852 montres pour "

Breitling Superocean

"
1 - 30 de 852 résultats
Aperçu
Trier par

Superocean : la Breitling des fonds marins

La Superocean est la montre de plongée de Breitling. En introduisant cette collection il y a plus de 60 ans, le fabricant suisse démontrait qu'il n'était pas uniquement présent dans le domaine de l'aviation, mais aussi 20 000 lieues sous les mers.

Points forts de la Breitling Superocean

  • Montres de plongée de qualité depuis 1957
  • Diamètre compris entre 36 et 46 mm
  • Étanche jusqu'à 2000 m (200 bar)
  • Équipée d'une valve à hélium ou de la fonction chronographe
  • Chronographe M2000 manipulable sous l'eau

Pensée pour les professionnels de la plongée

La Superocean a été présentée en 1957. La même année, Omega sort sa Seamaster 300. En 1953, Blancpain et Rolex dévoilent des montres de plongée qui n'allaient pas tarder à s'imposer comme des références dans le milieu : la Fifty Fathoms et la Submariner. Étanche à 200 m maximum, la Superocean devient alors une concurrente sérieuse. C'est la grande époque des montres de plongée. Les modèles sortis à cette époque continuent d'ailleurs de séduire les passionnés.
Avec les premiers modèles de sa Superocean, Breitling s'adresse surtout aux plongeurs de profession, civils ou militaires, la plongée commençant à l'époque tout juste à devenir une activité de loisir.
La Superocean de la fin des années 1950 porte la référence 1004, c'est une montre à trois aiguilles assez minimaliste. Pas de guichet de la date ni de chiffres. Les index des heures sont remplacés par des bâtonnets. La réduction à l'essentiel n'était pourtant pas une des particularités de Breitling, manufacture créée en 1884 célèbre pour ses montres aux multiples fonctionnalités innovantes. En 1934, Breitling présente le premier chronographe à deux poussoirs, version qui s'est rapidement établie chez les autres fabricants. La Superocean possède aussi sa version chronographe, elle porte le numéro de référence 807.
Le cadran noir des premiers modèles de la Superocean est protégé par un verre synthétique. Munie d'aiguilles luminescentes, d'une couronne vissée et d'une lunette tournante, la montre dispose déjà de toutes les qualités d'une montre de plongée.
La lunette était graduée toutes les cinq minutes de bâtonnets métalliques. Entre eux, du plastique noir. On remarque que la lunette est biseautée vers l'intérieur. À la sortie de la Superocean, l'anneau tournait encore dans les deux sens. En réponse aux exigences des montres de plongée, la lunette tournante est désormais unidirectionnelle pour éviter que le temps d'immersion ne soit rallongé par inadvertance.
Le plastique a peu à peu été remplacé par le verre saphir inrayable. La Superocean se décline désormais en de nombreux modèles, étanches de 200 à 2000 m. La plus petite version mesure 36 mm de diamètre, la plus grande 46 mm. Le boîtier est en acier, il peut être recouvert de noir selon les versions. La Superocean Chronograph existe également en version bicolore, sa lunette est alors en or rose. Breitling équipe majoritairement sa collection de calibres mécaniques, certains modèles sont néanmoins munis de mouvements à quartz.

Guide d'achat de votre Breitling Superocean

Vous êtes à la recherche d'une montre de plongée répondant aux exigences professionnelles ? La collection Superocean fait ses preuves sous l'eau depuis des décennies.
Avec ses 36 mm de diamètre, la Superocean II 36 peut être portée par les hommes aux poignets fins. Pour les femmes, il existe des modèles entièrement blancs : le cadran, la lunette et le bracelet s'accordent en ton sur ton. La montre est étanche à 200 m (20 bar). Neuve, la Superocean II 36 vous coûtera près de 2500 euros.
Si vous êtes à la recherche d'une montre plus imposante, la Superocean II 42 sera à considérer. Son diamètre de 42 mm est annoncé, comme dans la version plus petite, dans son nom. Le boîtier est en acier poli. La Superocean II 42 résiste à une pression de 50 bar, soit 500 m de profondeur. Neuve, comptez environ 2500 euros. Ce modèle s'inscrit donc dans la même gamme de prix que la version unisexe évoquée précédemment.
Le modèle supérieur, la Superocean II 44, n'est pas beaucoup plus cher. Neuve, la montre vous coûtera près de 2600 euros pour une étanchéité maximale de 1000 m (100 bar). Elle se distingue par sa valve à hélium qui protège l'intérieur de la montre de fortes surpressions. Dans les chambres de décompression des plongeurs professionnels, les atomes d'hélium du mélange respiratoire peuvent pénétrer à l'intérieur de la montre, et ce dès 20 bar. Lors de la remontée, la décompression des plongeurs peut entraîner une surpression dans le boîtier qui peut faire éclater le verre de la montre. En compensant cette pression, la valve à hélium protège le garde-temps d'éventuels dégâts. La Superocean II 44 peut être munie d'un cadran noir ou bleu, lunette assortie.
Dans la version Special, la Superocean 44 est entièrement noire - le boîtier acier affiche une finition satinée noire très distinguée. Seuls les index de la lunette et du cadran et les aiguilles sont blancs, la pointe de l'aiguille des secondes est rouge laqué.
Si vous désirez une montre de plongée munie de la fonction chronomètre, tournez-vous vers la Superocean Chronograph, étanche à 500 m (soit 50 bar). Le boîtier de 44 mm de diamètre est en acier satiné ou recouvert de noir. Breitling propose une version de ce chronographe avec lunette et aiguilles en or rose.
La Steelfish est une autre déclinaison de la Superocean Chronograph. Acier matifié, cadran noir, compteurs blancs et larges aiguilles affichant la tonalité vert pâle de la pâte luminescente contribuent à son look résolument technique et sportif. Les prix des chronographes de la série Superocean démarrent à 3000-3500 euros.
Vous êtes un adepte des grandes profondeurs et recherchez donc une Breitling Superocean capable de vous suivre dans vos aventures sous-marines ? Rien que dans son nom, la Chronograph M2000 affiche la couleur : le garde-temps est étanche à 200 bar, soit 2000 m, une profondeur réservée aux sous-marins. Mais permettre à une montre de résister à une telle pression demande une construction particulièrement robuste, qui peut être très utile dans la vie de tous les jours. Autre caractéristique de la M2000 : les poussoirs sont magnétiques et donc manipulables sous l'eau, dispositif initié et breveté par Breitling. Les chronographes de plongée des autres marques ne proposent pas cette innovation et nous vous déconseillons d'utiliser leurs poussoirs sous l'eau. Avec un boîtier acier de 46 mm de diamètre, la montre fait partie des plus grandes Superocean. Neuve, la M2000 vous coûtera près de 3500 euros.
La Superocean est largement représentée sur le marché du vintage. Si vous êtes à la recherche des tous premiers modèles de la série (référencés 1004 ou 807 pour les chronographes), n'hésitez pas à tenter votre chance. Ces montres sont très rares : il faudra parfois prévoir plus de 10 000 euros pour un chronographe des années 1950 en bon état.
Les montres de plongée de Breitling ne se limitent pas à la série Superocean. L'Avenger II Seawolf au poignet, vous pouvez descendre à 3000 m de profondeur (300 bar). Affichant un prix neuf d'environ 2500 euros, la Seawolf est très appréciée par les amateurs de plongée à des profondeurs abyssales. La Seawolf se distingue de la Superocean M2000 par son calibre mécanique, le Breitling 17.

Étanchéité des différents modèles de la Superocean

  • Superocean II 36 : 200 m (20 bar)
  • Superocean II 42 : 500 m (50 bar)
  • Superocean II 44 : 1000 m (100 bar)
  • Superocean Chronograph : 500 m (50 bar)
  • Superocean Chronograph M2000 : 2000 m (200 bar)

Calibres majoritairement mécaniques, quelques modèles à quartz

Le calibre automatique Breitling 17 équipe également la Superocean II 36, la Superocean II 42, la Superocean II 44 et la Superocean 44 Special. Il oscille à 28 800 alternances par heure et dispose d'une réserve de marche de 40 heures. Le mouvement se base sur l'ETA 2824-2, un calibre largement répandu.
Les chronographes de la collection battent au rythme du Breitling 13, inspiré du Valjoux 7750. Seule la Chronograph M2000 fait exception. Elle est équipée d'un mouvement à quartz, le Breitling 73. Grâce à son système breveté de poussoirs magnétiques, la fonction chronomètre du calibre peut fonctionner à 2000 m de profondeur. La pile a une durée de vie de 2 à 3 ans.

Autres modèles de Superocean: Superocean 42 | Superocean 44 | Superocean Chronograph II | Superocean Chronograph M2000 | Superocean Chronograph Steelfish | Superocean GMT | Superocean II 36 | Superocean II 42 | Superocean II 44 | Superocean Steelfish