Se connecterSe connecter
1 264 montres pour "

Rolex Sea-Dweller

"
Marque
Modèle
Prix
Diamètre
Année
Lieu
Plus
Votre sélection

Votre sélection

Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Données générales
Type de montre
Référence
Plus ...
Neuve/Occasion
Disponibilité
Sexe
État
Plus ...
Contenu livré
Caractéristiques & fonctions
Mouvement
Boîtier
Cadran
Plus ...
Verre
Complications
Plus ...
Hauteur
Plus ...
Matériel lunette
Plus ...
Chiffres du cadran
Étanche
Plus ...
Autres
Plus ...
Bracelet
Matière du bracelet
Plus ...
Largeur entrecorne
Plus ...
Couleur du bracelet
Plus ...
Matériel de verrouillage
Annuler

Trier par

Rolex Sea-Dweller NEW 43mm Rolex Sea-Dweller NEW 43mm 14.734 

Exploration des grands fonds avec la Rolex Sea-Dweller

La Sea-Dweller de Rolex a été conçue pour les professionnels de la plongée. Étanche à plus de 1000 m, elle dispose d'une valve à hélium permettant de compenser la pression. Extrêmement robuste, vous pouvez porter la Sea-Dweller au quotidien.

Points forts de la Sea-Dweller

  • Sea-Dweller 4000 : étanche à 1220 m
  • Sea-Dweller Deepsea : étanche à 3900 m
  • Calibre de manufacture 3135
  • Spiral de balancier paramagnétique
  • Valve à hélium et lunette en céramique

Montre de plongée ultrarésistante

La collection Sea-Dweller compte deux modèles, relativement récents : l'imposante Deepsea (44 mm) et la Sea-Dweller 4000 (40 mm), un peu plus petite. Bien que présentées à quelques années d'intervalle, elles prennent toutes deux exemple sur leur grande sœur : la Sea-Dweller. La première Sea-Dweller se base quant à elle sur la Submariner de 1953. En présentant l'Oyster dans les années 1920, Rolex se positionne rapidement comme leader sur le marché de l'étanchéité.
Les Sea-Dweller possèdent les caractéristiques classiques des montres de plongée comme la lunette tournante unidirectionnelle ou les aiguilles luminescentes. La Sea-Dweller 4000 peut atteindre une profondeur maximale de 1220 m, la Deepsea de 3900 m. Le boîtier est en acier 904L, un métal particulièrement apprécié pour sa haute résistance à la corrosion et son fort pouvoir antioxydant. Sa teneur en nickel et en molybdène est plus élevée que pour l'acier ordinaire.

Conseils pour l'achat de votre Sea-Dweller

Vous êtes plongeur professionnel ? Succombez à la performance et à la fiabilité de la Sea-Dweller. Les deux modèles ont été spécialement conçus par Rolex pour atteindre des profondeurs où seuls quelques rares sous-marins sont capables de descendre. Vous pouvez bien entendu porter la Sea-Dweller pour pratiquer le snorkelling et le ski nautique, ou réaliser des plongeons depuis plusieurs mètres de hauteur. La montre possède le même design - très apprécié et souvent copié - que la Submariner. Résistant à une pression de plus de 100 bar, ces montres sont réputées indestructibles. De fabrication solide, elles intègrent des matériaux particulièrement robustes.
En matière d'étanchéité et de profondeur atteignable, peu de montres de plongée sont capables de rivaliser avec la Sea-Dweller 4000 et la Sea-Dweller Deepsea. Résistant à une pression de 1200 m, la Seamaster Ploprof d'Omega est une concurrente crédible, avec un design plus imposant. La 500 Fathoms, une variante de la Blancpain Fifty Fathoms, n'est étanche qu'à 1000 m. La Breitling Avenger II Seawolf peut quant à elle descendre à 3000 m.
À l'exception de la Breitling, toutes ces montres vont coûteront plus de 5000 euros, voire plus de 10 000 euros. Comptez 11 000 euros pour une Deepsea neuve, près de 9500 euros pour une Sea-Dweller 4000. Les premiers exemplaires de la Sea-Dweller (référencés 1665) peuvent dépasser la barre des 20 000 euros.
Si vous disposez d'un budget moins élevé, laissez-vous séduire par les montres Sinn. Équipée du calibre ETA 2893, la Sinn U2 résiste à une pression de 200 bar (soit 2000 m).

Autres montres de plongée étanches à plus de 1000 m

  • Breitling Avenger II Seawolf, 3000 m (prix neuf : 4000 euros)
  • IWC Aquatimer Automatic 2000, 2000 m (prix neuf : moins de 8000 euros)
  • Omega Seamaster Ploprof, 1200 m (prix neuf : 6500 euros)
  • Sinn U2, 2000 m (prix neuf : moins de 2500 euros)

Chromalight : la luminescence bleue

Toutes les Sea-Dweller sont équipées d'un guichet de la date à 3 heures. Dans leur version de base, elle sont équipées d'un bracelet en acier, d'une lunette tournante unidirectionnelle noire graduée d'index blancs et d'un cadran noir équipé de points et de bâtonnets fluorescents. Les aiguilles sont également recouvertes de pâte luminescente. Peu avant son extrémité, l'aiguille des heures présente une des caractéristiques de Rolex : un cercle divisé en trois parties égales et ressemblant au logo de la marque automobile Mercedes. Dans l'obscurité, les aiguilles renvoient la couleur bleue, emblématique de la pâte luminescente Chromalight. Comme c'est le cas de l'acier, le fabricant suisse produit lui-même cette matière. La plupart des autres montres de plongée utilisent le SuperLuminova vert.

Rolex Deepsea : étanche à 3900 m

La Deepsea prend la relève de la première Sea-Dweller en 2008. La nouvelle inscription Deepsea cohabite sur le cadran avec l'ancienne appellation, la continuité étant une valeur fondamentale au sein de la maison Rolex. La Deepsea se distingue par sa grandeur : son boîtier mesure en effet 44 mm, soit 4 mm de plus que celui de la Sea-Dweller. La Deepsea la surpasse également en termes d'étanchéité puisqu'elle résiste à une pression de 390 bar, ce qui lui permet de descendre à 3900 m de profondeur. La plupart des montres conçues pour les plongeurs de loisir sont étanches à 200 m.
Une conception méticuleuse est requise pour permettre à la montre d'être étanche à 3900 m. La couronne vissée dispose d'un système de triple étanchéité, le verre saphir de la Deepsea a une épaisseur de 5 mm. Le fond du boîtier est en titane, il est vissé à la carrure monobloc.

Valve à hélium pour une immersion prolongée

Avec la valve à hélium, la Deepsea propose une solution technique aux longues immersions sous-marines. L'air respiré dans les stations de plongée est chargé en hélium. La montre a beau être étanche, de minuscules atomes d'hélium peuvent pénétrer à l'intérieur du boîtier. Lorsque le plongeur remonte à la surface, la montre subit une surpression capable de faire éclater son verre. Afin de remédier à cette problématique et de compenser cette surpression, Rolex invente la valve à hélium. Dans la Deepsea et la Sea-Dweller 4000, elle s'actionne même automatiquement, tandis que pour certaines autres montres de plongée - comme la Seamaster Planet Ocean d'Omega - elle s'enclenche manuellement.

Calibre automatique certifié chronomètre

La Deepsea est équipée du calibre de manufacture 3135 à remontage manuel disposant du quantième automatique avec correcteur rapide. L'aiguille des secondes au centre est munie du stop seconde permettant un réglage de haute précision. C'est donc sans difficulté que le mouvement obtient le certificat chronométrique délivré par le Contrôle officiel suisse des chronomètres (COSC).
La Sea-Dweller 4000 bat également au rythme du calibre 3135. Ce modèle est venu s'ajouter à la Deepsea en 2014. Son boîtier mesure 40 mm de diamètre, il est donc un peu plus petit et s'adapte ainsi aux poignets plus fins. Le design des deux montres reste néanmoins similaire. Elles ont en commun leur lunette en céramique tournant dans le sens antihoraire, afin d'éviter que le temps d'immersion ne soit allongé par accident. Les chiffres et les graduations de la lunette sont en platine.
La Sea-Dweller 4000 tire la seconde partie de son nom de la profondeur maximale qu'elle peut atteindre : 4000 pieds, soit 1220 mètres. Ce garde-temps est donc adapté à l'océan, un domaine plutôt réservé aux plongeurs professionnels. La première Sea-Dweller, introduite dans les années 1960, avait d'ailleurs été spécialement conçue pour ce corps de métier.

Rolex Submariner : le modèle de référence

Les débuts de la montre sont étroitement liés à l'entreprise COMEX. L'exploitation de gisements pétroliers offshore requiert l'embauche de plongeurs capables de creuser plates-formes de forage et pipe-lines. Ces métiers nécessitent de descendre à des profondeurs plus importantes et les montres de plongée se doivent de répondre à ces exigences. Depuis 1961, la Compagnie Maritime d'Expertises (COMEX) est spécialisée dans l'ingénierie en milieu sous-marin. Rolex livre à l'entreprise sa Submariner (référencée 5513), la première montre équipée d'une valve à hélium au monde. Cette version de la Submariner se caractérise par une inscription spéciale sur le cadran. Ces montres se vendent aujourd'hui à plus de 50 000 euros. Les rares exemplaires de la Sea-Dweller étanche à 1500 m mais sans valve à hélium dépassent la barre des 100 000 euros. Ce modèle avait été développé pour les plongeurs de la marine américaine.
Rolex présente sa Sea-Dweller en 1967. Elle dispose alors d'une valve à hélium, elle est étanche à 610 m et se vend plutôt bien. Cette association de fonctions étant nouvelle, la production est limitée à un petit nombre d'exemplaires. On identifie facilement la montre à son numéro de référence, le 1665. L'inscription sur le cadran des premiers modèles est rouge - une caractéristique très convoitée par les collectionneurs. Contenues sur une ou deux lignes, ces inscriptions rouges subsistent sur le cadran jusqu'en 1977. Ces montres sont également surnommées "Single Red" et "Double Red".

1978 : l'année des innovations majeures

Hormis le fait que l'inscription sur le cadran devient blanche, l'année 1978 apporte son lot de changements. Ainsi, le mouvement 3035 remplace le calibre 1575 : le nombre d'oscillations passe de 19 800 à 28 800 A/h, augmentant la précision de la montre. La profondeur atteignable est également augmentée à 1220 m, soit 4000 pieds. L'autre rupture majeure intervient en 2008, année de son remplacement par la Deepsea. Six ans plus tard, la Sea-Dweller fait son grand retour accompagnée de la mention 4000.
La Deepsea et la Sea-Dweller 4000 s'inspirent de la Submariner de 1953. Les derniers modèles de la Submariner sont étanches à 30 bar (soit 300 m) et donc adaptés à la majorité des activités nautiques. La Submariner est par conséquent une des meilleures alternatives proposées par la maison Rolex. La Sea-Dweller 4000 et la Submariner possèdent un boîtier de 40 mm de diamètre, leur conception est très similaire. Elles se différencient principalement sur un point : le verre de la Submariner est doté de la loupe Cyclope, permettant de grossir l'affichage de la date. Elles battent toutes deux au rythme du calibre 3135.

Un dégradé de couleurs en édition spéciale

Rolex propose une édition spéciale de sa Deepsea, dont la couleur du cadran se dégrade du bleu au noir. Cette montre au cadran D-Blue rend hommage à la plongée historique du réalisateur américain James Cameron (Titanic) le 26 mars 2012, dans la fosse des Mariannes, à près de 10 900 m de profondeur. Cameron emmène un seul passager avec lui : une Rolex Deepsea Challenge, spécialement conçue pour lui et attachée au bras du sous-marin.