Se connecterSe connecter
1 555 montres pour "

TAG Heuer Aquaracer

"
Marque
Modèle
Prix
Diamètre
Année
Lieu
Plus
Votre sélection

Votre sélection

Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Données générales
Type de montre
Référence
Plus ...
Neuve/Occasion
Disponibilité
Sexe
État
Plus ...
Contenu livré
Caractéristiques & fonctions
Mouvement
Boîtier
Plus ...
Cadran
Plus ...
Verre
Complications
Plus ...
Hauteur
Plus ...
Matériel lunette
Plus ...
Chiffres du cadran
Étanche
Plus ...
Autres
Plus ...
Bracelet
Matière du bracelet
Plus ...
Largeur entrecorne
Plus ...
Couleur du bracelet
Plus ...
Matériel de verrouillage
Plus ...
Annuler

Trier par

TAG Heuer Aquaracer Calibre 5 - Ref WAY211B TAG Heuer Aquaracer Calibre 5 - Ref WAY211B 1.850  FR 41 2013

L'Aquaracer : la montre de plongée de TAG Heuer

L'Aquaracer est la montre de plongée de TAG Heuer. Étanche jusqu'à 500 m, elle séduit les professionnels. Les montres de la collection arborent un design résolument sportif. Des calibres performants leur confèrent fiabilité et précision.

Points forts de la TAG Heuer Aquaracer

  • Étanche à 300 m ou 500 m
  • Modèles d'occasion à partir de 1000 euros
  • 40,5 ou 43 mm de diamètre
  • Calibre 5 ou calibre 16 (chronographe)
  • Lunette tournante unidirectionnelle

TAG Heuer Aquaracer : sportive, robuste et étanche

La marque traditionnelle TAG Heuer s'est rendue célèbre pour ses montres sportives, comme en témoigne la collection Aquaracer. Rien qu'au nom, on comprend qu'il s'agit de garde-temps alliant les avantages d'un chronographe et ceux d'une montre de plongée. Les versions munies de la fonction chronomètre battent au rythme du calibre 16 que l'on retrouve dans plusieurs modèles de la collection Carrera. Ce mouvement permet de mesurer des intervalles de temps au 1/8 de seconde près. La Carrera est sans aucun doute le modèle le plus légendaire de l'histoire de la marque sise à La Chaux-de-Fonds. Depuis le début des années 1960, sa fonction chronographe arrête le temps. Rares sont les garde-temps à être si étroitement associés au sport automobile.
Tous les modèles de la série Aquaracer disposent d'une lunette tournante unidirectionnelle graduée sur 60 minutes. Les aiguilles et les index luminescents permettent une lisibilité optimale, même 20 000 lieues sous les mers. Les garde-temps sont étanches à 300 m (30 bar) voire 500 m (50 bar).

Conseils pour l'achat de votre TAG Heuer Aquaracer

Vous êtes fan de la marque TAG Heuer et vous êtes à la recherche d'une montre sportive et robuste à prix raisonnable ? L'Aquaracer est la collection qu'il vous faut. La montre de plongée existe en version trois aiguilles avec quantième ou en version chronographe. Munie de calibres performants, la montre fait figure de précision et de fiabilité. Son design est marqué par une lunette dodécagonale qui accentue son côté sportif et universel. Vous trouverez des modèles automatiques d'occasion à 1000 euros, ce qui augmente bien entendu le pouvoir attractif de ces montres de plongée. Il faudra tabler sur près de 1300 euros pour un modèle neuf avec calibre mécanique. Les chronographes équipés du calibre 16 s'achètent neufs aux alentours de 2200 euros, 1300 euros d'occasion. Étanches à 300 voire 500 m, les modèles actuels de la collection Aquaracer seront l'accessoire idéal de toutes vos immersions, mais vous pouvez également les porter pour pratiquer le surf ou le ski nautique. Ces montres sportives habilleront tout aussi bien votre poignet à la ville. En effet, nombreux sont les amateurs de montres de plongée à l'associer à un costume.

Design de la TAG Heuer Aquaracer

La lunette est sans doute la première caractéristique que l'on remarque chez l'Aquaracer. Elle peut être en acier, en titane ou en céramique. La céramique est un matériau réputé pour sa dureté, sa légèreté et sa résistance aux rayures. Graduée sur 60 minutes, elle présente des index et un marqueur du zéro luminescent qui rendent la montre parfaitement lisible, même dans l'obscurité. Prérogative des montres de plongée, la lunette est unidirectionnelle afin d'assurer la sécurité des plongeurs. La lunette ne tournant que dans un sens, le temps d'immersion ne peut être que raccourci, jamais rallongé. Au début de l'immersion, il suffit de synchroniser le marqueur du zéro de la lunette avec l'aiguille des minutes et le temps passé sous l'eau se lit sans encombre. Sur la plupart des modèles, les premières 15 minutes sont graduées. La lunette ayant une forme dodécagonale, l'Aquaracer se distingue d'autres montres de plongée comme la Rolex Submariner. Les Rolex, comme la grande majorité des montres de ce type, arborent une lunette ronde et cannelée en son bord.
Le boîtier peut être en acier, en titane ou en version bicolore (mêlant l'acier et l'or 18 carats). Le boîtier des modèles en acier est poli et satiné. Les versions titane sont à la fois particulièrement dures, résistantes aux rayures et légères. Pour ses boîtiers en titane, TAG Heuer a recours à une finition sablée, renforçant ainsi leur aspect mat. La couronne et le fond sont vissés, ce qui permet aux garde-temps d'atteindre une étanchéité à 300 voire à 500 m. Proposant trois variantes de bracelets, TAG Heuer répond aux besoins de chacun : vous avez en effet le choix entre un bracelet métallique à trois mailles, un bracelet en textile et un bracelet en caoutchouc. Autre caractéristique des montres de plongée, les cadrans sont majoritairement noirs ou bleu marine. Quelques modèles présentent un cadran argenté et affichent ainsi une allure plus classique. Chaque cadran est protégé par une glace saphir antireflet, beaucoup plus dure et plus résistante que le Plexiglas ou le verre minéral.

Caractéristiques esthétiques de la TAG Heuer Aquaracer

  • Lunette tournante unidirectionnelle dodécagonale
  • Boîtier 41 ou 43 mm de diamètre
  • Boîtier acier, titane ou bicolore (acier et or jaune 18 carats)
  • Bracelets acier, titane, textile ou caoutchouc

TAG Heuer Aquaracer : montre à trois aiguilles ou chronographe

Selon le calibre choisi, la TAG Heuer Aquaracer est une montre à trois aiguilles ou un chronographe. Pour les modèles sans fonction chronomètre, le fabricant utilise le calibre 5. Derrière cette appellation se cache le mouvement 2824-2 conçu par ETA, spécialiste mondial de la fabrication de calibres. Célèbre pour sa fiabilité, il équipe de nombreuses montres de luxe, notamment la Black Bay jusqu'en 2016, conçue par Tudor, filiale de Rolex. Le calibre automatique suisse mesure 26 mm de diamètre et dispose d'une correction rapide de la date. Son rotor est à remontage bidirectionnel, permettant à l'Aquaracer d'atteindre une réserve de marche d'environ 38 heures. Au cœur du mouvement, le balancier est un gage de précision. Il oscille à 28 800 alternances par heure (A/h), soit à une fréquence de 4 Hz.
Les modèles munis de la fonction chronographe battent majoritairement au rythme du calibre 16, qui se base sur le Valjoux 7750, également conçu par ETA. Introduit au début des années 1970, le 7750 a été choisi par de nombreuses grandes marques, telles que Breitling. Ce n'est pas un hasard s'il fait partie des mouvements chronographes à remontage automatique les plus réputés au monde. À l'image du calibre 5, son balancier oscille à 28 800 A/h. Cette fréquence lui permet de calculer des intervalles de temps au huitième de seconde près. Le calibre mesure près de 30 mm de diamètre. La date est à correction rapide. La réserve de marche est de 42 heures, soit près de deux jours. Deux compteurs annexes se chargent de mesurer les heures et les minutes. Un chronographe Aquaracer vous permet de calculer des intervalles de temps allant jusqu'à 12 heures.
Les exemplaires équipés du calibre 45 muni de la fonction chronographe possèdent un guichet de la date agrandi à 12 heures. La petite seconde se situe à 3 heures, le compteur 30 minutes à 9 heures et le compteur 12 heures à 6 heures. La réserve de marche est de près de 40 heures, son balancier oscille à une fréquence de 4 Hz. Arrêtons-nous également sur les modèles équipés du calibre 72. Ils disposent d'un compteur à rebours, fonction se révélant très utile aux adeptes de voile. Avant le départ d'une régate, les voiliers effectuent des allers-retours à proximité de la ligne de départ pour s'assurer une position optimale. S'illustrant par son compte à rebours, la fonction régate s'avère donc idéale. Le temps restant s'affiche sur un disque bleu, gris et blanc. Chaque tiers de couleur correspond à 5 minutes. Au début du compte à rebours, les cinq cases sont complètement bleues. Après trois minutes, trois des cinq cases sont grises, deux sont encore bleues. Passé 5 minutes, tout est gris. Passé 10 minutes, place au blanc.

Grandes sœur de la TAG Heuer Aquaracer

L'actuelle série Aquaracer prend ses origines à la fin des années 1970. À cette époque, Heuer sort la collection 1000 composée de montres de plongée. Au début des années 1980, la série 2000 et ses boîtiers élégants arrivent sur le marché. La lunette des 2000 comportait des graduations en aluminium ou présentait un revêtement tout acier. Autre caractéristique : la lunette arborait six points d'accroche. Ce design de base a subsisté pendant deux décennies, jusqu'à ce que TAG Heuer revoie entièrement la conception de la montre au milieu des années 1990. En 2002, le fabricant présentait son Aquagraph, étanche à 500 m, précédant ainsi directement l'Aquaracer introduite un an plus tard. La version chronographe est venue compléter la collection en 2004. Le design est quant à lui resté fidèle à l'original et n'a subi que peu de modifications : depuis 2010, la lunette revêt une couche de céramique et les attaches n'ont cessé de s'allonger au fil des années. La série a également vu arriver des modèles avec boîtiers titane.

Aquis : l'alternative proposée par Oris

Avec son Aquaracer, TAG Heuer s'adresse à un public masculin jeune (entre 25 et 40 ans) : d'allure sportive, son prix reste sous la barre des 5000 euros. Le fabricant suisse Oris a également fait de ce public sa cible, ce qui explique que la collection Oris Aquis soit relativement similaire à l'Aquaracer. Les montres de plongée existent en version à trois aiguilles ou en version chronographe.
Oris décline l'Aquis Date (trois aiguilles et quantième) en de nombreux modèles. Du bleu ciel à l'orange, en passant par le jaune, les montres affichent un design dynamique. La lunette est disponible en noir, blanc, vert ou bleu. Pour le matériau, vous avez le choix entre un acier satiné, poli ou recouvert de noir mat. Pour son bracelet, le fabricant utilise le caoutchouc, l'acier ou le titane. La plupart des garde-temps mesurent 43 mm de diamètre, soit 2 mm de plus que la TAG Heuer Aquaracer, mais existent également en 36 ou 40 mm de diamètre. L'Aquis bat au rythme du calibre Oris 733, basé sur le Sellita SW 300-1. Le mouvement de Sellita est assez proche de l'ETA 2824-2. Côté prix, il faudra tabler sur près de 1000 euros.
Pour les versions chronographes, Oris utilise le calibre 674 ou 774, basé sur le Valjoux 7750 et le Sellita SW 500. Ce dernier est relativement proche du 7750 d'ETA. Les garde-temps mesurent 46 mm de diamètre et dépassent ainsi les chronographes TAG Heuer de 3 mm. Les Oris peuvent résister à une pression de 50 bar (soit 500 m). Pour le boîtier, vous avez le choix entre l'acier et le titane. Même chose pour le bracelet : Oris propose l'acier, le titane mais également le caoutchouc. Le cadran est noir, autre caractéristique des montres de plongée professionnelles. La lunette également, elle est recouverte de céramique antirayures. Le verre saphir, doublement bombé et traité antireflet à l'intérieur, protège le cadran. Les chronographes de plongée Oris vous coûteront près de 2000 euros.