Se connecterSe connecter

Le top 10 des plus grandes montres de légende

03.11.2016 de

Certaines montres méritent le qualificatif « légendaires » ou « mythiques », je pense notamment à celles qui ont été créées il y a plusieurs décennies et qui ont gagné leurs lettres de noblesse au fil du temps, grâce à leur style et leur design. Ce sont des classiques qui n’ont connu que des changements mineurs depuis leur création, dont beaucoup concernent de petits détails dans le design ou l’intérieur de la montre. Michael Balfour, journaliste de référence en la matière, a même publié un livre sur le sujet en 2007 (Montres cultes : Les classiques intemporels) dans lequel il présente plusieurs grands classiques. L’ouvrage fait la part belle à toutes ces montres devenues « cultes » pour diverses raisons, de la Swatch en plastique à la Rolex Cosmograph Daytona.

Même si je suis persuadé qu’une Swatch ou même la Mickey Mouse d’Ingersoll ont toute leur place dans le secteur de l’horlogerie et en particulier dans le cœur du public, j’ai choisi d’établir ici mon propre classement des 10 plus grandes montres de légende. Ce dernier se limite à 10 pièces de luxe cultes, qui continuent d’être produites aujourd’hui.

Je pourrais effacer la marque ou le nom du modèle de toutes les montres de ce classement à l’aide d’un logiciel de retouche d’image, vous les reconnaîtriez tout de même immédiatement. Elles sont à l’horlogerie ce que la Porsche 911 est à la voiture de sport, le Lounge Chair de Eames à l’ameublement ou la Ray-Ban Wayfarer aux lunettes de soleil. Reconnaissables entre toutes, elles ne passeront jamais de mode, bien qu’elles aient été créées pour répondre aux attentes esthétiques d’une certaine époque. Elles sont prisées dans le monde entier pour leur beauté, leur qualité et leur histoire.

Omega Speedmaster Moonwatch

Omega Speedmaster Moonwatch. Photo : Bexsonn

Comme beaucoup d’autres, vous vous demandez peut-être si ces montres ne sont pas un peu dépassées ou sans grand intérêt. Évidemment, il se trouvera toujours quelques fans de montres ultra-modernes ou à la recherche du design le plus original pour vous dire que si, mais les statistiques dont nous disposons sur le comportement des visiteurs de Chrono24 prouvent le contraire. Ces montres mythiques séduisent toujours des milliers de passionnés de montres, comme en témoigne la très forte demande.

Ce top 10 des montres de légende n’est bien sûr pas un classement fermé. Certaines personnes n’auraient peut-être pas choisi exactement ces modèles-là, mais en définitive, les désaccords que pourront susciter ce classement seront sans doute plus une affaire de goûts personnels ou porteront peut-être simplement sur l’ordre des montres dans la liste.

Rolex Cosmograph Daytona

On ne présente plus la Rolex Cosmograph Daytona. Ce chronographe, à cinquante ans passés, est probablement la montre sportive la plus recherchée de tous les temps. Les modèles vintage en particulier s’arrachent à prix d’or lors des ventes aux enchères, à l’image de la Daytona Paul Newman qui a atteint la somme record de 1,1 million de dollars chez Christie’s en 2013.

Rien ne justifie que l’on débourse pareil montant pour une montre en acier inoxydable. Les sommes en jeu attestent pourtant du statut emblématique de ce chronographe originaire de Genève. Vintage ou flambant neuve, la Daytona sera toujours portée aux nues par les passionnés et les collectionneurs.

Rolex Submariner

Étanche jusqu’à 100 mètres, c’est LA montre de plongée par excellence. Vous trouverez certainement votre bonheur parmi tous les modèles existants de Submariner, du modèle vintage immaculé que vous pourrez exhiber devant vos amis collectionneurs à la Submariner sans date d’occasion, plus récente et facile à porter au quotidien sans risquer de l’abîmer.

On a pu admirer la Submariner au poignet de nombreuses personnalités : Sean Connery dans le rôle de James Bond, Steve McQueen, Robert Redford, Sylvester Stallone, Eric Clapton et bien d’autres. C’est peut-être la montre que vous aurez l’occasion de voir le plus souvent, car elle fait l’unanimité et s’adapte à toutes les occasions. Pratique, cette référence dans le monde de la plongée durera toute une vie. Ou deux.

Omega Speedmaster Professional

Conçue à l’origine comme un chronographe sportif, elle n’avait pas vocation à devenir la « Moonwatch », et pourtant son passage dans l’espace lui a valu de recevoir une couverture médiatique sans précédent dans l’histoire de l’horlogerie. La Speedmaster fut créée en 1957 et à part quelques améliorations initiales apportées à son apparence à la fin des années 1950 et au début des années 1960, la montre que nous connaissons aujourd’hui est restée quasiment inchangée depuis cette époque.

La Speedmaster Professional à remontage manuel est désormais un classique et fait partie de ces montres mythiques qui n’ont pratiquement pas bougé depuis l’époque du tout premier modèle. Testée dans des conditions extrêmes en 1965 pour le programme spatial Apollo et à nouveau approuvée en 1978 pour le programme Shuttle, elle reste encore aujourd’hui la montre officielle des astronautes de la NASA pour effectuer les sorties extravéhiculaires. Ce qui est bon pour la NASA l’est sûrement aussi pour vous.

Breitling Navitimer

La Speedmaster, on l’a vu, est considérée comme la Moonwatch de référence et la montre officiellement portée dans l’espace par les astronautes de la NASA. Cependant, c’est une Breitling Navitimer que l’astronaute Scott Carpenter portait lorsqu’il a tourné trois fois en orbite autour de la Terre à bord de la capsule Aurora 7 en 1962. Plus encore que cet événement historique, c’est bien le design de cette montre aviateur qui fait sa spécificité et qui lui vaut l’admiration sans bornes de bon nombre de passionnés d’horlogerie.

Parmi ses caractéristiques, on peut noter la lunette dotée d’une règle à calcul qui permet aux pilotes de calculer simplement leur vitesse ou leur consommation de carburant. Bien que Breitling ait modifié plusieurs fois le mouvement de la Navitimer depuis sa création en 1952, le design, lui, est resté fidèle au modèle d’origine.

Patek Philippe Calatrava

La Calatrava n’est peut-être pas la montre la plus ancienne de ce classement, mais date tout de même de 1932. Patek Philippe lance cette année-là le premier modèle de la collection Calatrava, la référence 96, une montre-bracelet qui se distingue par son élégance. La même année, la société Patek Philippe est rachetée par la famille Stern. La Calatrava est restée l’incontournable de la collection depuis cette époque. Avec son design épuré, elle fait naître un sentiment de perfection chez quiconque se prend à observer la forme de son boîtier, ses aiguilles dauphine et son cadran impeccable.

La Calatrava a connu quelques modifications mineures au fil des ans, la principale différence entre les modèles actuels et ceux de la première heure résidant dans le diamètre du boîtier. Celui-ci atteint désormais 39 mm, un record pour la marque. La montre recèle également un mouvement à remontage automatique : le calibre 324 SC.

Audemars Piguet Royal Oak

Autrefois employé par Omega, Gérald Genta fut l’un des premiers designers à lancer sa propre entreprise de création de montres. En 1971, Audemars Piguet lui demanda de concevoir une montre sportive de luxe en acier inoxydable, ce qu’il fit, paraît-il, en une nuit. Le résultat fut présenté lors de l’exposition de Bâle de 1972. La Royal Oak dite « Jumbo » en acier inoxydable, dont le prix catalogue était de 3300 francs suisses à l’époque, vaut aujourd’hui le prix de 10 Rolex Submariner.

La lunette octogonale, le boîtier ultra-fin, le mélange harmonieux des surfaces polies et brossées du boîtier et du bracelet, le cadran orné de clous de Paris et le superbe mouvement font de cette montre un classique intemporel dont la production continue aujourd’hui. En réalité, Audemars Piguet propose depuis 2012 une nouvelle Royal Oak « Jumbo » très proche du modèle original de 1972.

Zenith El Primero

On ne sait pas vraiment qui est à l’origine du premier chronographe à remontage automatique, mais accordons nous à dire que Zenith, avec son modèle El Primero, fut en 1969 parmi les premiers à accomplir cet exploit. Les autres pionniers furent Seiko et le Chronomatic Group, un consortium composé de Breitling, Hamilton-Buren, Heuer et Dubois-Depraz. En définitive, le mouvement de la montre El Primero de Zenith est toujours le seul à être utilisé par ces trois concurrents. Celui-ci offre une cadence hors du commun (36 000 alternances par heure, bien loin des mouvements plus courants à 28 800 et 21 600 alternances par heure) qui permet au porteur de mesurer le temps au 1/10 de seconde près.

Le mouvement El Primero a également été adopté par TAG Heuer, Ebel et même Rolex, notamment pour la Daytona entre 1988 et 2000. La collection El Primero comporte aujourd’hui de nombreux modèles, mais celui qui se rapproche le plus de l’original est sans nul doute le El Primero Original 1969.

TAG Heuer Carrera

TAG Heuer a célébré en 2013 le 50e anniversaire de la cultissime Carrera créée en 1963 (comme la Rolex Daytona). Le designer de la montre, Jack Heuer, vient tout juste de passer la main et doit profiter désormais d’une retraite bien méritée. Le chronographe tire son nom d’une course, la Carrera Panamericana, une compétition automobile dont les participants parcourent le Mexique d’une frontière à l’autre.

Les puristes préféreront le modèle Heuer Carrera d’origine aux récentes TAG Heuer Carrera, mais le nouveau modèle, la Carrera CH80, renferme un mouvement conçu en interne et présente cette esthétique inimitable qui a fait le succès des tout premiers modèles Carrera.

Cartier Tank

La montre Tank n’est peut-être pas la plus ancienne montre-bracelet créée par Cartier (elle est plus récente que la Santos) mais elle n’est certainement pas dénuée d’intérêt et c’est bien la montre la plus ancienne de notre classement des montres de légende. La montre Tank rectangulaire fut imaginée par Louis Cartier en 1917 sur le modèle des chars Renault, icônes de la Première Guerre mondiale.

Depuis, elle a été aperçue au poignet de personnalités telles que Jackie Kennedy, Warren Beaty, Angelina Jolie et d’autres. La montre Tank classique est reconnaissable au premier coup d’œil, bien qu’elle ait subi quelques variations conséquentes au fil du temps. Certains modèles ont même possédé un cadran numérique mécanique ou un boîtier basculant. Les modèles les plus renommés de la Tank de Cartier sont peut-être la Tank Louis Cartier et la Tank Française.

Jaeger-LeCoultre Reverso

Le deuxième modèle rectangulaire de notre classement des 10 plus grandes montres de légende est la Reverso de Jaeger-LeCoultre, dont la création remonte à 1931. L’histoire raconte qu’en Inde, lors d’un match de polo entre officiers de l’armée britannique, l’un des joueurs brisa par mégarde le verre de sa montre. Suite à cet incident, on demanda à Jaeger-LeCoultre de concevoir une montre qui pourrait être portée pendant les matchs de polo sans risquer d’abîmer le verre. C’est ainsi que la Reverso vit le jour, avec un boîtier intérieur qui a la particularité de pouvoir pivoter pour protéger le verre des chocs.

En 2011, Jaeger-LeCoultre rend hommage à la Reverso en présentant la Reverso Tribute to 1931, 80 ans après sa première commercialisation et en reprenant exactement les mêmes dimensions que celles de la toute première Reverso. Le cadran de la version Tribute ressemble de très près à la Reverso de 1931 ; on peut y lire « Reverso », mais pas le nom de la manufacture. Hormis ce modèle hommage, on trouve aussi de nombreuses variantes dans la collection Reverso, notamment un large choix de tailles pour homme et femme.

Et pour continuer à découvrir les montres de légende : Meilleures ventes et grands classiques

Articles choisis

01.12.2016 de
Continuer la lecture
30.11.2016 de
Continuer la lecture
Commentaires

Aucun commentaire disponible.

Rédigez votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *