Se connecterSe connecter
1 248 montres pour "

Patek Philippe Nautilus

"
Marque
Modèle
Prix
Diamètre
Année
Lieu
Plus
Votre sélection

Votre sélection

Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Données générales
Type de montre
Référence
Plus ...
Neuve/Occasion
Disponibilité
Sexe
État
Plus ...
Contenu livré
Caractéristiques & fonctions
Mouvement
Boîtier
Plus ...
Cadran
Plus ...
Verre
Plus ...
Complications
Plus ...
Hauteur
Plus ...
Matériel lunette
Plus ...
Chiffres du cadran
Étanche
Plus ...
Autres
Plus ...
Bracelet
Matière du bracelet
Plus ...
Largeur entrecorne
Plus ...
Couleur du bracelet
Plus ...
Matériel de verrouillage
Plus ...
Annuler

Trier par

Patek Philippe NAUTILUS WHITE GOLD LEATHER B&P Patek Philippe NAUTILUS WHITE GOLD LEATHER B&P Prête à être expédiée 28.850  IT 114 2010

Patek Philippe Nautilus : le modèle à succès

La Patek Philippe Nautilus est une véritable icône du luxe. Cette montre de sport étanche est l'une des montres-bracelets les plus demandées au monde. Elle existe désormais avec fonction chronographe et mécanisme à deux fuseaux horaires.

Principales caractéristiques de la Patek Philippe Nautilus

  • L'une des montres sportives les plus convoitées au monde
  • Boîtier inspiré d'un hublot avec lunette octogonale aux angles adoucis
  • Actuelle réf. 5711 munie du calibre de manufacture 324 S C
  • Modèle-phare : Nautilus Travel Time Chronograph (référence 5990)
  • Boîtier ultraplat en acier, or massif, platine ou acier et or

Patek Philippe Nautilus : la montre de sport depuis 1976

La Nautilus fait partie du catalogue de la manufacture de luxe suisse Patek Philippe depuis plus de 40 ans. Depuis sa présentation en 1976, son design n'a presque pas changé. Parmi les caractéristiques de la montre-bracelet, la lunette octogonale aux angles adoucis. La conception de la montre s'inspire des hublots de navire. Le cadran en relief incarne toute l'élégance sportive de ce garde-temps. Cette montre a été entièrement pensée par Gérald Genta. L'ancien designer d'Omega a également dessiné la Royal Oak d'Audemars Piguet sortie en 1972. C'est en 1974 que Genta contacte Patek Philippe pour lui proposer une montre sportive en acier. Il faudra attendre deux ans pour que les deux parties s'accordent sur le design de la première Nautilus (référence 3700). Jusqu'en 1976, Patek ne proposait que des montres classiques en métal précieux. En plus de la Nautilus et de la Royal Oak, Genta a également dessiné l'IWC Ingenieur (référence 1832) de la fin des années 1970.
L'entreprise Patek Philippe est riche de plus de 175 ans d'histoire. En 1839, Antoine Norbert de Patek et François Czapek créent l'entreprise Czapek & Cie. Patek Philippe est le dernier fabricant de montres genevois indépendant. L'entreprise horlogère est l'une des plus raffinées et des plus renommées au monde. La Calatrava, montre de soirée aux allures traditionnelles, est l'autre modèle particulièrement apprécié de la manufacture. Les exemplaires hautement élaborés de la collection Grandes Complications font régulièrement la une des journaux spécialisés. Les complications comme le calendrier perpétuel, le chronographe à rattrapante, le tourbillon et la répétition minutes font partie du répertoire de la manufacture horlogère.

Conseils pour l'achat d'une Patek Philippe Nautilus

La Patek Philippe Nautilus fait aujourd'hui partie des modèles les plus convoités et les plus renommés de la manufacture sise à Genève. Si vous souhaitez acquérir une Nautilus, il vous faudra patienter quelques années. La demande a en effet largement dépassé l'offre, ce qui augmente considérablement la valeur de revente de la montre-bracelet.
Les Nautilus d'occasion portant la référence 3800 s'achètent aux alentours de 15 000 euros. Les versions en or 18 carats vous coûteront près de 23 000 euros. Les exemplaires actuels portant la référence 5711 se trouvent d'occasion à partir de 23 000 euros. Pour les modèles neufs, il faudra prévoir au moins 27 000 euros. Les variantes en or rose portant la référence 5711/1R coûtent dans les 45 000 euros.
Si vous souhaitez acheter une montre de la collection à un prix plus abordable, il faudra vous tourner vers la Patek Philippe Nautilus Lady. Ce modèle pour femme avec calibre à quartz s'achète d'occasion à partir de 4000 euros. Comptez près de 20 000 euros pour la version neuve. La Nautilus d'origine, qui porte la référence 3700, vous coûtera entre 38 000 et 80 000 euros. Les fans de cette première version lui ont même trouvé un surnom en rapport avec son diamètre imposant de 42 mm : la "Jumbo".

Patek Philippe Nautilus : un succès constant

Lorsque Patek Philippe présente la Nautilus en 1976, la manufacture de tradition bouscule littéralement ses conventions. Une montre en acier au design sportif était en effet quelque chose de totalement inédit pour elle. Si la Nautilus a donc un peu surpris le public à ses débuts, elle s'est muée au fil du temps en véritable icône de la marque et des amateurs de montres du monde entier. Son look est même demeuré presque intact : on remarque avant tout sa lunette octogonale aux angles adoucis. Ajoutons son bracelet acier caractéristique, conçu à partir de mailles satinées et polies.
Introduit au milieu des années 1970, le boîtier de 42 mm de diamètre a fait sensation. Il a valu à la Nautilus le surnom de "Jumbo". À l'époque, le public était plutôt habitué aux boîtiers de 36 mm de diamètre. La construction même du boîtier avait quelque chose de révolutionnaire. On ne compte en effet que deux parties : un boîtier monocoque et une lunette. Les fabricants utilisent d'ordinaire un boîtier en trois parties : le fond, la partie centrale et la lunette. Le boîtier monocoque de la Nautilus ne comportait qu'un seul perçage pour la tige de remontoir. La lunette était fixée et comprimée sur les deux charnières du boîtier, créant ainsi une jointure qui rendait la montre étanche à 120 m (soit 12 bar).
Pour le cadran de la Nautilus, Patek Philippe opte pour un décor horizontal en relief qui renforce l'allure maritime de la montre et apporte une touche plus sportive qu'un simple guillochage. Autre caractéristique sportive, les index lumineux. Les aiguilles des heures et des minutes étaient également recouverts de pâte luminescente.
La première Nautilus était équipée du calibre 28-255 C, inspiré par Jaeger-LeCoultre. Le mouvement comptait parmi les calibres automatiques les plus plats de son époque. Il disposait d'un guichet de la date à 3 heures et mesurait 3,15 mm d'épaisseur.

Patek Philippe Nautilus : une large gamme de modèles

Depuis le début des années 1980, il existe plusieurs versions de la Patek Phlippe Nautilus. Parmi elles, le numéro de référence 3800, une montre-bracelet de taille moyenne au boîtier de 37,5 mm de diamètre. Ce modèle existe aussi en or massif, en platine et en version bicolore (mêlant l'acier et l'or). Lorsque Patek Philippe introduit provisoirement la grande Nautilus au début des années 1990, la 3800 devient la seule montre sportive du fabricant.
Au milieu des années 1990, Patek Philippe introduit la référence 5060. La montre-bracelet est en or massif. La Nautilus arbore pour la première fois un bracelet en cuir. Autre nouveauté, le boîtier en trois parties avec couronne et fond vissés. L'étanchéité reste la même, soit 12 bar. Ce numéro de référence devient un modèle d'inspiration pour la deuxième montre sportive de la manufacture, l'Aquanaut.
En 1998, Patek Philippe propose une réédition de sa "grande" Nautilus. La montre à la référence 3710/1A affiche un indicateur de réserve de marche à 12 heures et des chiffres romains pour index des heures. Au milieu des années 2000, ce modèle était également proposé en or blanc 18 carats avec fond en verre saphir. C'est aussi à cette époque qu'est lancée la Nautilus la plus compliquée à ce jour, avec affichage de la date, indicateur de réserve de marche et de phases de lune. Ce modèle bat au rythme du calibre 240 PS IRM C LU. Ces exemplaires font partie des montres les plus convoitées par les collectionneurs. Elles portent le numéro de référence 3712/1A.

Plus de 40 ans d'existence pour la Patek Philippe Nautilus

En 2006, la Patek Philippe Nautilus fête son 30e anniversaire. La noble manufacture profite de l'occasion pour en revoir légèrement la conception. Les flancs ont été quelque peu bombés et le diamètre de la montre à la référence 5711/1A a été légèrement agrandi à 43 mm. La référence 5980 avec chronographe flyback devient le nouveau modèle phare. En 2014, la manufacture introduit la Nautilus Travel Time à la référence 5990. Ce modèle dispose de la fonction chronographe, de l'affichage de la date par aiguille et de l'indication d'un double fuseau horaire pour l'heure locale et l'heure du domicile. Patek Philippe y insère le calibre mécanique CH 28-520 C FUS. La charnière située sur le côté droit du boîtier sert de protège-couronne. Patek remplace la charnière de gauche par deux poussoirs pour les fuseaux horaires, sans changer le design d'origine. La fonction chronographe nécessite également deux poussoirs, le premier se situe entre 1 et 2 heures, le deuxième entre 4 et 5 heures.
La version actuelle en acier possède le numéro de référence 5711. La montre à trois aiguilles affiche, comme la "Jumbo", un guichet de la date à 3 heures. À la différence de la première génération, son boîtier ne mesure plus que 40 mm de diamètre. Pour le cadran, vous avez le choix entre le bleu nuit ou le blanc argenté. Le calibre 324 S C est à remontage automatique. Avec ses 3,3 mm d'épaisseur, il est particulièrement plat, ce qui vaut à la montre un design tout en finesse. Il se compose de 213 pièces. Le balancier oscille à une fréquence de 28 800 alternances par heures.