23/06/2017
 9 minutes

Baselworld 2017 : les meilleures nouveautés

Par Chrono24
Baselworld 2017 best watches

Baselworld 2017 : les meilleures nouveautés

Comme chaque année, le Baselworld – l’un des salons horlogers les plus importants et les plus réputés au monde – vient de fermer ses portes. L’occasion pour nous de faire un recensement simple et clair des meilleurs modèles sortis récemment. Retrouvez dans cet article les informations essentielles concernant les montres, mais également des photos.

Rolex Sea-Dweller

Rolex Sea-Dweller 2017
Rolex Sea-Dweller 2017, Photo : © Bert Buijsrogge

La nouvelle Rolex Sea-Dweller est probablement la montre la plus populaire et la plus controversée à la fois. Suffisamment étrange pour que la plupart des acheteurs ne s’aperçoivent même pas qu’il s’agit d’un nouveau modèle, alors qu’a-t-elle de plus ?

  • La nouvelle Sea-Dweller est plus grande : 43 mm de diamètre
  • Petite inscription rouge en référence aux modèles vintage légendaires
  • Première Sea-Dweller avec loupe Cyclope surplombant la date
  • Étanche à 1220 m (contre 300 m pour la Submariner)
  • Prix officiel : 10 350 €
  • Créée pour les plongeurs professionnels aux exigences techniques les plus spécifiques, affichant un prix relativement élevé, et certainement plus rare et donc plus difficile à obtenir, la Sea-Dweller est une « méga Submariner »

Au premier coup d’œil, on dirait une Rolex Submariner ordinaire avec une inscription rouge sur le cadran indiquant « Sea-Dweller » plutôt que « Submariner » en blanc, mais elle est aussi plus grande (43 mm de diamètre contre 40 mm). À y regarder de plus près, on remarque que la lunette de plongée est entièrement graduée minute par minute, tandis que la lunette de la Submariner n’est graduée que sur les 15 premières minutes. Cependant, les détails les plus significatifs de cette montre sont plutôt techniques : elle est étanche jusqu’à 1220 m, soit quatre fois la valeur affichée par la Submariner, et exhibe une valve à hélium sur le côté de son boîtier, qui agit comme une chambre de décompression pour la montre en situation d’immersion.

Si l’on se résume, cette montre est une « super Submariner » créée pour les plongeurs professionnels, mais également très convoitée par les amateurs de standards techniques particulièrement élaborés. On peut la comparer à la Mercedes-Benz Classe G avec laquelle 90 % des acheteurs ne roulent jamais dans la boue ou sur des collines escarpées – mais pour qui le simple sentiment « ma voiture peut le faire » suffit.

Alors pourquoi parler de pièce la plus controversée du Baselworld ? La Sea-Dweller arbore désormais la loupe Cyclope, comme la Submariner, la GMT-Master II, la Datejust et bien d’autres encore. Comme tous les passionnés, les collectionneurs de Rolex tendent à préférer les modèles sobres plutôt fidèles à l’héritage de la marque. La Sea-Dweller n’ayant jamais eu de loupe par le passé, c’était l’une des caractéristiques qui la différenciait de la Submariner. La Sea-Dweller fait donc débat au sein de la communauté horlogère.

Une chose est sûre, la Rolex Daytona hérite d’une concurrente de choix dans la sélection de la montre la plus prisée de 2017.

Tudor Black Bay Chrono réf. 79350

Tudor Black Bay Chronograph
Tudor Black Bay Chronograph, Photo : © Bert Buijsrogge

Lorsque la première Black Bay est introduite en 2012, elle rencontre un franc succès auprès des collectionneurs mais aussi auprès des acheteurs novices. Elle fait désormais partie des rares modèles introduits après 2000 à s’être imposés comme un classique contemporain. De nombreux passionnés ont longtemps espéré la sortie d’un chronographe de Tudor, et cette année, leur vœu a finalement été exaucé.

  • Combine les caractéristiques les plus populaires en une seule montre
  • Chronographe sportif contemporain à cadran noir
  • Étanche jusqu’à 200 mètres
  • Disponible avec bracelet en acier, en cuir ou NATO
  • Calibre de manufacture certifié chronomètre
  • Guichet de la date (contrairement aux Daytona et Speedmaster)
  • Excellent rapport qualité-prix avec un tarif officiel débutant à 4410 €
  • Si certains puristes critiquent le recours aux fameuses aiguilles snowflake (flocon de neige), la Black Bay Chrono est tout de même proche de la perfection

La trilogie Omega de 1957

Omega Seamaster 300
Omega Seamaster 300, Photo : © Bert Buijsrogge
Omega Speedmaster
Omega Speedmaster, Photo : © Bert Buijsrogge
Omega Railmaster
Omega Railmaster, Photo : © Bert Buijsrogge

Pour célébrer le 60e anniversaire des ses trois modèles de légende, Omega présente des éditions limitées extrêmement fidèles aux montres de l’époque mais néanmoins remises à l’ère technologique contemporaine : la Seamaster 300, la Railmaster et, bien entendu, la Speedmaster. Introduites en 1957, ces montres ont été créées pour un public ciblé : plongeurs professionnels, pilotes, pilotes de courses (les astronautes sont venus plus tardivement), mais également des scientifiques et des professionnels évoluant dans des milieux exposés aux champs magnétiques.

Les nouveaux modèles arborent toutes les qualités qui ont contribué au succès des montres vintage, et plus encore :

  • Les cadrans et aiguilles ont été conçus dans l’esprit « tropical » qu’affichent bien souvent les modèles vintage après avoir été exposés au soleil et autres intempéries du quotidien année après année
  • Autre distinction de leur héritage, leurs dimensions relativement petites : 38,6 mm pour la Speedmaster, 39 mm pour la Seamaster 300 et 38 mm pour la Railmaster
  • Chaque montre est limitée à 3357 exemplaires et proposent trois types de bracelet : une version solide et moderne en acier, un bracelet en cuir ou une version NATO
  • Si chaque montre s’achète séparément, Omega a également créé un coffret exclusif regroupant les trois modèles de 1957. Limitée à 557 exemplaires, cette option vous est livrée dans un joli étui avec des accessoires – le choix optimal pour les collectionneurs et amateurs de la marque Omega.

Longines Heritage 1945

Longines Heritage 1945
Longines Heritage 1945

Les Longines contemporaines et vintage ne sont pas les mêmes types de montres. La plupart des gens associent Longines à de jolies montres abordables, avec des modèles sportifs comme l’HydroConquest ou des séries plus classiques comme la Master Collection. En revanche, pour les Longines vintage c’est une autre histoire. Lors de ventes aux enchères, les chronographes vintage et les quelques modèles plus classiques peuvent atteindre des prix très élevés.

Avec la nouvelle Heritage 1945, Longines conserve ses prix raisonnables tout en sublimant le design d’une de ses pièces les plus historiques :

  • Belle interprétation de la tradition Longines dans un design particulièrement innovant
  • Montre de soirée élégante avec quelques touches de modernité comme le bracelet en suédine, le mouvement automatique et le boîtier de 40 mm de diamètre
  • Les connaisseurs et les puristes apprécient tout particulièrement l’absence de guichet de la date
  • Garde-temps similaire aux Patek Philippe Calatrava, Vacheron Constantin Traditionnelle ou A. Lange & Söhne 1815, mais à un prix bien plus abordable

Frederique Constant Flyback Chronograph Manufacture

Frederique Constant Flyback Chronograph Manufacture
Frederique Constant Flyback Chronograph Manufacture, Photo : Frederique Constant

L’année dernière, Frederique Constant créait la surprise dans le milieu horloger en présentant l’une des montres avec calendrier perpétuel les plus belles et les plus abordables du marché. Cette année, la Flyback Chronograph Manufacture continue d’écrire l’histoire :

  • Magnifique chronographe classique muni de détails bien pensés tels que des poussoirs carrés, des aiguilles Breguet ou en forme d’épée, et une date à aiguille à 6 heures
  • Technique horlogère particulièrement élaborée avec un calibre chronographe flyback de manufacture
  • Autre démonstration de l’envergure du talent de Frederique Constant pour la mécanique horlogère d’exception à un excellent rapport qualité-prix
  • Prix officiel : 3695 €

Slim d’Hermès L’Heure Impatiente

Slim d'Hermès L'Heure Impatiente
Slim d’Hermès L’Heure Impatiente

Certaines marques de bijoux de luxe créent des montres exceptionnelles. Les maisons Cartier, Piaget, Chopard et Bulgari ont pu démontrer l’étendue de leurs talents à plusieurs reprises. Plus rares cependant sont les marques de maroquinerie qui produisent des montres mécaniques bien plus que simplement jolies. Ces dernières années, la maison Hermès a dévoilé plusieurs garde-temps arborant de véritables caractéristiques d’exception qui méritent toute notre attention. La nouvelle Slim d’Hermès L’Heure Impatiente s’inscrit avec succès dans cette lignée :

  • Alliance poétique d’une montre élégante aux complexités techniques
  • Fonction alarme pour signaler un événement particulier pouvant être réglée entre 12 et 1 heure(s) avant l’événement ; le compte à rebours progresse jusqu’à ce qu’une douce sonnerie retentisse
  • Cette pièce est bâtie sur l’idée intéressante que même dans les moments les plus difficiles, il y a toujours quelque chose dont on peut se réjouir. Lorsque la sonnerie retentit, le porteur de la montre sait que le moment tant attendu est arrivé
  • Avec L’Heure Impatiente, Hermès a créé l’extrême opposé des montres de plongée sportives et des chronographes de courses : il s’agit plutôt d’une œuvre d’art que d’un garde-temps traditionnel

Bulgari Octo Finissimo Automatic

Bulgari Octo Finissimo Automatic
Bulgari Octo Finissimo Automatic, Photo : Bulgari

À l’image des vêtements et des chaussures, certaines montres sortent des sentiers battus. Quelques garde-temps obligent en effet leur propriétaire à essayer de nouvelles matières, de nouvelles couleurs et de nouvelles coupes. La nouvelle Bulgari Octo Finissimo Automatique fait entièrement partie de cette catégorie de montres : certains l’adorent, d’autres préfèrent rester fidèles à des pièces plus traditionnelles.

  • La montre automatique la plus fine au monde : un autre record pour la collection Octo de Bulgari
  • Mouvement façonné à la main avec 60 heures de réserve de marche et un micro-rotor en platine
  • Design très technique avec des lignes claires, une finition soignée des surfaces et une esthétique incomparable
  • Digne interprétation d’un design de légende qui a inspiré les montres les plus exclusives et les plus icôniques de sa génération

NOMOS Club Automatik Datum Atlantik

NOMOS Club Automatik Datum Atlantik
NOMOS Club Automatik Datum Atlantik

La jeune manufacture de montres NOMOS est célèbre pour ses designs inspirés du Bauhaus, son savoir-faire horloger allemand et son excellent rapport qualité-prix. Toutes ses nouvelles montres défendent ces valeurs – et bien plus encore. La Club Automatik Datum Atlantik est notre version favorite :

  • Esthétique moderne et assumée renforcée par un cadran bleu marine, un bracelet textile et un boîtier de 41,5 mm de diamètre
  • Montre très pratique à porter au quotidien, avec son mouvement automatique et son étanchéité à 20 ATM (adaptée à la plongée)
  • La montre NOMOS des amateurs de garde-temps sobres mais contemporains
  • Prix officiel : 2740 €

 

Chopard L.U.C Lunar One

Chopard L.U.C Lunar One
Chopard L.U.C Lunar One, Photo : Chopard

Au sein de l’horlogerie de pointe, le calendrier perpétuel occupe toujours une place privilégiée. Il fait partie de ce que l’on appelle les grandes complications, il affiche toujours correctement le jour, la date et le mois tout en indiquant les phases de lune et les années bissextiles, quelque soit le nombre de jours dans le mois (31, 30, 28 ou même 29). Avec la L.U.C Lunar One, Chopard a créé une pièce particulièrement exceptionnelle :

  • Cadran bleu nuit ponctué de chiffres romains et au design très équilibré
  • Guichet de la date particulièrement imposant
  • Mouvement automatique à micro-rotor, certifié chronomètre mais également décoré à la main et auréolé du Sceau de Genève
  • Édition limitée à 100 modèles en platine
  • Prix officiel : 66 890 €

Patek Philippe Perpetual Calendar réf. 5320G

Patek Philippe Perpetual Calendar 5320G
Patek Philippe Perpetual Calendar 5320G, Photo : Patek Philippe
Patek Philippe Perpetual Calendar 5320G
Patek Philippe Perpetual Calendar 5320G, Photo : Patek Philippe

Si Patek Philippe a introduit de grandes complications particulièrement élaborées, ainsi qu’un nouveau modèle issu de leur gamme bénéficiant de technologies avancées, nous aimerions attirer votre attention sur un modèle qui paraît plus simple au premier coup d’œil, mais seulement au premier coup d’œil.

En y regardant de plus près, vous réaliserez que ce modèle est également muni des grandes complications horlogères les plus fastidieuses réalisées par Patek Philippe, mais cela ne s’arrête pas là :

  • Calendrier perpétuel à affichage triple reprenant le design de certains modèles vintage de légende comme les réf. 1526 et 3448
  • Pendant des décennies, Patek Philippe ne proposait des calendriers annuels que pour cette configuration de cadran
  • Magnifique cadran couleur crème d’inspiration vintage, ponctué de chiffres arabes et de fines aiguilles bâtons
  • Diamètre remis au goût du jour : 40 mm
  • Tous ces petits détails uniques permettent au garde-temps de se différencier des autres Patek Philippe aux complications élaborées

TAG Heuer New Autavia

New TAG Heuer Autavia 2017
New TAG Heuer Autavia 2017, Photo : TAG Heuer

Grâce à ses nombreux points forts, la nouvelle TAG Heuer Autavia est une concurrente sérieuse :

  • Inspirée des chronographes Heuer de légende, elle est née d’une compétition sur Internet où le public pouvait opter pour un design parmi 16 options différentes. Le résultat : une montre produite par TAG Heuer et choisie par la communauté horlogère en ligne.
  • Chronographe sportif robuste animé d’un mouvement maison, avec un cadran « panda », un guichet de la date et disponible avec bracelet en cuir ou en acier
  • Grande attention portée aux détails : ancien logo Heuer, grands compteurs et bracelet caractéristique
  • Prix officiel : à partir de 4600 €

Nouvelle IWC Ingenieur

Nouvelle IWC Ingenieur
Nouvelle IWC Ingenieur, Photo : IWC Schaffhausen

IWC Schaffhausen a récemment introduit quatre nouveaux modèles de son Ingenieur aux caractéristiques différentes :

  • La sobre Ingenieur Automatic 3570 est le genre de montres que l’on aimerait voir plus souvent : un garde-temps cohérent affichant la date et l’heure. Pas de compteurs tricompax ni de double tourbillon ici, mais une montre qui s’accorde simplement à son bracelet en acier ou en cuir et qui existe avec un cadran noir ou argenté.
  • L’Ingenieur Chronographe Sport 3809 est un autre type de montre affichant plusieurs valeurs défendues par IWC depuis toujours. Il s’agit d’un chronographe sportif avec boîtier en titane muni d’une protection antimagnétique en fer doux.
  • L’Ingenieur Chronographe 3808 s’adapte à plusieurs styles de vie en affichant un cadran bleu ou argenté aux accents dorés dans un boîtier en acier ou en or. Elle dispose également d’un fond en verre qui offre une vue dégagée sur le nouveau calibre plutôt que sur la construction antimagnétique.
  • Parmi les modèles les plus élaborés, l’Ingenieur Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois. Il s’agit de la nouvelle version de cette impressionnante complication IWC qui était autrefois disponible dans d’autres collections, ainsi que sur l’ancienne Ingenieur.

À propos de l'auteur

Chrono24

L'équipe du Magazine de Chrono24 se compose d'employés de Chrono24, d'auteurs indépendants et d'auteurs invités. Leur point commun ? La passion des montres de luxe…

À propos de l'auteur

Derniers articles

Trois joyaux cachés signés Breitling
21/02/2024
Guide horloger
 5 minutes

Révéler l’invisible : trois joyaux cachés chez Breitling

Par Aaron Voyles
Composer sa collection de montres Breitling avec 15 000 €
20/02/2024
Guide horloger
 5 minutes

Breitling : la « One Brand Watch Collection » à moins de 15 000 €

Par Donato Emilio Andrioli
Les cinq caractéristiques de la montre parfaite
15/02/2024
Guide horloger
 6 minutes

Les cinq caractéristiques de la montre parfaite

Par Kristian Haagen