Se connecterSe connecter
1 719 montres pour "

Breitling Navitimer

"
Expert Breitling chez Chrono24

WINGOO WATCHES

Marque
Modèle
Prix
Diamètre
Année
Lieu
Plus
Votre sélection

Votre sélection

Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Votre sélection

Votre recherche n'a donné aucun résultat.
Données générales
Type de montre
Référence
Plus ...
Neuve/Occasion
Disponibilité
Sexe
État
Plus ...
Contenu livré
Caractéristiques & fonctions
Mouvement
Boîtier
Plus ...
Cadran
Plus ...
Verre
Plus ...
Complications
Plus ...
Hauteur
Plus ...
Matériel lunette
Plus ...
Chiffres du cadran
Étanche
Plus ...
Autres
Plus ...
Bracelet
Matière du bracelet
Plus ...
Largeur entrecorne
Plus ...
Couleur du bracelet
Plus ...
Matériel de verrouillage
Plus ...
Annuler

Trier par

Paré au décollage avec la Breitling Navitimer

La Navitimer fait partie des montres de pilote les plus légendaires. Introduite par Breitling dans les années 1950, elle est le modèle le plus demandé du fabricant suisse. Plusieurs échelles et trois compteurs participent à son look inimitable.

Points forts de la Breitling Navitimer

  • Montre de pilotes à la renommée internationale
  • Modèle phare du catalogue Breitling
  • Chronographe équipé d'une règle à calcul
  • Trois compteurs à la disposition Tricompax
  • Calibres de manufacture

La montre des pilotes

Le nom du modèle a été créé par combinaison des mots navigation et timer. Action et fonctionnalité sont d'autres termes illustrant parfaitement cette montre : la Navitimer a en effet bien plus à offrir que les seuls affichages de l'heure ou de la date. Pensée pour répondre aux exigences des pilotes, elle se manipule comme un véritable ordinateur de bord.
Fondée en 1884 par Léon Breitling, l'entreprise devient le fournisseur officiel des pilotes de l'armée de l'air lors de la Première Guerre mondiale. Les premiers chronographes arborant un poussoir à 2 heures sont présentés par le fabricant en 1915. Le second poussoir placé sous la couronne ne fera son apparition qu'en 1934 : il sert à remettre le chronographe à zéro. Cette commande s'impose rapidement auprès des autres marques et demeure aujourd'hui un incontournable des montres à la fonction chronographe.
En 1952, Breitling présente sa Navitimer, ciblant un groupe bien spécifique : le cadran est orné de l'emblème des Aircaft Owners & Pilots Association (AOPA), la plus grande association de pilotes et de propriétaires d'avions au monde. La règle à calcul circulaire permet de réaliser les principales opérations liées à la navigation aérienne. La marque équipe principalement sa Navitimer du calibre Venus 178, certains modèles du Valjoux 72.
Dix ans après sa présentation, la Navitimer fait à nouveau sensation : elle devient le premier chronographe au poignet d'un astronaute en mission spatiale. Scott Carpenter la porte en mai 1962 à bord de la capsule Aurora 7. Elle se distingue par sa graduation sur 24 heures, permettant à Carpenter de distinguer le jour de la nuit alors qu'il effectue trois orbites autour de la Terre en moins de 5 heures. En 2012, Breitling sort la Navitimer Cosmonaute en hommage à la mission de Carpenter, même si le terme de cosmonaute évoque plutôt l'équipage d'un vaisseau spatial russe.
Au fil des années, le concept de la Breitling Navitimer demeure inchangé. Les échelles circulaires dominent toujours le design des nouveaux modèles. Le logo de l'AOPA est également resté sur le cadran.
Les seules évolutions résident dans le nombre de modèles et la taille des boîtiers. La Breitling Navitimer 01 mesure 43 mm de diamètre, mais vous pouvez également obtenir ce modèle classique en 46 mm de diamètre, à l'image de la Navitimer 1884. Avec ses 48 mm, la 1461 est encore un peu plus grande : elle dispose de complications supplémentaires comme le calendrier perpétuel qui n'a besoin de correction que tous les 4 ans (soit 1461 jours). La Navitimer QP et la GMT mesurent aussi 48 mm de diamètre et suivent ainsi la tendance des grandes montres.
La 1884 n'est pas la seule montre à posséder des complications aussi poussées que le calendrier perpétuel : la GMT et la World arborent en effet une aiguille des secondes supplémentaire pour l'affichage d'un second fuseau horaire. La 1884 affiche le quantième par aiguille, le compteur à 9 heures est gradué sur 24 heures pour afficher "l'heure militaire". La version 01 affiche la date dans un guichet situé entre 4 et 5 heures.

Conseils pour l'achat de votre Breitling Navitimer

Vous êtes à la recherche d'une montre de pilote riche en histoire ? La Navitimer fait partie des garde-temps les plus renommés au monde. Grâce à sa lunette au relief cranté, ses échelles, ses trois compteurs et ses deux poussoirs, l'esthétique de la montre est clairement axée sur sa fonctionnalité. Les passionnés de montres sont capables de reconnaître la Navitimer au premier coup d'œil.
Breitling a largement décliné sa collection : elle comprend le modèle 01 disponible en deux diamètres, la 1884, la GMT, la World, la 1461, la QP, la Cosmonaute et l'AOPA.
Pour le boîtier, vous avez le choix entre l'acier et l'or rouge 18 carats, même si tous les modèles ne sont pas proposés dans ces deux matériaux. La GMT, la 1884, la World et l'AOPA n'existent qu'en acier, la QP uniquement en or rouge.
Une Navitimer 01 neuve en acier vous coûtera aux alentours de 5000 euros, quel que soit son diamètre (43 ou 46 mm). Pour une version en or rouge, il faut prévoir un minimum de 14 000 euros.
L'un des premiers modèles de la Navitimer porte la référence 806, se déniche encore à un prix étonnamment raisonnable. Vous trouverez un exemplaire vintage des années 1960 en bon état aux alentours de 4000 euros. Dans certains cas plus particuliers, la 806 pourra vous coûter entre 6000 et 7000 euros. Pour d'autres montres cultes de même envergure, comme l'Omega Speedmaster Professional "Moonwatch" il faudra s'attendre à des montants bien plus élevés.
À ses débuts, Breitling n'équipe sa Navitimer que d'un remontage manuel. La version équipée du Valjoux 72 se faisant plus rare, elle est particulièrement recherchée. En 1969 sortent les premières séries à remontage automatique. Vous les trouverez à la référence 1806, la gamme de prix s'étend en règle générale de 2500 à 4000 euros. Les Cosmonaute des années 1960 sont toujours commercialisées, elles portent la référence 809 et s'achètent entre 5000 et 7000 euros. Quel que soit l'âge du modèle, la Navitimer demeure donc un bon investissement.

Guide d'achat de la Navitimer

  • Modèle neuf avec boîtier acier à près de 5000 euros
  • Modèle neuf avec boîtier en or rouge à près de 14 000 euros
  • Large sélection de modèles vintage pour 2500-5000 euros
  • Exemplaires des années 1950-1960 référencés 806
  • Premiers mouvements automatiques à partir de 1969 (référence 1806)

Célèbre règle à calcul circulaire d'aviation

La règle à calcul avec ses chiffres et ses index en bâtonnets domine le cadran et plus largement le design de la Navitimer. L'échelle extérieure s'actionne par la lunette, l'échelle intérieure reste immobile. La lunette tournante bidirectionnelle avec relief cranté assure un maniement aisé de la célèbre règle à calcul circulaire d’aviation. Elle vous permet en effet de réaliser toutes les opérations liées à la navigation aérienne.
Grâce à la Navitimer, vous pouvez convertir les milles statuaires et nautiques en kilomètres, et vice-versa. Vous pouvez également évaluer une vitesse ou même calculer une moyenne de descente ou d'élévation. Si la vitesse et la durée sont des données connues, la Navitimer vous aidera alors à déterminer la distance parcourue. Grâce à cette montre, vous pouvez également connaître votre consommation de carburant. Sur le site de Breitling, vous pouvez télécharger un mode d'emploi avec plusieurs exemples.

Calibre de manufacture 01 : à l'honneur depuis 2009

Sobrement mais non sans fierté, le fabricant indique clairement que la Navitimer est équipée d'un calibre de manufacture : le Breitling 01. Ce mouvement automatique conçu en interne a vu le jour en 2009. Il oscille à 28 800 alternances par heure (A/h), dispose de 47 rubis et d'une réserve de marche d'au moins 70 heures. Le 01 peut calculer des intervalles de temps au quart de seconde près.
La Cosmonaute graduée sur 24 heures bat au rythme du 02, la GMT du 04. Ces deux calibres ont également été conçus en interne, ils oscillent à 28 800 A/h et disposent d'une autonomie de 70 heures.
Auparavant, Breitling équipait majoritairement sa Navitimer de calibres conçus par ETA, manufacture suisse de renommée mondiale spécialisée dans la conception de mouvements de qualité, dont l'entretien peut être confié sans problème à tout horloger expérimenté. Vous trouverez encore des Navitimer munies de calibres à quartz avec affichage digital, réaction de Breitling à la crise du quartz survenues dans les années 1970. Elles se font néanmoins extrêmement rares.
Vous êtes à la recherche d'un modèle similaire à la Breitling Navitimer ? Les autres marques de luxe ne sont pas en reste ! Tournez-vous par exemple vers la Fortis Flieger ou l'IWC Pilot Chronograph. Autre concurrente sérieuse de la Navitimer : la Sinn 903. Ce n'est pas un hasard si, lors de la crise du quartz, le fabricant allemand choisit d'acheter les droits de fabriquer une montre quasiment identique à la Breitling. Si la Sinn n'est certes pas le modèle original, elle présente certains avantages : elle est étanche à 100 m (soit 10 bar), contre 30 m (3 bar) pour la Breitling Navitimer. Neuve, la Sinn 903 vous coûtera près de 2500 euros. Le fabricant allemand l'équipe du calibre SW 500 conçu par Sellita. Ce calibre chronographe suisse s'inspire du célèbre Valjoux 7750.