467 montres pour "

TAG Heuer Link

"
Marque
Modèle
Prix
Diamètre
Année
Lieu
Plus
Your selection

Your selection

Your selection

Sorry, your search did not match any items
Your selection

Sorry, your search did not match any items
Your selection

Sorry, your search did not match any items
Basic information
Type de montre
Référence
Plus ...
Neuve/Occasion
Disponibilité
Sexe
État
Plus ...
Contenu livré
Characteristics & functions
Mouvement
Boîtier
Cadran
Plus ...
Verre
Complications
Plus ...
Hauteur
Plus ...
Matériel lunette
Plus ...
Chiffres du cadran
Étanche
Plus ...
Autres
Plus ...
Bracelet
Matière du bracelet
Plus ...
Largeur entrecorne
Plus ...
Couleur du bracelet
Plus ...
Matériel de verrouillage
Annuler

Trier par

TAG Heuer Link WJF2010 Full set TAG Heuer Link WJF2010 Full set BE 17 2003 1.450 

TAG Heuer Link : l'élégance sportive

Les montres de la série TAG Heuer Link fascinent par leur design aussi élégant que sportif. Elles se caractérisent par un bracelet acier à maillons en forme de S, très confortable au port, et par leur fonctionnalité (mouvements GMT et chronographe).

Points forts de la TAG Heuer Link

  • Bracelet à maillons en forme de S agréable à porter
  • 40, 42 et 43 mm de diamètre
  • Chronographe, GMT, affichage Day-Date ou petite seconde
  • Calibre 5, 6, 7, 16, 18 ou à quartz
  • Modèles d'occasion à partir de 1000 euros, modèles neufs à partir de 1400 euros

TAG Heuer Link : honneur au bracelet

Il est rare qu'un bracelet donne son nom à une montre. La série Link du fabricant suisse TAG Heuer fait exception : le bracelet acier donne en effet le ton de la collection. On le reconnaît à ses deux rangées de maillons en forme de S, reliées l'une à l'autre. Cette conception, qui apporte un véritable confort au port, équipe aussi bien les modèles masculins que féminins.
TAG Heuer présente les montres-bracelets élégantes et sportives de la collection Link en 1999. Elle tire ses origines de la série S/EL, Sport et ELégance, lancée en 1987 par la marque sise à La Chaux-de-Fonds. Cette ligne compte des exemplaires à trois aiguilles mais aussi des montres dotées de la fonction GMT ou chronographe.
L'entreprise fondée en 1860 s'est rendue célèbre pour ses chronographes : rares sont les garde-temps aussi étroitement liés au sport automobile que la TAG Heuer Carrera. Munis de boutons-poussoirs Start et Stop, le chronographe vous permet de mesurer des intervalles de temps. Les minutes et les heures écoulées s'affichent sur des compteurs annexes.
Les montres munies de la fonction GMT sont idéales pour les grands voyageurs qui souhaitent garder un œil sur plusieurs fuseaux horaires à la fois. Les aiguilles des heures, des minutes et des secondes au centre affichent l'heure locale. Une aiguille supplémentaire montre l'heure qu'il est dans un autre fuseau horaire (il s'agit souvent de l'heure du domicile). Dans le langage courant, on utilise l'abréviation GMT (Greenwitch Mean Time) pour désigner les montres affichant un second fuseau horaire. Les versions Day-Date affichent le quantième et le jour en toutes lettres à 6 heures. Ces Link s'inscrivent dans la lignée de la Rolex Day-Date.

Conseils pour l'achat de votre TAG Heuer Link

Si vous êtes à la recherche d'une montre à la fois sportive et élégante, les TAG Heuer Link sont faites pour vous. Comptez un peu plus de 1000 euros pour un modèle sobre à trois aiguilles, les exemplaires plus anciens munis d'un calibre à quartz vous coûteront près de 500 euros. Plusieurs versions chronographes vous permettent de mesurer des intervalles de temps. Pour un chronographe d'occasion, il faudra prévoir environ 1200 euros, vous trouverez des modèles neufs à partir de 2800 euros. La TAG Heuer Link GMT affiche deux fuseaux horaires, il faudra tabler sur près de 2000 euros pour la version neuve. Les modèles avec affichage Day-Date s'inscrivent dans le même ordre de prix.
Certes sportives, ces montres acier ou bicolores sont tellement élégantes que vous pouvez les porter pour vous rendre au bureau, aller dîner et même aller à l'opéra. La série est marquée par le bracelet Link qui a donné son nom à la collection. Il se compose de deux rangées de maillons en forme de S qui optimisent le confort au port. Avec sa collection Wave, le fabricant suisse Ebel a également choisi de mettre son bracelet à motif vagues sur le devant de la scène.

TAG Heuer Link : design élégant aux accents sportifs

Grâce à son look élégant, les montres de la collection Link sont plus chics que les modèles sportifs des séries Carrera ou Aquaracer. Elle s'associent beaucoup plus facilement à votre costume de bureau. Le bracelet arbore la couleur acier mais existe également en version bicolore (un mélange d'acier et d'or jaune). La lunette fixe est une autre de ses caractéristiques. Les versions à trois aiguilles sont la plupart du temps entièrement polies ou graduées de chiffres arabes allant jusqu'à 12. De petits points remplacent les chiffres impairs. Alignés avec les index en forme de bâtonnets, les chiffres de la lunette permettent une lecture optimale de l'heure. Les index sont facettés et appliqués à la main. Les lunettes des modèles munis de la fonction chronographe sont équipés d'une échelle tachymétrique permettant le calcul de vitesses.
Pour le cadran vous avez le choix entre argenté, noir, gris anthracite et bleu. Certaines versions présentent des rayures verticales ou un effet soleil satiné. Les marqueurs luminescents sur le réhaut (contour du cadran) ainsi que les aiguilles phosphorescentes permettent une lisibilité optimale de l'heure dans l'obscurité. Les aiguilles sont elles aussi facettées, rhodiées et polies. La pointe de l'aiguille du chronographe est rouge. On remarque également le compteur particulièrement imposant à 9 heures, pour l'affichage de la petite seconde. Son contour est argenté. Le boîtier des versions chronographes est poli et satiné. Grâce à sa couronne et son fond vissés, la montre est étanche à 100 m (soit 10 bar). Plusieurs modèles sont équipés d'un fond en verre saphir, offrant ainsi une vue dégagée sur le calibre automatique.

Caractéristiques esthétiques de la TAG Heuer Link

  • Bracelet Link avec maillons en forme de S
  • Design élégant qui s'adapte en toutes occasions
  • Chronographe avec lunette polie et échelle tachymétrique
  • Boîtier acier ou bicolore

La fonctionnalité au cœur de la collection Link

Les montres de la collection Link sont marquées par l'élégance et la fonctionnalité. Au-delà des chronographes se déclinant en deux versions (car équipés de deux calibres différents), TAG Heuer propose également des variantes munies de la fonction GMT. Elles sont équipées d'une aiguille supplémentaire effectuant sa rotation journalière sur un cadran au centre gradué sur 24 heures pour vous afficher l'heure qu'il est dans un second fuseau horaire. L'aiguille est facilement reconnaissable à son extrémité en forme de triangle rouge. En voyage, vous pouvez ainsi consulter l'heure locale et l'heure qu'il est chez vous en un coup d'œil. Comme ce second cadran est gradué sur 24 heures, vous savez également s'il fait jour ou nuit à votre domicile. Les modèles plus anciens sont munis d'une lunette graduée sur 24 heures et d'une quatrième aiguille bien plus longue. Sur ces versions, la lunette remplit alors la même fonction que le second cadran central des derniers modèles.
Les montres GMT sont munies du calibre 7 à remontage automatique et affichage de la date à 6 heures. Il se base sur le mouvement ETA 2893-2, qui n'est rien de plus que l'ETA 2892 réhaussé d'une quatrième aiguille pour l'affichage du second fuseau horaire. Son balancier oscille à 28 800 alternances par heure (A/h), soit 4 Hz, il dispose d'un stop seconde. Lorsque la couronne est tirée, le balancier s'arrête, l'aiguille des secondes également pour que vous puissiez régler votre montre à la seconde près. Le guichet de la date est à correction rapide. Entièrement remontée, la montre dispose d'une autonomie de plus de 42 heures.
Les versions chronographes sont disponibles en 40 ou 43 mm de diamètre. Ces différences de taille sont influencées par le calibre qui les anime. Côté prix, les deux versions affichent des montants à quatre chiffres. Pour le modèle en 43 mm, TAG Heuer a recours au calibre 16, basé sur le Valjoux 7750 conçu par ETA ou sur le Sellita SW 500 de composition très similaire. Le 7750 est l'un des mouvements chronographes à remontage automatique les plus célèbres au monde, il est utilisé par de grands noms de l'horlogerie tels qu'IWC, Hublot ou encore Tissot. Il dispose d'une réserve de marche de près de 42 heures, d'un guichet de la date à 3 heures et d'un stop seconde. La petite seconde s'affiche à 3 heures, le compteur 30 minutes à 12 heures et le compteur 12 heures à 6 heures.
Les versions de 40 mm de diamètre sont logiquement équipées d'un calibre plus petit, le calibre 18. Ces montres se caractérisent par deux compteurs placés l'un en face de l'autre, celui de la petite seconde à 3 heures et celui des 30 minutes à 9 heures. Le calibre 18 se base sur le Sellita SW 300, qui s'inspire largement de l'ETA 2892-A2. Dans sa version de base, le SW 300 est un calibre classique à trois aiguilles. Il peut néanmoins être agrémenté du module DD-2223 de Dubois Dépraz, entreprise spécialisée dans les complications horlogères. Il devient alors chronographe. Le balancier oscille à 28 800 A/h. À 6 heures, le guichet de la date est à correction rapide. La réserve de marche est de 40 heures.

Aperçu des fonctions de la TAG Heuer Link

  • Calibre 16 et calibre 18 pour la fonction chronographe
  • Calibre 7 pour la fonction GMT
  • Calibre 5 pour l'affichage Day-Date
  • Calibre 6 avec petite seconde et date