Qui dit Breitling dit évidemment séducteur, au charme irrésistible d’un Brad Pitt ou à l’assurance désinvolte d’un Travolta. Pour ce qui est du style vestimentaire, seules deux options sont possibles : un costume Armani pour le bureau ou une veste d’aviation de la Royal Airforce pour les heures de liberté, qui s’assortira à la perfection avec une paire de Ray Ban Aviator dorée, qu’il pleuve ou qu’il vente. Les hommes Breitling, les vrais, regardent devant, jamais en arrière. 

Voilà pour la promesse Breitling, mais qu’en est-il de la réalité ? Et si à la place de la Harley et de la berline américaine, on trouvait plus souvent une Honda ou une Peugeot ? Et puis, comme les détenteurs de Breitling, Brad Pitt prend de l’âge et les implants capillaires de John Travolta ne sont un secret pour personne. Pour le glamour, on repassera. Le costume Armani a probablement rétréci au lavage, mais quoi de plus ridicule que de porter une veste d’aviateur au centre commercial ? Sans parler des lunettes de pilote. 

Vous le voyez, les clichés éculés s’enchaînent les uns après les autres. Mais c’était justement l’objectif de cet article en se penchant avec dérision (mais bienveillance) sur les détenteurs de Breitling. Ne le prenez surtout pas au sérieux. Si notre analyse vous a amusé : les fans de Rolex, les adeptes d’Omega et les amateurs de Seiko en prennent aussi pour leur grade. 

Super Avenger Chronograph 48 mm, parce que la taille compte

Vous souvenez-vous de Grisou, le petit dragon qui voulait devenir pompier sans jamais y parvenir ? Cher porteur de Breitling, vous et vos congénères êtes dans une situation similaire. Quand le conseiller d’orientation de votre école vous demandait ce que vous vouliez faire plus tard, vous répondiez, empli de fierté : pilote d’avion ! Évidemment pas n’importe quel pilote, plutôt Pete Maverick dans Top Gun ou Doug Masters dans l’Aigle de fer. Il vous faut au moins un Tornado ou un F14 Tomcat. Vos projets d’avenir : franchir le mur du son tel Tom Cruise. 

Par contre, hors de question de porter la même Orfina Porsche Design que Pete Maverick. Quel ennui ! Vous le saviez déjà à l’époque : les vrais mecs portent des Breitling. Surdimensionnées et bien lourdes, solides comme le roc : les qualités essentielles d’un garde-temps. Coup du sort : vous avez été recalé au test d’aptitude physique de l’armée. Vous avez dès lors compris que vous ne verriez l’intérieur d’un cockpit que sur invitation, si jamais, d’un gentil pilote de long courrier. 

Mais vous êtes un homme de terrain et vous ne renoncerez pour rien au monde à votre liberté, même si les airs vous sont refusés. Une carrière dans la comptabilité ? Très peu pour vous. Vous voici ingénieur et si vous n’avez jamais quitté le plancher des vaches, vous savourez la liberté retrouvée à 18 heures en enfourchant votre rutilante Harley Davidson pour filer vers le soleil couchant. Les week-ends, vous vous plaisez à faire vrombir le moteur lors de virées avec les copains. 

La montre idéale, vous l’avez trouvée depuis longtemps, et elle vous accompagne à votre poignet jour après jour : une version noire de la Breitling Super Avenger Chronograph 48 Night Mission en titane. Si la montre est irrémédiablement surdimensionnée pour quasiment tous les poignets, sa taille n’a d’égale que votre confiance en vous. Il faut bien un calibre de cette dimension pour naviguer un homme de votre trempe dans le vaste monde. Comme votre Breitling, vous affirmez votre présence avec audace et manipulez votre garde-temps sur les routes même en portant des gants. Fan convaincu de Breitling, vous n’avez de cesse d’admirer les promesses de performance toujours honorées de la marque et l’excellente lisibilité de votre massif garde-temps. Oui : ce serait évidemment plus sensass’ au-dessus des nuages à une vitesse supersonique. Mais on ne peut pas tout avoir. 

Super Avenger Chronograph 48 mm : la montre pour les admirateurs de performances extrêmes
Super Avenger Chronograph 48 mm : la montre pour les admirateurs de performances extrêmes

La Navitimer : une règle à calcul pour les héros d’hier

Vous êtes l’heureux détenteur d’un chronographe Breitling Navitimer ? Vous êtes alors fait du même bois que les amateurs de la Super Avenger, mais votre nature nostalgique prend le dessus. Comme votre père et votre grand-père avant vous, vous ne jurez que par cet instrument de mesure déroutant et totalement archaïque doté de la fameuse règle à calcul de l’aviation, que ni vous ni vos ancêtres n’ont jamais vraiment utilisée. 

Toujours est-il que, depuis votre baccalauréat, il y a une trentaine d’années, vous savez qu’il est possible de multiplier, diviser ou quadriller avec une règle à calcul. Un outil que vous n’avez pourtant jamais été amené à manier, ni pour vos trajets en voiture ou en train, ni au bureau. Votre règle à calcul est rangée au fond d’un tiroir et vous dégainez votre portable pour la moindre addition, ou de temps en temps une calculatrice, autre relique d’une époque révolue. Au fond, ça vous est égal. Pour un amateur de Breitling aussi fervent que vous, l’héritage de votre grand-père, le nom de la marque et le design inimitable sont bien plus importants. De plus, vous savez que la plupart des gens autour de vous reconnaîtront immédiatement votre Breitling Navitimer, ce qui règle en amont toute éventuelle question de statut. 

La précieuse Breitling Navitimer de votre grand-père, décédé voici plusieurs années, est au poignet de votre père toujours en vie. Puis vint le jour où, pour la première fois, vous utilisez la fonction d’addition de la lunette de calcul. Ce fût une épiphanie : en moins de temps qu’il n’en fallait pour calculer le prix d’une deuxième Navitimer, celle-ci se trouvait déjà à votre poignet. Vous êtes déjà dans les starting-blocks pour la troisième Breitling. Votre propre fils attend dans les coulisses, en se frottant les mains. Pourvu qu’il ne dilapide pas l’héritage familial pour s’acheter une Sinn 903, la Navitimer de la jeune relève. 

La Navitimer, pour calculer comme grand-père
La Navitimer, pour calculer comme grand-père

Endurance Pro Ironman® : pas de Breitling sous le ciel d’Hawaï

Vous êtes un sportif depuis votre jeunesse, une vraie bête de compétition. Les performances de haut niveau vous motivent, vous prenez aussi un réel plaisir à les raconter à vos amis et connaissances. Au collège déjà, vous collectionniez avec soin les certificats des compétitions de l’UNSS. S’il y avait eu une médaille de platine, elle aurait été pour vous. Aujourd’hui, vous courez tous les marathons, vos loisirs sont consacrés à des activités sportives de haut vol. Votre journée commence au plus tard à 6 heures, après votre invariable jogging quotidien de 10 km dans les bois. Si votre heure de natation doit être annulée, vous vous rattrapez en faisant un tour de vélo ou en participant à un stage de survival training, histoire de ressentir au moins une fois les sensations de l’extrême. 

Votre plus grand rêve : participer au moins une fois à l’Iron Man d’Hawaï pour montrer de quelle trempe vous êtes. Avec la Breitling Endurance Pro Ironman®, vous avez choisi la montre idéale pour relever le challenge. Hawaï, par contre, vous n’y avez encore jamais mis les pieds. En pédalant sur votre vélo d’intérieur, en cherchant fébrilement le vol le moins cher pour vous rendre à Honolulu, vous voyez déjà devant vous le trophée tant convoité. Mais quelque chose vous empêche de sauter le pas. Peut-être la peur de ne pas être assez en forme, de finalement ne pas être de la même trempe que vos héros. Ou peut-être est-ce la peur d’être éclipsé par Joey Kelly, la pop star irlandaise qui a réussi à boucler huit Ironman en un an. 

À quoi bon ? Votre Endurance Pro Ironman® vous navigue avec la même précision dans le bois derrière chez vous et vous permet de continuer à rêver de la course ultime. Et si vous deviez aller jusqu’à Hawaï, vous pourrez aussi simplement profiter du soleil et vous détendre en sirotant quelques long drinks sur la plage de Waikiki. 

Endurance Pro Ironman® : la montre pour soutenir votre moral d'acier
Endurance Pro Ironman® : la montre pour soutenir votre moral d’acier

Top Time, pour remplacer les puissantes berlines américaines

Quand vous étiez jeune et rebelle, à un moment des années 90, vous avez fait un voyage aux États-Unis. Quelque part au sud, probablement en Californie, où vous êtes tombé amoureux des belles voitures américaines des années 60. Leurs lignes, leur puissance et le son du moteur V8 qui ronronne ne vous ont pas lâché jusqu’à aujourd’hui. Vous rêvez toujours maintenant d’une Corvette, d’une Mustang ou d’une Shelby Cobra. Mais rien n’y fait, financièrement, votre famille vous met constamment des bâtons dans les roues. 

C’est qu’il faut bien rembourser le crédit de la maison, payer l’école Montessori de votre fils et donner des croquettes bio au chien. Le reste de l’argent ? Il a filé dans la garde-robe de votre épouse. Vous êtes horrifié de constater que cette garde-robe à elle seule coûte une demi-Corvette, sans compter les sacs à main. Les années passent et vos rêves de belles voitures semblent toujours plus s’éloigner. Ironie du sort, les prix des old timers, tout comme les montres de luxe, s’envolent pour atteindre des sphères relevant de l’absurde. 

Une chance que Breitling ait pensé aux gens comme vous, car en attendant que votre rêve de retraite se réalise, vous pouvez investir quelques milliers d’euros dans l’une des nouvelles montres Top Time de 2021. Shelby, Mustang, Corvette : vous pouvez choisir entre trois cadrans aux couleurs de ces voitures. Un coup d’œil à vos comptes vous donne le feu vert, il ne manque plus que la permission de l’instance supérieure aux placards démentiellement pleins. Une fois que vous aurez passé votre nouveau garde-temps à votre poignet une seule chose vous narguera : quelque part dans le monde, quelqu’un roule au volant de la voiture aux couleurs de votre nouvelle montre. 

Top Time, le lot de consolation pour les rêves déçus de grosses cylindrées
Top Time, le lot de consolation pour les rêves déçus de grosses cylindrées

Conclusion

Je l’admets : j’ai (généreusement) forcé le trait des personnages de cet article, mais comme vous le savez sûrement, les clichés ont toujours une part de vérité. À ce propos, le PDG de Breitling, Georges Kern, semble les avoir reconnu. En effet, depuis quelque temps, le public féminin est de plus en plus ciblé par la communication de Breitling. Mais les montres pour homme comme le chronographe Top Time restent peu portées par la gent féminine. En attendant, les femmes pourront se plonger dans le paradis pastel de la Superocean Heritage 57. De quoi alimenter d’autres stéréotypes qui pourront faire l’objet d’un article entier. Amusez-vous bien avec votre Breitling ! 

Lire la suite

La Rolex Submariner 126610 LN ou l’Omega Seamaster 300M : le comparatif ultime

5 montres pour les petits poignets

Nos 5 conseils vous permettent de faire durer votre montre toute une vie


À propos de l'auteur

Sebastian Swart

Je suis un utilisateur privé de Chrono24 depuis de nombreuses années : je l'utilise pour acheter et vendre, mais aussi pour faire des recherches. Les montres m'ont …

À propos de l'auteur

Derniers articles

ONP-878-Todays-Fashion-Icons-and-their-watches
13/03/2024
Lifestyle
 5 minutes

Les montres de luxe des icônes de la mode

Par Chrono24
Année bissextile : les quantièmes en horlogerie
29/02/2024
Lifestyle
 4 minutes

29 jours en février : que font nos quantièmes ?

Par Aaron Voyles