Se connecterSe connecter
1 021 montres pour "

Rolex Explorer II

"
Marque
Modèle
Prix
Diamètre
Année
Lieu
Plus
Votre sélection

Votre sélection

Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Données générales
Type de montre
Référence
Plus ...
Neuve/Occasion
Disponibilité
Sexe
État
Plus ...
Contenu livré
Caractéristiques & fonctions
Mouvement
Boîtier
Cadran
Verre
Complications
Plus ...
Hauteur
Plus ...
Matériel lunette
Plus ...
Chiffres du cadran
Étanche
Plus ...
Autres
Plus ...
Bracelet
Matière du bracelet
Largeur entrecorne
Plus ...
Couleur du bracelet
Plus ...
Matériel de verrouillage
Annuler

Trier par

Rolex Explorer II Rolex Explorer II Prête à être expédiée 6.350  FR 40 2012

Explorer II : la Rolex de jour comme de nuit

L'Explorer II vous accompagne de jour comme de nuit dans toutes vos activités d'extérieur. Conçu par Rolex, fabricant suisse de renom, ce garde-temps robuste en acier se caractérise par sa lunette graduée sur 24 heures et son aiguille associée.

Points forts de la Rolex Explorer II

  • Lunette fixe graduée sur 24 heures
  • Aiguille supplémentaire effectuant un tour de cadran par jour
  • Guichet de la date
  • Étanche à 100 m (10 bar)
  • Boîtier en acier inoxydable de 42 mm de diamètre

La montre de référence des spéléologues

L'Explorer II fait partie de la famille Oyster Perpetual de Rolex. Le fabricant l'a développée pour un public bien ciblé d'aventuriers et de chercheurs. Lorsque l'Explorer II fait son apparition dans le catalogue de la marque pour la première fois en 1971, elle s'adresse surtout aux spéléologues. Passer des journées entières dans des cavités naturelles sans la moindre lumière vous fait perdre la notion du temps. La plupart des montres-bracelets sont graduées sur 12 heures. Dans ces conditions, il est difficile de savoir s'il est 10 heures du matin ou 10 heures du soir. En hiver dans les régions polaires, lorsque le soleil ne se lève jamais (phénomène également appelé nuit polaire), le voyageur perd aussi facilement son orientation.
Rolex a créé ce garde-temps pour pallier à cette problématique. L'Explorer II possède une aiguille supplémentaire orange, qui avance deux fois moins vite qu'une aiguille des heures ordinaire et effectue ainsi son tour en 24 heures. Elle est combinée à une lunette graduée sur 24 heures. À la différence de celle de la GMT-Master II, également munie d'une aiguille supplémentaire, la lunette de l'Explorer II est fixe. Celle de la GMT-Master II est tournante, elle a été conçue pour les grands voyageurs, constamment entre deux fuseaux horaires. L'aiguille supplémentaire 24 heures de l'Explorer II lui permet également d'afficher un second fuseau horaire.
L'Explorer II fonctionne de la façon suivante : à 6 heures du matin, l'aiguille supplémentaire se trouve à 3 heures mais pointe bien entendu le 6 de la lunette. Le midi, l'aiguille est dirigée vers le bas du cadran et pointe le 12 de la lunette. Entre 12 heures et 18 heures, l'aiguille n'effectue qu'un quart de tour de cadran pour atteindre à 18 heures le 9 du cadran, mais surtout le 18 de la lunette. Six heures plus tard, l'aiguille supplémentaire termine enfin son tour de cadran - et sa journée. Minuit est donc indiqué par la position 12 du cadran, 24 de la lunette.

Les bonnes raisons d'acheter une Rolex Explorer II

Vous voyagez beaucoup et êtes à la recherche d'une montre robuste, conçue par une des meilleures marques suisses ? L'Explorer II vous apporte la qualité et le prestige du fabricant horloger le plus célèbre au monde. Rolex équipe sa montre étanche à 100 m (soit 10 bar) d'un boîtier en acier inoxydable mesurant 42 mm de diamètre. La couronne doublement étanche est entourée de protections latérales, très utiles pour parer aux chocs éventuels. Le cadran peut être blanc ou noir. Les index étant recouverts de Chromalight, la montre reste parfaitement lisible dans l'obscurité.
L'aiguille des heures supplémentaire, qui réalise un tour de cadran par jour, est particulièrement utile aux voyageurs. Elle leur permet de constamment garder un œil sur l'heure de leur domicile.
Comptez plus de 7000 euros pour une Explorer II neuve. Pour des modèles récents mais d'occasion, attendez-vous à en payer la moitié, tandis que la tendance s'inverse pour les pièces vintage. Comptez plus de 10 000 euros pour une Explorer II ancienne (selon la rareté). Si les 42 mm de diamètre actuels vous paraissent trop grands, reportez-vous sur des Explorer II plus anciennes, qui mesurent 40 mm de diamètre. IWC propose un modèle similaire : l'Ingenieur Dual Time.

Guide d'achat de la Rolex Explorer II

  • Modèles neufs à partir de 7000 euros
  • Pièces de collection des années 1970 à plus de 10 000 euros
  • Modèles vintage référencés 1655, modèles récents référencés 216570

Couronne Twinlock étanche à 100 m

Sans considérer l'aiguille supplémentaire ni la lunette graduée sur 24 heures, l'Explorer II est une montre classique à trois aiguilles centrales (heures, minutes et secondes). Elle affiche un guichet de la date à 3 heures.
Son boîtier et son bracelet à trois mailles sont en acier 904L. Il s'agit d'un superalliage inoxydable, hautement résistant à la corrosion et particulièrement inrayable. Avec ses 42 mm de diamètre, la montre affiche une dimension moyenne qui lui permet de s'adapter à toutes les tailles de poignet.
La couronne Twinlock comporte deux zones scellées qui empêchent l'eau et la poussière de pénétrer à l'intérieur de la montre. Grâce à ce système d'étanchéité et au fond vissé, la montre résiste à une pression de 10 bar, soit 100 m de profondeur. L'Explorer II se prête ainsi parfaitement à la pratique de la natation ou du snorkelling.

Cadran noir ou blanc et loupe Cyclope

Pour le cadran, vous avez le choix entre deux coloris : noir ou blanc. Les index des heures sont tous remplacés par des symboles, et non des chiffres. Les huit cercles, les deux bâtonnets et le triangle à 12 heures sont recouverts de matière luminescente Chromalight, qui affiche une couleur bleue dans l'obscurité. Les aiguilles de l'Explorer II sont également enduites de Chromalight. La majorité des autres fabricants utilisent le SuperLuminova vert, comme Rolex auparavant.
Un verre saphir inrayable protège le cadran. Il est bombé juste au-dessus du guichet de la date, pour en agrandir l'affichage. Cette fameuse loupe Cyclope est l'une des caractéristiques de la marque Rolex, on la retrouve sur plusieurs modèles. Parmi eux, la Submariner.

Des aiguilles oxydées pour des enchères augmentées

Dans les années 1970, alors que l'Explorer II (référence 1655) vient de faire son entrée dans le catalogue de Rolex, on raconte que Steve McQueen en possède une. L'information n'a jamais pu être vérifiée. Les photos de l'époque montrent McQueen avec une autre Rolex, la Submariner. Néanmoins, la rumeur a suffi à faire de l'Explorer II - dont les débuts sont plutôt difficiles - une montre particulièrement convoitée. Certains modèles de cette époque possèdent d'ailleurs un signe distinctif que la marque n'avait pas anticipé : la couleur de l'aiguille supplémentaire, à l'origine rouge ou orange, est passée. Pensée pour accompagner les spéléologues dans leurs explorations souterraines, le matériau qui recouvre l'aiguille supplémentaire de l'Explorer II ne résiste pas aux rayons du soleil. Rolex remplace bien entendu les aiguilles "pâlies", mais elles sont devenues entre-temps une réelle caractéristique vintage, faisant augmenter et non diminuer son prix. Une 1655 datant de cette époque peut dépasser les 10 000 euros, soit le double du prix d'une Explorer II neuve.

Un calibre automatique certifié chronomètre

Les modèles dernière génération (référencés 216570) sont équipés du calibre 3187, conçu par Rolex. Son remontage est automatique, il oscille à 28 800 alternances par heures (4 Hz) et dispose d'une réserve de marche d'environ 48 heures. Le mouvement est hautement précis, il ne s'écarte de l'heure officielle que de 2 secondes maximum par jour. Le Contrôle officiel suisse des chronomètres (COSC) l'a d'ailleurs auréolé de son précieux certificat chronométrique. Le calibre 3187 se base sur le 3135, utilisé pour d'autres Rolex - comme la montre de plongée Sea Dweller Deepsea.
Le 3187 est équipé du spiral Parachrom bleu, présenté par Rolex en 2005 après cinq années de développement. Pièce maîtresse du balancier, ce spiral est conçu dans un alliage de niobium et de zirconium qui le rend dix fois plus résistant aux chocs que la plupart des autres spiraux. L'Explorer II dispose également de l'amortisseur de chocs Paraflex, elle est donc particulièrement bien armée contre les conditions extrêmes.

Explorer II : parée pour les activités d'extérieur

L'Explorer II est une montre en acier aux allures sportives, idéale pour les activités d'extérieur. Le protège-couronne et son étanchéité à 100 m lui permettent de résister aux conditions extrêmes. Son aiguille des heures supplémentaire et sa lunette fixe graduée sur 24 heures la différencient de sa grande sœur plus minimaliste, l'Explorer, qui fait partie du catalogue de Rolex depuis 1953. Conçue à l'origine pour accompagner les spéléologues, l'Explorer II a fait beaucoup de chemin depuis. L'aiguille 24 heures vous permet d'afficher un second fuseau horaire, fonctionnalité très utile lorsque vous voyagez. Attendez-vous à dépenser plus de 10 000 euros pour un modèle vintage (référence 1655) en bon état.

Particularités

  • Calibre de manufacture Rolex
  • Certificat chronométrique édité par le COSC
  • Bracelet Oyster à trois mailles d'acier
  • Loupe Cyclope surplombant la date