Se connecterSe connecter
98 montres pour "

Rolex Sea-Dweller 4000

"
Marque
Modèle
Prix
Diamètre
Année
Lieu
Plus
Votre sélection

Votre sélection

Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Données générales
Type de montre
Référence
Neuve/Occasion
Disponibilité
Sexe
État
Contenu livré
Caractéristiques & fonctions
Mouvement
Boîtier
Cadran
Verre
Complications
Hauteur
Matériel lunette
Chiffres du cadran
Étanche
Plus ...
Autres
Plus ...
Bracelet
Matière du bracelet
Largeur entrecorne
Couleur du bracelet
Matériel de verrouillage
Annuler

Trier par

Rolex Sea Dweller Rolex Sea Dweller 11.990 

Retour aux origines avec la Sea-Dweller 4000

Avec la Sea-Dweller 4000, une des meilleures montres de plongée refait surface. Elle se caractérise par une lunette en céramique, une valve à hélium automatique et un calibre de manufacture. La Sea-Dweller 4000 est venue compléter la Deepsea en 2014.

Points forts de la Sea-Dweller 4000

  • Étanche à 1220 m (4000 pieds)
  • Boîtier de 40 mm de diamètre
  • Valve à hélium pour la décompression
  • Certificat délivré par le Contrôle officiel suisse des chronomètres (COSC)
  • Lunette tournante unidirectionnelle en céramique

Conçue pour les grands fonds

La Sea-Dweller 4000 est une montre de plongée particulièrement performante avec un boîtier en acier. Elle peut descendre jusqu'à 1220 m de profondeur, soit 4000 pieds, unité de mesure anglaise qui expliquent la seconde partie du nom du modèle.
La Sea-Dweller a fait partie du catalogue du plus célèbre fabricant suisse entre 1967 et 2008. Les six années suivantes, de 2008 à 2014, la Deepsea est seule à remplacer la Sea-Dweller chez Rolex en matière d'immersion en grande profondeur. Elle a d'ailleurs été conçue pour résister à une pression de 3900 m. Les plongeurs loisir ne descendant en règle générale qu'à 30-40 m sous le niveau de la mer, la Sea-Dweller 4000 (étanche à 1220 m) ou la Deepsea (étanche à 3900 m) ne semblent pas indispensables. Les sous-marins atomiques sont capables de descendre à de telles profondeurs.
Un autre critère est décisif pour ses admirateurs : produite pendant quarante ans, la Sea-Dweller présentait un diamètre moyen de 40 mm de diamètre, ce qui n'est plus le cas de la Deepsea (44 mm de diamètre), et ses fans le regrettent. C'est pour cette raison que - des années plus tard - le fabricant genevois réintroduit la Sea-Dweller dans son format d'origine, en adaptant légèrement son nom. Rolex la présente au Salon mondial de l'horlogerie de Bâle en 2014. Plus imposante, la Deepsea continue néanmoins d'être produite.

Guide d'achat de la Sea-Dweller 4000

Vous êtes à la recherche d'une montre de plongée de taille moyenne, mais capable de résister à une pression nettement supérieure à la plupart des modèles ordinaires (étanches à 20 bar) ? La Sea-Dweller 4000 est faite pour vous. Cette Rolex peut descendre jusqu'à 1220 m - soit 4000 pieds. Les professionnels plongeant rarement à plus de 200 m, cette montre va bien au-delà de leurs exigences. Pour la majorité des propriétaires de Sea-Dweller 4000, il s'agit surtout de mettre en avant les capacités techniques de leur garde-temps. Si vous êtes plus à l'aise sur la terre ferme, la robustesse de votre montre sera son avantage majeur : la Sea-Dweller 4000 a en effet la réputation d'être indestructible. S'inscrivant dans le look de la Submariner, la Sea-Dweller ne s'accordera pas uniquement à votre combinaison en néoprène, mais à toutes vos tenues sportswear. Comptez environ 9000 euros pour une Sea-Dweller 4000 neuve (référence 116600).

Modèles similaires à la Sea-Dweller 4000

Un système d'étanchéité particulièrement élaboré

Le boîtier de 40 mm et le bracelet métallique à trois mailles plates de la Sea-Dweller 4000 sont en acier 904L, choisi par Rolex pour son impressionnante résistance à la corrosion. Le fond est vissé à la carrure monobloc. Le cadran de la Sea-Dweller 4000 est protégé par un verre saphir. Pour éviter à l'eau de pénétrer à l'intérieur du boîtier, Rolex a recours à l'ingénieux système Triplock. En offrant une ouverture sur le boîtier, la tige de remontoir de la couronne menace l'étanchéité de la montre. Rolex remédie à ce problème en munissant le passage de sa couronne de trois joints, qui empêchent l'eau et la poussière de pénétrer au sein de la montre. Le filetage maintient la couronne vissée au boîtier, elle n'est actionnée que pour remonter la montre ou régler l'heure.

Plongez en toute sécurité avec la valve à hélium

La Sea-Dweller se caractérise par sa valve à hélium. On ne la trouve que sur quelques montres de plongée, plutôt réservées à un usage professionnel, comme la Seamaster Planet Ocean d'Omega. La valve empêche la montre d'être endommagée lors de la décompression. Dans les stations sous-marines - où les immersions peuvent durer plusieurs jours voire plusieurs semaines - l'air respiré est particulièrement chargé en hélium. Aussi étanche soit votre montre, de minuscules particules d'hélium peuvent pénétrer à l'intérieur du boîtier. La professionnalisation de la plongée ayant eu lieu dans les années 1960, il était courant à l'époque que le verre de votre montre de plongée cède sous l'effet de la surpression exercée par les molécules d'hélium accumulées à l'intérieur du boîtier. Rolex solutionne ce problème en créant cette valve. Chez certaines montres, elle s'actionne manuellement, sur la Sea-Dweller 4000 elle est automatique.

Lunette en céramique et platine

Une montre de plongée digne de ce nom présente une lunette tournante unidirectionnelle, graduée et dentée. La graduation optimise la lecture du temps passé sous l'eau. Pour le calculer, le point zéro de la lunette est aligné avec l'aiguille des minutes. Si le temps d'immersion était allongé par accident, le plongeur pourrait venir à manquer d'oxygène, ce qui mettrait sa vie en danger. Pour parer à cela, les lunettes ne tournent que dans le sens antihoraire - à l'image de celle de la Sea-Dweller 4000. Elle est en céramique Cerachrom, conçue par Rolex. Réputée inrayable, la céramique est le matériau idéal pour une pièce aussi exposée que la lunette. Les chiffres et les graduations de l'anneau sont conçus dans un métal particulièrement noble : le platine.
Les aiguilles et index - ainsi que le point zéro de la lunette - sont recouverts de Chromalight, une pâte luminescente bleue permettant de lire l'heure dans l'obscurité. Sa couleur la différencie de son principal concurrent : le SuperLuminova vert. Le Chromalight se distingue également par sa longévité. En journée, la substance renvoie une couleur blanche qui contraste fortement avec le cadran noir.

Un mouvement maison de haute précision

Le calibre de manufacture 3135 assure la cadence de la Sea-Dweller 4000. Il se remonte automatiquement à chaque mouvement de poignet et dispose d'une réserve de marche de 48 heures. Il oscille à 28 800 alternances par heure (A/h), ce qui correspond à une fréquence de 4 Hz. Robuste et hautement précis, le 3135 jouit d'une excellente réputation auprès des professionnels. Il a d'ailleurs été auréolé du certificat chronométrique délivré par le Contrôle officiel suisse des chronomètres (COSC). La Rolex Deepsea et la Submariner sont également équipées de ce calibre.

Bracelet avec système de rallonge Glidelock et Fliplock

Le bracelet de votre montre de plongée se doit d'être modulable afin de pouvoir l'enfiler sans peine au-dessus de votre combinaison. La Sea-Dweller dispose ainsi de mailles de rallonge Fliplock dont le mécanisme à clapet permet d'adapter facilement la longueur du bracelet. Des ajustements mineurs sont possibles grâce au fermoir Glidelock, qui contient la longueur de bracelet superflue et peut la régler en fonction.
La Sea-Dweller 4000 et la Submariner sont visuellement assez similaires, elles font la même taille. La Submariner se distingue néanmoins par sa loupe Cyclope incrustée dans le verre au-dessus de la date, à 3 heures. La Sea-Dweller 4000 n'est pas équipée de cette fonctionnalité.

Cela pourrait aussi vous intéresser :