54 825 montres pour "

Rolex

"
Marque
Modèle
Prix
Diamètre
Année
Lieu
Plus
Your selection

Your selection

Your selection

Sorry, your search did not match any items
Your selection

Sorry, your search did not match any items
Your selection

Sorry, your search did not match any items
Basic information
Type de montre
Référence
Plus ...
Neuve/Occasion
Disponibilité
Sexe
État
Plus ...
Contenu livré
Characteristics & functions
Mouvement
Boîtier
Plus ...
Cadran
Plus ...
Verre
Plus ...
Complications
Plus ...
Hauteur
Plus ...
Matériel lunette
Plus ...
Chiffres du cadran
Étanche
Plus ...
Autres
Plus ...
Bracelet
Matière du bracelet
Plus ...
Largeur entrecorne
Plus ...
Couleur du bracelet
Plus ...
Matériel de verrouillage
Plus ...
Annuler

Trier par

Rolex Date Bleu Holy Grail Circa 1970 Full SET Rolex Date Bleu Holy Grail Circa 1970 Full SET FR 5 2012 3.000 

Rolex : l'icône du luxe et de la précision

Depuis plus de 100 ans, Rolex est la référence internationale en matière de montres de luxe. Les garde-temps de la manufacture suisse indépendante sont synonymes de classe, de performance, de prestige et de précision.

Points forts de Rolex

  • Leader mondial des montres de luxe
  • Calibres de manufacture les plus fiables du marché
  • Premier choix des célébrités, des entreprises et des chefs d'État
  • Placement financier idéal : un investissement sur l'avenir
  • Modèles de légende : Submariner, Daytona, Explorer

Rolex : performance et fiabilité depuis 1905

Au même titre que Porsche, Chanel ou Louis Vuitton, les montres Rolex sont des icônes du luxe. Le succès du fabricant s'explique avant tout par sa continuité : le design de la collection Oyster n'a presque pas changé au fil des décennies. Les innovations se retrouvent dans les détails et ne se remarquent pas forcément au premier coup d’œil. La stratégie est payante, les montres sont érigées au rang d'incontournables et chaque Rolex devient une pièce de collection. La valeur des montres originaires de Genève demeure particulièrement stable. L'esthétique intemporelle et harmonieuse y est pour beaucoup. Cela ne s'applique pas qu'à l'Oyster mais aussi à la Daytona, la Day-Date, la Datejust et la Submariner, des modèles à la renommée internationale.
On raconte que la manufacture genevoise vend près d'un million de montres chaque année, pour un chiffre d'affaires annuel d'environ 2 milliards d'euros, et qu'elle emploie plus d'or que n'importe quel autre fabricant.
Autre clé du succès, l'entreprise Rolex fait preuve d'une grande discrétion : les ateliers de production ne sont que très rarement ouverts au public. Les dirigeants ne donnent que très peu d'interviews et le bénéfice annuel est tenu rigoureusement secret. Rolex est restée une entreprise indépendante qui fabrique la quasi-totalité de ses montres elle-même. Cela contribue bien entendu à sa bonne réputation mais la démarque surtout d'autres grands noms de l'horlogerie appartenant à de grands groupes.

Acheter une Rolex : un investissement sur l'avenir

Si vous cherchez à réaliser un placement sûr, vous frappez à la bonne porte en choisissant Rolex. Symbole de puissance et de prestige, la manufacture genevoise règne sur le marché du luxe en Suisse. Les montres Rolex sont un solide investissement, si elles sont bien conservées, elles prendront de la valeur au fil des années. Lors de ventes aux enchères, certains modèles vintage peuvent atteindre des prix à cinq ou six chiffres. Comptez 1000 euros pour une Oyster Perpetual d'occasion, premier modèle de la gamme Rolex. La version neuve coûte environ 3000 euros. La Submariner, une des montres les plus célèbres au monde, vous coûtera 5000 euros d'occasion. Certaines versions plus rares, comme la "Red Sub" (Submariner rouge) référencée 1680, dépassent les 30 000 euros. La Submariner COMEX, développée par Rolex pour la Compagnie maritime d'expertises, se situe dans le même ordre de prix. Comptez près de 6000 euros pour une Submariner neuve. Les prix de la Daytona démarrent à 8000 euros, tandis que les exemplaires de la célèbre "Paul Newman" dépassent les 100 000 euros. Cette montre de légende, portant la référence 6239, se caractérise par son échelle des secondes contrastant avec le cadran.

Guide d'achat de votre Rolex

  • Valeur sûre et possibilité de plus-value
  • Oyster Perpetual : votre première Rolex à partir de 1000 euros
  • Des modèles de légende à cinq ou six chiffres ("Red Sub", Daytona "Paul Newman")
  • Une longévité exceptionnelle grâce à des calibres fiables et robustes
  • Autres grandes marques : Patek Philippe, Omega, Audemars Piguet

Rolex Oyster : contre vents et marées

Bien plus qu'un bijou de poignet, les montres Rolex sont le fruit d'une longue tradition d'innovation technique. L'histoire de ce fabricant hors norme se lit comme une encyclopédie de l'horlogerie. Le modèle d'origine de l'Oyster a été présenté en 1926. Il s'agit de la première montre-bracelet au monde étanche à l'eau et à la poussière. Aujourd'hui encore, elle est le grand classique de la maison.
Pour atteindre cette étanchéité, les maîtres horlogers ont recours à un boîtier fermé hermétiquement, une couronne vissée et un verre synthétique qui s'emboîte résolument dans le boîtier. Pour prouver son étanchéité, le fabricant décide de présenter l'Oyster dans un aquarium rempli de poissons rouges nageant au rythme du tic-tac des "huîtres". En 1927, autre coup marketing : la nageuse anglaise Mercedes Gleitze traverse la Manche, une Oyster au poignet. La traversée durera 10 heures et la montre en sortira en parfait état de marche.

Des profondeurs du Pacifique jusqu'au toit du monde

En janvier 1960, le bathyscaphe Trieste descend au plus profond de la fosse des Mariannes, un passager spécial à son bord : la Deep Sea Special de Rolex. Conçue spécialement pour cette expédition, la montre est accrochée à l'extérieur du sous-marin et démontre avec fierté l'étendue des performances techniques de la manufacture suisse. Car même à 10 916 m de profondeur, le fonctionnement de la montre n'est en rien altéré. En 2012, Rolex réitère cette opération périlleuse. La Rolex Deepsea Challenge entame son immersion au bras du Deepsea Challenger et atteint la profondeur de 10 908 m. La montre est étanche à 12 000 m et résiste à une pression légendaire de 1500 bar.

Rolex Submariner : la référence des montres de plongée

En 1953, les constructeurs laissent leur passion pour le monde maritime s'exprimer en créant la toute première montre de plongée, toujours très convoitée : la Submariner. Désignée comme "la meilleure amie du plongeur", cette première version de la montre-bracelet est étanche à 100 m grâce à sa couronne doublement sécurisée. Elle arbore un cadran noir mat et dispose d'une lunette tournante - à l'époque encore dans les deux sens. Cet anneau rotatif permet de consulter précisément le temps d'immersion, à la minute près. Le fabricant genevois est donc un des pionniers en matière de montres de plongée, alors même que ce sport n'est pas encore très développé.
René-Paul Jeannet, directeur de Rolex à l'époque, est un passionné de plongée. Il a donné de précieux conseils pour la conception esthétique des aiguilles, du cadran et du boîtier. Après avoir passé une batterie de tests et totalisé 132 immersions, la montre est prête. On raconte qu'elle aurait fait une chute de 2 m sur du béton, sans que son fonctionnement n'en ait été entravé. Seul un morceau de pâte luminescente se serait détaché d'une des grandes aiguilles. La descendante de la première Submariner est étanche à 200 m et devient la montre officielle des unités navales anglaises, canadiennes et australiennes.
L'année de présentation de la Submariner, Rolex connaît une autre étape décisive de son histoire. En 1953, les alpinistes Sir Edmund Hillary et Tenzing Norgay bravent la glace et les éboulis pour atteindre le sommet de l'Everest, à 8848 mètres d'altitude. Les rapports indiquent qu'ils portaient une Oyster Perpetual de Rolex. L'avaient-ils au poignet en arrivant au sommet ? Les avis divergent. Une chose est sûre, Rolex faisait partie des sponsors officiels de cette expédition emmenée par le colonel Sir John Hunt. La manufacture s'inspire de cette fabuleuse expérience et rend hommage à l'exploit accompli par les alpinistes en lançant la Oyster Perpetual Explorer en 1953.

Rolex Daytona : la favorite des pilotes de course et des acteurs

La Daytona s'est rapidement imposée comme une des montres automatiques les plus célèbres et les plus convoitées de la manufacture de Genève. Pourtant, ses débuts dans les années 1960 ne furent pas un succès car le chronographe aux allures sportives ne se vendait pas bien. Il faudra attendre l'acteur Paul Newman et le pilote de formule 1 Jackie Stewart pour faire de cette montre une icône. Dans les années 1980, les variantes avec l'échelle tachymétrique qui ressort sur le cadran étaient même surnommées les "Paul Newman". Ces modèles étaient de véritables pièces de collection. Le nom de la série a été emprunté au légendaire circuit de Daytona, aménagé sur une plage de Floride. Le lieu a été consacré capitale mondiale de la vitesse, puisque rien qu'entre 1904 et 1935, 14 records de vitesse y ont été établis. Cinq d'entre eux sont détenus par le pilote Sir Malcolm Campbell, ambassadeur de Rolex.

Aperçu des modèles Rolex

  • Air-King
  • Cellini Time, Cellini Date et Cellini Dual Time
  • Cosmograph Daytona
  • Datejust et Datejust II
  • Day-Date
  • Explorer et Explorer II
  • GMT-Master et GMT-Master II
  • Lady-Datejust
  • Milgauss
  • Oyster Perpetual
  • Pearlmaster
  • Sea-Dweller et Sea-Dweller 4000
  • Sky-Dweller
  • Submariner et Submariner Date
  • Yacht-Master et Yacht-Master II

La naissance d'une icône : la couronne à cinq branches

L'histoire de la manufacture genevoise débute à Londres en 1905, lorsque Hans Wilsdorf et Alfred Davis créent la société Wilsdorf & Davis, spécialisée dans la distribution de montres. Davis se charge de la production des boîtiers de montres, tandis que Wilsdorf se rapproche de la société Aegler, située à Bienne en Suisse, pour la conception des mouvements. En 1908, Rolex est officiellement introduit comme nom d'entreprise. Il semblerait qu'il s'agisse de la contraction de "rolling export" (illustrant le flux continu de marchandises entre Bienne et Londres). La société appose progressivement le nom de la marque sur ses cadrans, fait nouveau à l'époque car d'ordinaire c'était le nom du commerçant qui y était inscrit. Le nom de la marque étant bref, il restait suffisamment de place pour ajouter le nom du bijoutier, et c'est ainsi que Wilsdorf a commercialisé de plus en plus de montres sous sa propre appellation. Il faudra attendre 19 ans pour que seule l'inscription Rolex apparaisse sur les cadrans, boîtiers et calibres.
C'est en 1925 que la couronne à cinq branches devient le symbole de la marque. L'origine de ce logo est tenue secrète. Certains connaisseurs affirment que les cinq branches de la couronne symbolisent les cinq doigts de la main ou les cinq lettres du mot Rolex. Au plus tard en 1939, tous les cadrans, les couronnes et les fermoirs arborent fièrement ce logo.
À la fin des années 1950, les révolutionnaires Che Guevara et Fidel Castro ont également su apprécier la qualité des montres Rolex. La légende ne dit pas si la robustesse des garde-temps a été favorable à la révolution cubaine, néanmoins une chose est sûre : le Che et Fidel Castro ont participé au mythe. Rolex est un des seuls fabricants au monde à attirer une palette aussi large d'acheteurs, des plus hauts dirigeants au Dalaï-Lama, en passant par des célébrités telles que le tennisman Roger Federer.

Une précision certifiée depuis 1910

Les montres équipées de calibres conçus par Rolex ont la réputation d'être particulièrement précises. Chaque garde-temps du fabricant est accompagné d'un certificat officiel délivré par le Contrôle officiel suisse des chronomètres (COSC). Sur la base de critères standardisés, le COSC contrôle le bon fonctionnement des mouvements dans cinq positions et à trois températures différentes. Les tests durent 15 jours. Au début du XXe siècle, Wilsdorf accordait déjà beaucoup d'importance à la précision de ses montres-bracelets. En 1910, il envoie un modèle au Centre officiel d’évaluation des montres de Bienne afin de contrôler sa qualité. Après 14 jours de tests, le garde-temps est renvoyé à Londres avec le tout premier certificat officiel de bon fonctionnement accordé à une montre-bracelet.
Quatre ans plus tard, Wilsdorf fait à nouveau sensation en envoyant un des calibres à remontage manuel, produit par Aegler, au National Physical Laboratory de l'Observatoire de Kew à Londres. Le mouvement passe avec succès les tests des trois températures et des cinq positions différentes (tige de remontoir à 3 h, 6 h, 9 h, cadran haut, cadran bas). Après 45 jours de contrôle, la montre au boîtier en or et à la lunette en émail bleu est la première montre-bracelet de l'histoire à obtenir le certificat de précision de Classe A, jusqu'ici plutôt décerné à des gardes-temps plus imposants, comme les chronomètres conçus pour la marine.

Des automatiques particulièrement résistantes

C'est au plus tard au début des années 1950 que Rolex prouve la robustesse de ses calibres et de ses boîtiers. Sortie en 1956, la Milgauss illustre parfaitement ce savoir-faire horloger made in Genève. Comme son nom l'indique, la montre résiste à une force magnétique de 1000 gauss, valeur officiellement confirmée par le Centre européen pour la recherche nucléaire (CERN) le 10 août 1970. Le calibre automatique 1065 M et son écran de protection en fer doux situé à l'intérieur du boîtier permettent à la montre de fonctionner malgré l'exposition aux champs magnétiques. La montre a été accueillie avec beaucoup d'enthousiasme par les ingénieurs, les techniciens des centrales nucléaires et tous les autres corps de métiers exposés à des forces magnétiques importantes. Cette pièce de collection possède d'autres caractéristiques comme une glace en saphir vert, les trois index rouges et l'incontournable trotteuse en forme d'éclair.

L'engagement social de Rolex

En achetant une Rolex, vous faites aussi une bonne action. Hans Wilsdorf n'ayant pas eu d'enfants, il crée en 1945, suite au décès de sa femme, la fondation Hans Wilsdorf à laquelle il lègue l'ensemble de ses parts dans la société. La fondation, propriété exclusive de l'entreprise Rolex, récupère une grande partie de ses bénéfices. Cet argent sert à financer des projets sociaux, environnementaux, scientifiques, mais aussi artistiques et culturels.

Placement financier, prestige et perfection

En optant pour une Rolex neuve ou un modèle vintage, vous achetez bien plus qu'une simple montre. Rolex est leader dans le marché du luxe depuis des décennies, le fabricant fait partie des marques les plus connues au monde. Le must du savoir-faire suisse, un design harmonieux, une politique constante et des conceptions haut de gamme : Rolex n'a pas sa pareille sur le marché de l'horlogerie. Les produits de la manufacture suisse s'adressent à une palette variée d'acheteurs. L'or massif 18 carats, le platine et l'esthétique caractéristique participent au prestige incarné par Rolex. Les amateurs de robustesse et de fonctionnalité seront comblés par les modèles en acier inoxydable, de fidèles compagnons au fil des ans.