22/03/2023
 3 minutes

10 faits surprenants sur la Rolex Submariner

Par Barbara Korp
ONP-319-10-überraschende-Fakten-Rolex-Submariner-2-1

La Rolex Submariner est entrée dans la légende il y a plusieurs dizaines d’années. Tous les amateurs de montres la connaissent – et participent peut-être au débat « date ou sans date ? ». Au gré de son histoire et de sa popularité, de nombreuses informations ont circulé à son sujet. Nous les avons toutes étudiées et vous proposons de lire ces 10 faits surprenants sur la Rolex Submariner.

En 1953, l’Institut de recherche sous-marine de Cannes enregistre 132 immersions réalisées avec la Rolex Submariner en l’espace de 5 mois. L’institut a ensuite rédigé un rapport sur les expériences réalisées avec cette montre et validé la supériorité de Rolex. Contrairement aux autres montres de plongée testées auparavant, le calibre ne faisait état d’aucune goutte d’eau et d’aucune trace d’humidité entre le verre et le cadran.

Les premiers modèles de Rolex Submariner ne ressemblaient pas au modèle que l’on connaît aujourd’hui. De nombreuses caractéristiques actuelles manquent à l’appel. Les légendaires aiguilles Mercedes sont par exemple venues remplacer des aiguilles de forme crayon. La grande couronne et le protège-couronne n’étaient pas non plus présents sur les premiers modèles.

L’une des premières Rolex Submariner, sans les caractéristiques iconiques qu’on lui connaîtra par la suite

La lunette des premiers modèles tournait évidemment déjà – mais dans les deux sens. Ainsi, la protection contre une rotation accidentelle de la lunette rallongeant l’immersion, n’était pas encore garantie. Seuls les modèles plus tardifs étaient dotés d’une lunette tournante unidirectionnelle (dans le sens des aiguilles d’une montre), désormais standard.

Quand la Rolex Submariner arrive sur le marché dans les années 1950, elle ne coûtait que 150 $. S’il fallait prendre en compte l’inflation actuelle, cela correspondrait à un prix de 1 500-2 000 $. La flambée des prix n’a eu lieu qu’après la crise du quartz. Dans les années 1970, une Submariner Date valait encore 230 $, tandis qu’elle atteint déjà la somme de 1 324 $ dans les années 1980 !

La plus grosse somme d’argent jamais payée pour une Submariner est de 1 068 500 $. Il s’agit d’une Submariner réf. 6538 de 1956 vendue aux enchères en 2018. Ce qui la rend si particulière, c’est son « cadran Explorer » qui lui concède des chiffres arabes à 3, 6 et 9 heures en lieu et place des index habituellement utilisés sur la Sub.

Rolex Submariner avec cadran Explorer : rare et précieuse

Le boîtier de chaque Rolex Submariner est taillé dans un seul bloc d’acier, lui offrant une grande robustesse. Bien sûr que Rolex n’a pas recours à n’importe quel acier : toutes les montres de la marque sont en acier 904L particulièrement résistant à la corrosion et donc idéal pour une confrontation fréquente à l’eau salée, courante pour les plongeurs.

Peu après sa sortie, la Rolex Submariner fait son apparition sur le grand écran au poignet du célèbre explorateur, Jacques-Yves Cousteau, dans le film Le Monde du silence. Ce documentaire produit en 1954 donne à voir pour la première fois la beauté des fonds marins en couleurs, et prouve aussi que la Rolex Submariner est LA montre de plongée par excellence.

En 1961, elle a également orné le poignet du plus célèbre agent secret au monde, James Bond, écartant ainsi les derniers doutes à son sujet : la Rolex Submariner a beau être une montre de plongée robuste et fonctionnelle, elle se marie parfaitement bien avec un smoking ou se porte à la plage, au bras d’une James Bond Girl. Sean Connery prouve aussi que la Rolex Submariner est sublime sur un bracelet NATO. Peu importe où vous la portez et avec quoi, la Rolex Submariner embellit tous les poignets et en toutes circonstances !

La légendaire Submariner Bond 6538

Paul Newman a participé au succès mondial de la Rolex Daytona. Mais saviez-vous qu’il possédait aussi une Rolex Submariner ? Comme de nombreuses photos de lui l’attestent, il la portait volontiers et régulièrement. Sur des clichés plus tardifs, on ne voit plus Paul Newman avec cette montre. Pourquoi ? Il l’a offerte à son cascadeur Loren Janes en remerciement de leur collaboration : et quel cadeau !

La valve à hélium est réservée à la Rolex Sea-Dweller. Mais quelques Rolex Submariner ont été aperçues avec cette fonctionnalité, j’ai nommé les Rolex Submariner réf. 5514. Celles-ci ont été développées en lien avec la COMEX, la compagnie maritime d’expertises, mais jamais commercialisées pour le grand public. Seules 154 exemplaires de cette montre ont été produits. Pas étonnant que ce modèle soit particulièrement prisé par les collectionneurs !

Rolex Comex Submariner Ref. 5514
Rolex COMEX Submariner

À propos de l'auteur

Barbara Korp

Le jour où j'ai enfin découvert que les montres étaient bien plus que de simples bijoux, je suis tombée en extase devant la beauté de leur mécanisme. Malheureusement, cette découverte a été suivie d'une déception presque immédiate, car la plupart des montres étaient bien trop grandes pour moi. Mais je ne me suis pas découragée, bien au contraire, puisque je suis maintenant spécialisée dans ce domaine.

À propos de l'auteur

Derniers articles

5-favorite-Rolex-2-1
14/05/2024
Rolex
 7 minutes

Mon top 5 des montres Rolex

Par Kristian Haagen
2-1-vs-Model
29/09/2023
Rolex
 7 minutes

Rolex Sea-Dweller vs. Rolex Submariner : les reines de la plongée

Par Jorg Weppelink
ONP-568-2-1-Brand
25/09/2023
Rolex
 8 minutes

Rolex, la marque de luxe par excellence

Par Sebastian Swart