Se connecterSe connecter
3 693 montres pour "

Hublot Classic Fusion

"
Marque
Modèle
Prix
Diamètre
Année
Lieu
Plus
Votre sélection

Votre sélection

Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Données générales
Type de montre
Référence
Plus ...
Neuve/Occasion
Disponibilité
Sexe
État
Contenu livré
Caractéristiques & fonctions
Mouvement
Boîtier
Plus ...
Cadran
Plus ...
Verre
Complications
Plus ...
Hauteur
Plus ...
Matériel lunette
Plus ...
Chiffres du cadran
Étanche
Plus ...
Autres
Plus ...
Bracelet
Matière du bracelet
Plus ...
Largeur entrecorne
Plus ...
Couleur du bracelet
Plus ...
Matériel de verrouillage
Plus ...
Annuler

Trier par

Hublot Classic Fusion Aero Black Magic Hublot Classic Fusion Aero Black Magic
8.300 

Hublot Classic Fusion : la discrétion incarnée

La Classic Fusion se démarque dans le catalogue de Hublot. Elle est plus discrète que la grande majorité des montres de la marque suisse, même si elle conserve certains éléments caractéristiques du design Hublot.

Principales caractéristiques de la Classic Fusion

  • La Hublot classique par excellence
  • Tourbillon et répétition minutes
  • Réserve de marche jusqu'à 8 jours
  • Titane, céramique et or rose
  • Bracelet en caoutchouc naturel

En complément de la Big Bang

Hublot est l'étoile montante de la scène horlogère internationale. Mais tout le monde ne se fait pas forcément au design extravagant de la Big Bang. Heureusement, il y a la Classic Fusion. Cette Hublot se fait plutôt classique et discrète, tout en restant fidèle à la marque. La Classic Fusion affiche en effet la large lunette aux vis apparentes, signe distinctif de Hublot. Cette collection fera également le bonheur des amateurs de calibres compliqués.
La Classic Fusion fait son apparition en 2010 au Baselworld, soit 5 ans après la présentation de la Big Bang. En seulement quelques mois, la Big Bang a remis l'entreprise de Nyon, quelque peu tombée aux oubliettes, sur le devant de la scène horlogère suisse. La Big Bang arborant un design auquel il est nécessaire de s'habituer, Hublot décide de créer une série aux allures plus traditionnelles : c'est ainsi que la Classic Fusion fit son apparition. Depuis le début des années 1980, l'Art de la Fusion est un concept omniprésent dans la philosophie de la marque et donc très important pour la conception de ses montres : il consiste à mélanger des matériaux très différents dans une même montre. À l'origine, il s'agissait de mêler l'or du boîtier au caoutchouc naturel du bracelet.

Montres masculines et féminines de 33 à 45 mm de diamètre

Depuis, le fabricant a bien élargi la palette de matériaux de ses boîtiers. La Classic Fusion existe en or, titane et céramique. Ils mesurent 33, 38, 42, et même 45 mm de diamètre. La collection s'adresse donc aux hommes comme aux femmes. Tous les modèles de la Classic Fusion ne sont néanmoins pas disponibles dans toutes ces dimensions. La Power Reserve n'existe par exemple qu'en 45 mm de diamètre. Vous retrouverez ce large choix de diamètres – 45, 42, 38, 33 mm – chez les versions affichant la date à 3 heures. Il s'agit de la version standard.
Hublot propose la montre en version chronographe avec un cadran complètement ouvert en 42 et 45 mm de diamètre. La montre possède deux compteurs : le premier se situe à 3 heures, le second juste en face à 9 heures. À 6 heures, vous retrouvez le guichet de la date.

Des complications élaborées

Le modèle Aerofusion Moonphase est également proposé en 42 et 45 mm de diamètre. Comme son nom l'indique, il affiche la complication phases de lune. Il se distingue par son cadran et son mouvement squeletté. L'Aerofusion Moonphase vous offre donc une vue dégagée sur sa mécanique.
L'Ultra-Thin (42 et 45 mm) a intégré la collection Classic Fusion en 2012. Elle ne possède pas de complications, pas même de guichet de la date, mais juste trois aiguilles. La petite seconde effectue sa course sur un cadran décentré à 7 heures. Comme son nom l'indique, la montre se caractérise par sa construction plate. L'Ultra-Thin mesure 2,9 mm d'épaisseur. Le cadran et le mouvement sont squelettés.
L'Aerofusion dans sa version chronographe arbore également un cadran squeletté, vous permettant d'admirer le calibre. Cette montre n'existe qu'en 45 mm de diamètre. Il en va de même pour la Power Reserve qui dispose d'un indicateur de réserve de marche en haut à gauche ainsi que d'une petite seconde à 6 heures. Le cadran de la Power Reserve est fermé, c'est-à-dire non squeletté.

Classic Fusion : des modèles acoustiques

Les modèles Tourbillon Chronograph Skeleton et Minute Repeater arborent un diamètre de 45 mm de diamètre. La Tourbillon Chronograph Skeleton impressionne par son tourbillon, la Minute Repeater annonce l'heure de façon acoustique.

Quelle Classic Fusion acheter ?

Depuis son introduction sur le marché en 2010, la Classic Fusion est l'une des collections Hublot la plus demandée. Si vous êtes à la recherche d'une montre de cette marque au design moderne mais néanmoins plus discrète que la Big Bang, la Classic Fusion représente le compromis idéal.
Les prix débutent aux alentours de 3500 euros pour une montre de femme non-portée : avec un diamètre de 33 mm, animé par un calibre à quartz. Dans ces prix, le boîtier est en titane, comptez 1000 euros supplémentaires pour la version en céramique.
Une Classic Fusion neuve à calibre automatique en 38 et 42 mm de diamètre vous coûtera près de 5000 euros. S'il s'agit d'un chronographe avec boîtier en titane, il faudra vous attendre à dépenser entre 7500 et 8000 euros. La version en céramique vous coûtera davantage.
Les modèles squelettés qui arborent l'appellation Aero dans leur nom dépassent la frontière des 10 000 euros. Une Aerofusion Moonphase en titane avec fonction phases de lune coûte environ 12 000 euros.
Un boîtier en or rose augmentera considérablement la valeur du garde-temps. Pour la version sobre à trois aiguilles, il faudra vous attendre à dépenser entre 17 000 et 20 000 euros. L'Aerofusion en version chronographe en or rose à cadran et calibre squelettés vous coûtera environ 35 500 euros.
Plus noble encore, la Classic Fusion munie d'un calibre avec tourbillon. Il faudra en effet vous attendre à dépenser plus de 50 000 euros. Les Classic Fusion Tourbillon en or rose ou céramique vous coûteront même davantage, comptez 75 000 euros et plus. Les modèles les plus onéreux sont ceux munis d'un tourbillon et d'une répétition minutes. Il n'est pas rare de dépenser 160 000-170 000 euros pour ce type de montres munies d'un boîtier en titane. Arborant un boîtier en or rose, la Tourbillon Cathedral Minute Repeater dépasse même la barre des 200 000 euros.
Cette lunette vissée en forme de hublot, si caractéristique de la marque du même nom, se retrouve chez d'autres fabricants comme Audemars Piguet et sa Royal Oak. La Royal Oak a été dessinée par le célèbre designer Gérald Genta. Imaginée en 1972, elle fut la première montre sportive à arborer pareille esthétique.

Calibres de la Classic Fusion

Hublot n'utilise pour sa Classic Fusion que des calibres portant le nom de la marque. Cependant certains mouvements proviennent à l'origine d'autres manufactures, spécialisées dans la fabrication de calibres. Le HUB1112 s'inspire ainsi du SW300-1 de Sellita. Le HUB1143 correspond à l'ETA 2892-A2, agrémenté d'un module chronographe Dubois-Dépraz. À l'inverse, les HUB6310 et le HUB8001 sont des calibres de manufacture avec tourbillon conçus par Hublot. Le 1602 anime la Classic Fusion Power Reserve, montre qui affiche une impressionnante réserve de marche de près de 8 jours.
Calibre Remontage Chrono-graphe Réserve de marche Tour-
billon
Répétition
minutes
Sque-
letté
Phases
de lune
HUB1112 automatique 42 h
HUB1143 automatique 42 h
HUB1155 automatique 42 h
HUB1131 automatique 42 h
HUB1300.4 manuel 90 h
HUB1602 manuel 192 h
HUB6310 manuel 115 h
HUB8001 manuel 120 h

L'innovation depuis 1980

Le designer italien de montres Carlo Crocco fonde l'entreprise Hublot en 1980. Il est à l'origine de ce que la marque appelle l'Art de la Fusion, un concept mêlant par exemple un boîtier en or à un bracelet en caoutchouc naturel. En 2008, il revend ses parts à la société Hublot au groupe de luxe Moët Hennessy Louis Vuitton (LVMH).
Autre personnalité importante dans l'histoire de la marque, Jean-Claude Biver. En 2004, il quitte la direction d'Omega pour prendre la tête de Hublot. Biver s'est beaucoup impliqué dans l'ascension de la marque Hublot. Un an après son arrivée, Hublot présente d'ailleurs la collection Big Bang. Récompensée à plusieurs reprises, cette montre a largement contribué à ériger Hublot au rang des marques suisses de luxe les plus reconnues.