Se connecterSe connecter
2 598 montres pour "

TAG Heuer Carrera

"
Marque
Modèle
Prix
Diamètre
Année
Lieu
Plus
Votre sélection

Votre sélection

Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Données générales
Type de montre
Référence
Plus ...
Neuve/Occasion
Disponibilité
Sexe
État
Plus ...
Contenu livré
Caractéristiques & fonctions
Mouvement
Boîtier
Plus ...
Cadran
Plus ...
Verre
Plus ...
Complications
Plus ...
Hauteur
Plus ...
Matériel lunette
Plus ...
Chiffres du cadran
Étanche
Plus ...
Autres
Plus ...
Bracelet
Matière du bracelet
Plus ...
Largeur entrecorne
Plus ...
Couleur du bracelet
Plus ...
Matériel de verrouillage
Plus ...
Annuler

Trier par

TAG Heuer Carrera Calibre 7 TAG Heuer Carrera Calibre 7 1.490 

TAG Heuer Carrera : un garde-temps de légende

Comprenant chronographes et variantes à 3 aiguilles, Carrera est la collection la plus célèbre et la plus populaire de TAG Heuer. Ces grands classiques de la manufacture de montres suisses s'inspirent, comme leur nom l'indique, du sport automobile.

Heuer (TAG Heuer depuis 1985) présente la première Carrera en 1963. Jack Heuer, arrière petit-fils du fondateur Edouard Heuer, était le chronométreur officiel des 12 Heures de Sebring en Floride. En 1962, il fait la connaissance des pilotes mexicains Pedro et Ricardo Rodriguez dans le paddock de Ferrari. Les frères ne cachent pas leur enthousiasme pour la légendaire course mexicaine Carrera Panamericana. Impressionné par leur récit, Heuer décide de rendre hommage à ce prestigieux rallye à sa façon : il crée la désormais célèbre Carrera. Sa fonctionnalité et sa fiabilité ont séduit des légendes de la course automobile telles que Niki Lauda, Jo Siffert, Bruce McLaren ou encore Ayrton Senna. Ces modèles font également le bonheur des pilotes de loisir ou des employés de bureau, le design élégant et intemporel des montres s'accordant aussi bien avec une combinaison de pilote qu'avec un costume de tous les jours. Les collections Monaco et Aquaracer bénéficieront de l'expérience accumulée et des fonctions développées pour la Carrera.

La Carrera de 1963

Les premières Carrera des années 1960 fascinent par leur design clair et sobre. Le cadran particulièrement épuré dispose d'une large ouverture avec échelle des secondes sur le réhaut. Le cadran est élargi de 2 mm, la lisibilité est renforcée. Les constructeurs ont préféré ne pas ajouter d'échelles télémétrique ou tachymétrique, afin d'éviter d'entrer en concurrence directe avec des chronographes de prestige comme la Daytona de Rolex ou la Speedmaster d'Omega. En revanche, Heuer décide d'enfoncer la petite seconde, les compteurs 30 minutes et 12 heures un peu plus dans le cadran pour donner un aspect tridimensionnel à la montre. L'affichage de la date ne sera introduit que quelques années plus tard.
Le garde-temps de 36 mm de diamètre bat au rythme du calibre à remontage manuel Valjoux 72, également utilisé pour la Rolex Daytona des années 1960. Le mouvement est muni d'une réserve de marche de 46 heures, il est équipé de 17 rubis et oscille à 18 000 alternances par heure (A/h).

Une réédition vintage

Les premiers modèles de la Carrera sont produits jusque dans les années 1980. Au détour d'une série spéciale mettant les "classiques" à l'honneur, la Carrera fait son grand retour en 1996 dans un style vintage. TAG Heuer réédite cette version rétro en 2015. C'est munie de l'inscription "Calibre 18 Telemeter" et mesurant 39 mm de diamètre que la Carrera ressemble le plus au premier modèle des années 1960. La couleur anthracite du compteur 30 minutes à 9 heures et de la petite seconde à 3 heures contraste avec le cadran argenté. Il dispose en son bord d'une échelle télémétrique qui permet de calculer la distance d'un orage, par exemple. L'inscription "Heuer" (sans TAG) nous renvoie d'ailleurs aux origines de ce chronographe muni d'un bracelet en cuir noir.
Cette version rétro est animée par le calibre 18 de TAG Heuer. Derrière cette appellation se cache le mouvement 2892 d'ETA, complété par le module 2223 de Dubois Dépraz. Manufacture horlogère suisse spécialisée dans la production de calibres, ETA approvisionne de grandes marques de l'horlogerie. Suisse également, l'entreprise Dubois Dépraz développe et fabrique des chronographes. Mouvement à remontage manuel, le calibre 18 mesure 28 mm de diamètre, il est équipé du dispositif de correction rapide de la date et compte 37 rubis. Le guichet de la date s'affiche à 6 heures. Le mouvement oscille à 28 800 A/h et possède une réserve de marche d'environ 40 heures. Le fond saphir offre une vue dégagée sur le calibre et la masse oscillante.

Le calibre 1887 : un mouvement avec pignon oscillant

Pour le 150e anniversaire de l'entreprise en 2010, TAG Heuer a présenté le calibre 1887. Il s'inspire du mouvement 6S78 développé par Seiko, et qui équipe la plupart des modèles de la série Credor du fabricant japonais. On ne trouve ces Seiko qu'au Japon. Cumulant bon nombre de qualités, ce calibre était le candidat idéal à la conception du mouvement de TAG Heuer : il est plus plat que le Valjoux 7750, possède une roue à colonnes ainsi qu'un pignon oscillant. Inventé puis breveté en 1887 par le fondateur de la manufacture, Edouard Heuer, le pignon oscillant permet au chronographe de fonctionner de façon beaucoup plus efficace, grâce à un système de couplage reliant la partie chronographe à la partie montre du mouvement. Ce mécanisme a la réputation d'être particulièrement fiable. Il fonctionne en tandem avec la roue à colonnes bleue, avantage majeur de ce calibre. Elle assure la coordination des fonctions de départ, d’arrêt et de remise à zéro des aiguilles du chronographe.
Le mouvement mesure 29,3 mm de diamètre, dispose de 39 rubis et de la correction rapide de la date. Le balancier oscille à une fréquence de 4 Hz, soit 28 000 A/h. La réserve de marche est d'environ 50 heures, 40 si le chronographe est activé. On retrouve la petite seconde à 9 heures, le compteur des minutes à 12 heures et celui des heures à 6 heures. Le stop seconde permet de régler très précisément la montre.

Le design de la Carrera au XXIe siècle

Au fil du temps, les Carrera se sont agrandies. Si les premières versions de 1963 mesuraient encore 36 mm, les modèles actuels font au minimum 39 mm de diamètre. Le boîtier de certaines versions peut même atteindre 41, 43, 44 ou 45 mm de diamètre. L'esthétique des garde-temps a elle aussi évolué. L'échelle tachymétrique sur la lunette, les compteurs et les aiguilles aux couleurs contrastées sont venus renforcer l'allure sportive du garde-temps. Les coutures rouges des bracelets en cuir s'accordent parfaitement avec les touches de rouge présentes sur les aiguilles, les compteurs et les couronnes. Les bracelets existent également en cuir d'alligator ou en caoutchouc. L'édition spéciale McLaren 1974 rend hommage au succès de l'écurie britannique de Formule 1. Sur la lunette de ce modèle ressort une inscription de couleur orange : "McLAREN 1974 EDITION". Les index allant de 05 à 60 sont bien mis en avant sur le cadran blanc. Le bracelet en caoutchouc noir reprend les motifs des pneus.
Les modèles à 3 aiguilles de la collection Carrera s'illustrent par leur sobriété et leur élégance. L'influence du sport automobile est indiscutable. Les exemplaires bicolores en acier inoxydable ou en or jaune ou rose ont une allure particulièrement noble, ils s'adaptent aussi bien aux habits de tous les jours qu'aux costumes du soir. Le cadran est épuré et demeure parfaitement lisible. Les bâtons des index ou les chiffres arabes et les aiguilles fines s'associent pour indiquer l'heure exacte. Les versions Twin-Time sont équipées d'une quatrième aiguille pour la fonction GMT, idéale pour les grands voyageurs. Les variantes à 3 aiguilles existent avec guichet de la date ou du jour de la semaine. Les modèles les plus récents sont étanches à 100 m.

Une influence majeure : le sport automobile

Les montres de la collection Carrera s'inspirent toutes du sport automobile. À l'origine, TAG Heuer les a conçues pour les pilotes professionnels. Le cercle de fans s'est ensuite agrandi, pour s'étendre bien au-delà des frontières de la scène automobile. Les montres séduisent par leur élégance et leur design intemporel. Autant de raisons qui font que les montres-bracelets de cette série font, sans conteste, partie des chronographes les plus convoités.