Se connecterSe connecter
3 473 montres pour "

Omega Speedmaster montres

"
Marque
Modèle
Prix
Diamètre
Année
Lieu
Plus
Votre sélection

Votre sélection

Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Données générales
Type de montre
Référence
Plus ...
Neuve/Occasion
Disponibilité
Sexe
État
Plus ...
Contenu livré
Caractéristiques & fonctions
Mouvement
Boîtier
Plus ...
Cadran
Plus ...
Verre
Plus ...
Complications
Plus ...
Hauteur
Plus ...
Matériel lunette
Plus ...
Chiffres du cadran
Étanche
Plus ...
Autres
Plus ...
Bracelet
Matière du bracelet
Plus ...
Largeur entrecorne
Plus ...
Couleur du bracelet
Plus ...
Matériel de verrouillage
Plus ...
Annuler

Trier par

Omega SPEEDMASTER MOONWATCH GREY SIDE OF THE MOON Omega SPEEDMASTER MOONWATCH GREY  SIDE OF THE MOON Prête à être expédiée 7.290  IT 87 2010

Omega Speedmaster : aussi à l'aise sur Terre que dans l'univers

La collection Speedmaster d'Omega regroupe des montres-bracelets à la renommée internationale. Leur rôle déterminant dans les missions lunaires Apollo a suffi à faire entrer le fabricant suisse dans la légende.

Points forts de l'Omega Speedmaster

  • Chronographes de légende, série lancée en 1957
  • Speedmaster Professional : "Moonwatch" de la NASA
  • Calibre à remontage automatique / manuel et mouvements à quartz
  • Calibres mécaniques équipés de la technologie Co-Axial
  • Boîtiers en titane pour la Skywalker X-33 et la Spacemaster Z-33

Chronographes depuis 1957

La collection Speedmaster possède plusieurs facettes, comme le laisse entrevoir la célèbre Speedmaster Professional Moonwatch. De la traditionnelle '57 en passant par la montre d'aviateur ultramoderne avec écran digital, la série s'adresse à un large public. Fonctionnalité et technologie de pointe sont au cœur de cette collection de l'un des plus grands noms de l'horlogerie suisse.
En 1848, le Suisse Louis Brandt fonde une entreprise horlogère qui porte son nom. Ce n'est qu'en 1894 que l'on voit apparaître l'inscription Omega, sur une série de montres de poche. Dernière lettre de l'alphabet grec, Omega est synonyme d'accomplissement et de perfection. Au début du XXe??siècle, Omega est officiellement associé à la raison sociale de l'entreprise??: Société Anonyme Louis Brandt et Frère – Omega Watch Co.
En 1942, le fabricant présente une montre équipée de la fonction chronographe -??point de départ des futures Speedmaster introduites en 1957. Son calibre??27??CHRO C12 est capable de mesurer des intervalles de temps allant jusqu'à 12??heures. En 1963, c'est l'apparition du garde-temps qui comptera bientôt parmi les chronographes les plus célèbre au monde??: la Professional.
Au fil des décennies, Omega n'a cessé d'affiner sa collection Speedmaster. Elle compte désormais des montres à quartz à affichage digital ou arborant tous types de fonctions. Les premiers modèles font néanmoins toujours partie du catalogue de la marque.

Conseils pour l'achat de votre Omega Speedmaster

Vous êtes à la recherche d'une montre emblématique et technologique??? La collection Speedmaster vous propose un large choix de chronographes. Avec cette série, le fabricant souligne le caractère fonctionnel d'une montre. La Speedmaster se distingue ainsi de la De Ville, le garde-temps tout en classicisme et en élégance du catalogue Omega.

Vous attendez de votre montre qu'elle soit particulièrement précise??? Qu'elle ne s'écarte pas de l'heure officielle de plus d'une poignée de secondes par mois et qu'elle dispose de la fonction alarme??? Les Speedmaster à quartz et à pile sont faites pour vous??: la Skywalker??X-33 ou la Spacemaster??Z-33 pourraient ainsi vous satisfaire.

Si vous préférez les mouvements mécaniques, les montres qui ont de la valeur et une histoire particulière, votre chemin croisera celui de la Professional??: '57, Mark??II ou Racing sont autant de modèles qui pourraient vous combler. La série Professional propose en effet une multitudes de montres et même des éditions limitées.

La Speedmaster du début des années 1960, portant la référence 2998, est le modèle précurseur de la Professional. Particulièrement rare, elle vous coûtera plus de 20??000??euros. Comptez près de 10??000??euros pour une Professional du milieu des années 1960. Ces montres ont été conçues à l'époque des premières missions lunaires, elles portent la référence 105.12 et sont équipées du calibre 321.

Les Moonwatch produites après 1968 sont référencées 145.022, elles sont munies du calibre??861. La plupart des modèles vous coûteront près de 10??000??euros, parfois plus selon l'état et la rareté de la montre.

Omega n'a presque rien changé à la production de cette montre. Neuve, elle coûte environ 3500??euros, vous la trouverez sous la référence??311.30.42.30.01.005. Il s'agit de la version d'origine équipée d'un verre en hésalite (Plexiglas), comme dans les années 1960. Ce matériau présente plusieurs avantages??: il n'explose pas en cas de choc, ne coûte pas cher et se change facilement. La Professional référencée 311.30.42.30.01.006 est quant à elle munie d'une glace saphir. Produite de façon synthétique, elle est plus dure et résiste davantage aux rayures que le verre minéral ou le Plexiglas. Elle est également plus chère??: pour un verre saphir "Speedy", comptez 300??euros de plus que pour la version en hésalite.

Guide d'achat

  • Fort potentiel de plus-value, surtout pour les premiers modèles
  • Références des modèles vintage : 2998, 105.12 et 145.022
  • Calibre 321 : équipe le modèle précurseur de la Moonwatch
  • Calibre 861 : équipe la Professional depuis 1968
  • Éditions limitées : Speedmaster Professional "Snoopy"

Approuvée par la NASA, consacrée par la mission Apollo 13

La Professional est le modèle le plus célèbre et le plus important de la série Speedmaster. Si une montre mérite la mention "illustre", c'est bien celle-ci. Le 21??juillet 1969, des hommes font leurs premiers pas sur la Lune équipés de la Speedmaster Professional d'Omega. Les astronautes ne sont pas les seuls à avoir été triés sur le volet pour cette expédition, leurs montres aussi. En effet, la NASA a exposé ces garde-temps à des conditions extrêmes??: des températures variant entre -18 et 93??degrés Celsius, des vibrations, des surpressions, des dépressurisations et autres dérèglements. En mars 1965, la Speedmaster Professional remporte son ticket pour l'espace et prend part aux programmes Gemini et Apollo.
En mars 1970, la mission Apollo 13 est interrompue à la suite de l'explosion d'un réservoir d'oxygène qui endommage la capsule. Seule une correction de trajectoire pouvait assurer le retour sur Terre. L'équipage disposait de 14??secondes pour activer les propulseurs, la déviation maximale admissible était de 10??%. La moindre erreur n'aurait pas permis au vaisseau de regagner la Terre. À cette occasion, la Speedmaster put à nouveau faire ses preuves et la manœuvre fut un succès. Il n'en fallut pas plus à la NASA pour consacrer cette montre en lui attribuant sa plus haute distinction??: le Silver Snoopy Award.
En 2015, Omega lance la série Moonwatch Édition Limitée Anniversaire pour commémorer les 45??ans de cette mission légendaire et sa fin heureuse. Sur le cadran annexe situé à 9??heures, on aperçoit Snoopy, le célèbre chien du comic strip Peanuts qui a prêté son nom à la récompense attribuée par la NASA. À l'arrière de la montre, un fond saphir et une médaille en argent??925 affichant Snoopy en train de flotter dans l'espace. L'autre particularité réside dans la couleur choisie pour le cadran, le blanc, car d'ordinaire, ceux des modèles de la Speedmaster Professional sont noirs avec inscription blanche.

Un modèle emblématique : la Moonwatch Professional 42 mm

La Speedmaster Moonwatch Professional 42??mm, avec mouvement à remontage manuel et boîtier en acier inoxydable, demeure le modèle incontournable du programme actuel d'Omega. Ce chronographe de légende des missions Apollo a traversé les décennies sans grand changement. Sa lunette noire dispose d'une échelle tachymétrique. Un cadran annexe affiche le compteur 30??minutes à 3??heures et le compteur 12??heures à 6??heures. Sans oublier le compteur de petite seconde à 9??heures. Le modèle d'origine a tout de même connu quelques modifications. Ainsi, le tritium n'est plus utilisé pour faire briller les aiguilles et les index, il a été remplacé par le SuperLuminova, un matériau largement répandu et non radioactif. Omega a par ailleurs remplacé le Plexiglas par du verre saphir antirayures. Les modifications entreprises par le fabricant sont mineures et ne perturbent en rien les fans de la première heure. Pour le choix du mouvement, Omega reste fidèle à sa tradition??: le calibre à remontage manuel 861 équipait déjà les montres ayant participé aux missions lunaires. Il a une réserve de marche de 48??heures.

Retour aux sources avec la Speedmaster '57

Avec la Speedmaster '57, présentée pour la première fois en 2015, Omega renoue avec ses racines. Car à l'origine, la Speedmaster a été conçue pour chronométrer entre autres les courses automobiles, d'où son nom. Les premiers exemplaires de la Speedmaster ont été produits par la marque en 1957. La lunette était déjà équipée d'une échelle tachymétrique, servant à calculer la vitesse en fonction du temps mis pour parcourir une certaine distance. Le fabricant s'est largement inspiré du modèle initial pour créer sa nouvelle version de 2015 puisque la nouvelle Speedmaster??'57 dispose elle aussi d'une échelle tachymétrique. L'aiguille des heures a une extrémité triangulaire, tandis que l'aiguille des minutes se termine en pointe.
Plus que la '57, la Racing se rapproche encore davantage des origines de la collection. Elle dispose également de la fonction chronomètre et d'une échelle tachymétrique. Trois des aiguilles ainsi que le contour de l'échelle sont jaunes, apportant la touche de couleur requise à un chronographe sinon gris et noir. La Racing est sublimée par un bracelet noir en caoutchouc sur lequel on peut lire l'inscription Speedmaster, en jaune également. La texture du bracelet rappelle celle des pneumatiques ou de l'asphalte des circuits automobiles. Équipée d'un mouvement mécanique, la Racing concurrence la Daytona de Rolex.

Spacemaster Z-33 et Skywalker X-33 : cadran digital et boîtier en titane

La Spacemaster Z-33 nous offre une tout autre facette de la collection Speedmaster. La forme de son boîtier s'inspire de la Flightmaster??1969, célèbre montre d'aviateur de la gamme Omega. Les temps ont bien changé puisque la Spacemaster??Z-33 arbore un cadran digital dernier cri pour compléter son affichage analogique. Le boîtier en titane de 43??mm est entouré de quatre??boutons imposants. L'affichage digital du temps inclut l'UTC (même fonction que le GMT) et deux??fuseaux horaires, tandis que d'autres fonctions comme le calendrier perpétuel, l'alarme, le chronomètre et le compte à rebours complètent le tableau. Le rétroéclairage à LED rouge sur fond noir s'adapte automatiquement à la luminosité ambiante. Trois grandes aiguilles circulent sur le cadran digital et remplissent leur fonction de base en indiquant les heures, les minutes et les secondes. La Spacemaster??Z-33 est dotée d'un mouvement à quartz multifonction. Il compense les petites imprécisions créées par les changements de température. Il est donc beaucoup plus précis que la plupart des calibres à quartz. Si vous êtes néanmoins à la recherche d'une montre d'aviateur plus classique que la Spacemaster, nous vous conseillons la Navitimer de Breitling.
La Skywalker X-33 est elle aussi équipée d'un écran digital, de l'affichage analogique et d'un mouvement à quartz. Ses fonctionnalités répondent aux exigences de la navigation spatiale. On peut voir en elle une version moderne de la traditionnelle Speedmaster Professional. Affichage 24??heures, alarme, chronomètre et lunette tournante bidirectionnelle font partie des nombreuses caractéristiques de la Skywalker X-33. Elle dispose d'un boîtier en titane de 45??mm de diamètre.

Mark II : un chronographe au cadran contrasté noir-orange

La Speedmaster Mark II fait partie de la collection depuis 1969. La lunette avec échelle tachymétrique est placée sous le verre saphir, ce qui la protège des rayures. Les aiguilles du chronographe et les index des heures sont orange fluorescent, tandis que le noir et le blanc dominent le reste du cadran. Omega équipe sa Mark??II d'un calibre mécanique, muni d'un spiral de balancier en silicium. Ce semi-métal n'est pas magnétique, ce qui explique son utilisation toujours plus fréquente dans la conception de montres haut de gamme. Breguet fut le premier fabricant à l'employer.

Des boîtiers conçus pour les poignets fins

Dans sa plus petite version, le boîtier de la Speedmaster mesure 38??mm de diamètre et convient ainsi aux hommes comme aux femmes. Certains modèles possèdent une lunette sertie de diamants, ceux-là s'adressent clairement à la gent féminine. Certaines versions de la Speedmaster en 38??mm ressemblent à la Professional et donnent de l'allure aux hommes ayant les poignets fins.
Au sein de la série Speedmaster, le modèle HB-SIA occupe une place de choix. Son nom s'inspire de l'avion Solar Impulse, immatriculé HB-SIA. Ce projet d'avion fonctionnant uniquement à l'énergie solaire a été initié par les Suisses Bertrand Piccard et André Borschberg, et financé par Omega. Les Speedmaster version HB-SIA sont des chronographes à mouvement automatique. Ils disposent de la fonction GMT??: l'aiguille centrale fait un tour complet en 24??heures et permet de lire l'heure sur un deuxième fuseau horaire. Le boîtier mesure 44,25??mm de diamètre, il est en titane, donc très léger. Le mouvement de la HB-SIA ainsi que tous les calibres mécaniques de la collection Speedmaster sont équipés de l'échappement Co-Axial introduit par Omega. Cette technologie relativement récente renforce la robustesse et améliore la précision de la montre.